Partagez | 
 

 Friends and Lovers [PV Teddy ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Ven 12 Aoû - 16:23

Jessie mangeait dans la Grande Salle de Poudlard. Lui, un O'Connell. Encore maintenant, après deux semaines, il avait du mal à y croire. Tellement qu'il évitait de se mélanger aux autres. Oh il y avait toujours Lily pour le lui faire remarquer et inciter quelques personnes à lui tenir compagnie. Cette petite, elle était mignonne. Il n'avait pas de sœur, mais il aurait adoré pouvoir prendre soin de quelqu'un dans la famille. Personne n'avait prit soin de lui, alors il fallait bien qu'il compense. Et puis, Teddy aussi, il était souvent dans le coin. Sa chambre était à côté de la sienne faut dire. Il le regarda entrer dans la salle et s'installer avec un membre de l'Ordre. Alphonse. Jessie les connaissait tous à présent. Et par conséquent, Morgan aussi, puisque comme un parfait petit soldat, il lui avait donné le nombre exact et leur nom. Son regard se perdit dans ses cheveux... il avait essayé de comprendre leur couleur. Il les avait noté quelque part, mais ce n'était pas évident. A part le noir pour quand il était en colère, et le rouge lorsqu'il était gêné. Cette couleur il l'avait souvent en sa présence d'ailleurs. Il sourit à l'idée d'être la cause de l'embarras de Lupin. Ils n'arrêtaient pas de se chercher... ils s'appréciaient comme chiens et chats.

" Jess'? Je t'ai amené une part de gâteau! "
" Ah. Merci. C'est l'anniv' de qui? "
" Alphooooonse! "
" Mais non Lily, Al' il est né en décembre! "


Jessie eut un grand sourire en voyant l'aîné des enfants Potter, James, contredire sa jeune sœur qu'il qualifiait souvent d'idiote. Il ne savait pas pourquoi mais souvent les enfants Potter venaient lui parler. C'était vraiment curieux. Le petit Albus, c'était son préféré. Souvent il venait et il demandait ce que ça faisait d'être un Serpentard. Évidemment lui il disait que c'était la meilleure maison de Poudlard, et Ted lorsqu'il entendait ça, disait l'inverse, et du coup Albus n'était pas plus avancé qu'avant.

" C'est pas grave Lily. Merci pour le gâteau. Il est bon. "

Elle rougit jusqu'aux oreilles et s'enfuit pour rejoindre 'son Teddy', et James ne tarda pas à la suivre, bousculant son frère au passage. Jessie eut un petit rire puis il remit en place les quelques mèches qui lui tombaient devant les yeux. Lorsqu'il quitta la Grande Salle, il souriait toujours. Lorsqu'il arriva à la volière, il pleurait, sa lettre à la main. Sa lettre de traître. Son frère exigeait de plus en plus de détails. Et de plus en plus souvent. Pourquoi ne voulait-il pas comprendre que c'était dur pour lui de faire ça? N'en avait-il pas déjà fais assez pour mériter de revenir à la maison? Pour que sa mère l'aime enfin? Et pour qu'il soit fier de lui? Défois, il avait conscience de se faire utiliser, et ça le rendait dingue. Il se traitait de tous les noms dans ses moments là. Mais il y avait toujours ce fichu doute... et si il tenait parole?

' Ve. Midi. L. (Min.) 3 O, 2 H, 1 S. '

Vendredi à midi, Londres (ministère). 3 membres de l'Ordre, 2 Hosts et 1 Sorcier sans pouvoir. Jessie n'avait pas d'autres moyens de communiquer que par hiboux. Son frère avait dit qu'il devait chercher un autre moyen mais pour l'instant, il n'en avait pas trouvé. Alors il codait ses messages du mieux qu'il pouvait, même s'il fallait avouer qu'il n'y mettait pas du sien. Il regarda ce qu'il avait écrit pendant quelques instants... puis, il le déchira en milles morceaux et jeta le tout par l'une des fenêtres de la volière, manquant presque de se faire mordre par une chouette. Il reprit un bout de parchemin, une plume et une bouteille d'encre qui traînait toujours dans ses poches, et écrivit:

' Fais moi rentrer au manoir. Vendredi je serais à la grille. Viens me chercher ou alors je dis tout. Tu sais que j'en suis capable. '


L'irlandais chercha le premier hiboux, accrocha le mot à l'une de ses pattes et... et ne put se résoudre à l'envoyer. Vraiment impressionnant hein? Il rangea le message dans sa poche, et redescendit les marches, l'air dépité. Bon au moins, il n'avait pas envoyé non plus la mission de vendredi à Morgan. C'était déjà ça. Une fois en bas, il eut comme l'impression d'être... épié. Ce n'était pas la première fois d'ailleurs, mais aujourd'hui, il avait vraiment envie de savoir qui on avait envoyé pour le surveiller. Oui, il était clair qu'il l'était, Potter n'était pas complètement à l'ouest, si?? Il avait pensé à Ted déjà... mais pas moyen de le repérer. Parfois il croisait Phoenix quand ça arrivait mais il n'avait pas la preuve que ce soit lui...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Mer 17 Aoû - 22:33

Quelques semaines que Jessie se trouvait à Poudlard. Quelques semaines que Teddy essayait tant bien que mal de l’ignorer. Il n’aimait pas le voir dans le château. Même si son parrain avait confiance en la justice d’O’Connell, lui n’en avait aucune. Jessie était un Serpentard, le frère d’un des chasseurs le plus reconnu. Il était évidemment qu’il se trouvait là pour une raison. Plusieurs fois, Teddy avait eu envie de le suivre dans les couloirs, muni de la cape d’invisibilité des Maraudeurs…mais en faite, cette cape lui était plus utile dans une autre situation. Depuis l’arrivée de Jessie, le jeune homme se trouvait à fréquenter l’un des hosts qui habitait dans le château. Tout pour ne pas penser à O’Connell.

Passant une main dans sa crinière indomptable, Teddy retint de justesse un grognement. Amusé par sa réaction, Ron Weasley lui ébouriffa les cheveux avant d’aller rejoindre sa femme en courant qui lui fit la morale, un léger sourire amusé aux lèvres. Un instant, le louveteau les regarda, un doux sourire collé au visage. Il avait envie de ça, lui aussi. Envie d’une famille…mais la sienne avait été détruite en plusieurs morceaux le jour de la Grande Bataille. Soupirant doucement, l’adolescent finit par quitter la salle de réunion, sachant que les adultes en avaient fini.

    « Teddy!


Stoppant son geste, il tourna son regard miel vers son parrain. Celui-ci, avançant à grande enjambé, le regardait étrangement. Il ne put s’empêcher de détourner le regard, n’appréciant pas le regard émeraude de l’homme sur sa personne. N’y prêtant pas attention, Harry continua sur sa lancée;

    « Va voir Jessie, tu veux? Il doit se sentir seul, ici…


Quelle demande stupide. Lupin ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel, découragé. Harry sembla le remarquer, car il lui adressa un regard lourd de reproche.

    « Ted…
    « Oui oui je sais.


Agacé, il tourna des talons et quitta définitivement la pièce, partant à la recherche de son cher ami. Sortant de sa poche la carte des maraudeurs, le louveteau le chercha tant bien que mal, l’envie n’y étant pas vraiment. Il lui fallut en tout une dizaine de minutes pour le trouver, mais Jessie bougeait tellement qu’il du presque courir dans les corridors, percutant quelques hosts. Il était en train de courir dans les escaliers d’un tour quand il vit un hibou s’envoler. Sur le coup, Teddy eut envie de lui lancer un stupéfix pour lire le message, sachant que Jessie était au sommet de la tour, mais il se retint de justesse. Il ne pouvait pas faire ca, c’était la vie de Jessie. Il se sentit stupide en voyant l’animal revenir après à peine quelques secondes. Jessie n’avait envoyé aucune lettre. S’arrêtant, il descendit en vitesse les escaliers pour ne pas croiser le Serpentard.

Arrivant dans les couloirs des cachots, le louveteau tourna brusquement un coin, fonçant dans un host. Il sentit un instant la magie de celui-ci le traverser, et aussitôt, il le reconnut. Yoann, le beau mulâtre qui partageait son lit depuis quelques semaines. Plantant son regard dans les yeux onyx de l’host, Teddy lui lança un regard espiègle avant de l’embrasser. Une seconde à peine plus tard, son dos percuta brusquement le dos, et il lâcha un gémissement de douleur. Pourtant, il aimait cela. Passant une main sur le crane rasé de l’autre, il agrippa de l’autre le chandail de l’host. Ils s’embrassèrent pendant un long moment, profitant de l’instant.

    « Viens dans mon dortoir…


Teddy ricana, embrassant le cou de son amant. Il s’imagina, comme il avait souvent fait, que c’était Jessie qui gémissait sous ses doigts.

    « Sors avec moi…


Ouvert grand les yeux, Teddy repoussa l’host pour le dévisager.

    « T’es fous? J’ai déjà dit non, Yoann. J’t’aime pas je…


L’host grogna.

    « - t’en aime un autre, ouais, j’sais.


Teddy détourna le regard. Yoann se contenta de soupirer, puis se décolla de lui, le laissant seul. Le regard vague, Teddy sursauta en entendant des bruits de pas.

Le regard dur, il observa Jessie qui venait d’apparaitre dans le couloir. Les avait-il vus? Les avait-il entendus? Il était évident qu’il se trouvait là depuis un bon moment, en tous cas.

Le défiant du regard, le louveteau cracha;

    « T’veux quoi, O’Connell?!

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Dim 28 Aoû - 15:36

L'irlandais avait continué de marcher, le regard suspicieux sur chaque personne qu'il croisait. Ce n'était pas évident tous les jours de vivre ici. Certaine personne lui faisait ressentir qu'il n'était pas le bienvenue. Ils avaient raison en même temps, Potter n'aurait jamais dû lui faire confiance, il les avait trahi et il continuait. Même s'il devait en vomir tous les soirs, en pleurer des nuits entières, à devenir limite insomniaque. Jessie remit sa mèche brune en place pour la millième fois. Une host passa devant lui, lui sourit. Il frissonna, par le flux magique qu'elle dégageait, et par ce sourire. Elle lui demanda comment il allait. Il ne sut pas vraiment quoi répondre, il était étonné qu'on lui adresse la parole. Ted avait sûrement averti tous les hosts de se tenir à l'écart de lui. Elle repartit, elle lui toucha la main avant. Elle ne vit pas son mouvement pour la retenir, pour qu'elle le touche indéfiniment... Il resta planté là quelques instants, pensant justement au jeune Lupin. Il se sentit nostalgique de sa vie d'élève au château, il se demanda si le Gryffondor et lui se serait adressé la parole s'il n'y avait pas eu tout ça. Il avait déjà la réponse, mais curieusement, ça l'embêtait énormément de l'admettre...

Il emprunta les couloirs menant aux cachots. Il s'y réfugiait parfois, dans la salle commune des Serpentards. C'était plus chez lui que dans la chambre sous surveillance à l'étage. Avec un loup en chien de garde... Ah tiens... en parlant de loup...


" ... non, Yoann. J’t’aime pas je… "

« - t’en aime un autre, ouais, j’sais. "


Jessie se figea, l'air intrigué. Il ressentait quelque chose en les voyant... un mélange de surprise et de jalousie. Déjà Ted Lupin était gay?? Première nouvelle... qui ne lui déplaisait pas, mais ça il ne le comprit pas tout de suite. Ils se dévisagèrent tous les trois d'une manière étrange. Le cadet des O'Connells fixait Ted', sans trop savoir quoi dire. Les deux autres le regardait aussi, mais leur expression disait autre chose. Dans les yeux du host, il y avait de la colère, de... l'envie? Dans les yeux de Lupin, il y avait du mépris, son froncement de nez caractéristique était l'un des signes révélateur.


« T’veux quoi, O’Connell?!

" Rien qui te concerne Lupin. Je ne veux surtout pas déranger vos petites... affaires."


Il avait prit l'habitude de lui répondre au tac au tac, histoire de ne pas se laisser marcher sur les pieds. Ted avait beaucoup de charisme, il était le genre de garçon à 15 ans, qui se croit tout permis. Jessie avait parfois du mal à supporter son caractère dominant, mais avec Potter comme parrain, il supposait que c'était inévitable. Oh il aurait bien demandé de qui ils parlaient juste à l'instant. Oui, de qui es-tu amoureux Ted Lupin, mmh? Les cheveux de Lupin était entre le noir et le rouge. Il passa devant eux comme s'il se fichait royalement de ce qu'il avait vu. Une fois hors de vue, il serra les poings. Bordel, mais pourquoi est-ce que ça le blessait autant?? Parce qu'il n'était pas toujours comme ça Ted... lorsqu'il chantait par exemple. Lorsqu'ils étaient tous les deux, une guitare à la main, c'était comme si leur voix se complétait. Lorsqu'ils étaient tous les deux, il n'était plus triste, il ne pensait plus au manoir, à son frère. Seul l'instant présent comptait. Et parfois il avait eu l'impression que... que Lupin l'aimait bien. Qu'il arrivait à voir bien au delà de son mal être et que quelque part, quelqu'un pouvait le comprendre.

Alors qu'il arrivait à l'entrée de la salle commune des Serpentards, il fut projeté en avant de quelques mètres. L'irlandais eut le temps de se retourner pour voir le host au crâne rasé lui saisir le col et le relever avec violence. Le host que Ted embrassait...



" Tu devrais même pas être là O'Connell! Tu n'es qu'un type sournois! Reste loin de Lupin! "

" T'es qui, sa nounou?? Lâche moi!"


Jessie reçut un coup de genoux dans le ventre. Il ne comptait pas se laisser faire, alors il commença à se battre lui aussi. Il était batteur dans l'équipe de Quidditch depuis sa troisième année, il était plutôt bon lorsqu'il s'agissait de cogner. Et il était plutôt content d'avoir un prétexte pour lui défoncer la tronche. Mais bientôt le combat ne fut plus équitable. Le host, lassé sûrement de ne pas pouvoir lui donner une correction, frustré peut-être aussi par la faute de Lupin qui l'avait rejeté, usa de sa magie pour l'immobiliser.

" J'vais te donner une leçon, sans pouvoir. Pour que tu comprennes ce que t'es d'venu. Plus rien. "

La douleur le transperça. Les larmes aux yeux, il cria.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Ven 9 Sep - 4:36

Teddy avait, pour ainsi dire, jamais connu l’amour. Les mots de Yoann lui avaient fait une drôle d’impression. Le plus con, c’est qu’il aurait du les dire, mais son amant l’avait coupé, les disant à sa place. Pourtant, les entendre d’un autre était étrange. L’entendre lui semblait différent. C’était comme…le réaliser enfin. Le louveteau avait beau savoir depuis quelques temps que son cœur battait de plus en plus fort à cause d’une personne, il s’était plu à nier cette évidence. Mais voilà. C’était dit. Il ne pouvait plus le nier. Il était amoureux Vraiment amoureux. D’un imbécile de Serpentard, pour couronner le tout. D’un Serpentard qui chantait à tout va, quelques mois plus tôt, des chansons sur la paix et l’amour. Que d’la merde, selon lui. Un personnage qu’il jouait face aux autres…ou pas. Lupin avait aimé le croire, pourtant. Il l’avait cru longtemps. Mais voir Jessie ici depuis quelques semaines, complètement perdu, changeait tout. Il voyait que l’O’Connell était pris… comme piégé par quelque chose. Il ne savait pas quoi, mais il le sentait. Instinct de loup, ou peu importe. À force de l’observer pour le piéger et dire à tout le monde qu’il était mauvais, il était tombé amoureux. Stupidement amoureux, en plus.

Et voilà que Jessie lui faisait face… alors que Yoann venait de l’embrasser…de lui faire une crise de jalousie et de partir… et il n’avait pu s’empêcher de lui parler méchamment. Tout pour qu’il ne se doute de rien. Il était pathétique, mais la peur de voir quelque chose dans le regard de Jessie, le rejet par exemple, lui faisait mal. Il ne voulait pas.

Égal à lui-même, Jessie lui répondit sur le coup. Teddy préféra ne pas l’écouter, et le laissa filer en détournant le regard. Il se sentait en colère. Il se sentait gêné, même. Tout cela juste à cause du regard du Serpentard…N’importe quoi.

Passant une main dans sa chevelure de lion, Ted commença à marcher. Il ne savait pas vraiment où il se rendait, ne regardait pas les couloirs qu’il empruntait, mais cela lui importait peu. Il avait besoin de se vider l’esprit, juste un peu. De ne plus penser à cette bataille pour la magie… et cette histoire qui les séparait, Jessie et lui, alors qu’il n’y avait pas grand-chose entre eux.

    « Encore une histoire de pouvoir…comme toujours.


S’engageant dans un nouveau couloir, il stoppa ses pas. Des éclats de voix…des bruits secs…comme ceux que feraient des coups. D’un rapide coup d’œil, il devina qu’il se trouvait tout près de la salle commune des Serpentards. Il avait, à plusieurs reprises, rentré discrètement dans leur salle pour rejoindre des gens. S’approchant doucement du coin du mur, il tenta d’entendre les paroles des deux personnes qui se trouvaient tout près. Il ne parvint pas grand-chose, car celle des bruits de coup se firent entendre, mais soudainement, une voix se fit entendre. Celle de Yoann.

    " J'vais te donner une leçon, sans pouvoir. Pour que tu comprennes ce que t'es d'venu. Plus rien. "


Un cri se fit entendre, et même s’il n’avait jamais entendu Jessie hurler, Teddy savait pertinemment que c’était lui. Ses poings se serrèrent, des jointures devinrent blanches et ses ongles, pourtant bien court, s’enfoncèrent dans la paume de ses mains, la perçant. Ses cheveux étaient d’un noir nuit, si noir…

Sortant de sa cachette, il ignora le regard surpris de son ex-amant, et sans sa baguette, il l’envoya valser violemment contre le mur. Un craquement sonore se fit entendre, et pourtant, il ne s’en soucia pas. La grimace qui déforma le doux visage de Yoann le fit au contraire sourire.

    « Merde! T’es fou Ted?!


Le regard du Gryffondor, déjà noir, s’assombrit.

    « Dégage avant que j’ose te faire pire. Bien pire.


L’host le regarda dans les yeux quelques instants, se massant la nuque. Il sembla comprendre au bout d’un moment qu’il ne plaisantait pas car il transplana, le laissant seul en compagnie de Jessie… et de sa colère… colère beaucoup trop présente encore. La seule chose qu’il trouva de bon à faire, ce fut de se retourner vers le Serpentard, et de lui hurler dessus.

    « Bordel O’Connell, t’aimes te faire tabasser ou quoi?! Tu provoque les gens pour? Genre, t’aimes les coups, tu fais dans le sadomaso?! Pauvre con! MERDE. C’est un host se type, il pourrait te tuer juste avec sa volonté! T’aurais pu mourir!


Hurler n’était pas assez. Agrippant Jessie par le col alors qu’il venait tout juste de se redresser, il ignora la grimace qui déformait ses traits et le planqua durement contre le mur, leur corps presque collé. Il pouvait sentir le souffle du garçon, chaud et mentholé, contre son visage.

Son regard planté dans le sien, il murmura d’un ton rauque… grave…

    «T’ es qu’un pauvre con, tu le sais O’Connell?


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Jeu 29 Sep - 0:17

Ne le méritait-il pas? De souffrir? Qu'on lui lance des regards suspicieux, qu'on l'ignore, qu'on le méprise, à force, il s'y était fait, même si c'était dur. C'est vrai, il était mit de côté et pour de justes raisons. Il était un espion. Le pire, c'est qu'il pensait toujours que c'était ce qu'il fallait qu'il fasse, parce qu'il avait toujours cette envie, si forte envie, de rentrer chez lui. Peu importe si les autres en souffraient. Est-ce que les autres se souciait de sa souffrance à lui? Non, alors pourquoi devrait-il le faire, lui. Il avait passé des jours, enfermé entre les murs du château, à se justifier, à justifier ses actes. Son propre frère l'avait envoyé ici, méchamment tabassé. Morgan lui avait juré qu'il pourrait rentrer ensuite, que c'était ce que leur mère voulait, qu'elle serait fière. Et Jessie, qui avait toujours été le fils mit de côté, le fils qu'on dénigre, parce qu'il vous rappelle des choses qu'on ne veut pas entendre, des visages qu'on ne veut plus voir, et bien il voulait que ça change, et il avait l'occasion de prouver sa valeur, enfin, pour sa famille, pour les O'Connells dont il portait le nom si lourd. Toutes les nuits il en rêvait, et même son père, pour une fois, ne lui hurlait pas dessus. Les portes du manoir s'entrebâillaient, peu à peu. Encore un peu et bientôt il pourrait y passer la main, les ouvrir complètement, d'un seul geste. Il voyait de la lumière, il voyait...

La douleur cessa brutalement. L'irlandais s'effondra sur le sol, haletant. C'était lui, encore, qui se plaçait sur sa route. Ted. La voix de Ted était sèche, dure. Il était en colère. Il en fit les frais, il en faisait toujours les frais avec lui, comme s'il n'arrivait à éveiller en lui que ce sentiment. Il détestait voir ses cheveux d'un noir si profond. Ses oreilles douloureuses amplifiaient les paroles de Lupin, et il avait mal, comme lorsque le host le torturait avec sa magie. Sa magie... Il voulut s'enfuir, il voulut le frapper pour ce qu'il disait, il en avait assez d'être provoqué. Mais il le prit par le col, il n'en avait pas encore assez, maintenant il fallait qu'il se mesure à sa force. Pourtant dans ses mots, il crut entendre de l'inquiétude. Il crut entendre un appel, un truc sous entendu, qu'on n'ose pas dire. L'irlandais ne détourna pas les yeux alors que le lion le regardait bien directement, le défiait de quelque chose. Leurs corps se touchaient, leurs souffles s'entremêlaient, le bras droit de Jessie était contre le torse de Ted, dans un effort vain pour le repousser...


«T’ es qu’un pauvre con, tu le sais O’Connell?

Il comprit tout. Il sut dans l'instant, ce que c'était. Si lui s'était débattu contre lui-même ces dernières semaines, contre ses remords, contre sa vraie nature qui n'était pas de faire du mal aux gens et de se montrer vicieux, il y avait un autre garçon, qui lui aussi s'était battu contre quelque chose. Quelque chose de fort, de puissant. De sûrement trop puissant, trop flippant pour le jeune fauve en face de lui, jamais dompté, comme il se plaisait si souvent à le dire. Jessie était tellement heureux. Tout le reste était tellement inutile, futile. Il approcha son visage dans un signe de défi, il sentit le jeune homme faiblir. La couleur de ses cheveux était changeante. Cela le fit sourire.

" J'aurais pu mourir, et alors Ted? Qu'est-ce que ça aurait changé? Qui aurait pleuré pour moi? QUI?? "

Le couloir était un véritable témoin de leur lutte silencieuse. Le serpent était à présent en train de repousser le lion, mais leurs corps étaient toujours aussi proches, toujours aussi tendus. Il avait tellement envie de lui, en cet instant. Son poing serré sur le t-shirt du jeune homme aurait voulu serrer encore plus fort, et surtout ne jamais le lâcher. Il adorait ses t-shirt. Il adorait ses fringues. Et il en portait tous les jours, parce qu'il n'avait aucune affaire, et parce que Lupin avait dû lui prêter les siennes. Et surtout, il y avait son odeur. Son odeur de loup, vanillé, boisé. Ce fut à son tour de le plaquer contre le mur, sans douceur, et sa poigne ne se déserra pas. Il entendit sa respiration se couper une seconde, lorsque le dos de Lupin rencontra le mur de pierre. Il y avait toujours cette tension, ce rapport de force terriblement masculin entre eux, mais cela n'avait plus d'importance, la lutte elle-même avait prit fin lorsque Ted avait ouvert la bouche, qu'il s'était trahi, sous cette colère teintée de peur, de sentiments qu'il essayait de cacher. Qu'ils essayaient de cacher tous les deux. Jessie approcha ses lèvres, mais il sentit que ce n'était pas le bon moment, il dévia vers sa joue, laissa courir son souffle court, espérant que les frissons qu'il éveillerait dans le corps du garçon lui donnerait la force d'avouer...

" Dis-moi qui Teddy, dis-le... Je veux l'entendre. Je veux t'entendre le dire. "


Il murmurait à son oreille, sa bouche la touchait presque. Son poing s'ouvrit, sa main se posa toute entière sur le haut de son torse, ses doigts osèrent toucher le bas de son cou... Jessie relâcha sa pression, s'attendant à tout instant à se voir bousculé en arrière, même s'il espérait, de toutes ses forces que le jeune homme le garderait contre lui, le serrerait et le protégerait pour toujours.


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Jeu 29 Sep - 20:51

Son corps tout entier tremblait. Il n’arrivait pas à se contrôler…ne comprenait pas vraiment pourquoi il était aussi en colère…Tout ce qu’il savait, c’était que Jessie en était responsable. C’était toujours lui…il était toujours la cause, ces derniers temps. Son éloignement envers Yoann. Son mutisme face à Phoenix et Alphonse. Ses pulsions animales de plus en plus présentes, et fortes… tout était de sa faute. Et Teddy détestait cela. L’amour pouvait rendre bien des hommes fous, et chez les bêtes, c’était encore pire. Dans ses veines, le louveteau pouvait clairement ressentir toute l’adrénaline qui y circulait… Son regard était planté dans celui si…incertain de Jessie, et il essaya de toutes ses forces de se calmer. Mais il y avait trop de tension…trop de tout, dans l’air. Les choses auraient été formidable si Jessie avait été un simple Poufsouffle…mais il était un Serpentard, O’Connell qui plu est, et il savait parfaitement que son grand frère trempait dans les mauvaises affaires chez les chasseurs. Il savait que Jessie était ici, à Poudlard, pour une mauvaise raison, et cela l’enrageait encore plus.

Soudainement, Jessie changea. Son expression changea. Juste à voir un telle changement venant de lui, Teddy en perdit sa contenance… ses cheveux tournèrent vers le rouge…puis vers le blanc, mélangeant les deux pour faire du rose…Son regard, tantôt effrayant, devint presque effrayé. Celui de Jessie, tout au contraire, brillait de défi. Il venait de comprendre quelque chose. Et le Serpentard sourit, rapprochant son visage…lui glaçant le sang… l’excitant aussi.

    " J'aurais pu mourir, et alors Ted? Qu'est-ce que ça aurait changé? Qui aurait pleuré pour moi? QUI?? "


Il le provoquait. Il essayait de le faire avouer…de lui faire dire la vérité. Et pour la première fois depuis qu’il le connaissait, Teddy se sentit plus petit que Jessie…plus jeune. Il ressentait leur différence. Il voyait Jessie comme son ainé. Fronçant des sourcils, les cheveux tournant toujours affreusement vers le fushia, Teddy faisait son possible pour affronter son regard. Si bien, qu’il ne remarqua pas quand Jessie commença à le pousser, collant toujours leur torse…si bien, qu’il ne remarqua pas la poigne brulante de Jessie contre son torse… Si bien, que lorsque son dos rentra en contact avec le mur, il grimaça de douleur, les yeux toujours fixés dans ceux de Jessie, la respiration coupée. Car il ne voyait que lui…et rien d’autre.

    " Dis-moi qui Teddy, dis-le... Je veux l'entendre. Je veux t'entendre le dire. "


Le souffle chaud de Jessie tout contre son oreille… y avait-il pire torturer que cela? Teddy ferma les yeux un instant, essayant de contrôler l’animal en lui qui n’attendait qu’une chose…faire Jessie sien. Inspirant doucement, il essaya, tant bien que mal, d’ignorer cette vague d’excitation qui l’envahissait… il essayait…si mal…si bien…mais les doigts de Jessie, si glacés, allèrent se pogner tout entier sur son dos…et certains eurent l’audace d’effleurer sa peau brulante…et il craqua.

Ses gestes firent d’une violente impulsive…et même si plus tard, Teddy en rit, sur le moment, il eut peur de sa force. D’un mouvement brusque, il agrippa la chevelure de Jessie. L’autre glapit sur le coup, un peu comme un animal blessé, et Teddy lui tordit un peu le cou vers l’arrière, comme pour le forcer à s’incliner. Leur visage furent face à face, et se rapprochant comme l’autre l’avait fait quelques instants, plus tôt, le loup souffla d’une voix rauque;

    « Y’a moi, Pauvre con. Y’a moi.


Une lueur apparut dans les yeux de Jessie, mais il n’y prêta pas attention. L’odeur du Serpentard avait envahi son espace, et son self-control ayant soudainement disparu, il embrassa presque sauvagement le garçon qui se trouvait face à lui. Sa poigne dans ses cheveux n’avaient pas diminué, et Teddy l’embrassa avec passion…avec violence… il ne lui laissait pas la chance de répliquer, violant presque ses paroles. Et doucement…doucement, il se calma. Le corps de Jessie contre le corps…sa main, si petite contrairement aux siennes, contre son torse… le gémissement qu’il put percevoir au travers du baiser…ses lèvres… bref, Jessie le calma… l’avoir près de lui… l’avoir tout simplement…Doucement, sa poigne se défit de ses cheveux, sa main glissa jusqu’à sa nuque…son cou…sa joue…Le baiser se fit plus calme…plus langoureux…et surtout, plus amoureux…

Teddy ne sut pas vraiment qui stoppa le baiser, y mettant fin, car tout ce qu’il remarqua, c’était l’air heureux de Jessie. Il y avait toujours cette lueur dans son regard, cette lueur qu’il n’arrivait pas vraiment à comprendre, et aussitôt, il pensa à Morgan O’Connell. Le chasseur, le manipulateur. Celui qui avait certainement envoyé Jessie ici.

Brusquement, sans réfléchir, il lança.

    « Va pas croire qu’ça veut dire que j’te fais confiance, O’Connell.


La lueur si particulière dans les yeux de Jessie disparut et il recula, comme brulé. Teddy se mordit la lèvre, fautif, et ses cheveux, arc-en-ciel, tournèrent au blanc… Il voulut s’expliquer pour ses mots, et pourtant, rien ne vint. Il voulait que Jessie comprenne pourquoi il disait cela…il voulait que Jessie avoue…

Il voulait que Jessie l’aime, tout simplement. L’aime comme il l’aimait…

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Lun 3 Oct - 12:57

C'était indescriptible. Le loup était là, tout contre lui, le moment de ses rêves, de ses fantasmes, était arrivé. Il pouvait toucher Ted, d'une manière qu'il ne pensait pas possible. Pourtant ils étaient là, dans le couloir des cachots menant à la salle commune des Serpentards. Collés l'un à l'autre. Voulant plus. Animés par des sentiments fort d'excitation et d'amour, comme Jessie n'avait encore jamais ressenti. Non, jamais.

« Y’a moi, Pauvre con. Y’a moi.


Oui. Enfin. L'irlandais était tellement heureux, il en oublia aussitôt les semaines passés, où la tristesse avait prit la place de sa joie de vivre naturelle. Il aurait voulu que Lupin répète cette phrase, des heures durant, qu'il lui fasse ressentir son besoin de l'avoir à ses côtés pour toujours. Puis la pulsion fit place au reste, et le baiser qui suivit surprit à nouveau la cadet des O'Connell. C'était bon et excitant, mais un moment il crut qu'il allait subir les assauts d'un loup sauvage, jeune, très jeune, répondant à ses instincts, ne parvenant pas à maîtriser ses envies. Ted avait du sang de loup, et Jessie ne put que le constater. Alors il fit de son mieux pour résister les premiers instants, profitant de lui, de ses lèvres, mais maintenant sa poigne tout contre lui pour l'empêcher de l'avoir là, contre ce mur froid. Mais lutter contre sa propre envie, de le vouloir lui aussi, c'était aussi une épreuve. Heureusement, il était plus calme, plus posé. Bientôt leur étreinte s'apaisa, et d'un même mouvement, ils s'embrassèrent d'une autre manière. Tellement plus tendre, plus fragile. La main de Lupin dans ses cheveux se déserra, et il pu retrouver sa liberté de mouvement, non sans soulagement. Le jeune homme ignorait sa force. Sa main se replaça contre son torse, mais ne luttait plus, elle était juste posé, et elle ressentait la respiration, le cœur, se ralentir.

Il recula un peu la tête, de manière à pouvoir le regarder, mais il lui était impossible de se détacher de lui, de sa chaleur bouillonnante. Il aurait voulu parler le premier, lui dire qu'il ressentait la même chose, pour qu'il l'entende lui aussi, que cela rende les choses vraies, réelles. Mais Ted... Ted parla le premier.


« Va pas croire qu’ça veut dire que j’te fais confiance, O’Connell.

Lui rappeler son nom, lui rappeler ça, maintenant, c'était horrible. Jessie se recula, touché au cœur. Mais n'était-ce pas légitime? Il ne fallait pas qu'il oublie ce qu'il avait déjà fait. Il avait donné des noms, il avait donné des missions. Il avait fait ce que son sang, si sombre parfois, lui avait ordonné de faire. L'irlandais eut le courage de le regarder. Ses cheveux blancs signifiait quelque chose, mais il ne savait pas quoi, il n'avait jamais vu cette couleur face à lui.

" Ted... Tu es celui que j'attendais. Tu es celui... tu es la personne capable de combler ce vide que j'ai, depuis des années, depuis que je suis devenu tellement indigne aux yeux des miens. Je voulais une famille qui m'aime. Je sais pas comment te l'expliquer, je sais pas si tu comprendrais, parce que toi... Tu as grandi parmi des gens qui t'aime pour ce que tu es. Peu importe la couleur de tes cheveux, ou tes transformations. Moi je... Je me suis fais frapper par mon propre père dès que je m'opposais à lui, à ses décisions. Je... J'essaye pas de t'apitoyer, je veux juste... que tu comprennes, que... "

Jessie aurait voulu rajouter 'que tu me pardonnes', mais la peur d'avouer ce qu'il avait fait était tellement oppressante, que sa voix s'éteignit, qu'elle refusa de lui obéir et de poursuivre. La honte lui saisit les tripes, et il se sentit nauséeux, tellement mal, tellement effrayé à l'idée de perdre ce qu'il venait d'avoir: Ted Lupin. Il mit alors ses mains dans les poches, baissant la tête, s'en voulant de ne pas être assez courageux. Ses doigts rencontrèrent alors le parchemin. Le mot qu'il avait rédigé à la volière. C'est à peine s'il remarqua que le jeune homme s'était rapproché, et qu'il tendait la main, qu'il avait posé les doigts sur le papier. Jessie lui laissa le prendre, mort de peur pendant tout le temps où il le lut. Il disait qu'il voulait arrêter mais ça sous-entendait forcément qu'il avait fait quelque chose. Sa voix eut alors à nouveau envie de parler, d'hurler même, avant que Ted ne le rejette, avant qu'il le juge trop vite.

" Je t'aime Ted, je t'aime vraiment. Pas comme n'importe qui, pas comme un simple béguin, une simple attirance pour quelqu'un. Je t'aime comme la personne qu'on rencontre qu'une fois dans sa vie, qu'on sait que c'est elle et qu'on ne veut plus quitter. Avec toi, je n'ai besoin de rien d'autre. Je n'ai plus besoin de ma famille. Je n'ai plus besoin de rentrer. Je... je suis tellement désolé. "


Sa vision se troubla, mais il ne voulait pas pleurer une fois de plus, il ne voulait pas paraître si faible aux yeux de Lupin. Pas une fois de plus.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Dim 16 Oct - 22:17

Teddy savait. Il savait parfaitement que Jessie n’était pas tout à fait honnête, depuis qu’il était là. Il se rendait bien trop souvent à la volière pour être honnête, selon lui. Harry le savait, aussi. Quand il lui en avait parlé, son parrain s’était contenté de sourire, et d’hausser des épaules. « Les choses vont changer », avait-il dit. Les O’Connell étaient des Mangemorts, il le savait parfaitement, et maintenant des chasseurs. La journée qu’il l’avait trouvé sur la route, trempé et battu, le loup le savait parfaitement. Et pourtant, il avait cru… il avait cru une seconde… qu’il pouvait être différent. Car c’était Jessie, et juste cela changeait tout.

Et pourtant…pourtant…une partie de lui avait toujours peur. Peur que Jessie soit un monstre comme son frère, comme les méchants dans les histoires … peur que Jessie se joue de lui, depuis le début, avec ses regards lubriques et ses sourires magnifiques. Peur de s’être fait avoir en beauté, comme un débutant, alors qu’il était un fichu surdoué.

Face à lui, le serpentard regardait de tout bord tout côté, visiblement mal-à-l’aise. Jessie ne put s’empêcher d’avoir encore plus peur. De lion, il était passé à chaton.

    " Ted... Tu es celui que j'attendais. Tu es celui... tu es la personne capable de combler ce vide que j'ai, depuis des années, depuis que je suis devenu tellement indigne aux yeux des miens. Je voulais une famille qui m'aime. Je sais pas comment te l'expliquer, je sais pas si tu comprendrais, parce que toi... Tu as grandi parmi des gens qui t'aime pour ce que tu es. Peu importe la couleur de tes cheveux, ou tes transformations. Moi je... Je me suis fais frapper par mon propre père dès que je m'opposais à lui, à ses décisions. Je... J'essaye pas de t'apitoyer, je veux juste... que tu comprennes, que... "


Les paroles de Jessie était belles…tellement belle. Mais toutes ces phrases à demi dite…tous ces secrets…c’était cela qu’il craignait. Il ne voulait pas être pris comme Shane et Donovan avec un chasseur dans son cœur. Il aimait Jessie, certes, mais il ne voulait pas de quelqu’un qui jouait dans les deux camps par peur. Il voulait que le Serpentard affirme ses choix, qu’il montre ce qu’il pense, sans gêne, et fièrement. Il voulait le Jessie qu’il voyait, à l’intérieur de ce petit Jessie tremblant sous ses yeux.

Apercevant un parchemin dans la poche du traire, il s’approcha de lui. L’envie de l’embrasser le prit un instant, mais Teddy ferma les yeux, inspira, puis le regarda de nouveau. Son regard se faisait dur, maintenant. Il ne voulait pas se laisser attendrir si facilement. Il voulait que Jessie soit fort, affiche ses erreurs, et les comprenne. Prenant le parchemin sans aucune misère, il l’ouvrit et le lut.

Citation :
' Fais-moi rentrer au manoir. Vendredi je serais à la grille. Viens me chercher ou alors je dis tout. Tu sais que j'en suis capable. '

Teddy eut envie de sourire, vraiment. Le fait qu’il aille écrit ses mots, c’était un grand pas. C’Était lui, et non son sang qui avait parlé. Il avait osé s’affirmer, même s’il n’avait pas osé envoyer la lettre. Juste ça, ça le rassurait. Un poids disparu de ses épaules, malgré le fait qu’il ne lui faisait toujours pas confiance.

Et Jessie se mit à parler. À parler d’amour, du vrai avec un grand A. D’eux. Lui disant qu’il était l’homme de sa vie, son âme sœur. Qu’il était le seul… et Teddy ne put s’empêcher de sourire, encore une fois. Malgré tout cette merde… tous ces problèmes, il était heureux de savoir que Jessie ressentait la même chose que lui. Il leur restait bien des choses à surmonter, mais ensemble, avec leur amour, tout était possible. Son parrain le disait si souvent.

Enfouissant la lettre dans sa poche, il s’approcha de nouveau de son petit ami – car lui, il était cela pour lui, malgré ses erreurs stupides de Serpentard, et déposa ses mains sur ses épaules. Aussitôt, Jessie redressa la tête, les larmes aux yeux. Lupin grimaça un instant, puis sérieux, le fixant dans les yeux, dit;

    « Toi et moi, on va voir mon parrain. Tu vas tout lui dire, compris? Tout. Parce que j’crois bien c’qu’tu nous as un peu foutu dans la merde, et c’est à toi d’arranger ça. Après, on videra ta chambre.


Un instant, il put clairement voir Jessie passer au blanc, et il se retint pour ne pas pouffer de rire. Jessie bafouilla plusieurs mots, les larmes encore plus présentes, et Teddy n’eut pas le courage de lui en faire subir plus. Ses deux mains filèrent jusqu’à ses joues, lui il déposa un baiser rapide mais passionné sur ses lèvres, avant de lui adresser un sourire mi-arrogant, mi-malicieux.

    « Tu les mettras dans la mienne, coco. Bon, aller, on y va.


Agrippant sa main , il se mit à marcher en direction de la salle de réunion de l’Ordre, sachant que son Parrain devait certainement s’y trouver. Ils bousculèrent plusieurs hosts et sorciers en chemin, mais Teddy n’y prêta pas attention. Tout ce qu’il voulait c’était connaitre toute cette fichue histoires, et puis…passer la soirée seul avec Jessie.


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Mer 19 Oct - 23:34

Voilà, c'était fichu, Ted allait l'engueuler, le frapper, faire quelque chose. Il allait le perdre, Jessie semblait-il n'avait pas le droit d'être aimé. Résigné, il leva la tête vers le jeune homme, empêchant ses larmes de couler. Malgré tout, il devait se montrer plus fort qu'il ne l'était. Il ne voulait pas le décevoir encore plus.

« Toi et moi, on va voir mon parrain. Tu vas tout lui dire, compris? Tout. Parce que j’crois bien c’qu’tu nous as un peu foutu dans la merde, et c’est à toi d’arranger ça. Après, on videra ta chambre.

Il perdit ses couleurs, il perdit son air neutre, il perdit tout d'un coup. L'irlandais en aurait presque vacillé sur ses jambes si les mains de Ted posées fermement sur ses épaules ne l'avaient pas soutenu.

" Potter?? Lui dire tout?? Lu...Lupin, mais... et ma... ma chambre, non, attends, je... "

Ses lèvres furent finalement collés à celles du Gryffondor. C'était aussi bon qu'inattendu. Jessie cligna bêtement des yeux lorsqu'il s'éloigna de lui, l'air très fier de son coup. Qu'est-ce que ça signifiait? Voulait-il toujours de lui?? Avait-il vu plus loin que les autres?? Il se mit à espérer, tout en sachant qu'il ne devait pas parce que sinon il souffrirait trop. Mais il avait beau analyser les expressions du jeune lion, il ne voyait rien d'autre que de la sincérité.

« Tu les mettras dans la mienne, coco. Bon, aller, on y va.

Alors là, fallait lui accorder la palme des rebondissements. Le cadet des O'Connells ne réalisait pas très bien ce qui arrivait. Sa main était étroitement tenue par celle de Ted Lupin, ils marchaient tous deux d'un pas rapide vers il ne savait où, ils bousculaient des gens, mais toutes ces informations arrivaient que très lentement jusqu'à son cerveau, qui semblait ne plus vouloir fonctionner correctement. C'était déjà presque un miracle qu'il parvienne à mettre un pied devant l'autre, sans se casser la figure. Jessie était à moitié heureux, à moitié effrayé à l'idée de ce qui allait arriver. Dans les minutes suivantes ainsi que dans le futur. Avec Ted? Oh que oui, il allait tout faire pour que ce soit avec le jeune garçon. Ses doigts trouvèrent finalement la force de serrer sa main. Mais une fois devant la grande porte de la salle de réunion de l'ordre, la panique et la peur le prit aux tripes et il arrêta net le mouvement de Ted qui allait frapper à la porte.

" J'ai... J'ai peur. Je... S'il te plaît, serre-moi. Juste... ça. "

Il ne sut pas déchiffrer l'expression du visage du jeune homme, mais l'instant suivant il était dans ses bras, son nez était enfoui dans le cou brûlant du lion, une main dans ses cheveux, dont il ne voyait pas la couleur mais dont il imaginait qu'ils n'étaient pas noirs, pas une seule mèche de noir. On n'avait jamais serré Jessie comme ça. Pas besoin de mot d'encouragement, pas besoin de discours, juste l'avoir tout contre lui, ressentir son cœur battre contre son torse, ça lui donnait la force nécessaire pour frapper lui-même à la porte. Mais il ne pu s'empêcher de reculer un peu lorsqu'il vit Hermione Granger en personne ouvrir la porte et l'interroger du regard. Ils avaient l'air de déranger. L'irlandais bafouilla quelques mots inintelligibles, et Ted prit heureusement le relais pour leur faire accéder à la salle... pleine de membres de l'ordre.

" Ted, tout va bien? "

Harry Potter s'était levé de sa chaise, et les observait de derrière ses lunettes rondes. Il était bien le seul à ne pas montrer son irritation à être dérangé par les deux garçons. Jessie s'avança avant que Ted ne puisse répondre. Levant les yeux sur le parrain du jeune homme qu'il aimait le plus au monde, il dit, la voix claire:

" Monsieur, je suis un espion. Mon frère, Morgan O'Connell, m'a envoyé ici dans le but de lui communiquer des informations sur... sur vous. Sur l'Ordre. Sur les hosts. "

Le lourd silence qui s'en suivit était juste atroce. Peut-être aurait-il dû aborder le sujet d'une manière moins directe, mais pour tout dire, il avait eu peur de ne plus pouvoir l'avouer si ce n'était pas tout de suite dans ses premières paroles. Pour faire bonne mesure, il se tenait droit, mais son corps luttait contre son esprit pour ne pas s'enfuir en courant. Il vit Ron Weasley lui lancer un regard dégoûté. Sa respiration devint plus rapide lorsque ce même Ron Weasley se leva pour se planter juste devant lui. Il attendit qu'il ose le regarder dans les yeux pour ouvrir la bouche.

" Tu as donné des noms? "

" Ron, s'il te plaît, il faut peut-être que nous écout... "

" DIS NOUS QUI TU AS DONNE!! "


Hermione Granger avait tenté de parler, sentant sûrement que son mari était en train de sérieusement s'échauffer contre Jessie. Il le laissa lui prendre les bras, mais il sentit que Ted, s'était approché lui aussi. Peut-être regrettait-il de l'avoir incité à venir ici. Mais lui, il ne regrettait pas. L'avoir dit, avoir avoué ce qui lui pesait tellement depuis des semaines, c'était à la fois un soulagement et une honte immense face à ses actes. Son frère lui avait demandé l'impossible. Peut-être ne lui pardonnerait-il jamais de l'avoir lâché, mais lui ne savait même pas s'il pourrait lui pardonner ce qu'il avait fait de lui: un traître. Une personne dont on ne pourrait jamais plus accorder sa confiance sans douter, ne serait-ce qu'un peu. Les yeux marrons de Jessie cillèrent sous le regard menaçant du rouquin.

" Presque tout le monde. J'ai... j'ai donné tout le monde dans cette pièce, sauf... Ted et Phoenix. "


Il vit la main se lever au dessus de sa tête, il ferma les yeux en attente de la gifle, amplement mérité, qu'allait lui donner Weasley, face au petit Serpentard devant lui, qui devait renforcer encore plus l'idée que les serpents étaient tous les mêmes, qu'ils étaient tous mauvais. Mais elle ne vint pas. Jessie ouvrit les yeux et il vit les mains de Lupin et de Potter, empêchant tous deux leur ami de céder à la violence. La suite se passa un peu comme s'il n'était pas là. Il ne savait pas comment il arrivait à tenir debout. Il avait envie de se tuer, là tout de suite. Le grand chef fit vider la salle de réunion, et il se sentit guidé jusqu'à une chaise. Ted avait eu le droit de rester.

" Jessie? Jessie, regarde moi. Bien. Plus de mensonges, tu entends? Promets-le. Ted en sera le témoin. "


" Je promets. "


" Maintenant raconte nous tout. Du début, les détails, tout. N'aie pas peur, d'accord? "


Recroquevillé sur lui-même, le visage fermé, il se mit à raconter puisant dans des forces insoupçonnés. Il ne pleura pas. Parfois sa voix se brisait et il devait s'arrêter quelques secondes, mais il reprenait toujours. Il devait montrer à Ted qu'il était capable d'aller jusqu'au bout, qu'il méritait, malgré tout, d'être aimé par le jeune homme. Une fois terminé, il se tut et à nouveau cette envie de disparaître le submergea.


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Mer 2 Nov - 23:13

    " Monsieur, je suis un espion. Mon frère, Morgan O'Connell, m'a envoyé ici dans le but de lui communiquer des informations sur... sur vous. Sur l'Ordre. Sur les hosts. "


Teddy avait fermé les yeux, sur le coup. Car il savait parfaitement les réactions qu’il y allait avoir. Il savait que Ron allait hurler. Il savait que son parrain allait avoir un air blessé. Il les connaissait, malgré son désir trop grand de ne plus faire parti de cette famille…il n’en faisait pas vraiment parti, en fait… Pourtant, un silence envahit la pièce. Un silence inquiétant, un silence qui lui donnait froid dans le dos…une seconde, il eut envie de prendre la main de son amour, de se mettre devant lui, mais il savait que Jessie voulait affronter cela par lui-même, tout comme il savait qu’il devait le laisser faire. Le louveteau serra les poings pour se contrôler, quand il vit Ronald se lever, le regard dur. Bien que son regard fût plus que noir, il ne bougea pas quand le roux se mit face à l’O’Connell, prêt à lui sauter dessus.

Un semblant de dispute se fit entendre entre Ron et Hermione, mais l’homme semble ne rien vouloir entendre. Il ne faisait que fixé le paria dans les yeux, le regard plus noir que bleu. Teddy ne put s’empêcher de frissonner malgré le fait que ce regard ne lui était pas adressé. Pourtant, quand Ron agrippa le bras de son compagnon, il se tendit, s’approchant. Un grognement, presque inaudible, sortit de sa bouche. S’il osait lui faire du mal…

    " Presque tout le monde. J'ai... j'ai donné tout le monde dans cette pièce, sauf... Ted et Phoenix. "


Il crut voir rouge quand Ron osa lever la main pour frapper son petit ami. Harry surgit de nulle part, agrippant la main de son meilleur ami, mais Teddy l’avait déjà fait bien avant, serrant le poignet du rouquin. Sans le geste de son parrain, Teddy aurait certainement pu casser le poignet de l’homme, et c’était surement pour cela qu’Harry avait agi. Il fixait son neveu dans les yeux, comme pour confirmer le tout.

    « Lachez moi. Il nous a trahis!
    « Ron, calme-toi s’il te plait.
    « Ce salaud de Serpentard, je l’avais dit que c’était un traitre!


Il essaya de bouger sa main, comme pour le frapper, mais Teddy serra encore plus, grognant sourdement. Un silence se fit sentir dans la place. Il était rare que le jeune sorte aussi facilement de ses gongs. Ronald se calma en voyant le regard noir du plus jeune et ses cheveux d’un rouge sanglant.

    « Sortez, s’il vous plait. Tu peux rester, Ted.


Les autres quittèrent la pièce d’un pas hésitant, n’osant pas vraiment quitter la pièce, comme si Jessie se trouvait à être le nouveau Voldemort. Quand ils furent sorti, son petit ami fut mener à une chaise, et Teddy prit place à côté de lui. Il eut envie de lui prendre la main encore une fois, mais il réussit tant bien que mal à se contrôler, écoutant son récit, son histoire. Harry ne semblait pas surpris de ses actes, de ses mots….comme s’il se doutait de tout, comme si cela était prévu. Le récit dura un long moment, et Teddy avait l’impression que le soleil était descendu de son sommet depuis bien longtemps, que le serpentard eut fini de tout raconter.

Jessie se recoquilla sur lui-même, et cette fois-ci, Teddy n’hésita pas pour prendre sa main. Harry, l’air sévère, eut un léger sourire en le voyant faire.

    « Hé…Jessie…


De son autre main, il caressa sa joue, le forçant à tourner son regard vers lui. Son amoureux leva les yeux vers lui, les yeux suppliant. Le loup lui adressa un sourire qu’il pensait réconfortant. Harry parla par la suite pendant quelques instants, leur disant qu’il allait s’occuper de tout, et qu’ils pouvaient maintenant sortir. Hochant de la tête, Teddy lui adressa un fin sourire pour le remercier et tenant toujours la main de Jessie, il le força à se lever et ils quittèrent la pièce.

Dans les couloirs, aucun mot ne fut échanger. Les gens qu’ils croisaient semblaient au courant de tout, les dévisageant…mais il s’en fichait. Lupin serra un peu plus la main de Jessie dans la sienne, puis, quand ils furent dans sa chambre, il sentit qu’il devait lui dire quelque chose. Que son amoureux en avait de besoin.

    «Hé, Je t’aime.



° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥] Lun 14 Nov - 16:23

Jessie était vidé par tous les évènements qui s'étaient précipité en une heure à peine. Il devait être pâle comme la mort. Mais au moins, c'était fait. Et par dessus tout, Ted et lui s'étaient finalement avoué non seulement leur attirance, mais aussi leur amour. Et c'était bien la dernière chose à laquelle il avait pu s'attendre en se levant ce matin.

« Hé…Jessie…


Sa voix, si tendre. Il en trembla. Il ferma les yeux, reconnaissant, sous la caresse de sa main sur sa joue. Le fait qu'il ne lui tourne pas le dos maintenant qu'il connaissait la vérité, était le plus beau cadeau qu'il pouvait lui faire. Il rouvrit les yeux, humides, et rencontra les siens, si doux. Il n'avait pas l'habitude de le voir ainsi, le lion rebelle, attachant, agaçant, parfois vulgaire, fort, intelligent... Il le tira de sa chaise, Jessie n'entendit pas vraiment Potter lui parler. Il en oublia même de le remercier pour ne pas l'expulser du château, pour ne pas le lyncher sur la place publique. Il était un traître après tout. Il aurait mérité de partir. Il aurait même mérité pire. Ils parcoururent les couloirs dans un silence étrange. Leurs mains étaient liés, et Ted avait prit la tête. Le cadet des O'Connell le regardait marcher, il apprécia lorsque la main de Lupin se resserra autour de la sienne alors que tout le monde chuchotait sur leur passage. On aurait dit que les gens ne comprenait pas le comportement du garçon, du protégé de Harry Potter, qui donnait la main au vil serpent, à un O'Connell, qui avait évidemment trahi. Oui, pourquoi? Pourquoi prenait-il le risque de se faire détester par tous les membres du château?

Il capta les yeux de la petite Lily, tout près de leurs chambres. Elle semblait comprendre que quelque chose était arrivé. Elle vit leur mains serrées. Elle sourit, timidement. L'instant d'après, la porte se refermait sur son jolie visage, et ils étaient finalement à nouveau tous les deux. Jessie sentit son cœur s'accélérer.


«Hé, Je t’aime.

L'irlandais sourit. Il avait sa réponse. Il l'aimait voilà tout. Voilà pourquoi il s'en fichait des autres. Et il ferait pareil à l'avenir. Plus personne d'autre que Ted Lupin ne compterait plus pour lui. L'image de son frère aîné lui vint en mémoire, mais il la chassa immédiatement. Ce n'était pas le moment de penser à lui et à sa colère.

" Je t'aime aussi Ted. Et en ce moment, plus que moi-même. T'es un peu fou pour m'aimer tu sais... "

Ils partagèrent un même éclat de rire, plutôt nerveux que joyeux, et ensuite, ils déménagèrent les affaires de Jessie dans la chambre de Ted. L'irlandais souligna le fait qu'elles revenaient à son propriétaire légitime, à savoir le jeune loup, qui lui avait prêté la grande partie de ses vêtements. Seul les habits qu'il portait le jour de son arrivée au château était à lui. Mais il ne savait pas où ils se trouvaient. Ce n'est qu'en observant la chambre de Ted qu'il vit son haut blanc, posé sur l'accoudoir d'une chaise, encore tâché de sang, de son sang à lui. Alors il l'avait gardé, tout ce temps, dans sa chambre. Il détourna le regard, faisant mine de ne pas avoir vu. Il devait s'empêcher de sourire. Dix minutes plus tard, Jessie demanda s'il pouvait prendre la guitare du jeune homme.

" J'aimerais te chanter quelque chose. Quelque chose que j'ai composé. Pour toi. Même si je n'aurais jamais pensé que... ben, que tu le saches un jour. "

Il passa timidement une main dans ses cheveux, replaça sa mèche rebelle, et, guitare en main, commença le morceau non sans nervosité.

Friends & Lovers

" ...And I feel like we'd walk well together
Because in the end, we are friends and lovers

What's wrong with you is good
For what's wrong with me
And I think maybe we should stick together

You should never have to defend
(Never have to defend)
Being friends and lovers
Being friends and lovers (oh)
Being friends and lovers "


Jessie avait parfois eu l'envie de craquer, et sa voix s'en était ressentie à des moments, mais il estimait n'avoir jamais aussi bien chanté. Ted éveillait en lui un sentiment indescriptible. Face à lui, il ne voulait montrer que le meilleur. Posant la guitare, il se dirigea vers le lion, l'embrassant, l'entraînant vers le lit. Et lorsqu'il fut convaincu qu'il n'était pas en train de rêver, il put enfin profiter du moment, de Ted tout entier, sans crainte de se voir rejeter. Parce qu'ils s'aimaient, voilà tout.

THE END <3.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Friends and Lovers [PV Teddy ♥]

Revenir en haut Aller en bas
 

Friends and Lovers [PV Teddy ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Magic World :: Poudlard-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit