Partagez | 
 

 Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lucas Chung
Vampire of my Heart | Smarty Pants
avatar



MessageSujet: Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥ Sam 24 Sep - 3:46

Le coréen avait toujours détesté les jours de pluie. Dommage qu’il n’y avait que cela, en général, à Londres. L’air se trouvait à être lourde, les gens tristes et surtout, il pleuvait. Bien que Lucas ait toujours été un grand nageur, il détestait la pluie. Elle se trouvait souvent à être inattendue, et mouillait tout sur son passage, sans demander rien à personne…pourtant, depuis qu’il était devenu vampire, le Chung s’était mis à apprécier cette température si désagréable autrefois. Ce n’était que lorsque le ciel était gris de nuage qu’il pouvait sortir en plein jour, marchant dans les rues comme n’importe quel personne… peu importe ce qu’il avait prévu pour la journée, dés qu’il apercevait un ciel sombre, Lucas sortait pour la journée. Il ne faisait pas grand-chose, sauf marcher et observer les gens…comme s’il essayait de réapprendre à vivre. Les rires des enfants lui semblaient étranger… tout comme les sourires des gens…cela faisait longtemps qu’il n’avait vu le bonheur…ressenti le bonheur… Était-il encore capable de le ressentir, d’ailleurs?

Il lui semblait que depuis qu’il avait quitté la prison, il ne faisait que vivre pour vivre… qu’apporter un certain confort à Morgan. Il était là, et c’était tout. Juste là. Un vulgaire figurant.

Stoppant ses pas, le jeune vampire leva les yeux vers le ciel. Celui-ci devenait de plus en plus sombre, tout comme son âme… et il avait atrocement besoin de l’éclaircir. Le cœur un peu léger, Lucas ferma les yeux un instant, profitant du bruit léger et constant de la population. Un instant plus tard, il avait repris sa marche sans fin, pensant à tout et à rien.

La pluie commençait à tomber quand il arriva au centre de Londres, là où se trouvait le loft qu’il avait acheté autrefois avec Camellia. Un instant, il se demanda si elle y restait toujours, si elle avait trouvé quelqu’un d’autre… avait-elle toujours sa bague de fiançailles? À cette pensée, il baissa les yeux vers son alliance, la caressant de son autre main. Jamais elle ne l’avait quitté, malgré tout les bruits qui habitaient sa mémoire. Il ne se souvenait pas de tout, mais ses sentiments étaient toujours là. Le plus important était toujours là. Son amour pour elle.

Passant une main dans ses cheveux tout en soupirant, Lucas s’engagea dans New Bond Street. Les boutiques étaient multiples autour de lui, et cela faisait longtemps qu’il pensait à s’acheter de nouveau vêtement. Ceux de Morgan étaient bien trop petit, et il n’en avait que très peu à sa disposition, ne voulant pas se rendre au loft au risque de croiser Camellia. Observant les boutiques au alentour, il essaya de trouver l’une de ses préférés quand un enfant le percuta. Un peu surpris, Lucas tenta d’ignorer cette odeur de sang frais qu’il répandait autour de lui, et s’agenouilla pour voir s’il ne s’était pas fait trop mal.

    « Ça va, petit?


L’enfant était bêtement tombé sur les fesses et à cause de la chute, ses mains étaient grafignés par le trottoir. Pourtant, il ne pleurait pas. Une chance pour Lucas. Ronchonnant dans son coin, le petit se leva rapidement, essayant d’ôter la poussière sur ses vêtements. Il grogna en voyant qu’il était tout mouillé. Lucas se trouva étrangement attendri par la moue qu’il faisait.

Levant les yeux vers la foule, il essaya de trouver les parents de l’enfant, sans aucun succès. Se redressant à son tour, il ouvrit un parapluie, guettant toujours la foule.

    « Tes parents t’ont-ils laissé seul? Où sont-ils?


L’enfant leva les yeux vers lui, tout innocent qu’il était. Ses mains étaient abimés, et triste pour lui, Lucas sortit un mouchoir de son veston, et tenta de le nettoyer. Il essaya d’ignorer l’odeur fraiche du sang, et heureusement, y parvint merveilleusement bien. Alors qu’il venait tout juste de soigner les petites mains de l’enfant, un cri se fit entendre dans la foule…dans son dos. Un nom, plutôt. Thomas.

Le gamin sembla être le porteur du nom, car aussitôt, ses yeux s’illuminèrent et il cria maman vivement. Lucas eut un léger sourire et jeta son mouchoir à la poubelle qui se trouvait à côté, puis tourna son regard vers la mère qui arriva en courant…et son cœur se stoppa. Camellia.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

Il fait nuit. Il fait jour.
Le temps passe pour les autres, s'éternise pour moi.
Prisonnier de l'immortalité, je vis, et cela malgré ma mort.
X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camellia Hamilton
Lonely Parent | Courageous Woman
avatar



MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥ Mar 13 Déc - 4:45

It's raining; it's pouring.
The old man is snoring.
He went to bed and bumped his head,
And he couldn't get up in the morning! ♪


Le rire de son enfant, c'était ce qu'elle adorait entendre, ce qui lui rendait le sourire aux lèvres. Il était la seule personne de son entourage qu'elle côtoyait à tous les jours. Thomas avait le don de rendre la rendre joyeuse quand elle repensait à quelques évènements du passé. Elle l'adorait plus que tout. S'occuper d'un bambin toute seule était le boulot difficile, mais après trois ans, elle avait compris comment faire. Puis, Camellia avait toujours été quelqu'un qui performait mieux seule.

Enfin, après sa petite cantine, Camellia prit son enfant dans ses bras et sortit du loft. Elle en avait marre de rester à l'intérieur à contempler la télévision ou les murs de sa demeure. À l'extérieur, il pleuvait abondamment, mais bon, ils n'étaient pas faits en chocolat, quand même. La jeune femme donna un bisous sur la tête de son enfant et se dirigea vers New Bond Street. Cette rue était bondée de magasins de tous les coins possibles et la jeune mère comptait acheter quelques affaires pour se gâter et pour Thomas. Maintenant qu'elle était seule, sans de famille pour l'appuyer, sans d'amour... Sans Lucas.

Des jours, des semaines, elle avait complètement oublié. Ça faisait si longtemps qu'elle ne l'avait pas vu. Elle s'ennuyait de ses bras, de leurs embrassades, de leurs baisers... Camellia s'était promise de ne pas y penser, mais c'était impossible. Elle avait encore sa bague de fiançailles qu'elle caressait avec délicatesse des qu'elle pensait à lui. Thomas lui ressemblait tellement... Elle avait l'impression de regarder dans les yeux de Lucas à chaque fois qu'elle déposait son regard sur son fils. La jeune femme se rappelait encore de tous les souvenirs passés ensemble, comment son frère et sa famille avaient réagi à sa demande de mariage...

Camellia revint à la réalité quand celle-ci reçut une tape de Thomas sur sa tête. Elle le fixa pendant quelques secondes pendant que celui-ci partit à rire comme il faisait toujours. Bon, elle ne pouvait jamais rester fâcher contre lui. Voyant que le ciel devenait de plus en plus sombre, la jeune femme entra dans une boutique au hasard afin que son enfant n'attrape pas le froid. Elle déposa Thomas près d'elle et le regarda dans les yeux:

- Reste près de maman, d'accord? On va rester ici un peu le temps que la pluie frappe moins fort.

Elle eut uniquement le temps de se retourner pour observer quelques trucs et se retourner pour voir qu'il avait disparu. Franchement, il était vraiment trop curieux. Ce n'était pas la première fois que cela lui arrivait. Devenant de plus en plus nerveuse et inquiète, elle partit rapidement vérifier entre les rangées de la boutique et courut à l'extérieur. Elle observa partout dans son entourage, mais rien. Elle passa une main dans ses cheveux trempes d'eau et continua ses recherches. C'était aujourd'hui qu'elle devait le perdre, c'est ça.

Enfin, elle le retrouva. Pauvre petit, il était complètement mouillé. Elle cria son nom et s'approcha de lui. Camellia le prit rapidement dans ses bras et le serra contre elle.

- Ne me fais plus jamais ça, tu as compris?! T'as fichu la trouille à ta mère.

Elle lui déposa un bisous sur la joue et le remit sur le sol. Bon, sayez, elle n'avait pas pensé d'emmener un parapluie, elle. Soupirant longuement, elle descendit à la hauteur de Thomas et prit les mains de son enfant entre les siennes et les frotta tranquillement pour le réchauffer un peu. Enfin, Camellia réalisa finalement la présence de quelqu'un. Elle lui jeta un coup d'œil puis retourna à son fils.

Soudainement, Camellia retourna son regard sur l'homme. Elle se leva, tout en continuant de le fixer. Non... Lucas? Elle ne savait point comment réagir face à cette situation. Elle avait un mélange d'émotions en elle en ce moment. Elle avait tellement le goût de sauter dans ses bras, toutefois elle voulait tellement lui demander des explications. La jeune femme était complètement perdue. Elle mordit sa lèvre inférieure et baissa son regard. Elle paraissait vraiment stupide. Elle était bien plus forte que ça pourtant.

Enfin, elle lui offrit un sourire et s'empara de son parapluie pour ensuite lui donner un coup sur son torse.

- LUCAS CHUNG! COMMENT OSES-TU REVENIR ICI SANS AUCUN SIGNE DE VIE?! DES MOTS, ÇA S'ENVOIENT!

Camellia jeta le parapluie au loin et éclata en sanglots. Toutes les larmes qu'elle avait conservées s'étaient enfin échapper d'elle. Elle couvrit son visage de ses mains et resta figer sur place. Elle se fichait complètement si elle tombait malade maintenant. Elle était chavirée par une attaque de sentiments trop soudain. Camellia avait retrouvé l'amour de sa vie.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


I thought I lost my smile, but it's back now.
Because of you, because of him, because of them.
Will it stay forever?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Chung
Vampire of my Heart | Smarty Pants
avatar



MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥ Mar 27 Déc - 3:03

Elle était si belle… Ses cheveux n’étaient plus de la même couleur, mais cela ne faisait qu’augmenter sa beauté. Son cœur, mort depuis des mois déjà, semblait battre à cent mille à l’heure dans sa poitrine. Il ne pouvait détourner le regard. Elle était si belle… si merveilleuse. Elle qui ressemblait encore à une adolescente quand il s’était fait enfermer, c’était maintenant une femme qui se trouvait face à lui…et quelle femme. C’était la plus belle qu’il n’avait jamais vu. Une seule chose qui arrachait le cœur, et c’était la manière dont ses yeux étaient posé sur lui. Le coréen pouvait y lire tant de tristesse…de peine… il lui avait déchiré le cœur, en finissant derrière les barreaux. À ce moment là, il avait osé faire promettre à Morgan de ne pas le dire à Camellia, peu importe combien de fois elle lui demanderait. Elle ne devait jamais savoir qu’il s’était retrouvé derrière les barreaux. Il avait si honte de cela, que c’était arrivé. Si honte…et pourtant, à voir son regard, il regrettait d’avoir choisi une telle chose. Elle aurait du savoir…si elle avait su, peut-être que son regard n’aurait pas été aussi blessé. Peut-être n’aurait-il pas vu de larme de colère dans ses yeux, mais plutôt des larmes de joie.

Les larmes, pourtant, semblèrent s’envoler en un instant, et lui adressant un sourire, Camellia tendit ses doigts vers le parapluie, frôlant ses doigts au passage, et Lucas ne put s’empêcher de frissonner, réagissant pour la première fois depuis bien longtemps à un contact physique. Elle semblait le faire revivre d’un simple toucher. Le vampire voulut alors prendre la parole pour lui faire par de son amour, pour lui compter tout ce qui était arrivé, mais elle s’empara du parapluie sans un mot, et lui donner un coup sur le torse. S’il avait été humain, le coup aurait certainement fait mal, mais étant vampire, il n’eut mal qu’à ses sentiments.

    « LUCAS CHUNG! COMMENT OSES-TU REVENIR ICI SANS AUCUN SIGNE DE VIE?! DES MOTS, ÇA S'ENVOIENT!


Son corps tout entier était figé. Camellia venait de jeter le parapluie au sol, et pleurait maintenant comme une madeleine. Son cœur se rompit sous l’émotion, et malgré tout l’envie qu’il avait de la prendre dans ses bras, il n’osa faire un mouvement. Près d’elle, le petit, son fils, leur fils, se colla contre sa mère, pleurant car il ne comprenait pas ce qui était en train de se produire.

Il lui fallut quelques secondes pour réagir. Quand son corps eut envie le pouvoir de bouger, Lucas s’agenouilla près de son fils et de sa fiancée si longtemps perdue, et les prit dans ses bras. Il les serra de toutes ses forces, son nez enfouit dans les cheveux si doux de sa beauté. Il sentait les larmes de sa douce lui coulait contre le cou, mais cela lui importait peu. Elle était là, dans ses bras, avec leur enfant, et elle ne le repoussait pas. Ses petites mains tenaient même fermement son manteau, et il pouvait clairement entendre son cœur battre contre sa poitrine. La tête enfouie dans les cheveux de la jeune mère, il dit, le souffle manquant;

    « C’est une longue histoire… une très longue histoire, Cam…allons au chaud, s’il te plait. Je ne veux pas que vous tombiez malade…


Il parvint après quelques instants à les lever, et sachant par instinct qu’ils vivaient toujours au loft, il y alla avec eux. Le chemin fut silencieux, à l’exception de quelques paroles que le petit lui adressa. Lucas ne pouvait s’empêcher de sourire tendrement à chaque fois qu’il pointait ses petits yeux dans sa direction. Camellia, elle, ne le regardait pas, ne lui parlait pas. Elle se contentait de tenir sa main fermement, surement trop même, comme si elle avait peur qu’il disparaisse à nouveau. Être humain, il aurait certainement eu mal.

Quand ils mirent les pieds dans le loft, Lucas ne put s’empêcher d’étudier l’endroit du regard. Tant de chose avaient changé et pourtant, tout était encore là. Camellia, les cheveux dégoulinants d’eau, ne cessait de le fixer du regard. Elle attendait des explications.

    « Assieds- toi, cela risque d’être une longue histoire.. .Je… tu veux un café? Pour te réchauffer.


Il ne savait plus trop comment se conduire, après tant de temps. Cela faisait si longtemps qu’il n’avait pas senti son cœur battre à un tel point…elle lui faisait ressentir des choses qu’il n’était pas supposer ressentir, étant mort.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

Il fait nuit. Il fait jour.
Le temps passe pour les autres, s'éternise pour moi.
Prisonnier de l'immortalité, je vis, et cela malgré ma mort.
X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camellia Hamilton
Lonely Parent | Courageous Woman
avatar



MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥ Lun 9 Jan - 4:38

Pourquoi aujourd'hui? La seule journée où, en plus d'avoir presque perdu son fils pour une énième fois, elle devait le croiser après maintes semaines... voir années. Le temps avait fillé et Camellia avait oublié la dernière fois qu'elle avait eue l'opportunité de croiser le regard de son aimant et juste de pouvoir gouter ses lèvres sur les siennes... Les aiguilles du temps avait continué son parcours et la jeune femme avait appris à vivre seule et de combattre le monde individuellement. Comment se faisait-il qu'aujourd'hui tout devait lui tourner sur le dos? Si elle l'aurait su, Camellia s'aurait mentalement préparé. Maintenant, la voilà, en ce moment, en train de pleurer comme jamais avant. En fait, elle se demandait quand est-ce qu'elle avait pleure le plus; à la disparition de Lucas ou à son retour?

La pluie tomba sur son visage et se mélangea à ses larmes. Mon dieu qu'elle se sentait pitoyable. À genoux à rien faire. Pour l'amour du ciel, le seul truc qu'elle avait accomplis, c'était de frapper son amour avec un parapluie. La jeune mère pouvait sentir son enfant lui donner de simples coups sur son visage et son bras. « Réveille toi, maman... maman...s'il teuh plait... », elle pouvait l'entendre dire. Étouffée par ses pleurs, aucun mot voulut sortir de sa bouche. Camellia eut uniquement le courage de prendre Thomas dans ses bras et de le serrer fort contre elle. Lui-même avait commencé à pleurer et c'était tout de sa faute. Elle se rajoutait uniquement plus de poids sur les épaules en pensant à cela...

Soudainement, elle sentit les bras de Lucas s'enrouler autour d'elle et son fils. Sa toute première réaction: se serrer contre lui. Malgré le sentiment de frustration et de, si on poussait loin, de trahison, elle n'arrivait pas à le détester. C'était catégoriquement impossible. Il lui faisait ressentir tellement d'émotions qu'aucun garçon qu'elle avait fréquenté avait réussis de faire... Camellia continua à verser ses larmes comme jamais avant. Elle tenait fermement son fiancé et refusait de le laisser partir une deuxième fois. Elle avait souffert assez. Puis, son enfant allait éventuellement devoir comprendre qu'il avait un père.

Lucas lui souffla quelques mots et, par la suite de ceux-ci, elle se leva enfin. Malgré tout, elle refusait de lui adresser la parole, mais Camellia ne voulait pas le lâcher. Elle tint la main de son fiancé tellement fort qu'elle fut surprise d'avoir aucune réaction de sa part. Près d'elle, la jeune mère pouvait entendre Thomas bégayer et regarder partout autour de lui. Il était aussi confus qu'elle. Avec les pleurs qui cessèrent calmement, elle regarda son enfant et lui offrit un mince sourire pour le rassurer.

Enfin, les voilà arrivés au loft. Observant le lieu avec une telle intensité, Camellia ne put s'empêcher d'échapper de nouveau un sourire. Elle avait peut-être changé quelques objets et redorer quelques chambres, mais elle s'était interdite de déplacer autres choses. Après tout, si un jour il décidait de revenir, elle ne voulait pas que Lucas soit bouleversé. Puis, il se retourna, pour la fixa. Camellia effaça immédiatement son sourire de son visage et le fixa en retour.

« Assieds- toi, cela risque d’être une longue histoire.. .Je… tu veux un café? Pour te réchauffer.

Elle retira ses souliers ainsi que son manteau et apporta Thomas dans sa chambre. Qu'il aille faire du café, lui. Camellia devait s'occuper de son enfant. Elle se changea immédiatement et enfila des vêtements chaleureux pour réchauffer le corps de l'enfant. Elle essuya, par la suite, le visage du gamin et passa un coup de serviette dans ses cheveux. La jeune femme revint dans le salon avec son enfant et l'installa sur le canapé. Elle lui mit une couverture et lui donna son petit nounours pour que celui-ci reste au chaud. Camellia regarda son enfant dans les yeux. Mon dieu qu'il était adorable... et mon dieu qu'il lui ressemblait. Elle lui déposa un bisous sur la tête rapidement et alla se chercher une serviette pour elle. Maintenant, la mère s'était occupée de son fils. Elle s'en foutait si elle tombait malade. Au moins, elle savait que son enfant était bien au chaud.

Camellia revint dans le salon et passa une main dans ses cheveux mouillés. Lucas était là, assis à côté de petit Thomas, et le regardait dans les yeux. La femme se mordit la lèvre inférieure et s'approcha, avec assurance, de son fiancé. Elle déposa la serviette sur les épaules de Lucas et prit son enfant dans ses bras. Elle ignorait où il était ces dernières années, mais elle ne voulait pas non plus qu'il tombe malade. Puis, s'occuper des garçons malades, c'était horrible. Elle avait déjà eu l'expérience avec son frère, Alexander, qui avait eu qu'un mince mal de gorge et n'arrêtait pas de se plaindre à n'en plus finir.

Camellia prit son enfant dans ses bras et vint s'assoir sur le sofa. Elle déposa Thomas sur ses genoux. Lui fixait une nouvelle fois Lucas. À son tour, Camellia déposa ses yeux sur celui-ci.

« Tu nous dois des explications. », dit-elle sur un ton sec.

Elle regarda ensuite Thomas qui étira ses mains pour venir toucher l'homme qui se retrouvait si près de lui. Il déposa sa main minuscule sur son bras et lui sourit. Camellia détourna son regard pendant quelques secondes. Elle avait eu le droit à la question: « Il est ou papa? » depuis qu'il arrivait à parler...

« Maman... », dit-il d'un ton enjoué.
« Thomas... Dis bonjour à papa. »

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


I thought I lost my smile, but it's back now.
Because of you, because of him, because of them.
Will it stay forever?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Chung
Vampire of my Heart | Smarty Pants
avatar



MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥ Jeu 19 Jan - 0:22

Il lui ressemblait. C’était tout simplement allusionnant. Lucas cherchait désespérément quelques choses, un trait, peu importe, qui pourrait lui rappeler Camellia chez leur fils. Ce trait, c’était le regard du petit. Ses yeux avaient beau être bridés, petit et bruns, il pouvait voir cette petite lueur d’innocence qu’il y avait dans les yeux de Camellia. Il pouvait y lire clairement, comme dans ceux de sa chère et tendre. Il était si capturé par le visage de sa progéniture qu’il sentit à peine sa fiancée rentrer de nouveau dans la pièce, lui déposant une serviette sur ses épaules. Elle s’inquiétait pour lui, ne voulant pas qu’il soit malade. Juste à son geste, il savait qu’elle n’avait pas encore deviné pour sa condition. Pourtant, n’avait-elle pas vu les yeux rouges de son amoureux perdu? N’avait-elle pas vu cela?

Prenant le petit dans ses bras, elle vint s’asseoir tout près de lui, leur enfant sur les genoux. Il fallut quelques secondes à Lucas pour qu’il réussisse enfin à quitter son enfant du regard, pour regarder la femme qu’il aimait. IL eut envie de voir un regard tendre dans sa direction, mais elle le regardait comme s’il avait fait la pire chose au monde, et Lucas savait que ce n’était pas le cas. Si elle avait su la vérité sur le coup, peut-être n’aurait-elle été assez forte.

    « Tu nous dois des explications.


Le ton était sec, froid. Il aurait pu être blessé, si son cœur avait encore vécu. Malheureusement, il était toujours présent, mais froid, sans vie.

    « Je ne crois pas que se sont des choses à dire devant un enfant, Camellia…


Au même moment, le petit déposa sa petite main sur son bras, le regardant de ses grands yeux. Lucas n’eut pas la force d’affronter un regard si innocent, et détourna le regard. Il eut à peine le temps d’entendre la blonde dire au petit qu’il était son père qu’il se trouvait déjà dans ses bras, le serrant de toute la maigre force qu’il pouvait bien avoir à son âge. Figé, Lucas n’osa pas vraiment bougé, essayant de ne pas penser à l’odeur de sang frais et à la petite parcelle de magie qui semblait circulé, endormi, dans ses veines. Déposant finalement une main dans les cheveux de son fils, il les caressa doucement, puis retournant son regard vers Camellia, il dit finalement;

    « Il devrait aller dans sa chambre… Tu lui raconteras ensuite si tu le veux, mais je ne compte pour dire cela devant lui.


Elle semblait presque en colère, et pourtant, elle fit disparaitre le petit dans sa chambre, lui disant qu’ils devaient parler entre adultes. Quand elle revint, un silence tendu faisait place dans la pièce, et Lucas fixait par la fenêtre, pensant à ce qu’il pouvait bien lui dire. Il savait que Morgan lui avait promis de ne rien dire, mais des choses étaient surement venu jusqu’à elle…alors, autant tout dire.

Camellia était sur le point de s’impatienter quand il se décida enfin à prendre la parole;

    « Mon oncle évitait toujours d’envoyer Thomas et le père de Morgan en mission ensemble. Il savait parfaitement qu’ils se détestaient. Pourtant, cette fois là, il n’eut pas le choix. J’étais déjà en mission, tu comprends, et Thomas s’est porté volontaire, contrairement à d’habitude. Ils n’ont pas trouvé ça louches, les cons. La mission a été un fiasco total, et Alastor est mort. Thomas a fait exprès, j’en suis certain. Il voulait sa mort. Notre oncle n’a pas été content, et le lendemain, il a fait venir Thomas dans son bureau… pour le tuer, une balle dans le dos. Je ne l’ai su qu’à mon retour, quelques jours plus tard… Morgan a essayer de ne faire changer d’avis, mais j’ai pris un arme, le même qui avait tué Thomas, et je suis allé voir mon oncle… je l’ai tué, torturé. C’est flou, dans mes pensées… Le ministère a été mis au courant par la mère de Morgan, et j’ai été lu derrière les barreaux, à Azkaban. Ils m’ont marqués, tatoués. Ils ont emprisonné ma magie…Morgan est venu me chercher il y a quelques mois, mais à cause d’un vampire, j’ai changé…Je n’ai plus de cœur, Camellia, il m’a transformé, il m’a enlevé la vie. Je suis mort.


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

Il fait nuit. Il fait jour.
Le temps passe pour les autres, s'éternise pour moi.
Prisonnier de l'immortalité, je vis, et cela malgré ma mort.
X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Camellia Hamilton
Lonely Parent | Courageous Woman
avatar



MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥ Mer 8 Fév - 4:13

Elle ne pouvait s'empêcher de sourire en voyant la scène qui se déroulait devant ses yeux. Elle n'arrivait toujours pas à croire que cela se pouvait. Enfin, elle l'avait retrouvé et Thomas pouvait finalement voir son père. Fini les mensonges et bonjour la réalité. Évidemment, la réalité devait venir avec des conséquences. C'était bien trop beau pour être vrai.

Fronçant les sourcils, Camellia prit son fils dans ses bras et l'amena dans sa chambre. Elle lui chuchota qu'ils devaient parler entre adulte, expression que Thomas compris et fit une grimace en l'entendant. La jeune mère déposa l'enfant près de ses jouets et retourna dans le salon pour affronter les paroles qu'elle allait devoir endurer. Que s'etait-il passé? Pourquoi n'avait-il pas donné de ses nouvelles? Pourquoi ci, pourquoi ça, elle en avait marre des questions qui lui remplissaient la tête à tous les jours. Camellia était prête à cracher son venin. Elle ignorait qu'est-ce qui s'était passé ses dernières années, mais il n'était pas le seul à avoir souffert et c'était ce qu'elle allait lui faire comprendre.

Camellia fit pas dans le salon et s'appuya contre un mur, juste en face de Lucas. Elle passa une main dans ses cheveux encore trempés et le fixa. Sans une seconde perdue, son amour commença son récit. La jeune mère l'écouta attentivement et se retint pour l'interrompre. Elle n'arrivait pas à y croire. Voilà comment Finnie était mort, pourquoi Lulu avait disparu, pourquoi Momo avait menti... Puis, elle le détestait pour ça? Bon sang, maintenant qu'elle connaissait l'histoire...

Camellia le regarda droit dans les yeux. Pourquoi ne l'avait-elle pas remarqué, idiote? Ils étaient rouges, évidemment. Vampire. Elle le fixait depuis tantôt puis elle n'avait pas remarqué cela. Elle soupira et vint s'assoir à côté de lui.

- Lu'... Regarde moi...

Elle mit ses mains sur son visage et le regarda une nouvelle fois dans les yeux. Malgré la nouvelle couleur qui envahissait son regard, il ressemblait tellement à Thomas. Il y avait une ressemblance majeure entre les deux à un point fou. Sentant les larmes remonter tranquillement, Camellia se retint pour ne pas pleurer.

- Tu sais que je t'aime et que je t'aimerai pour toujours. À mes yeux, tu es le même. Tu es encore le même Lucas qui a fait cette demande quand j'étais en cinquième année à Poudlard. Tu n'es pas mort. C'est une nouvelle vie qui recommence pour toi... Avec ta famille.

Elle ignorait si elle avait choisi les bons mots, mais c'était la première chose qui lui était venue en tête. Elle l'aimait et pour toujours. Elle ne voulait pas qu'il quitte. Elle avait besoin de lui maintenant. Pour elle et pour leur enfant. Camellia vint lui déposer un bisous sur son front et s'essuya par la suite ses yeux qui furent déjà légèrement rouges grâce aux larmes qu'elle avait versées auparavant. La jeune femme refusait de le considérer mort. C'était juste le début d'une autre vie pour lui. Elle n'était pas vampire, ce n'était pas facile à comprendre après tout.

- T'as l'intention de repartir?

La question qui tuait. Elle devait lui demander. Si oui, elle aurait bien le temps d'aller frapper Morgan pour lui avoir menti. En tout cas, elle avait tout de même l'intention de le faire. Camellia attendit une réponse impatiemment et mordit sa lèvre. Ça la tuait vraiment.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


I thought I lost my smile, but it's back now.
Because of you, because of him, because of them.
Will it stay forever?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lucas Chung
Vampire of my Heart | Smarty Pants
avatar



MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥ Mer 22 Fév - 20:33

Le bleu de ses yeux, jamais il ne l’avait oublié. Certaines choses, certains souvenirs restaient flous dans ses pensées à cause de la prison…de la transformation… mais jamais il n’avait oublié à quel point les yeux de Camellia étaient beaux. Quand il regardait à l’intérieur de ceux-ci, Lucas avait l’impression que les problèmes s’envolaient…que la vie était simple et belle. Il fut soulagé de voir que cela lui faisait toujours le même effet, malgré les années. Voir tout l’amour que Camellia lui portait malgré ses paroles, son histoire… ça lui faisait du bien, mais il ne pouvait changer d’avis. Elle méritait une belle vie avec un homme bon. Elle méritait une vie, et lui était mort. Thomas méritait un père, pas un homme suspendu dans le temps. Ils méritaient tellement mieux que ce qu’il était devenu.

Les mains de Camellia, chaudes, entouraient son visage. Il ferma les yeux au contact, comme pour le graver à sa mémoire. Il ne savait pas vraiment s’il allait la revoir, après cela. Après tout, il comptait partir…quitter sa vie pour son bien. Il n’osait penser qu’il était en train de prendre la mauvaise décision, et ce fut surement pour cela qu’il détourna le regard, ôtant les mains si douces de sa femme de son visage.

    «T'as l'intention de repartir?


Elle connaissait déjà la réponse, tout comme lui. Lucas l’entendit renifler, mais n’eut pas la force de la regarder. Son regard, un instant, alla vers la chambre où se trouvait le petit. Il faisait cela pour eux… mais ça lui arrachait le cœur de savoir qu’il ne pourrait rien savoir de lui…d’avoir que ce si petit souvenir du petit, alors que c’était sa chair de sa chair. Il était son enfant…

    « Oui, Camellia. Pour toi, pour lui… pour vous. Vous mettiez mieux d’un vampire, vous mettiez un autre vivant pour vous aider, pour vous aimer… Je ne crois pas d’être capable d’aimer… mon cœur ne bat plus, Cam. Je suis un monstre…


Elle allait riposter, il le savait bien. Ce fut surement pour cela qu’il se leva, sans attendre sa réponse, et après un dernier regard, disparut avec le peu de magie qui se trouvait encore dans ses veines.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

Il fait nuit. Il fait jour.
Le temps passe pour les autres, s'éternise pour moi.
Prisonnier de l'immortalité, je vis, et cela malgré ma mort.
X

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne t'ai jamais oublié. ~ PV Camellia ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Muggles World :: Londres-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit