Partagez | 
 

 Vous revoir ♥ [Elliot&Brooklyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alaska Waker
Kind Nature | Lovely Child
avatar



MessageSujet: Vous revoir ♥ [Elliot&Brooklyn] Ven 9 Sep - 21:45

    Alaska prit le main de sa sœur et la serra prestement entre ses doigts fins. Elles étaient certainement aussi terrorisées l’une que l’autre. Mais surtout, affamées. Elles étaient à Londres depuis plus de deux jours, maintenant, et elle n’avait pas eu la chance de tomber devant un repas digne de ce nom. Elles s’étaient contentées du maigre qu’elles avaient pu trouver. Maigre, le mot était bon.

    Elles avaient débouchées sur le Chemin de Traverse. Sans avoir jamais vu ce lieu, Alaska avait eu l’impression de le connaître depuis toujours. Elle aurait pu dire quelle boutique se cachait à l’angle, combien il y avait de bureaux à la banque Gringott’s, toutes ces choses … Elle n’en était pas sûre, mais pensait bien que Brooklyn avait les mêmes pensées. Comme souvent.

    Ca faisait désormais près de trois semaines qu’elle avait rencontré sa sœur jumelle, dans une rue de New-York. Elle se souvenait le choc, lorsqu’elle avait vu son visage. Elles avaient rapidement compris, toutes les deux, qu’il n’y avait pas qu’un même visage qui les liait.


Flash-Back

    Un jeune homme mit la main sur l’épaule d’Alaska. Elle sursauta brusquement, et se remémora les vagues choses qu’elle avait apprises pour se défendre. Bien trop maigre, face à quelqu’un de son envergure. Pourtant, alors qu’elle s’attendait au pire, il lui fit un grand sourire, et la félicita, en lui expliquant qu’il adorait son jeu. Il reparti sans même attendre une parole.

    Elle le regarda, éberluée par de telles révélations, quand elle entendit du bruit derrière la caisse qui bordait la ruelle dans laquelle elle avait finit par se trouver. Elle regarda vivement dans cette direction, et vit un corps aussi frêle que le sien se relever avec difficulté. La jeune fille semblait épuisée. Dans sa carrure, sa posture, elle lui ressemblait beaucoup. Cependant, ce ne fut que lorsqu’elle enleva les cheveux de devant ses yeux qu’Alaska remarqua qu’elle lui était complètement identique.

    Elle fut encore plus étonnée que quelques instants auparavant, quand l’homme l’avait félicitée, et ce n’était pas peu dire. Elle recula d’un pas, un instant apeurée, se croyant victime d’hallucination. Soudain, tout lui revint en mémoire, le journal, la mort des jumeaux Waker. L’Alaska dans lequel elle était « née », aussi. Elle comprit en une seconde. Et c’est naturellement, sans s’en rendre compte, qu’elle lâcha « Sean … »

Fin du Flash-Back

    Et depuis lors, les deux gamines ne s’étaient pas quittées. En effet, si Brooklyn avait réussi à vivre d’une assez bonne manière, Alaska avait jusque là plutôt survécue. Et la Host de Sean n’avait pas voulu laisser sa sœur lorsqu’elle lui avait déclarée qu’elle souhaitait se rendre à Londres. Alaska savait depuis longtemps qu’une partie d’elle-même se trouvait ici, que ce que Laurent lui avait demandé, elle pourrait l’accomplir ici. Et elle avait promis. Elle tenait ses paroles.

    Cependant, tout ne s’était pas tout à fait déroulé comme prévu. Arrivée à Londres, elle s’était aperçue que rien n’était comme aux Etats-Unis. La ville, l’argent, les gens. Elles s’étaient rapidement retrouvées sans le sou, et voilà deux jours qu’elles erraient plus qu’elle ne marchaient, deux pauvres âmes en perdition. Seules, et affamées.

    Et enfin, elles avaient atterries au Chemin de Traverse. Ce n’était pas aussi luxueux qu’Alaska aurait pu le jurer. Mais elle se sentait à l’aise, ici. Il y avait … Elle ne savait pas, comme une présence qui lui faisait du bien. Elle tourna la tête vers Brooklyn, la rassurant d’un petit sourire, avant de la tirer plus vers le fond du Chemin, là où les maisons, plus hautes, droites, assombrissaient la rue.

    Et soudain, elle sentit son cœur se resserrer, comme si une main le serrait violemment. Elle ferma les yeux, tentant de respirer. Elle mis plusieurs secondes à comprendre ce qu’il lui arrivait. Le cœur de Laurent, ses battements, prenaient le dessus sur les siens. Elle eut un haut-le-cœur, et laissa son piètre déjeuner au sol. Elle supplia mentalement Laurent de cesser, et en quelques instants, elle se sentit redevenir aussi bien qu’à l’instant précédent.

    Elle savait que Laurent n’avait pas fait exprès. C’était plus … Une réaction naturelle. Il n’avait pas voulu la faire souffrir, en tous cas Cependant, cette sensation de connaître par ici quelqu’un qu’elle connaissait s’était sensiblement accentuée, et elle en toucha deux mots à Brooklyn, tout en la rassurant quant à sa santé. Mais alors qu’elle finissait de lui expliquer, un jeune homme passa par la ruelle que les deux jumelles avaient empruntée. Alaska eut envie de partir, de cacher sa misère. Mais à peine eut-elle croisé son visage qu’elle se sentit comme pétrifiée sur place …

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


Hey, hey, please ! Excuse me. For all !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brooklyn Waker
Bubbly Child | Loud Person
avatar



MessageSujet: Re: Vous revoir ♥ [Elliot&Brooklyn] Mar 24 Jan - 3:58

Elles étaient affamées. La simple vue de d'autres personnes manger de la nourriture les fit saliver. Depuis leur arrivée a Londres, toutes les deux avaient perdu du poids. Ici, ce n'était pas du tout comme les États-Unis. L'argent, les activités, les personnes, etc. Brooklyn, pour sa part, s'attendait a beaucoup plus, mais bon. Rien de plus impressionnant. A vrai dire, elle n'y pensait plus vraiment. Depuis deux jours, les jumelles mangeaient presque rien et marchaient dans la capitale de l'Angleterre qui semblait comme un vrai labyrinthe pour elles.

Brooklyn avait catégoriquement refuse de laisser la jumelle partir sans elle. Non. Elle ne savait point de son existence jusqu'à dernièrement et elle n'avait pas l'intention de la laisser partir facilement. Puis, les âmes des Host étaient de jumeaux. On ne pouvait plus les séparer maintenant. Alaska et Brooklyn avaient figure cela quand elles se s'étaient rencontrées pour la première fois. Le premier mot qui a été prononce était le nom de son âme, l'âme de Brooklyn. Sean.

D'ailleurs, en parlant de lui, dernièrement, il s'était tu. Il ne disait plus rien. Dans un sens, c'était grâce a lui que Brooklyn s'était retrouvée avec un emplois a New York. Sean avait une personnalité extravertie et il adorait parler. Non, vraiment, il adorait parler. Il avait toujours quelque chose a dire. Il prenait vraiment le corps de Brooklyn comme le sien. Il communiquait souvent avec elle au point d'en avoir mal a la tête a longueur de journée. Enfin, c'était tout de même grâce a lui qu'elle avait réussis a avoir une belle petite vie quand elle logeait New York.

Enfin, de retour a la réalité. Brooklyn n'était plus dans la luxe, mais bien dans la misère. Fini le confort et bonjour le vrai monde. Bref, si elle était avec Alaska, elle ne disait rien.

Les voici donc, toutes les deux, a se promener dans des ruelles perdues dans le Chemin de Traverse. L'endroit lui semblait familier même si elle n'y était jamais allée. Probablement a cause lui. De plus, elle se sentait bizarre. Elle ignorait qu'est-ce qui se passait. La jeune fille avait des frissons et elle regardait partout autour d'elle. Quelqu'un s'approchait. Pas n'importe qui. Elle frotta la tête et murmura quelques mots. Franchement, qu'il la laisse tranquille. Brooklyn n'avait pas besoin de plus de souffrance. La Host prit sa sœur dans ses bras qui, elle, venait de faire une de ses crises. Probablement a cause de Laurent.

- Dis moi que je suis pas la seule d'avoir ce sentiment la... Que quelqu'un s'approche...

Puis, Brooklyn partit a la course. Elle avait eu juste le temps de prendre la main de sa jumelle et la tirer dans la course. Brooklyn courait pour Sean. Pour lui. Parce que lui était la. Prise dans ses pensées, la Host se retrouva devant l'homme qui venait de les croiser.

- Elliot! C'est moi! Regarde!

C'était sorti tout seul. Sacre Sean. Elle allait devoir le contrôler si ca continuait comme ca. Brooklyn mit ses mains sur sa bouche puis ferma les yeux deux secondes. Un tas de mémoires lui vint en tête. Ça venait probablement de Sean tout ca. Elle pouvait voir l'homme et les deux jumeaux. Une salle de musique... la salle commune des Serdaigle... la bibliothèque... Tout ces lieux faisaient partie de l'histoire de l'âme qui se retrouvait dans Brooklyn. Elle était invitée a ce spectacle majestueux qui se passait dans sa tête. Elle eut la chance de voir quelques images uniquement puisqu'elle n'en pouvait plus. Elle ouvrit les yeux et regarda ce Elliot qui semblait surpris. La Host tourna sa tête et observa Alaska du coin de l'œil qui avait l'impression de tourner aussi folle qu'elle. Brooklyn pouvait constater le tatoo qui se retrouvait sur son dos bouger.

Morte de honte, Brooklyn regarde la sol et commencer a taper des pieds. Elle avait les joues rouges et elle ne savait pas quoi dire. Timide, elle s'approcha de sa jumelle et la prit dans ses bras. Elle murmura avec sa petite voix:

- Tu sais ils s'ennuient de toi a la folie.

Brooklyn ne savait pas si il l'avait entendu, mais c'était la seule chose qu'elle avait a lui dire. Elle parlait évidemment pour Sean et Laurent. Elle garda sa jumelle proche d'elle et ne dit plus rien.



HJ: Écoute, je suis vraiment désolée hein ;_; J'ai comme eu ma phase: Les études! Et ensuite la phase: F*ck j'ai oublie ce topic la. Si on a pas le temps de le finir avant la deuxième intrigue (probablement, d'ailleurs out), blâmera le tout sur moooooi! Au fait, je sais, il manque des accents. J'suis trop paresseuse pour tous les rajouter la.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


Walk-walk Fashion Baby
Work it
Move that Bitch Crazy
I'm a model, what else can I say?
Let the Rain Wash Away the Pain of Yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vous revoir ♥ [Elliot&Brooklyn] Jeu 26 Jan - 4:05

Dire qu’Elliot Davis était maudit se trouvait à être un mensonge. La malédiction de la famille O’Connell aurait certes pu le toucher, mais Elliot s’en était sorti indemne pendant trop d’année pour être surpris si soudainement par celui-ci. La véritable raison de son comportement, de son abandon de soi venait de la mort de Laurent, Sean et June. Le fait de leur perte les trois presque en même temps lui avait fait perdre la tête, et la voix haute et les bras ouverts, il avait appelé la Mort des jours durant, l’implorant de l’emporter près de ses amis, sans pour autant passer à l’acte. Ce n’était pas à cause de la malédiction qu’Elliot sombrait, mais plutôt parce qu’il avait sauté de lui-même tête première dans ce qui se trouvait être la folie, la démence et la noirceur…Attendant la Mort à même sa maison…

Les paroles de Jessie face à son état l’avaient mis en rogne plus qu’autre chose. Les gens en comprenaient pas qu’il avait fait en sortes que les choses soient ainsi, et pas autrement. Certes, Laurent était mort depuis quelques années déjà, mais ils ne devaient espérer qu’il puisse s’en remettre un jour. La blessure était toujours là, grandissante de jour en jour, son cœur hurlant de douleur de plus en plus. Les premiers mois, l’alcool et la drogue avaient eu leur bien fait, l’aidant légèrement à oublier la douleur, mais cela n’avait pas duré. Chez les Nympha, il avait accepté la situation. D’une certaine manière presque catastrophique, la créature qu’il se trouvait être ressemblait au Vélane. Sans sa moitié, il mourrait lentement et surement, peu importe qu’il tienne à la vie ou non. Avec l’autre, son âme s’envolait et son cœur partait lentement et doucement en miette. On lui avait dit que les Nympha vivaient en général cinq années de plus que leur partenaire, après leur mort… il était déjà rendu au début de la quatrième année…savoir la Mort si proche le rendait fébrile…heureux…Il allait bientôt pouvoir les revoir. Tout les trois.

Il se demandait parfois comment cela allait arriver. Si la Mort allait venir le chercher pendant son sommeil ou s’il allait plonger de nouveau dans la drogue, malgré les années qu’il venait de passer sans. Si quelqu’un allait le frapper en voiture, ou si un chasseur allait essayer de lui voler sa magie en le tuant. Plusieurs scénarios lui étaient venus en tête, et pourtant, il ne savait pas vraiment lequel allait être le bon. Les esprits refusaient toujours de lui répondre, quand il posait la question. Pourtant, il savait parfaitement qu’il n’irait pas chercher la Mort de lui-même…il se savait bien trop faible pour cela.

    « Elliot! C'est moi! Regarde!


Sortant de ses pensées macabres, l’ancien Serdaigle dévisagea les fillettes qui venaient de se placer devant lui. Toutes petites et fragiles, elles semblaient aussi maigres que ces enfants qu’on voyait passer à la télévision, pour les dons de nourriture en Afrique. Selon les paroles de la plus grande, il était supposé les connaitre, mais leur visage ne lui revenait plus …Qui étaient-elles? Surement pas des Nympha, en tous cas, pour l’aspect qu’elles avaient.

    « J’vous connais les gamins?


Presque apeurée, l’une d’elle prit l’autre dans les bras, le regardant ensuite avec ses grandes yeux bleus, le rendant tout chancelant pour une raison qu’il lui était inconnu. Dans leurs yeux, il y avait une chose qu’il ne savait décrire, une chose qui lui arrachait le cœur, tout en le regardant intacte.

    « Tu sais ils s'ennuient de toi a la folie.


Quelque part, il savait parfaitement de qui la petite fillette était en train de lui parler. Pourtant, il n’osait y croire. Après tout, la Mort était tout prête, le frôlant de plus en plus souvent quand il était au combat, ou tout simplement dans son salon. Si leur âme était toujours sur terre, il allait tout bonnement partir et se trouver à un endroit inconnu, complètement seul…et même s’il pouvait rester…avoir un ami d’un tel âge passait…mais savoir Laurent enfermer dans un corps d’un enfant si petit…si fragile… aimer un homme de son âge qui avait pris la dedans…c’était pire que l’enfer. La pire de toutes les punitions. L’avoir si prêt de lui, sans pour autant pouvoir y toucher… l’embrasser…. Il allait devenir fou, et cela allait être sa mort.

Tout cela, il le savait d’un simple regard.

Alors, sachant pertinemment ce qu’il allait se passer, il détacha son regard de le leur, puis, presque désolé, il les contourna et continua son chemin…essayant de ne pas penser qu’elles n’étaient que des fillettes, toute maigre et surement sans domicile…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Vous revoir ♥ [Elliot&Brooklyn]

Revenir en haut Aller en bas
 

Vous revoir ♥ [Elliot&Brooklyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Magic World :: Chemin de Traverse-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit