Partagez | 
 

 Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jonghei Chung
Brainwashed & Rebellious
avatar



MessageSujet: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe] Ven 2 Déc - 0:25

« Bah moi ta tête, elle me dit rien! »


Londres. Covent Garden. 19h12.

Jonghei squattait devant l'un des nombreux bars de l'endroit. Il était encore tellement émerveillé par cette ville, et la culture des anglais. Aujourd'hui il portait des lunettes de soleil aux contours turquoises. Il les portait toujours, malgré la nuit déjà bien avancé. Les lumières de Londres étaient du genre agressive pour ses yeux. Personne ne se souciait qu'il les porte toujours, en fait on aurait dit que dans cette ville, on était habitué à tout, et qu'il fallait vraiment un truc énorme pour les impressionner. Même ses vêtements colorés, les gens s'en fichaient. Pour le coréen, Londres rimait avec la notion qu'il avait du paradis. N'importe quel londonien lui aurait sûrement dit qu'il avait une case en moins. C'était peut-être vrai, avec la vie qu'il avait déjà vécu...

La journée avait été longue et riche. Il avait passé des auditions pour plusieurs spectacles. Il avait apprit la danse tellement vite... Plusieurs de ses profs lui avait dit qu'il avait ça dans le sang. Peu habitué aux compliments, il se mettait alors à sourire timidement, et à remercier d'un geste polie de la tête. Certains de ses camarades danseurs avaient vu qu'il n'était pas très à l'aise en société. S'ils savaient... Jonghei avait tendance à sursauter dès qu'on lui adressait la parole, mais surtout quand on le touchait. Lui-même trouvait ça agaçant, mais allez y faire quelque chose. Il n'avait pas l'habitude voilà tout. Un passant lui demanda s'il avait du feu. Au début, il ne comprenait pas ce que ça voulait dire, et même, il pensait que c'était un nom de code entre sorciers. Comme si pour faire ses preuves, fallait prouver qu'on savait faire du feu par magie. Complètement con, et c'est d'ailleurs ce que lui avait dit le premier mec qu'il avait rencontré, alors qu'il lui demandait du feu justement. Il avait sortit sa baguette et devant l'air ébahi du type, il comprit que ce n'était pas précisément ce à quoi il s'attendait. Maintenant, il savait ce que ça voulait dire, alors il put dépanner la jeune femme, qui le gratifia d'un sourire.

Il avait retrouvé Hanna, l'anglaise venue en Corée quelques années plus tôt, sa première relation sérieuse. Elle avait un bon souvenir de lui, alors il put vivre avec elle quelques temps, en colocation. Il avait pu squatter le canapé deux mois entier, le temps de trouver un job, et un toit. Il avait trouvé plusieurs jobs en fait. Serveur, la plupart du temps. Mais pas d'appart' à la hauteur de ses petits moyens. Il partit néanmoins de chez Hanna, il ne voulait pas abuser de son hospitalité. Il dû dormir à l'arrache quelques temps... et puis finalement, une colocation, avec des potes de la danse, qui avait apprit qu'il n'avait pas d'endroit où vivre.

Et les sorciers dans tout ça? Jonghei s'était vite rendu à l'évidence: en ce moment, c'était la grosse crise. A cause des hosts évidemment. Tout le monde avait été atteint, mais lui avait eu de la chance. Ses pouvoirs, il les avait de nouveau.Et pas la peine d'être sorcier londonien pour savoir qu'il était en danger rien qu'à cause de ça. Les chasseurs étaient nombreux. Et lui, il n'avait aucun ami ici, aucun ami sorcier. Il avait pensé à Erwan, son ami de Durmstrang, mais impossible de le retrouver. Quant à Lucas... Il avait cessé de le chercher lui aussi. Apprendre que Thomas, son frère, son twin, était mort, lui avait fait tant de mal. Il ne voulait pas prendre le risque d'apprendre que son autre frère était mort lui aussi. Il avait essayé pourtant, au début... mais la peur l'avait emporté. Alors pour l'instant, il tentait de vivre sa vie côté moldue. Et c'était pas si mal! Ils étaient funs, les gens.

Le coréen se mit finalement à bouger, lorsqu'il aperçut une grosse berline noire. Récemment, il avait trouvé un job qui lui correspondait bien plus que serveur. Garde du corps. En tant que serveur, Jonghei ne valait rien, il cassait tout, tout le temps. Il détestait faire des courbettes aux gens. Les servir quoi. Et puis un jour, il avait vu l'annonce. Les types de l'agence lui avait rit au nez lorsqu'il s'était présenté, avec ses lunettes rouges, ses chaussures violettes, et son haut 'I love London'. Évidemment, ils ne pouvaient pas savoir qu'il n'était pas un enfant de chœur. Alors il leur montra. Plus personne n'osa se moquer ensuite de lui, parce qu'ils avaient tous eu quelque chose de cassé à cause de lui.


" Bonsoir sir Russell. "

" Bonsoir Chung. Turquoises les lunettes aujourd'hui? C'est bien, ça va avec ma cravate. Oublie pas de prendre mon parapluie. "


Cette manie du parapluie. Il fit une grimace exaspéré que personne ne vit et referma la portière derrière le vieux sir Russel. Il avait deux jolies jeunes filles avec lui ce soir. L'une d'entre elle devait être encore mineur à la voir. Elles le regardèrent comme si elles n'avaient jamais eu un garde du corps dans son genre. Évidemment qu'elles n'avaient encore jamais eu quelqu'un comme Jonghei. Alors qu'ils allaient entrer dans un restaurant, un gars faillit percuter le vieux Russel. Faillit seulement, parce que lui avait eu le temps de l'intercepter à temps. Personne ne remarqua rien, sauf les deux hommes qui se fixaient, et le trio Russel et le filles entrèrent dans le restaurant, guidé par un serveur.

Jonghei lâcha le bras du type sans violence, presque en s'excusant pour son geste, et dit:


" Attention où tu vas. J'ai un vieux anglais à surveiller, et il paye bien seulement si y a personne qui lui fonce dedans. "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X
J'étais un homme libre, j'étais ce que je voulais;
Tu penses me contrôler, tu penses m'avoir soumis;
T'es encore plus con que ce que je pensais.
Attends toi à des surprises Lincoln.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Phoenix Hwan
Honest Boy | Hard Life
avatar



MessageSujet: Re: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe] Ven 2 Déc - 5:51

Il y avait des jours comme si, des jours comme cela. Celle-ci, Phoenix ne savait pas exactement comment elle était. En fait, les dernières semaines étaient vagues…comme s’il ne les avait pas vécu à moitié…comme si Thomas avait essayé si fort de la contrôler, qu’il y était presque parvenu. La balle qu’il avait reçue au ministère avait été un choc qui l’avait forcé à ouvrir les yeux, et le coréen en était bien heureux. Certes, il avait fui bien des personnes. Tout le monde, en faite. Seth, Morgan, Alphonse, Keaven, Ted…tout le monde. Mais il avait besoin de se retrouver, et de mettre Thomas un peu à l’écart. Certes l’âme était moins présente depuis l’épisode de Morgan, mais Phoenix avait l’impression de s’être perdu en chemin, et il ne comptait pas laisser les choses ainsi. Alors il avait fui vers la demeure de cette chère Camellia, dont il avait appris l’existence par Seth, quelques mois plus tôt. La jeune femme avait été méfiante au début, mais en voyant qu’il était blessé mortellement, elle l’avait pris sous son toit. Il vivait là depuis trois semaines déjà. Sa blessure était presque cicatrisée, et il pouvait maintenant bouger son bras gauche avec plus de facilité.

Phoenix avait pensé la plupart de son temps à penser. Presque enfermé de force dans la demeure à faire du babysitting, il n’avait pas grand-chose à faire à part jouer aux petites voitures et nettoyer derrière Thomas. À penser autant, le jeune homme en était venu à changer. Ou plutôt à revenir lui-même. Son caractère était devenu plus confiant, plus courageux. Il ne tremblait plus sous le regard des autres, il ne baissait plus les yeux. Fini la femmelette, Phoenix Hwan était revenu.

Évidemment, il avait eu droit à plusieurs claques venant de Camellia. La jeune mère n’aimait pas particulièrement l’entendre sacrer à tout va et parler comme ces hommes trop machos. Ça ne faisait pas vraiment lui, disait-elle. Phoenix ne pouvait s’empêcher de sourire à chaque fois, et de lui ébouriffer les cheveux avant de s’enfuir avec le gosse. Heureusement, elle avait bien vite arrêté de se plaindre de son comportement de male stupide et s’était mis à rire avec lui. Il semblait si heureux, après tout. Elle avait même décidé d’organiser un petit souper dans un restaurant chic pour fêter cela. Phoenix avait été un peu retissant au début, mais avait finalement accepté.

Évidemment, comme toujours, Phoenix était en retard. Les faits étaient que Thomas l’avait épuisé la veille avec une tonne de jeu plus étrange les uns que les autres, et Phoenix s’était couché tard après avoir tout ramassé et faire le ménage. Il avait dormi jusqu’à très tard dans la journée, et l’esprit un peu dans le vague, il s’était rappelé du souper qu’une demi-heure plus tard, alors qu’il était en train de manger un restant de pizza devant la télévision. Le calvaire qui avait suivi par la suite. Il s’était douché en vitesse, avait sécher ses cheveux d’un mouvement de main – vive la magie- les avait coiffé avec style. Il avait mis les quelques vêtements chics qu’il avait, que Camellia avait insisté pour lui acheter, puis avait quitté la demeure à pas de course.

La nuit semblait être tombée depuis un moment déjà, et Phoenix courrait le plus vite qu’il le pouvait. Il avait déjà transplané dans une ruelle un peu à l’écart, mais il devait faire le reste du chemin à pied. Une fine pluie avait commencé à tomber, et Phoenix se protégea d’une mince enveloppe magique pour rester au sec. Quelques mètres, et il arriverait.

Jetant un coup d’œil à son cellulaire, il jura avant d’accélérer, bousculant quelques personnes au passage. Il réussit finalement à rentrer dans le restaurant, mais une seconde à peine plus tard, quelqu’un agrippa son bras.

    « Attention où tu vas. J'ai un vieux anglais à surveiller, et il paye bien seulement si y’a personne qui lui fonce dedans.
    « Bah voyons, tu t’prends pour qui?


Fronçant des sourcils, Phoenix serra son bras contre son corps. L’idiot, il avait agrippé son bras gauche, le plus douloureux. Le regardant finalement, Phoenix était sur le point de lui lancer une autre réplique, mais le visage de l’autre le stoppa en plein élan. Ce visage, il le connaissait. Il le connaissait très bien, à vrai dire, pour l’avoir vu des milliers de fois sur des photos, ou dans son esprit. Thomas Finns. Mais l’âme de l’autre était toujours, là, et semblait tout aussi sur le choc que lui. Maintenant, le souper semblait complètement insignifiant, et tout ce qu’il comptait, c’était savoir qui était cet homme.

    « T’es qui? Tu ressemble à Thomas Finns. Mais il est mort. Bordel mais t’es qui, pour avoir sa tronche d’enfoirée?


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

Recalling days of sadness, memories haunt me.
x

Recalling days of happiness, I haunt my memories.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonghei Chung
Brainwashed & Rebellious
avatar



MessageSujet: Re: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe] Mar 6 Déc - 23:46

Jonghei leva haut les sourcils à la première réplique du gars. Comment ça il se prenait pour qui?? Juste pour un mec qui fait son boulot... Il n'avait pourtant pas souvenir d'avoir usé un ton brutal ou autre. Il devait pas être bien luné. Il allait laisser courir, pas la peine de perdre du temps avec ces gens-là, et son employeur de la soirée devait déjà se demander où il était passé. Il avait toujours son putain de parapluie en main. Sauf que la manière dont il le regardait à présent l'empêchait de bouger. Ok, c'était quoi le problème maintenant?? Il ne le tenait plus depuis dix secondes au moins, alors quoi...

« T’es qui? Tu ressemble à Thomas Finns. Mais il est mort. Bordel mais t’es qui, pour avoir sa tronche d’enfoirée?

Alors là. C'était clair qu'il ne pouvait pas s'attendre à ça. Ses réflexes étant ce qu'ils étaient, l'inconnu se retrouva bientôt repoussé contre le mur du restaurant. Jonghei était tendu comme la corde d'un arc. Le nom de son frère venait d'être prononcé, et insulté, il était à deux doigts de lui planter un couteau dans la gorge. Il se détestait pour avoir de telles pensées, mais il avait malheureusement était conditionné pour réagir de cette manière. Lutter contre relevait du défi de tous les instants. Seule sa nature foncièrement bonne parvenait à lui garder les idées claires. Il s'éloigna un peu du jeune homme qui avait grimacé lorsque son dos était entré en contact avec le mur. Faut dire, il avait été rapide, il avait rien dû voir venir. Un peu comme lui tout à l'heure, avec sa phrase comme sortit de nul part. Il desserra les muscles de sa mâchoire, se mordit la lèvre et parvint à articuler:

" Bah moi ta tête, elle me dit rien! "

Il avait reprit son calme, sans trop savoir comment. En fait, il avait peur. Peur de ce que ce type là, allait dire encore à propos de son frère. Pour parler de lui de cet manière, il ne devait pas l'apprécier. Alors c'était sûrement pas le bon plan de dire qu'il était son jumeau. D'abord, il le croirait sûrement pas. Et ensuite, il n'avait ni l'envie, ni le temps de se battre. Sauf que sa première réaction l'avait trahi, il le savait. Et il pouvait voir dans le regard de l'autre, qu'il l'avait comprit lui aussi. Il enleva ses lunettes de soleil, tranquillement, comme si de rien n'était. Même un petit sourire s'était dessiné sur ses lèvres.

" Écoute, je suis en plein travail là. Comme je t'ai dis, j'ai un vieux anglais à surveiller, et j'ai besoin de ce boulot. Je... désolé, je vois pas de quoi tu parles. "

Il s'éloigna encore plus jusqu'à entrer dans le restaurant. L'autre avait voulu le retenir, il avait vu son geste, il avait vu sa bouche commencer à dire quelque chose. Jonghei mourait d'envie de parler à ce type, de savoir d'où il connaissait son frère, de ce qu'il avait fait pour lui faire afficher cette colère dans la voix quand il en parlait. Mais voilà, il s'était défilé. Le restaurant avait un étage, ouvert sur la salle du bas, de sorte qu'on voyait ce qu'il se passait aussi bien en haut qu'en bas. Il ne mit pas beaucoup de temps à trouver Sir Russell. Avait-il remarqué son absence? Au vue de la jeune femme qu'il tripotait, sûrement pas. 20 minutes passèrent. Il n'était pas concentré du tout. De là où il était, il l'avait tout de suite repéré. L'inconnu de tout à l'heure. Il était en charmante compagnie, à une table du bas, et le gamin avait l'air heureux. Il voyait ses coups d’œil rapide dans sa direction et lui ne détournait pas les yeux lorsqu'ils se captaient du regard. Soudain, il prit une décision.

Il demanda à Sir Russel cinq minutes. Il descendit les marches de l'étage, faillit renverser un serveur au passage, et il longea la salle d'en bas dans la direction des toilettes. Il savait que l'autre l'avait vu. Une fois entré, il attendit qu'il vienne. Nerveux, il ne trouva rien de mieux à faire que de mâchouiller le bout de ses lunettes.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X
J'étais un homme libre, j'étais ce que je voulais;
Tu penses me contrôler, tu penses m'avoir soumis;
T'es encore plus con que ce que je pensais.
Attends toi à des surprises Lincoln.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Phoenix Hwan
Honest Boy | Hard Life
avatar



MessageSujet: Re: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe] Jeu 8 Déc - 4:48

Camellia et Thomas ne cessaient de parler, et pourtant, il ne les écoutait pas. Son regard ne cessait de fixer cet homme à l’autre bout de la pièce qui avait ce visage bien trop familier qui lui valait tant de souvenir. À l’intérieur de lui, Thomas ne cessait de parler, de son avis cette fois ci, et mourant d’envie de savoir qui pouvait bien être cet inconnu. Il avait tenté de nier, si pitoyablement, qu’il ne connaissait pas Thomas, mais il en fallait plus qu’un vulgaire mensonge pour le faire abandonner. C’était bien la première fois que Thomas et Phoenix étaient du même avis, en tous cas; il fallait connaitre cet homme, savoir qui il était. Alors il ne cessait de le fixer, alors que l’autre ne lui lançait que des légers regards, sentant surement son regard dans sa nuque. Quelques fois, il tourna son regard vers Thomas car l’enfant lui tirait sa manche ou alors criait presque son nom pour attirer son attention. Il aimait le gamin, car c’était l’un des premiers à avoir dit ;

T’es pas Thomas, c’est moi Thomas. Toi, t’es Phoenix, Oncle Phoenix.

Le premier à le considérer pour qui il était, et non un autre. Thomas n’avait rien dit, à un tel moment. Il avait appris à calmer ses paroles, avec le temps. Heureusement pour lui, d’ailleurs, que Phoenix lui avait promis bien de terrible choses, qu’il n’osait changer…

      « Merde, va le voir Hwan!
      « Ta gueule, Finns. Ta putain de gueule.
      « Mais merde, ducon, t’es aussi curieux que moi!


Phoenix leva les yeux au sol un instant, avant de prendre une bouchée de sa salade. Il n’aimait pas particulièrement le fait de pouvoir parler, par la pensée, à tout moment avec Thomas. Ce n’était pas la plus belle des voix de la conscience après tout. Un léger sourire se forma à ses lèvres en entendant Thomas l’injurier, et il rigola en voyant le petit s’amuser avec sa nourriture alors que sa mère, surprise, lui dit de se contenir un peu.

Vers le haut, un mouvement capta son attention. L’inconnu avait bougé. Il s’était levé de sa table après vingt minutes, et descendait les escaliers. Thomas fit un commentaire quand il bouscula un serveur plutôt charmant, mais Phoenix n’y prêta pas attention. Il ne cessait de fixer l’autre, et capta son regard, son appel, quand il rentra dans les toilettes. Pas avoir la tête de Thomas, il aurait pris ça pour un appel au sexe…mais bon, il avait la tête de Thomas, donc c’était absolument dégueulasse comme image mental, et Thomas ne se gêna pas pour lui dire. Il en rigola un peu avant de se lever en vitesse, se rappelant de la chose qui faisait battre son cœur si fort, et après s’être excuser, alla rejoindre l’autre dans les toilettes.

Quand il y rentra, il y avait deux personnes. Un homme un peu bête en train de se laver les mains et cet inconnu qui le fixait, mâchouillant ses lunettes, croyant à peine à sa présence dans la pièce. Ils restèrent un long moment à se fixer dans un silence absolu, n’attendant que le départ de l’homme pour enfin engager la conversation. L’homme partit d’ailleurs rapidement, les dévisageant tour à tour, comme s’il avait peur qu’une bagarre se déclare. Phoenix en aurait bien ri, s’il n’avait pas été aussi sérieux. C’était bien la première fois depuis longtemps qu’il l’était d’ailleurs.

    « Bon, t’es qui?
    Pourquoi t’as ma tête, hein, ducon? T’es qui?
    Aller, réponds.
    Merde, je déteste cette coupe en plus, elle me va pas du tout. Et t’as vu ce linge? Ah non, je déteste.
    Je…
    Et puis ses souliers, c’est quoi ça? Tu te prends pour un clown? T’es un clown, c’est ça? Ou alors une pute. Oh mon dieu, dis moi que…
    TA GUEULE THOMAS.

    Bon, merci. Laisse le parler, mon dieu. Et par merlin, c’est ma bouche, combien de fois je dois te le dire?


À en voir la tête de l’autre, il ne comprenait pas grand-chose.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

Recalling days of sadness, memories haunt me.
x

Recalling days of happiness, I haunt my memories.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonghei Chung
Brainwashed & Rebellious
avatar



MessageSujet: Re: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe] Sam 10 Déc - 20:41

C'était une télé-réalité, un truc comme ça. Les moldus en raffolait, et lui il était filmé contre son gré. Un nouveau concept quoi, pour bien foutre les gens dans une colère noire, les faire péter des câbles devant des millions de personne. Quoi d'autre sinon? Hein? Parce que le type qu'il avait en face, avait forcément une case en moins s'il n'était pas en train de lui faire un putain de numéro de comédie. Un même type qui parle, mais pourtant, un dialogue dans la même bouche. Jonghei ne comprenait pas grand'chose, juste qu'il avait à la fois envie de rire et de défoncer la tronche du mec qui semblait avoir la même origine que lui. Il posa ses lunettes sur l'un des lavabos à portée, hésitant à parler ou à s'enfuir. Ce qu'il avait entendu était plutôt confus, même carrément dingue. Pourtant, il avait entendu le nom de son frère, il avait... non, pas possible.

" Okay. Déjà tu vas arrêter de m'insulter. Je veux dire, moi je trouve ton look complètement insignifiant, mais ça veut pas dire que je vais ouvrir ma gueule et te le balancer en pleine face, d'acc'? Alors non, j'suis pas une... pute. Je m'appelle Jonghei, et j'aime pas beaucoup ton numéro de gars bipolaire. Ensuite... "

Il s'interrompit lorsque la porte se rouvrit, ou plutôt tenta de se rouvrir sur un type chauve. Il avait eu un réflexe de la main assez caractéristique des sorciers pour fermer la porte... par magie donc. Jonghei vit le regard de l'autre sur lui. De toute façon, ça lui arrivait toujours de faire des gaffes, il pouvait pas s'en empêcher. Comment expliquer maintenant qu'il venait de faire... ça? Eh bien, faire comme si rien ne s'était passé tiens. Il pourrait toujours nier si jamais. De toute façon, la santé mentale du jeune homme en face de lui semblait compromise. Il parlait comme s'il était... lui. C'était n'importe quoi. Mais il avait bien dit Thomas, non? Un autre sûrement. Il y en avait plein à Londres, dans le monde, c'était un prénom courant après tout. Oui mais pas des Thomas Finns. Il avait dit son nom complet quand ils étaient dehors. Il ne serait pas là sinon, dans les chiottes de luxe de ce resto.

" Et toi, t'es qui? D'où tu connais Thomas Finns? "

Il attendit quelques instants, mais il semblait que l'autre n'était plus sur la même planète que lui. Inutile de dire qu'il était de plus en plus exaspéré. Il se prit la tête entre les mains brièvement, et laissa échapper un petit rire nerveux.

" Je vais te dire, j'ai pas que ça à faire. Je bosse, moi. Alors ou tu me dis comment tu connais mon frère, ou je me tire. "

Il devait encore avoir dit une connerie, vu comment il le regardait maintenant. Il leva les yeux au ciel et fit la moue du genre contrarié. En plus d'être bipolaire, il était tombé sur un garçon schizophrène ou un psychopathe. Dans tous les cas, il était dans la merde. Déjà il n'aurait pas les infos qu'il pensait avoir sur son frère, et en plus il faudrait s'en débarrasser pour pouvoir rejoindre Sir Russell en salle. Mais pourquoi avait-il fallu qu'il soit curieux?? Il se passa une main dans les cheveux, soupira, puis reprit ses lunettes, les accrochant à l'une de ses poches, réfléchissant à comment le neutraliser rapidement. Mais quand même, cette jolie jeune femme et le gamin avec lui à table... Il avait eu l'air normal avec eux. Il y avait forcément un truc qui lui échappait. Il reporta son attention sur l'autre, qui n'avait pas franchement l'air bien, et secouant la tête, il amorça un mouvement pour partir.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X
J'étais un homme libre, j'étais ce que je voulais;
Tu penses me contrôler, tu penses m'avoir soumis;
T'es encore plus con que ce que je pensais.
Attends toi à des surprises Lincoln.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Phoenix Hwan
Honest Boy | Hard Life
avatar



MessageSujet: Re: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe] Mar 27 Déc - 1:42

    " Okay. Déjà tu vas arrêter de m'insulter. Je veux dire, moi je trouve ton look complètement insignifiant, mais ça veut pas dire que je vais ouvrir ma gueule et te le balancer en pleine face, d'acc'? Alors non, j'suis pas une... pute. Je m'appelle Jonghei, et j'aime pas beaucoup ton numéro de gars bipolaire. Ensuite... "


Phoenix du se maitriser pour ne pas laisser Thomas insulter l’autre. En fait, Thomas aurait bien pu l’insulter toute la nuit, s’il le souhaitait, mais ce mec avait le même visage que l’autre, et il fallait bien y trouver une quelconque explication. Il en fallait une.

La porte s’ouvrit. Tout ce que Phoenix put voir, se fut cet homme avec ce visage lever la main, et il entendit un homme jurer de l’autre côté. Un sorcier, donc. Haussant d’un sourcil, il l’étudia à nouveau attentivement du regard, cherchant si la ressemblance ne venait pas juste de son imagination, ou de la folie de Thomas… mais cet homme avait réellement son apparence. En fait, il aurait pu croire qu’il était lui, si Thomas ne se trouvait pas enfermé dans son corps, partageant son âme depuis des mois déjà. Une seule hypothèse lui venait en tête…mais elle semblait si louche, si folle qu’il n’osait pas vraiment y penser. Comment un jumeau aurait pu être si facilement ignoré?

    « En fait… j’avais cru le découvrir…mais je suis mort bien avant.
    Ah bin, bon moment pour me le dire, ducon!


À l’extérieur de la pièce, l’homme semblait être parti…surement pour avertir le proprio, ou un truc du genre. L’homme le fixait toujours, et Phoenix commençait à se pogner d’étrange question. Pitié, faites qu’il ne le trouve pas de son gout. En entendant ses pensées, Thomas émit un son de dégout. L’autre sembla lui dire quelque chose, mais Phoenix, bien trop perdu dans ses pensées, ou plutôt dans une nouvelle conversation avec Thomas, ne l’entendit pas. Ce fut seulement le rire nerveux de l’inconnu qui le tira de ses pensées. Rire qu’il avait si souvent entendu venant de son colocataire de corps.

    « Je vais te dire, j'ai pas que ça à faire. Je bosse, moi. Alors ou tu me dis comment tu connais mon frère, ou je me tire.


Il l’avait dit. Son frère. Phoenix tenta de demander à Thomas ce qu’il pensait de cela, mais le Poufsouffle semblait totalement sous le choc, tant il n’osait parler. Il tenta plusieurs fois de lui parler, de le bousculer mentalement même, mais Thomas ne bougea pas, ou plutôt, s’effondra au fin fond de leur âme. Il semblait désemparer. Il y avait une différence entre croire qu’il avait un jumeau, et en avoir la confirmation.

La porte s’ouvrit brusquement. Thomas, tout petit qu’il était, contourna l’inconnu avant d’enrouler ses bras autour des jambes de Phoenix. Un peu perdu, le regard vague, l’host baissa ses yeux vers le petit gamin avant de revenir à la réalité. Il passa une main dans les cheveux du gamin, lui souriant tendrement.

    « Hé, gamin…mais qu’est-ce que tu fous là?
    « Camellia, elle s’inquiètait. Elle a dit ; Finnie et Phoe, ils doivent encore se dis..disca..
    « Discuter?


Le petit hocha vivement de la tête. Phoenix ne put s’empêcher de ricaner légèrement. Près de la porte, un mouvement attira son attention. L’inconnu. Le petit sembla le remarquer aussi, car il lâcha un petit cri de surprise.

    « Pourquoi il est là, oncle Thomas? Tu l’as fait sortir de ton corps?! Les hosts sont capables de faire ça?


Vu la tête de l’inconnu, il semblait venir de comprendre la situation. Phoenix eut un léger sourire amusé.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

Recalling days of sadness, memories haunt me.
x

Recalling days of happiness, I haunt my memories.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jonghei Chung
Brainwashed & Rebellious
avatar



MessageSujet: Re: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe] Ven 30 Déc - 14:51

Jonghei se gratta la tête un instant, ne sachant plus vraiment quoi faire avec le type grave bizarre en face de lui. En fait, depuis avant, on aurait dit qu'il avait ce que les moldus appelaient 'oreillettes'. Il avait apprit l'existence de ces trucs de par son nouveau job. Les gardes du corps moldus en avaient parfois. Et à la TV aussi il lui semblait. Il en était encore à apprendre le monde des moldus depuis qu'il était à Londres. Sauf que normalement, il ne pouvait pas entendre la voix censé être dans l'oreillette. Or, tout à l'heure, on aurait dit un dialogue. Qui sortait de la même bouche oui, mais les phrases, elles avaient l'air de se répondre... Finalement agacé, il allait pousser la porte pour sortir pour de bon, et surtout rester loin de ce gars, lorsqu'il faillit se la prendre dans l'autre sens. Un garçon entra en trombe et le contourna pour aller rejoindre... le fou?!

« Hé, gamin…mais qu’est-ce que tu fous là?
« Camellia, elle s’inquiètait. Elle a dit ; Finnie et Phoe, ils doivent encore se dis..disca..
« Discuter?


Il se souvint alors que c'était le même garçon à sa table. Et cette Camellia devait être la jeune femme qui les accompagnait. Il laissa la porte se refermer, attirant l'attention du petit sur lui, qui eut une expression ébahie. Jonghei soupira, se demandant ce qui pouvait encore bien arriver de plus...

« Pourquoi il est là, oncle Thomas? Tu l’as fait sortir de ton corps?! Les hosts sont capables de faire ça?

Sa bouche s'entrouvrit quelque peu, son cerveau faisant les connexions que sa compréhension peinait à vouloir faire. Thomas? Dans le corps de... de... du gars en face de lui?? Le sourire qui était apparut sur ses lèvres ne le rassurait pas vraiment, il avait plutôt l'impression d'avoir fumé la même chose que lui. Le petit s'approcha un peu, tendit la main vers lui et... sursauta lorsqu'il entra en contact avec sa main à lui. Il s'exclama la voix suraiguë:

" Il est réel! Il est réel! "

" Oui bon ben ça va. Du calme. C'est pas ce que tu crois. Enfin, je pense... "


Il croisa les bras, s'éloigna un peu du gamin qui ne comprenait pas tout lui non plus. Jonghei regarda le dénommé 'phoe' qui semblait étudier attentivement ses réactions. Il essaya de faire un peu d'ordre dans toutes les informations qui venaient de circuler. Un, l'homme en face de lui s'appellait Phoe. Deux, ou bien il souffrait de problèmes mentaux, ou bien son frère Thomas se trouvait... dans lui. Il y avait eu suffisamment d'indices pour en faire l'hypothèses, non? Et puis, c'était peut-être une forme de magie très rare? Il y avait tout un tas de branches obscures de la magie qu'on ignorait, alors pourquoi pas celle de la réincarnation, dans... dans un host?

Il décroisa les bras en comprenant que son raisonnement était sûrement juste. Les hosts, voilà pourquoi ils étaient là! Ils abritaient des âmes!! Et celui en face de lui, le destin ou il ne savait qui, l'avait envoyé à lui précisément pour que... pour qu'il rencontre enfin son jumeau.


" J'y crois pas... Th... Thomas vit en toi? Jonghyun... mon frère? "

Il se plaqua une main sur la bouche, submergé par l'émotion. Finalement les miracles, ça existait.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X
J'étais un homme libre, j'étais ce que je voulais;
Tu penses me contrôler, tu penses m'avoir soumis;
T'es encore plus con que ce que je pensais.
Attends toi à des surprises Lincoln.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Phoenix Hwan
Honest Boy | Hard Life
avatar



MessageSujet: Re: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe] Ven 6 Jan - 23:57

Les choses lui paraissaient bien simples à cet instant, et pourtant, elles ne l’étaient pas. La guerre était présente à chaque instant, et malgré ses envies de rester dans l’ombre avec Camellia et Thomas, Phoenix ne pouvait pas. Il savait, à coup sur, qu’à un moment où un autre, il aurait a retourner à Poudlard et à se battre pour sa vie. Il le savait. Et pourtant, avec cet homme face à lui, il n’entendait que la voix de Thomas dans sa tête qui sanglotait, ému d’avoir retrouvé une petite de lui-même. Il avait envie, quelque part, de toute oublier cette histoire de sang et de magie, et de vivre une petite vie calme, en famille...et pourtant, il ne pouvait pas. Il avait un devoir à accomplir, il avait la force d’agir. Trop longtemps il était resté caché derrière Thomas, disant que sa faiblesse était sienne. Cela avait duré trop longtemps.

Avoir cet homme face à lui, c’était comme un coup en pleine figure. Son apparition dans sa vie le sortait soudainement de son rêve si douillet. Fini la belle vie, il allait devoir retourner à la guerre. C’était sa destiné, sa vie. Il n’avait pas le choix…et pourtant, cela ne lui faisait pas si peur que cela. Il le devait, pour sauver les gens qu’il aimait. Pour connaitre ce frère perdu depuis si longtemps, pour apprécier sa vie avec son neveu. Pour aimer quelqu’un pour de bon, un jour. Pour vivre tout cela, il devait participer à la guerre, arrêter tout cela. Il ne pouvait rester les bras croisés.

    " J'y crois pas... Th... Thomas vit en toi? Jonghyun... mon frère? "


Son regard se tourna vers la réplique parfaite de Thomas. Le coréen semblait plus ému que Thomas devait l’être, et pouvoir, Phoenix aurait certainement laissé toute la place à Thomas, pour qu’il puisse vivre le moment…mais il y avait bien longtemps que Thomas ne pouvait plus le contrôler, il s’était arrangé pour que les choses soient ainsi…alors il se contenta de sourire faiblement, les mains tremblantes et les yeux larmoyants à cause de son cher colocataire de corps.

    « Bah si, il est là, dans mon dedans. Écoute je –


Des coups à la porte se firent entendre, vite suivi de la petite voix délicate de Camellia.

    « Les garçons? Vous êtes toujours là? Je commence à m’ennuyer, seule à la table.


Il fallut un instant pour que Thomas se précipite à l’extérieur de la salle de bain. Phoenix, lui, fixait toujours cet homme qui ne semblait pas se remettre du choc. Son sourire, petit, devint plus gros. Il lui fallut un instant pour décider de finalement faire apparaitre un bout de papier et un crayon, et y inscrire ses informations. Il le tendit à l’autre, mais il était toujours sous le chop, alors il le glissa dans la poche de son pantalon, puis dit;

    « J’ai besoin d’une dernière soirée détente, avant de reprendre la guerre, et tout ça Tu dois aller travailler, je crois? Appelle-moi dés que tu peux, ou veux, okay?


Il lui donna une bonne tape sur l’épaule, lui adressa un sourire, puis, la main sur la poignée de la porte, prêt à partir, il lui lança;

    « Il est content, t’sais. Thomas. Il est vraiment content.


Puis retourna à sa table.

[HJ ; Bon, à toi de voir si tu veux faire une dernière rp ou alors si je le ferme comme ça x)]

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

Recalling days of sadness, memories haunt me.
x

Recalling days of happiness, I haunt my memories.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe]

Revenir en haut Aller en bas
 

Bah moi ta tête, elle me dit rien! [PV Phoe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Muggles World :: Londres-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit