Partagez | 
 

 A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Lun 18 Avr - 19:54

Les rayons du soleil effleuraient ma peau comme une douce caresse, amenant avec eux une douce chaleur. Une esquisse de sourire apparut sur mes lèvres et mes muscles se tendirent pendant que je m'étirait... Mon réveil n'allait pas tarder et ce fut dans un doux frisson que j'ouvris les yeux pour me retrouver... en pleine rue...
Mon trouble pouvait se lire sur mon visage et se ressentir à travers le comportement de mon corps. Comment étais-je arrivée ici?! Et surtout, où me trouvais-je?! La dernière chose dont je me souvenais était de mettre endormie en plein bois, complètement épuisée d'avoir couru pour échapper à ces maudits chasseurs... Comment pouvait-il me retrouver?! Je n'utilisais pas la... Magie... Oui la magie, c'était comme ça que ma mère adoptive avait parler de mes capacités...

Tout en fermant les yeux, je repensais à Cordelia, cette femme que je considérais comme ma mère. Elle m'avait tout appris, elle m'avait expliqué ce que j'étais, tout en essayant d'éviter de me blesser. Elle était juste... Elle me manquait terriblement... Des larmes perlaient au coin de mes yeux en pensant à cette fée car oui, elle était une fée. Une créature magique rare mais pourtant existante... C'était peut-être pour cela que je m'étais sentie aussi bien en sa compagnie... Je n'arrivais toujours pas à croire qu'elle était morte... qu'elle n'était plus là pour m'aider, me soutenir...
Soupirant longuement, je finis par m'asseoir sur le sol dur sur lequel j'avais surement passé une bonne partie de la nuit. Regardant autour de moi, je vis que la population locale n'était pas encore tout à fait réveillé, car peu de personnes se trouvaient dans les rues... Ce qui, bien entendu, m'arrangeait grandement.

Vérifiant que je n'étais pas nue, comme la dernière fois où je m'étais réveillée dans un lieu inconnu, je me levais pour découvrir où je me trouvais... Me soutenant donc et m'étirant une nouvelle fois lorsque je fus debout, j'entamais la découverte de cette imposante ville... Apparemment, il s'agissait d'une métropole, voire une mégapole. Mais ou étais-je donc?!
Je ne supportais pas de ne pas le savoir, cela me mettait en mauvaise position. En pensant aux dangers que je pourrais rencontrer, un intense frisson de peur me traversa, me figeant pratiquement sur place. J'avais l'impression d'être faible, de ne rien pouvoir faire par moi-même... Je n'aimais pas me sentir comme cela, même si je savais que c'était la stricte vérité... Je me voilais la face pour me sentir plus forte mais dans des moments comme celui-ci, lorsque je me retrouvais seule, perdue, la vérité refaisait surface, comme une vague qui m'éclatait en plein dessus... Cela faisait mal, très mal... Pourtant, à moins de me reprendre, je sentais que je pouvais me laisser totalement submergée par cette vérité et ne jamais refaire surface...

Fermant une nouvelle fois les yeux, j'essayais tant bien que mal de me reprendre lorsque j'entendis une petite voix, une voix d'enfant... Celle-ci s'adressait à moi:

« Madame... Vous allez bien?! »

Puis je sentis une petite main s'agrippait à ma veste et enfin j'ouvrais les yeux pour voir qui était cet enfant... Je tombais presque immédiatement amoureuse de cette bouille. De grands yeux rond, humide, me regardaient comme si j'allais tomber dans les pommes. Cette petite fille ne devait pas avoir plus de cinq ans et déjà, elle s'inquiétait pour les autres... Cela me faisait bizarre, moi qui avait l'habitude de me méfier des gens...
Sa mère vint immédiatement lui prendre la main, me lançant un drôle de regard et parlant à sa fille:

« Millie... je t'ai déjà dit de ne jamais parler aux inconnus... Allez viens, dépêche toi, nous allons être en retard chez la nourrisse »

Sur ces mots, la femme embarqua son enfant et disparut de mon champs de vision. Je trouvais cela étrange. Etait-ce ce que j'étais qui avait amené cette petite fille à me parler et cette mère à me menacer du regard?! Pourquoi ne pouvais-je pas être tout simplement normale au lieu d'être un concentré pur de magie?! Cela me dérangeait et me stressait énormément...
Soupirant une nouvelle fois, j'avançais à travers les rues de cette ville, évitant les passants. Ce fut en passant à côté d'une cathédrale, ou du moins, ce qui me semblait être un monument historique important, que je remarquais une brochure m'indiquant où je me trouvais... Edimbourg...
Ce nom me disait quelque chose... Puis je me souvins de ce que Cordelia m'avait appris... J'étais dans la capitale de l'Ecosse, un pays se trouvant à côté de l'Irlande, le pays de ma mère adoptive...

Le soleil se levait un peu plus haut tandis que je restais plantée devant ce monument. Je ne savais combien de temps j'étais restée la mais ce fut une main posé sur mon épaule qui me réveilla de ma torpeur... Aussitôt je sentis le danger... Essayant de ne pas me laisser aller à la panique, je me retournais pour voir un visage familier... Bien trop familier... Il s'agissait de l'homme qui m'avait trouvé sur la plage... Cela voulait dire que sa femme ne devait pas être bien loin...
Les battements de mon coeur s'accélèrent en voyant son sourire s'élargirent. Il m'avait, bien entendu, reconnu. Il devait me traquer depuis le moment où j'étais apparue et ces paroles me confirmèrent mes soupçons...

« Comme on se retrouve... Maintenant que je te tiens, je ne te lâcherais plus... Prête à mourir, ma jolie?! »

Son sourire carnassier me figea sur place. Mes jambes refusèrent de bouger. Ma raison me disait de fuir mais mon corps m'en empêchait. Je ne pouvais rien faire, j'étais bloquée... Bloquée par la peur et la panique qui m'envahissait, sournoisement mais surement... j'allais mourir, je le sentais...
Fermant les yeux, je laissais couler les larmes sur mon visage, pensant à Cordelia et priant pour que quelque chose se passe, pour que je disparaisse encore, afin de leur échapper...


Dernière édition par Donovan O'Shea le Dim 22 Mai - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Mar 19 Avr - 12:47

J'étais vraiment perdu depuis mon retour en Ecosse. Je voulais des réponses, je voulais comprendre pourquoi la magie m'avait abandonné, pourtant, une fois ici, je ne savais pas par où commencer. J'avais essayé de contacter mon professeur de Sortilège de Poudlard, mais pas moyen depuis sa dernière lettre. J'étais donc comme un con, fauché et seul face à mes questions. Je l'étais encore plus depuis ma rencontre avec mon premier Host. Phoenix. Je l'avais sauvé de chasseurs abrutis à Pré au Lard. Enfin sauver est un bien grand mot. On va plutôt dire qu'on a tout fait pour pas se faire battre à mort par ces crétins. Lui risquait plus que moi de ce que j'avais compris. Étant un être constitué de magie, l'asiatique attirait toutes les convoitises. Il était complètement fou de se balader dans les rues. Je le lui avais évidemment fais remarquer.

Les rues d'Édimbourg étaient charmantes. Et j'adorais le château. Et puis ce vert majestueux, des pelouses, des arbres... Je restais plusieurs minutes à ne penser à rien d'autre qu'à ce spectacle de la Nature. Paradoxalement, j'eus le besoin de fumer. Je m'en allumais une et continuait d'errer dans les rues de la capitale écossaise.


" Mais pourquoi je suis là??"
" Eh mec, garde tes questions existentielles pour toi, ok? "
" ... "

J'avais même plus le droit de m'interroger à voix haute ou quoi?? Je lui lançais un regard mauvais, mais le type était déjà parti. Puis quelque chose vibra dans ma poche. Je sursautais, c'était quoi??


" Saleté de téléphone... Ouais? Allô? "
" Shane!! Tu pouvais pas nous appeler espèce de crétin?? "
" Bon mais!! Je captais pas de truc là... Ouais du réseau. Liloo! Crie pas dans le téléphone!! "


Ma sœur. Vraiment chiante parfois. Je passais le quart d'heure suivant à discuter avec elle. Elle me prit la tête lorsque je lui disais que j'étais déjà fauché en argent moldu. Et dire que j'étais riche en gallions. Mais en ce moment, c'était pas super utile.

" Eh le billet d'avion m'a coûté la peau des fesses!!"
" Il faut que tu trouves du travail! D'accord ta plus de Tu-sais-quoi, mais imagine que ça ne revienne plus, hein?? Va peut-être falloir que tu te décides à considérer que tu sera peut-être un moldu tout le reste de ta vie!! "
" ..."
" Allô?? Shane??"


Ma sœur pouvait être une vraie plaie. Je raccrochais prétextant ne plus l'entendre. Je croisais une mère et sa petite fille, qui me regardait de ses petits yeux brillants. Je lui adressais un sourire et un clin d'œil, que la mère n'apprécia pas mais peu importe. Je réalisais que mes pas me menaient vers la cathédrale. Pourquoi ne pas y faire un tour tiens? Et puis je m'arrêtais soudain. De nouveau, cette sensation, comme avec Phoenix. Je regardais partout autour de moi, jusqu'à ce qu'enfin, je la vois elle. Elle avait l'air aussi paumé que moi. Mais ouah, elle était très attirante. Je m'approchais, ne voyant qu'elle et ses longs cheveux qui cascadaient le long de son dos. C'est donc l'air contrarié que je m'arrêtais alors qu'un couple vint se placer entre elle et moi. Je compris tout de suite que quelque chose n'allait pas lorsqu'elle se raidit sous le contact de l'homme au sourire sadique. Si elle était une host, et eux des chasseurs, elle allait mourir. J'étais donc sa seule chance.

" Chérie!! Hey, chérie!! Je t'ai cherché partout!! Viens, j'ai acheté nos entrées pour la cathédrale!! "


Je lui adressais un sourire chaleureux, espérant qu'elle saisisse que je n'étais pas le méchant dans l'histoire. Je pris la main de la jeune fille qui avait fermé les yeux. Le contact de la magie me fit comme une décharge dans tout le corps, mais j'essayais de la dissimuler au mieux. Je l'attirais vers moi et marchais d'un pas rapide vers l'entrée du monument. La femme m'interpella, sous les yeux surpris de l'homme qui mettait plus de temps pour comprendre ce qui arrivait.

" Hé! Reviens ici!! REVIENS TOUT DE SUITE GARCE!! "

C'était le moment de courir, et je l'entraînais à ma suite, me faufilant entre les gens. J'eus comme réflexe de chercher ma baguette, mais évidemment, elle était devenue inutile. L'homme m'agrippa alors le bras, et je poussais la jeune fille à l'intérieur pour qu'elle continue de courir. Elle fut prit en chasse par la femme, pendant que moi je me débattais de l'emprise de l'homme.

" T'es qui toi?? "
" Et toi hein?? Encore un chasseur avec 2 de QI?? Lâche moi!!"


Je lui donnais un bon coup de genoux dans les côtes et entrais à mon tour dans la cathédrale, sous les regards étonnés des gens autour de moi qui se demandaient ce qui arrivait. Le tout était maintenant de retrouver la jeune femme avant ceux qui était à sa poursuite...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Mer 20 Avr - 15:26

Je n'avais pas envie de mourir, pourtant je sentais l'ombre terrifiante de la mort se pencher sur moi. Qu'avais-je fait pour qu'elle jette son dévolu sur moi?! Je n'étais qu'une simple jeune fille... Bon simple, ce n'était peut-être pas le mot juste, mais tout de même, je n'avais jamais rien fait de mal. J'essayais d'éviter les ennuis... Malheureusement, je savais qu'ils me tomberaient toujours dessus.
Je n'en pouvais plus de ces chasseurs... j'en avais marre de m'enfuir... Pourquoi étais-je ainsi? Pourquoi devais-je avoir ces pouvoirs? Je n'aspirais qu'à une seule chose: vivre tranquillement ma vie... Si j'étais arrivée sur cette planète, c'était bien pour quelque chose non?! Sincèrement, je ne pensais pas que j'étais ici pour fuir des gens cupide de pouvoir...

Malheureusement pour moi, ils étaient déjà là... Ils m'avaient retrouvé et je n'avais plus aucun moyen de leur échapper. Bien que j'ai ces pouvoirs, je n'arrive pas à les maitriser. Cordelia avait beau essayer de m'apprendre, elle était morte pendant mon apprentissage et je n'avais pas eu la force de le poursuivre seule... J'étais bien loin de la maitrise que ma mère adoptive aurait voulu pour moi.
Je faisais donc face à ma mort, les yeux fermés, repensant à chaque moment de ma courte vie... Je me demandais si Mathias était là, s'il m'avait suivi comme la dernière fois... Je priais de toute mes forces pour qu'il soit là en cet instant même...

Qui était Mathias?! Je me raccrochais à lui, à ces instants vécu ensemble... Mais surtout au moment de notre rencontre... Mathias était une créature magique, un loup-garou de dix neuf ans. Il connaissait ma mère adoptive. Je n'ai jamais su comment, il n'a jamais voulu me le dire. En tout cas, Mathias sait très bien ce que je suis et après avoir fait une promesse à Cordelia, Mathias était tout le temps sur mes talons. Il était en quelque sorte mon ange gardien, enfin plutôt mon loup garou gardien. Dès que j'étais en danger, il surgissait de nulle part et il venait me sauver... Cela me rassurait mais en même temps, cela me rappelait à quel point j'étais faible...
De plus, Mathias était en quelque sorte pour tout premier amour. J'avais craqué pour lui depuis la première fois que je l'avais vu... Heureusement pour lui et pour moi, ce ne fut qu'une petite passage. Mathias était plus jeune que moi... Enfin physiquement parlant parce que j'avais le physique d'une femme de 22 ans pourtant je ne vivais que depuis quelques mois... C'était extrêmement bizarre et déstabilisant...

Bref, tout en m'accrochant au souvenir de Mathias, j'attendais le coup fatal. Pourtant il ne vint jamais. Bien au contraire, quelqu'un s'approcha de nous... Un autre chasseur?! Heureusement pour moi, non... Il s'agissait d'un homme, un homme qui avait comprit que j'étais en danger. Il s'adressa directement à moi et me prit par la main, m'entrainant dans une course folle vers la cathédrale.
J'entendis le couple me criait dessus, m'insultant de garce, je comprenais l'insulte même si je ne comprenais pas le mot.
Le destin venait une nouvelle fois de m'aider, menant cet homme à moi. Ni une ni deux, je courus avec lui, ne m'arrêtant pas une seule seconde. Sa main dans la mienne, je ressentais une intense chaleur m'envahir, quelque chose de fort et de puissant que je n'avais encore jamais connu jusque là, pas même lorsque j'avais rencontré Mathias...
Puis, lorsque sa main se sépara de la mienne et qu'il ne fut plus à mes côtés, je ressentis comme un immense vide... Que m'arrivait-il?! Je n'y comprenais plus rien...

J'aurais pu m'arrêter et le chercher des yeux, je sentais que je devais le faire... Pourtant je continuais de courir, m'éloignant le plus possible de ce maudit couple... Au bout d'un long moment, je finis par m'arrêter, ne trouvant plus aucun moyen de fuir, me retrouvant au fond de la cathédrale...
Je devais me rendre à l'évidence... j'allais mourir ici...
Revenir en haut Aller en bas

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Mer 20 Avr - 21:54

C'était n'importe quoi. J'étais dans la cathédrale d'Edimbourgh, à la recherche d'une inconnue, d'une host, poursuivie par deux chasseurs. A croire que ça devenait une habitude de les rencontrer de cette manière: pourchassé. Etait-ce leur destin? D'être pourchassé pour ce qu'ils étaient? Depuis ma rencontre avec Phoenix, je comprenais mieux qui étaient les hosts. Et je comprenais aussi le besoin des sorciers de les trouver. La magie était notre drogue. Elle nous avait été retiré sans même que l'on sache pourquoi, mais elle nous était vitale. Bien sûr ensuite, chacun avait sa façon pour retrouver ses pouvoirs. Pour ma part, j'étais convaincu que faire du mal aux hosts, les forcer à quoi que ce soit, n'était pas la solution, et surtout pas ce que je voulais.

" Dégage de là toi!! "


Le type me talonnait, et il avait essayer de m'écraser la tête contre le premier pilier venu. Je me défendais comme je pouvais, jurant et repoussant le chasseur sur des visiteurs outrés. Je savais que c'était un lieu dit 'sacré' pour les moldus, mais là j'avais d'autres préoccupations que de me repentir de briser le silence du lieu. Alors que je reprenais de l'avance sur l'homme, la femme se plaça sur mon chemin. Elle me colla une droite, qui me fit voir quelques étoiles quelques instants. Je renversais alors un autel avec des bougies dans sa direction. Encore maintenant je ne sais pas comment j'ai fais. L'adrénaline sûrement. En tout cas cela me permit d'atteindre le fond de la cathédrale et d'enfin, oui enfin, la retrouver, elle. La scène était presque irréaliste. Elle avait l'air de chercher quelque chose ou alors de lâcher prise. Peut-être qu'elle avait été chassé depuis longtemps, peut-être n'en pouvait-elle plus. En tout cas, elle avait besoin de mon aide, même si sans magie, je n'irais pas loin.


" Hey! Regarde-moi, tu es blessé?
Ecoute-moi, il faut que tu utilises ta magie. Il faut que... transplaner, tu sais ce que c'est?
Tu sais, se déplacer d'un endroit à un autre par... "


" ILS SONT LA!!! "


Et là, un son effrayant retenti. Un son qui résonna dans toute la cathédrale, rendant ce bruit insupportable. J'avais déjà entendu ça quand je m'étais promené à Londres. Une arme moldu. Un... revolver. C'était ça le nom. Je croisais le regard de la femme chasseur, et son air malsain m'inquiéta. Si elle pouvait me tuer, elle le ferait sûrement. Je prenais la main de la jeune fille, et l'entraînais à nouveau dans une course. J'avais repéré une porte non loin, j'espérais qu'elle soit ouverte. J'espérais aussi qu'elle se serve de sa magie, mais elle avait l'air trop effrayé pour y penser. Pourtant, je pouvais sentir qu'elle me faisait confiance. Une fois la porte franchie, nous montions des marches, encore des marches, et toujours des marches. Je ne sais pas où ça nous menait, mais peut-être qu'on trouverait un endroit où nous dissimuler.

" Encore un effort et... merde. C'est haut. "

On avait attérit sur un genre de palier ou de terrasse. La vue était magnifique, et si ça avait été un premier rencart, nous aurions sûrement échangé un baiser passionné en admirant les toits de la ville d'Edimbourg. Mais c'était pas le cas. On était en danger. Je regardais alors pour la première fois la host qui m'accompagnait dans les yeux. J'en fus bouleversé. Elle était magnifique. Le vent faisait mouvoir ses cheveux, et sa détresse semblait immense. Je lui serrais la main, et de l'autre, je lui enserrais la joue. Il fallait qu'elle m'écoute, et qu'elle nous sorte de là. Il fallait que je la mette suffisamment en confiance pour qu'elle y arrive.


" Je ne sais pas qui tu es, je ne connais pas ton nom. Tout ce que je sais, c'est que quand je t'ai vu, j'ai su que tu avais besoin de mon aide. Tu as la magie en toi, tu as le pouvoir de la maîtriser. Pense à un lieu, à quelque part où tu te sens en sécurité. Ferme les yeux, pense-le très fort et laisse toi emporter. Je serais avec toi. Je ne te lâche pas. "

Des bruits de pas précipités se rapprochaient. Ils arrivaient, c'était sûr. Mais je sentais qu'elle était capable de transplaner. Je lui adressais un petit sourire assuré, lui répéta de fermer les yeux, et attendis que la magie opère. C'était ça ou la promesse d'un mauvais moment en compagnie des chasseurs...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Ven 22 Avr - 15:59

Cette cathédrale était plus petite que je ne l'aurais pensé. De l'extérieure, on avait l'impression qu'elle était immense mais cela n'était qu'une illusion, une stupide illusion... De même que l'espoir... Pourquoi l'humain avait-il toujours besoin de penser qu'il y avait de l'espoir partout où il allait... J'avais choisi de rester en liberté... J'avais fait ce choix en toute conscience. J'avais senti que je ne devais pas me terrer à Poudlard, l'école transformée en refuge pour Host... Cependant, je commençais à regretter ce choix... Je pensais pouvoir m'en sortir, trouver quelqu'un qui pourrait m'aider à contrôler ces maudits pouvoirs, cette maudite magie qui faisait de moi ce que j'étais...

Malheureusement, je faisais fausse route. Je n'étais pas faite pour rester dehors sans danger. Si je survivais à cela, je prendrais le premier aller pour le refuge... Je m'en faisais la promesse. J'écouterais ma raison et non mon instinct dès à présent... Je n'avais fait que courir, entendant ce maudit couple derrière moi. Ils étaient après moi depuis le moment de mon réveil. Ils ne savaient pas ce que j'étais à l'époque, ils ont du en apprendre beaucoup depuis, mais en tout cas, ils avaient sentie que je n'étais pas totalement humaine, que dans chaque cellule, chaque partie de mon être, circulait de la magie à l'état pure et que c'était ce qui me constituait.
Comment l'avaient-ils compris?! Je n'en savais rien, je n'ai jamais vraiment compris cela, bien que Cordelia avait essayé de me l'expliquer plus d'une fois... Une chose était sûr, ils m'avaient repéré et ils avaient soif de pouvoir... Je pouvais sentir leur haine envers moi, et l'envie de me tuer, prendre ce qui faisait de moi ce que j'étais... Je savais qu'ils n'arrêteraient jamais, que ce soit envers moi ou un autre host, je savais qu'ils continueraient encore et encore... Leur soif de pouvoir était tellement grande que je pouvais presque la toucher... C'était cela qui me faisait le plus peur, c'était ce qui rendait l'homme le plus inoffensif au monde en un prédateur...

Essayant de me concentrer sur mes pensées, je regardais à gauche et à droite, sentant mes poumons brûler sous l'appel d'air et le manque d'oxygène. Je gagnais en endurance jour après jour à cause de ces maudits chasseurs mais ma fatigue augmentait également... Et en cet instant précis, je n'en pouvais plus. Personne ne pouvait plus m'aider, j'allais mourir, je le sentais... Alors que j'étais sur le point de me laisser aller, les yeux fermés, je sentis une présence à mes côtés... Une présence apaisante, attirante... Une présence qui me promettait les plus belles choses, je pouvais le sentir...
Ouvrant doucement les yeux, je le regardais d'un air intriguée. Mise à part Mathias et quelques hosts, aucun homme, et encore moins un humain, ne m'avait aidé...
Je n'arrivais pas à comprendre ce que je ressentais. Ma raison me disait une nouvelle fois de fuir mais mon instinct, lui m'indiquait de lui faire confiance... Il n'y avait pas que mon instinct, quelque chose d'autre, une autre partie de moi me disait de lui faire confiance, de le laisser m'aider...

Mon coeur battit beaucoup plus rapidement tandis que je l'écoutais me parler. Il avait une voix grave, séduisante, envoutante... Il me demandait si j'étais blessée, il m'indiquait d'utiliser ma magie mais je ne savais pas comment faire... J'essayais de me concentrer sur ce qu'il me disait mais ma peur et ma panique m'envahit à nouveau lorsque la femme cria... Elle nous avait trouvé et indiquait à son maris notre position...
J'étais clouée sur place, figée, je ne savais plus quoi faire tellement la peur me prenait... Heureusement pour moi, l'homme, lui, ne se laissait pas gagner par la panique et tout en me prenant le bras, il courut vers une autre porte... Une sortie?! Je priais sincèrement pour que ce soir le cas... Malheureusement, cela n'en était pas une... De nombreuses marches s'y trouvaient, menant surement au clocher... Il m'attira vers lui et commença à monter les marches en courant et je le suivais, comme si j'avais réellement le choix de toute façon...
Un silence s'était installé entre nous, seulement entrecoupé par nos respirations bruyante et difficile et par le bruit d'une porte explosant contre le mur...
Ils se rapprochaient... Ma panique me gagna de nouveau mais l'adrénaline coulait encore dans mes veines, me donnant un sursaut de réveil et m'aidant à monter les marches plus rapidement. Arrivés en haut, l'homme qui m'accompagnait ferma la porte et se tourna vers moi. Il devait savoir que notre dernière heure était arrivé et il me demanda d'utiliser ma magie, de faire n'importe quoi pour nous sortir de là... Je le regardais d'un air incompréhensif et je laissais les larmes couler le long de mes joues. Il fallait que je me reprenne mais je n'y arrivais pas... Tout ce que je pus faire fut de murmurer:

« je sais pas... je sais pas si je peux le faire... »


J'entendis des coups donner à la porte. Je savais que si je ne faisais rien, nous allions y rester... tous les deux... Pourtant, quoique je fasse, quoi que je me dises, je restais figée par la peur, elle ne me quittait plus depuis la mort de ma mère adoptive. Même si Mathias était la pour m'aider, je me sentais toujours seule et au finale, je l'étais... Seule... Et ce fut ainsi que la peur s'était insinuée en moi, profitant des moindres faiblesses et gagnant chaque fibre de mon être...
J'avais perdu l'espoir de m'en sortir, je me sentais au bord du gouffre et je savais que d'un instant à l'autre, j'allais devoir m'y jeter, indiquant ainsi ma mort...

Seulement, une chose me surprise et me ramena à la vie... Cet homme, dont je ne connaissais toujours pas le nom, me prit dans ses bras et m'enlaça tendrement, comme si j'étais la chose la plus importante au monde... Il avait surement senti ma peur et ma panique et il faisait tout pour me calmer... Une vague apaisante s'abattit sur moi, faisant ainsi reculer mes frayeurs le plus loin de moi, essayant de les exorciser de mon être entier... Mes bras réagirent tous seuls et encerclèrent la taille de cet homme, l'enlaçant également...
Je me sentis mieux, bien mieux, comme si la magie qui était en moi réagissait à sa présence... Y avait-il un sens caché?! Devais-je y voir un signe?! Je n'en savais rien... Mais la seule chose qui était sûr pour moi était que cet homme ferait tout ce qui était en son pouvoir pour m'aider, me sauver... Il venait de me le prouver et je pouvais le sentir, la magie qui était en moi me le murmurait...
A mon tour maintenant de lui sauver la vie, je devais me reprendre... Tout en posant ma tête contre son épaule, je fermais les yeux et m'évadais de ce monde, me replongeant dans mes souvenirs quand Cordelia, ma mère adoptive, me donnait quelques cours...

« Donovan... Tu as un grand pouvoir en toi et il est de ton devoir d'apprendre à le maitriser, tu seras toujours en danger si tu n'y arrives pas »


J'hochais la tête, comprenant ce qu'elle voulait dire et l'écoutais plus attentivement alors qu'elle m'expliquait que je pouvais bouger à volonté, créer ce que je voulais (sauf la nourriture), que la magie qui coulait dans mes veines était à l'état brute et que je pouvais m'en servir comme je le voulais, sans avoir besoin de prononcer des mots... Elle m'expliquait alors que pour aller où je voulais, je n'avais qu'à penser à un endroit mais y penser fortement, m'y voir la bas...

L'homme que j'enlaçais m'en avait également parlé... Il fallait que je pense à un endroit, à un endroit où je me sentirais en sécurité... Fronçant les sourcils, je me concentrais sur la petite ferme appartenant à ma mère adoptive, je laissais la magie m'envahir et envahir l'homme que je tenais et tout en soupirant, je me laissais aller, nous transportant ainsi en Irlande, près d'une petite ferme...
Une fois sur place, je m'effondrais dans ses bras, toutes mes forces quittant mon corps... J'étais plus qu'épuisée par ces « chasses » dont j'étais la proie et mon corps ainsi que mon esprit avait besoin de repos... Je me laissais donc transporté dans les limbes...
Revenir en haut Aller en bas

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Dim 24 Avr - 15:49

Malgré la peur d'être tué par les chasseurs, je tenais dans les bras la plus jolie fille que j'avais jamais vu. Je pouvais mourir là, je m'en fichais. C'était peut-être toute la magie qu'elle me transmettait à cause de notre contact qui me faisait penser cela. Cette sensation de renaître à chaque fois, devenait connue. Phoenix avait été mon premier host, c'était par lui que j'avais découvert ces décharges de magie à chaque fois que nous nous touchions. Mais avec elle, ce n'était pas comparable. Avec elle, il y avait plus que ça. Et j'étais bien content que cela n'ait pas de rapport avec la magie. J'étais comme ça, je m'attachais très vite aux gens. Je fonctionnais aux coups de cœur, à la passion... malgré tous les chagrins qui en avaient résulté, je recommençais inlassablement. Mon cœur était ainsi, je ne pouvais pas lutter contre moi-même...

« je sais pas... je sais pas si je peux le faire... »

Elle le répétait souvent, et pourtant, plus les secondes passaient et plus je sentais qu'elle prenait de l'assurance et que sa magie se modelait selon sa volonté. Ma main serra plus fort sa joue et caressa ses cheveux. Je lui souriais, je lui montrais que j'avais confiance. Lorsqu'elle ferma les yeux, je l'imitais, comme pour essayer de plonger dans ses pensées, ou de lui transmettre quelque chose que je n'étais plus capable de faire: ma magie. Et puis les coups à la porte devinrent de plus en plus distant. Je reconnus les effets de la magie, et du transplanage. J'espérais qu'elle ne se déconcentrerait pas, j'avais pas envie de finir désartibulé!! Mais je m'inquiétais pas vraiment en fait, j'étais convaincu qu'elle allait réussir, et j'en eu confirmation alors que nous touchions brutalement terre. Couchés dans l'herbe, mon corps fut alors secoué par un rire nerveux et soulagé.

" Tu as réussi! Je le savais! J'ai transplané... Non, Nous avons transplané, et c'est grâce à toi!
Hey... tu... tu vas bien? "


Je la sentais vidé de toutes ses forces, tout contre moi, à la recherche d'un soutient. Moi. Je m'arrêtais de rire et tentais de prendre un souffle normal. Je mettais un bras sous sa nuque, la bascula un peu sur le côté, et fit en sorte que sa joue soit posé sur mon poignet. Mon autre main vint mettre en arrière ses longs cheveux ondulés de sorte que son visage soit dégagé. Nos jambes se touchaient, et je ne pouvais plus me détourner de son visage. Elle était belle... et fragile en cet instant. Mais j'étais fier de m'en occuper, de veiller sur elle... Plus que ça même, j'étais en train de tomber amoureux d'elle. Cela semblait irréel, mais je savais que c'était ça. L'amour me tombait à nouveau dessus, comme d'habitude. Ses yeux clos ne m'inquiétaient pas, elle n'avait plus de forces voilà tout. Je faisais courir mes doigts sur ses cheveux, sa joue, le haut de son corps, mais sans la toucher. Je m'émerveillais de voir quelques liens magiques s'attacher à mes doigts puis s'en défaire. Je m'émerveillais de la voir elle tout simplement. Pas seulement sa magie comme avec Phoenix. Je murmurais, pas certain qu'elle pouvait m'entendre:


" Je suis là... Je vais m'occuper de toi. Tu peux me faire confiance...
Dors... Reprends des forces. "


Je me détournais à regrets d'elle, pour voir où on était. En pleine campagne, bien. C'était forcément un lieu que le host connaissait, mais elle n'était pas en état de répondre à mes interrogations pour l'instant. Et puis je la vis. La ferme. Petite, typique et qui inspirait tout ce dont ils manquaient: de la sécurité. Et il y avait sûrement de quoi manger, et tout ce qu'il fallait pour qu'elle recouvre des forces. Je réalisais que j'étais affamé en sentant une bonne odeur de cuisine. Un gâteau ou un truc dans le genre. Quelque chose de sucré en tout cas. Je me levais et attirait doucement la jeune femme dans mes bras. Je m'étonnais de sa légèreté, mais ce fut surtout le choc de la magie qui se répandit dans mes veines à son contact qui me fit chanceler. J'espérais m'y habituer, je détestais me comparer à un drogué toujours en manque. Tiens, une cigarette ne serait pas de refus une fois bien installé. Du moins, si nous nous ne trouvions pas de gens hostiles dans cette ferme isolée en pleine campagne...irlandaise. Je cherchais depuis tout à l'heure, ces vallons, ces moutons... la ferme en pierre. On devait être en Irlande.

La host dans les bras, mon nez dans ses cheveux, je parcourais les quelques mètres qui nous séparait de l'habitation, guettant le moindre mouvement suspect. Arrivé à la porte, je testais la porte mais elle était close. Évidemment. Je toquais, méfiant, mais personne ne vint me répondre. Alors je décidais de briser un carreau et de passer par la fenêtre. Je n'avais pas le courage de réveiller la jeune femme dans mes bras pour lui demander une quelconque clé. Une fois à l'intérieur, je l'installais sur un canapé douillet, et lui enlevais ses chaussures. La cuisine donnait sur la salon, je l'avais donc en ligne de mire pendant tout le temps où je mangeais une part de gâteau laissé sur la table. Je savais que c'était risqué, que le gâteau sorti du four depuis peu signifiait des gens non loin. Pourtant je ne me sentais pas en danger. Si elle avait choisi cet endroit, c'est qu'elle se rappelait y avoir été en sécurité. Du moins, je l'espérais très fort. Je revenais finalement auprès d'elle, alors que je remarquais qu'elle bougeait, amenant avec moi une part de gâteau que je déposais sur la table. Je m'agenouillais au pied du canapé, et m'allumait une cigarette, attendant qu'elle ouvre les yeux. Elle le fit une minute plus tard...


" Salut... T'en fais pas, je ne te ferais rien.
Je m'appelle Shane. On est dans la ferme. Tu nous as fais transplané ici. Tu vois, je t'avais dis que tu y arriverais... "


Je lui tendis finalement le bout de gâteau, ma cigarette en bouche, la regardant sans attendre de réponse. Je sentais qu'elle était un peu perdu, mais je faisais tout pour qu'elle ne s'inquiète pas, un petit sourire aux lèvres.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Lun 25 Avr - 20:50

La fatigue s'était insinuée en moi et m'avait prise de cours, m'entrainant avec elle dans les limbes... J'aurais pu avoir peur de m'évanouir ainsi devant un étranger, un sorcier qui plus est. Pourtant au contraire, je me sentais bien plus en sécurité avec lui que je ne l'avais été auparavant. Quel était ce sentiment que je ressentais envers lui?! Pourquoi me sentais-je aussi bien en sa présence?! C'était comme si j'avais trouvé ma place, là, à ses côtés... Comme si je n'existais que pour cela?! Je n'y comprenais rien mais pour le moment je m'en fichais, laissant mes muscles se détendre complètement et mon esprit divaguait dans les limbes...

Je marchais... doucement... regardant autour de moi pour savoir où je me trouvais... Mais, je n'avais pas peur, loin de là, je me sentais en sécurité. Une douce chaleur avait envahi mon corps, effaçant la peur et la panique qui m'avait envahi et qui s'incrustait en moi... A la place, un bonheur profond me prit et je n'arrivais pas à m'empêcher de sourire... Je devais avoir l'air con mais je m'en fichais totalement, j'avançais un sourire aux lèvres comme si plus rien n'avait d'importance que cette douche chaleur qui s'était insinuée en moi...
Au bout d'un moment qui me parut assez long, je tombais sur une présence que je connaissais. Une présence qui me remplit encore plus de joie. Moi qui avait cru ne plus jamais la revoir... Lorsque je reconnus sa silhouette et son empreinte magique émanant d'elle, je ne pus m'empêcher de courir vers elle pour lui sauter dans les bras, comme une petite fille à la sortie de l'école...
Mes larmes coulaient le long de mes joues. Ce n'était pas des larmes de tristesse comme on aurait pu le penser, mais au contraire, des larmes de joie.... Posant ma tête contre son épaule, la vieille dame m'enlaça, me serrant contre elle et me réconfortant comme elle avait eu l'habitude de faire durant les mois que nous avions vécu ensemble...

« Cordelia... tu m'as tant manqué.... » dis-je la voix tremblante de sanglot
« Chuuut... calme toi ma chérie, je suis la maintenant », me répondit ma mère adoptive en passant un main dans mes cheveux...

J'adorais cette sensation et un sourire apparut sur mes lèvres... Seulement, il disparut aussi vite qu'il était arrivé...

« Pourquoi?! Pourquoi tu m'as abandonnée?! Je n'y arriverais jamais sans toi, mama... » lui dis-je les larmes coulant toujours sur mes joues... Le désespoir ainsi qu'une profonde tristesse s'emparaient à nouveau de moi... Je me détestais lorsque j'étais dans cet état, autant dire que je me détestais presque tout le temps alors... Je me sentais faible, inexistante et j'avais l'impression qu'en un souffle, je pourrais disparaître...

Cordelia avait sentit ma détresse et elle me serra un peu plus contre elle, m'emmenant vers un banc non loin de là. Comment était-il arrivé là?! Je n'en avais pas la moindre idée et d'un côté je m'en fichais... Nous nous assîmes ou du moins Cordelia s'assît, moi je m'allongeais et posais ma tête sur ses genoux, comme j'avais l'habitude de faire à l'époque...
Ma mère adoptive me caressa doucement les cheveux tout en me fredonnant une chanson irlandaise qui eut le don de m'apaiser... Lorsque ma panique s'évacua de mon corps, la vieille dame ouvrit la bouche et me parla d'une voix apaisante, se lançant dans des explications...

« Je suis désolée ma chérie... Je n'avais pas prévu ce qui allait m'arriver... Ce n'était pas du tout la façon dont j'avais prévu pour te laisser prendre ton envol... Bien au contraire, je voulais attendre que tu sois plus forte mentalement, moins instable au niveau de ta magie... Mais tu sais, ma chérie, tu n'es pas toute seule... Bien au contraire, des tas de gens veillent sur toi... Bien plus que tu ne le crois... »

Je relevais la tête vers elle et arquais un sourcil:

« Si tu veux parler de Mathias, je suis au courant... Mais je ne l'appelerais pas « des tas de gens »... »

J'entendis le rire de ma mère adoptive... Apparemment, j'avais dit quelque chose de drôle mais je ne savais pas quoi...

« Donovan... chérie... Il n'y a pas que Mathias qui veille sur toi... Tu vas vite t'en rendre compte... Il est temps pour moi de te laisser... Mais ne t'inquiète pas, je veillerais toujours sur toi... Allez, ferme les yeux maintenant et dors... »

Sa voix ne fut plus qu'un murmure, un doux murmure, apaisant qui remplit mon coeur d'une douce chaleur, me redonnant l'espoir. A ses côtés, je n'avais plus peur, j'avais enfin l'impression d'avancer...
Puis doucement, tout devient flou autour de moi, je délaissais le banc sur lequel j'étais allongée, ma mère adoptive disparaissait doucement... Mon esprit était en pleine ébullition, signe que je quittais les limbes pour revenir à la réalité... Mais en avais-je seulement envie?! Ma raison me soufflait que non mais mon cœur et mon instinct m'indiquait qu'il était temps pour moi d'avancer...
Clignant doucement des yeux, je les ouvris d'abord prudemment, laissant la lumière ambiante m'envahir l'esprit... je les refermais aussitôt avant de les rouvrir de nouveau, m'habituant ainsi à cette lumière qui me semblait plus vive qu'autre chose...
Puis, tout à coup, je sentis une présence à mes côtés... Je réagis instinctivement en me redressant et en me mettant en position de défense... sur... un canapé?!
Enfin, tout me revint en mémoire, mon arrivée en écosse, la rencontre avec le couple de chasseur... cet homme venu me sauver... ma fuite à travers la cathédrale... mon envie de lâcher prise... Cet homme réapparaissant de nulle part... Notre course effréné dans les escaliers... Cet homme me donnant confiance en moi...
Cet homme pour lequel je ressentais de fort sentiments... Cet homme se trouvait en face de moi et me souriait timidement... Cet homme avait un nom et ce nom était Shane...

Les paroles de ma mère adoptive me revint en mémoire et je ne pus que sourire face à sa vision des choses... Etrangement, je me sentais bien en sa compagnie. Je ne ressentais plus aucune peur... Bien au contraire, il n'y avait que de l'apaisement qui envahissait mon coeur... M'avançant doucement vers lui, je posais un main sur sa joue et dis d'une voix timide:

« Je m'appelle Donovan... »

Je redevins silencieuse et regardais autour de moi, sans pour autant enlever ma main de sa joue. J'avais besoin d'un contact physique avec lui. Je ne comprenais pas pourquoi mais c'était important pour moi... C'était comme si, si je le lâchais, j'avais l'impression qu'il allait disparaître...
Je reconnaissais la maison de ma mère adoptive... Elle était bien plus vivante que dans mon souvenir... Des gens l'avaient-ils racheté?! Je n'en savais rien mais mon intuition me disait qu'il ne s'agissait pas d'ennemis...

« Pourquoi m'as-tu aidé?! » Lui demandais-je soudainement en reportant mon attention sur lui et en plongeant mon regard dans le sien...

Je ne comprenais pas pourquoi mais j'avais besoin de l'entendre parler, de comprendre ce lien puissant qui semblait nous unir...
Revenir en haut Aller en bas

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Mar 26 Avr - 12:52

Je reposais le bout de gâteau sur la table basse, juste derrière moi. Elle n'avait pas encore l'envie de manger. Mais en fait, je ne savais pas si un host mangeait. Peut-être n'avaient-ils d'humain que l'apparence? Et puis d'où venait ce gâteau? Cela devait faire une demie heure qu'on était là, et on était seuls. Je n'avais ressentis aucune autre présence, et je guettais régulièrement un quelconque bruit à l'extérieur au cas où. Et puis cette impression de sécurité qui ressortait de cet endroit. C'était ce dont on avait besoin, et c'était elle qui nous avait amené en ce lieu. J'avais confiance. Ses yeux gris étaient envoûtant. Mais son toucher l'était plus encore. J'avais la sensation que la magie qui coulait d'elle à moi ne m'était pas étrangère. J'avais peut-être mon host en face de moi. Je n'en savais rien, mais sa main tiède contre ma joue, me faisait battre le cœur à cent à l'heure.

« Je m'appelle Donovan... »

J'adorais son prénom dans la seconde où elle me le révéla. Un prénom plutôt masculin... mais il lui correspondait parfaitement, sans que je sache vraiment pourquoi je pensais ça. Je ne repris pas tout de suite la parole, je voyais qu'elle essayait de rassembler ses souvenirs et qu'elle faisait le tour des lieux du regard. J'étais fasciné par ses mouvements. Ma cigarette se consumait toute seule, j'avais plus important à faire que fumer. Je l'avais elle. Une beauté fragile pour l'instant. Elle n'avait sans doute pas conscience de son potentiel magique. C'était peut-être à moi de la mettre sur la voie.

« Pourquoi m'as-tu aidé?! »

Je clignais des yeux alors qu'elle posait les yeux sur moi à nouveau. J'aurais aimé qu'elle continue de parler, j'aimais bien sa voix. Pourquoi... je ne pouvais pas l'expliquer. Il fallait essayer pourtant, je ne voulais pas qu'elle croit que je n'étais pas honnête et que je lui cachais de sombres motivations. Comme un chasseur...

" Je t'ai vu, devant cette cathédrale... Je me promenais par là, seul, perdu... Sans but, jusqu'à ce que je te vois. Tu étais de dos, et tu semblais hésitante. Et il y avait ces flux de magie qui partait dans tous les sens. Quand ce couple est arrivé... J'ai compris qu'ils étaient des chasseurs et que j'étais le seul à pouvoir t'aider. Tu es la deuxième host que je rencontre. Et c'est la deuxième fois que je dois en défendre un. A croire que c'est mon destin, ou truc du genre. "

Je me mis à rire d'avoir dis ça. C'est vrai, pourquoi je ressens ce besoin d'aider les host au lieu de faire comme la majorité des sorciers? Le pouvoir, la magie me manquait à moi aussi! Pourtant... ce n'était pas envisageable pour moi de leur faire du mal pour la retrouver. Ils nous ressemblaient, et sûrement qu'ils n'y étaient pour rien. Quelque chose, quelqu'un en était responsable, de ce jour noir. Le 21 décembre 2012. Mais j'étais sûr que ce n'était pas les hosts. Ces êtres persécutés dès leurs premiers jours sur terre.

" Je suis un sorcier, Donovan. J'ai perdu mes pouvoirs et j'ai arrêté de vivre depuis ce jour. Mais quand je te vois... C'est comme un nouveau départ. C'est comme si j'avais une raison de pas me tuer. Et... lorsque je te regarde, j'ai déjà l'impression d'être lié à toi, d'être... très attaché à toi. "

Sans vraiment y réfléchir, je posais moi aussi ma main sur sa joue. Ma cigarette était morte depuis longtemps, et elle avait attéri sur le tapis, consumé jusqu'au filtre. J'avais répondu à sa question un peu maladroitement, mais j'avais été franc du début à la fin. Il fallait bien qu'elle comprenne que ce n'était pas seulement la magie qui me poussait à la protéger et à rester auprès d'elle. Je n'étais pas un profiteur, et si elle me disait de partir, je le ferais sans lui en vouloir. Elle avait le droit de douter, elle ne pouvait que me croire sur parole et de nos jours, c'est un luxe qu'on peut difficilement s'offrir.

" Je peux partir si tu préfères. Je ne parlerais pas de cet endroit, je te le promets. "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Lun 2 Mai - 20:10

D'où venait ce sentiment de sécurité?! Je n'aurais pas du me sentir aussi bien en compagnie d'un homme que je ne connaissais ni d'Adam, ni d'Eve, dans l'ancienne maison de ma feu ma mère adoptive... Normalement, je n'étais pas méfiante de nature, loin de là, mais je l'étais devenue... Cela avait commencé bien avant la mort de Cordelia, lorsque j'avais commencé à comprendre ce que les chasseurs faisaient aux Host. Ma mère adoptive, étant une fae, pouvait avoir énormément d'informations sur les Hosts mais aussi sur les chasseurs... C'était d'ailleurs un peu beaucoup à cause d'elle que ma méfiance envers les autres s'était installée. Je savais qu'elle l'avait fait dans le seul but de me protéger coûte que coûte... C'était également pour cela qu'elle avait parlé de moi à Mathias et qu'elle lui avait fait promettre de me surveiller et de me protéger... Je ne l'avais su que bien plus tard en rencontrant le jeune loup. Sur le coup, cela m'avait fait un énorme choc, dire que je pensais bien connaître un temps soit peu ma mère adoptive... Et bien, je m'étais trompée... Cependant, même si cela me blessait qu'elle m'ait caché des choses, je savais fort bien qu'elle avait agi dans mon intérêt et je l'en remerciais tout de même...

Je ne le quittais pas du regard. Cela n'avait rien avoir avec de la peur et c'était ce que je trouvais le plus étrange. J'avais appris à connaître ce sentiment, à le sentir m'envahir et me figer sur place. Même si je n'arrivais toujours pas à le maitriser, je le connaissais parfaitement, comme s'il s'agissait de ma nature... Seulement, là, à cet instant précis, ce n'était pas la peur qui me figeait mais quelqu'un chose de bien plus doux et en même temps bien plus puissant... Je n'arrivais pas à donner un nom à cette émotion car je ne l'avais encore jamais ressenti. Je pouvais sentir mes yeux se réchauffer et s'adoucir en le regardant, ma peau brûlait à son contact mais le feu qu'il allumait en moi était doux, confortable, apaisant mais surtout enivrant...
Cela aurait pu m'effrayer, j'aurais pu fuir face à ce qui m'arrivait... Pourtant, je restais sur place, ma main toujours en place sur sa joue et mon regard toujours planter dans le sien. J'aurais pu m'enfuir mais je restais sur place, une force intérieure puissante, intense me guidait, m'indiquant que je n'avais rien à craindre et que je devais rester là... Elle enchainait ma volonté à ce canapé et à cet homme...

Je lui avais posé une question... Il m'intriguait et je voulais savoir ce qui l'avait poussé à me sauver, à rester auprès de moi... Il aurait très bien pu partir, me laissant seule maintenant que l'on était sauvé d'affaire. Pourtant, il était toujours là, me regardant comme si j'étais le bien le plus précieux au monde. Son regard me mit du baume au cœur, je ne pouvais m'empêcher de ressentir un intense frisson me parcourir, faisant naitre une chair de poule sur ma peau... On pouvait voir chaque parcelle de mon corps se hérisser et la cause n'avait absolument rien avoir avec le froid...
Je ne pouvais m'empêcher de contempler son visage, je n'arrivais pas à éloigner mes yeux de lui et lorsqu'enfin, il me parla, sa voix chaude et grave me réchauffa un peu plus... Je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait... Je ressentais quelque chose d'intense, un besoin primitif envers lui mais en même temps, son regard, ses gestes m'amenèrent la tendresse dont j'avais besoin et dont je rêvais... Il s'agissait d'un mélange des deux... C'était extrêmement bizarre et déstabilisant...

Enfin, je compris. Il s'agissait d'un sorcier... Mais y avait-il un lien avec ce que je ressentais en cet instant, avec cette connexion qui semblait s'établir entre nous?! Ressentait-il la même chose?! Oui, je l'appris à peine quelques instants après l'avoir pensée... Lui aussi ressentait un lien entre nous et cela semblait le déstabiliser tout autant que moi... Mais, qu'est ce que cela voulait-il dire?! Étais-je son host?! Autant de question qui avaient leur importance à mes yeux et surement aux yeux de toutes les personnes de mon espèce....
Alors que je divaguais dans mes pensées, il se leva, voulant me laisser seule... Le contact de sa main sur ma joue se perdit et je ressentis une vague de détresse m'envahir... Je le retins alors d'une main, serrant de toute mes forces son poignet, lui faisant aussitôt comprendre que j'avais besoin de lui. S'il s'en allait, je serais complètement perdue, encore plus que je ne l'avais jamais été jusqu'à présent.
Mes yeux s'embuèrent et ma voix trembla tandis que je murmurais d'une voix faible:

« reste... S'il te plait... »


Sans réellement réfléchir et sans comprendre ce que je faisais, je me redressais et me jetais dans ses bras, le serrant contre moi... La peur de le perdre lui aussi m'envahit à nouveau... Mais je ne comprenais pas pourquoi...
Tout en plongeant ma tête contre son torse, je ne cessais de murmurer:

« Ne me laisse pas... s'il te plait... »
Revenir en haut Aller en bas

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Mer 4 Mai - 16:34

Sous le choc. J'étais complètement sous le choc. Elle me serrait dans ses bras, et cela faisait naître en moi une émotion si forte, que mes jambes eurent un instant de faiblesse. Je ne pourrais plus jamais me séparer d'elle, c'était certain... J'avais été surpris d'abord lorsqu'elle m'avait prit le poignet avec tant de force que ça m'avait fait un peu mal. On aurait dit que je l'avais effrayé et voir ressurgir la Donovan de la cathédrale me fit culpabiliser. Je ne pensais pas qu'elle avait déjà confiance en moi, et pourtant c'était le cas. Elle aussi devait ressentir ce lien entre nous, et cette impression de sécurité, de chaleur et de réconfort lorsque nous étions tous les deux. Je passais ma main dans ses cheveux, et l'autre se plaça dans son dos. Je ne pouvais pas parler pour la rassurer, aucun mot ne voulait sortir et puis nos corps le faisaient d'eux même de toute façon.

Je la fis déserrer sa prise une bonne minute plus tard, lorsque je sentis qu'elle se calmait un peu, et que j'étais à nouveau maître de moi-même. Je doutais qu'elle réalisait ce que me faisait les décharges magiques qu'elle me transmettait. J'essayais tant bien que mal de ne pas y penser, mais sa magie était encore plus délicieuse que celle de Phoenix. J'avais honte de l'avouer, mais dans un sens je comprenais mieux les sorciers en quête de leur magie disparue. Une fois qu'on y avait goûté à nouveau, alors qu'elle nous avait été arraché, ne pas en vouloir plus était difficilement contrôlable. Par contre, leur faire du mal pour avoir 'ma dose' en quelque sorte, m'étais impossible. Et je ne pourrais jamais comprendre les chasseurs qui en arrivaient à ces pratiques horribles. Surtout lorsqu'on regardait Donovan. Comment pouvait-on penser à lui faire du mal?? Je repensais à ce couple auquel on avait échappé tous les deux... Le regard de haine que la femme avait eu pour moi, alors que je lui prenais l'host. La violence de l'homme alors que j'essayais de la défendre...


" Je ne partirais pas, j'avoue que si tu me l'avais demandé, j'aurais eu du mal. Mais j'avais peur que tu me crois... mauvais, ou comme le couple de tout à l'heure. Il faut absolument que je t'apprenne à mieux dissimuler ta magie. Ou du moins, que je demande à quelqu'un de confiance de le faire. "


Je pensais à Phoenix évidemment. Faut dire que j'avais pas une longue liste de host à ma disposition non plus... Et puis je savais qu'il pourrait aider Donovan, il avait fait preuve d'une grande maîtrise de ses pouvoirs, et à un moment donné je n'avais plus sentis sa magie. Je me rappelais en avoir été effrayé, pour lui comme pour moi...
Je plongeais mes yeux d'or dans les siens, pris d'une soudaine envie de l'embrasser. Mes lèvres s'approchèrent des siennes, et je pouvais sentir qu'elle en avait envie aussi. Je n'étais pas aussi hésitant d'habitude, mais là je savais que c'était important et surtout pas anodin, comme si ce geste pouvait déterminer la suite de ma vie, et la sienne. Ce baiser fut le meilleur de ma vie. Et la magie n'en était pas la cause. Qu'elle soit mon host ou pas, je m'en fichais complètement, alors que ça avait été ma raison d'être depuis mon retour en Grande Bretagne. Je comprenais qu'il y avait quelque chose de plus fort que la magie, et c'était complètement dingue que ça m'arrivais maintenant, dans une situation désespéré, avec une inconnue, même pas humaine en plus!! Quoique ce dernier point restait à vérifier.

J'avais envie d'aller plus loin, mais j'avais peur de gâcher ce fragile moment de tendresse entre nous. Avec Phoenix, je savais que ça ne se reproduirait plus, et que notre état d'esprit était particulier. Avec Donovan, ça ressemblait plus à une première fois, dans le sens que faire l'amour avec la personne en face serait important. Bizarre quand même que je me pose tous ces dilemmes, j'avais moins de scrupules d'habitude, même si je ne couchais jamais 'juste' histoire d'en profiter. Pas mon genre. Alors je m'écartais un peu d'elle, essayant de décrypter son regard. J'aurais volontiers pris un seau d'eau sur la tête, histoire de faire baisser la température, mais ses yeux gris profond me faisait un effet indescriptible.


" Tu es... tu es très belle Donovan et je crois, non j'en suis même déjà sûr, que je ressens des choses vraiment, mais vraiment très forte pour toi. Pourtant, je ne sais même pas où on est, et je ne te connais pas, et... et c'est la première fois depuis des semaines que je me sens parfaitement bien. Et c'est avec toi. "

J'attendais la suite, j'attendais qu'elle me dise si elle était sur la même longueur d'onde que moi ou si c'était la magie qui me faisait divaguer...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Ven 13 Mai - 15:39

Bien, apaisée, complètement ailleurs... C'était l'impression que j'avais lorsque j'étais dans ces bras. Mais qu'est ce qui m'avait prise de me jeter sur lui ainsi?! Je ne me reconnaissais plus... Je n'étais pas comme cela, même si j'étais plutôt sociable, je restais méfiante envers les gens et surtout je n'allais pas les enlacer et les serrer fortement comme ça... Je n'allais pas vers eux pour avoir un contact... aussi intime...
Je n'arrivais pas à me comprendre... Était-ce dû au sentiment de sécurité qu'il me procurait?! Était-ce dû à la magie qui coulait dans mes veines?! Était-ce elle qui me faisait réagir ainsi?! Tout cela me troublait...
Le seul homme, mis à part lui, qui m'avait touché, que... j'avais aimé... était Alfonce... Al'... Il avait été réellement gentil avec moi, il était bon, aimant. Et surtout, j'avoue que j'étais bien bourrée le jour où je l'avais rencontré. Mais mise à part lui, aucun autre homme ne m'avait touché, je n'avais voulu de personne...

C'était pour cela que je me trouvais bizarre. Je n'avais jamais ressenti ce besoin impérieux de le sentir près de moi, de ne pas le laisser me quitter... Était-ce de l'amour?! Je n'y comprenais vraiment rien. Moi, qui n'était même pas humaine, avais-je le droit de me laisser aller à ce puissant sentiment?! Avais-je le droit d'être aimé?! Mon esprit était en ébullition, se posant toutes sortes de question, s'inquiétant de mon sort, tandis que mon corps, lui, se laissait complètement aller contre mon sauveur...
Ma tête se nichait confortablement contre son torse, mes bras trouvaient facilement leur place autour de sa taille et mon sentiment de sécurité ne fit que s'accroître lorsque lui-même posait ses mains sur moi, raffermissant sa prise. La caresse de sa main dans mes cheveux me procura d'intenses frissons de plaisir et sa main glissant lentement dans mon dos me détendit énormément... Je laissais même échapper quelques soupires de plaisir...
Il ne parla pas, il n'en avait pas besoin... Aucun discours, aucun mot ne fut prononcé durant cette échange silencieux... Ce contact me détendit totalement et mon sentiment de panique qui avait envahie tout mon être quelques minutes auparavant quittait rapidement mon corps, comme chassé par les sentiments et les émotions que je ressentais à présent...

J'eus l'impression qu'une éternité passa avant qu'il ne me force à m'écarter de lui. J'étais si bien, installée ainsi, que j'avais pas vraiment l'envie de bouger ou de m'éloigner, ne serait-ce que de quelques centimètres... Je le lui fit d'ailleurs comprendre par un léger grognement de frustration mais en sentant sa respiration, auparavant saccadée, se détendre, je compris que j'étais une sorte de tentation pour lui... Enfin, la magie qui coulait dans mes veines l'étaient... Je rougis alors grandement, baissant les yeux et regardant le sol honteuse... Il avait dû se maitriser face à la magie qui essayait de le gagner... Ce n'était pas la première fois que cela m'arrivait... Habituellement, je m'en rendais compte très rapidement, me faisant m'éloigner d'eux mais avec lui, je n'y arrivais pas... Était-ce la magie qui me poussait vers lui?! J'avais envie de croire qu'il s'agissait de quelque chose de plus puissant, de plus fort et de plus important que cela...
J'espérais seulement qu'il n'y avait pas que la magie qui le poussait, lui, vers moi... Cela m'attristerait énormément s'il ne s'agissait que de cela pour lui, de récupérer un peu de pouvoir... Sentant l'angoisse monter insidieusement en moi, je pris une profonde inspiration pour l'éliminer de mon corps... Mais, ce fut réellement ses paroles qui me calmèrent... Il n'avait pas envie de s'éloigner de moi... Il n'avait pas envie que je pense du mal de lui... Et surtout... Surtout, il voulait m'aider... Ma propre réaction face à ces mots ne fut qu'une timide sourire mais un sourire tout de même franc, lui révélant ainsi le besoin impérieux que j'avais d'entendre ce genre de mot...

Soudainement, il glissa sa main sous mon menton, me faisant relever la tête et je croisais son regard. Je pus y lire le désir qu'il ressentait pour moi mais aussi une profonde tendresse et une pointe de tristesse... Je n'arrivais pas à m'écarter de lui... J'avais l'impression de me noyer dans la profondeur de ses émotions... Et, avant que je ne puisse réellement comprendre ce qu'il se passait, je sentis la douceur de ses lèvres sur les miennes... Il m'embrassait avec une tendresse infinie... Fermant alors les yeux, je glissais mes mains autour de son cou et je me laissais totalement aller à se baiser... Ce baiser qui me transporta dans des contrées lointaines et inconnues à mes yeux... Ce fut surement la meilleure chose qui m'était arrivée depuis le début de mon existence... Cependant, j'avais besoin de plus... Je sentais que ce baiser n'était que le prélude de bien plus, me laissant imaginer une intense soirée à venir... Je sentais déjà ma peau s'enflammer en imaginant ses lèvres parcourir ma peau, s'attardant sur certaines parties... Ma température corporelle monta en flèche et il m'aurait fallu bien plus qu'un simple seau d'eau pour calmer mes ardeurs...
Même si j'avais déjà connu la passion dans les bras d'un autre, je ne m'étais jamais sentie aussi passionnée qu'à cet instant... Et je doutais fortement que la magie en était la cause. Ce que je ressentais pour lui était plus important que le simple caprice du pouvoir qui coulait dans mes veines... J'avais besoin de plus mais surtout j'en voulais plus...
Lorsqu'il s'écarta de moi, me laissant totalement pantelante, je ne pus m'empêcher de laisser échapper un grognement de frustration. Il m'embrassait, me laissant présager bien plus à venir et il s'éloignait comme cela, me laissant à moitié satisfaite...
Pourtant toutes les répliques que j'aurais pu avoir en tête s'effacèrent de mes pensées lorsque mes yeux plongèrent à nouveau dans son regard ténébreux... J'allais à ma perte en restant dans ses bras, je le sentais, et pourtant, rien ni personne ne pourrait me forcer à m'éloigner de lui...
Sa voix était rauque et pourtant ses mots vinrent s'écraser avec une tendresse infinie dans mon esprit... Je restais toujours surprise par la façon dont je réagissais, j'avais l'impression de ne pas me reconnaître...

« Tu... Je... Je ressens la même chose... Je n'ai jamais été aussi bien... Aussi en sécurité que dans tes bras...Et même si la magie en est la cause... Je m'en fiche... Ce que je ressens pour toi est trop fort pour que je m'en éloigne » lui dis-je de façon timide...

Pour confirmer mes paroles, je lui pris sa main et la posais sur mon coeur afin qu'il ressente la puissance de mes émotions... Mon regard ne quittait pas le sien et me hissant sur la pointe des pieds, je lui déposais un simple baiser sur les lèvres, lui murmurant toujours aussi timidement:

« J'ai... j'ai besoin de toi... »
Revenir en haut Aller en bas

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Mar 17 Mai - 22:05

C'était comme si rien d'autre n'avait d'importance. Seulement elle et moi, dans cet endroit que je ne connaissais pas, mais tellement apaisant après des jours d'errance. Et puis la présence de Donovan me faisait un effet indescriptible. A cet instant, j'étais persuadé que j'avais retrouvé la partie de moi-même qui m'avait été arraché. Elle devait être mon host, c'était forcément ça. Mais chose incroyable, le fait d'avoir sûrement retrouvé ma magie, en la personne d'une magnifique jeune femme, n'était rien comparé aux émotions qu'elle me faisait ressentir. Plus elle me parlait, plus elle me regardait et me touchait, et plus j'en devenais sûr: je l'aimais. Le coup de foudre. On ne peut pas dire que j'étais du genre à y croire. J'avais eu le béguin pour pas mal de fille, j'avais été amoureux pas mal de fois, mais c'était là maintenant que je comprenais réellement ce que c'était. Avec Donovan. Avec une host. Avec... moi-même? Si elle était ma magie, n'était-elle pas une partie de moi? Ouah, ça devenait flippant, je m'imaginais pas m'aimer à ce point... Alors ça devait être autre chose. Les hosts n'étaient pas seulement de la magie brute.

« Tu... Je... Je ressens la même chose... Je n'ai jamais été aussi bien... Aussi en sécurité que dans tes bras...Et même si la magie en est la cause... Je m'en fiche... Ce que je ressens pour toi est trop fort pour que je m'en éloigne »

J'étais tellement touché. Je souriais comme un imbécile. Mais je voulais absolument la convaincre que ce n'était pas seulement la magie. Je le sentais au fond de moi, j'en étais persuadé. Il y avait plus que ça. Et je me promettais de tout faire pour qu'elle en soit sûre. Ses doutes étaient légitimes. De ce que j'avais pu voir depuis mon retour en Grande Bretagne, ils étaient persécutés, perdus et terriblement seul. Si moi, sorcier, connaissant la magie, ne savait pas ce qu'ils étaient exactement, comment quelqu'un comme Donovan, le pourrait-il? De ce que Phoenix m'avait raconté, ils ne savaient pas pourquoi ils étaient nés. Ils n'y étaient donc pour rien dans la perte de nos pouvoirs. Ils en étaient la conséquence, mais une autre force était la cause. Si les chasseurs avaient prit la peine de les rencontrer et de discuter avec eux, les choses auraient pu se passer tellement mieux...

« J'ai... j'ai besoin de toi... »

Je fermais les yeux, me concentrant du mieux que je pouvais uniquement sur la douce sensation de ses lèvres sur les miennes, et pas sur la magie qu'elle me transmettait. Ma main pouvait ressentir le battement de son cœur qui tambourinait dans sa poitrine. Ce geste, je le gardais en mémoire bien après encore.

" Ce n'est pas la magie Donovan... C'est plus. Je suis sûr que si tu ne possédais pas la magie, j'aurais fais exactement la même chose, et je serais devant toi à te dire ces choses. Mais s'il a fallut que ça se passe ainsi pour qu'on se rencontre... eh bien je ne regrette rien. Pas même... la perte de mes pouvoirs. "

Ma voix avait tremblée, mais je n'avais pas menti, et mes yeux dorés plongés dans les siens, qui ne cillaient pas, en était la preuve. Sa proximité, le fait qu'elle recherche le contact, m'incita à suivre mon envie d'en avoir plus. Et puis ce truc si puissant, qui me donnait l'impression que ma vie ne serait plus jamais la même! Je l'embrassais encore une fois, puis une autre... Mes mains se faufilèrent sur ses hanches, n'osant pas encore toucher ses fesses. Chaque mouvement, chaque toucher, me donnait une décharge magique qui accentuait un peu plus mon excitation. Je l'emmenais vers le canapé, dégageant les coussins devenus gênant d'un coup de pied. Donovan se chargea du dernier en me le collant à la figure. Son rire était génial. J'enlevais mon T-Shirt, puis mes chaussures. Je riais à mon tour, et me collais à Donovan à nouveau pour l'embrasser. Et dire que ça faisait une heure à peine que je la connaissais. Une heure. J'en étais déjà raide dingue. Je l'aidais à se dévêtir, guettant le moindre signe de recul ou de timidité. Elle ne semblait pas effarouché, et je pouvais voir qu'elle savait ce qu'elle faisait. Mais j'étais prévenant, sous mes airs nonchalant et rebelle, je me préoccupais tellement du bien être des autres. Avec les filles encore plus...

Nos corps étaient comme fait pour être ensemble, et ce fut à la fois doux et passionné. Je n'avais pas pour habitude de comparer, mais faire l'amour avec elle n'avait rien à voir avec ce que j'avais connu. La magie cette fois, en était en grande partie la cause. Les mouvements de son corps qui accompagnaient son plaisir me faisait presque chanceler. Finalement, c'était une bonne chose qu'elle ne sache pas encore la maîtriser... Et puis elle était magnifique. Je me sentais flatté de pouvoir la toucher, et pourtant, je me savais beau garçon. Je ne voyais plus la fille fragile de la cathédrale, je voyais une jeune femme confiante qui me donnait sans retenue ce qu'elle ressentait pour moi. Le temps passait, mais je n'en avais plus aucune notion. Seul m'importait Donovan. Lorsque nos souffles redevinrent régulier, que nos corps se détendirent et qu'on ne bougea plus, je n'avais quand même pas envie de me séparer d'elle, ni de partir de ce lieu protecteur. Allongés sur le canapé, son corps se soulevait en rythme de ma respiration.
Je ne pensais à rien, j'étais juste bien...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini] Dim 22 Mai - 18:24

Ses lèvres étaient douces... A cet instant plus rien ne comptait... Plus rien sauf lui. Je ne le connaissais pas, je ne savais rien de lui... Sauf son nom: Shane... Pourtant, j'avais l'impression que nous étions liés, que je le connaissais depuis toujours... D'où me venait ce sentiment?! Je me sentais totalement perdue mais en même temps en, totalement bien... J'étais en sécurité dans ces bras et rien au monde ne me ferait les quitter... Je trouvais cela très étrange car je ne m'attachais pas aussi rapidement... Au contraire, j'étais plutôt méfiante, je m'éloignais le plus possible des autres...

Pourquoi?! Pourquoi voulais-je aller plus loin avec lui?! Pourquoi me sentais-je frustrée en cet instant?! Shane essayait de me transmettre un message seulement ses paroles ne m'atteignirent pas... Cependant, même si je ne l'entendais pas, je savais exactement ce qu'il voulait me dire. Je le savais parce que je ressentais la même chose... Quel était encore le mot que l'on mettait sur ce genre d'émotion... Ah oui, l'amour... Etait-ce ce que je ressentais?! Oui, j'en étais absolument sure... Je venais de tomber amoureuse de lui, éperdument amoureuse de lui... Et pour rien au monde, je ne voulais que ce moment s'arrête...

Ses lèvres vinrent de nouveau se presser contre les miennes avec douceur mais en même temps avec ferveur... Ses mains se faufilèrent sur tout mon corps et je frissonnais d'un plaisir intense... J'en voulais plus... Mes propres mains vinrent se glisser sous son t-shirt, frôlant avec douceur chaque parcelle de sa peau... Puis, bientôt tout s'accéléra, notre désir prenant le pas sur tout le reste... Nous nous approchâmes du canapé où Shane m'y déposa avec douceur tandis que ses mains et ses lèvres s'activaient sur moi...
Je laissais échapper de drôle de bruit... Nous ne fûmes bientôt plus qu'un et mon bonheur s'intensifia. J'avais l'impression de toucher le paradis, d'être un ange... Je voulais rester dans cet état pour toujours, je ne voulais pas revenir sur terre...
Nos respirations reprirent lentement un rythme régulier et ma tête reposait sur son torse... J'étais bien, en paix avec moi-même, en paix avec tout le monde... Un sourire se dessinait sur mes lèvres, un sourire de bien être... Tout en gardant les yeux fermés, je me laissais aller, ressentant chaque émotions traverser la pièce, chaque atome me criant la joie d'être heureuse... Je pouvais ressentir la magie de ce lieu, je pouvais même la toucher si j'en avais envie... j'étais dans un autre monde, un monde réconfortant, sécurisant, heureux et je n'étais pas prête de le quitter...Bien au contraire...

Déposant un baiser sur son torse, je restais là, murmurant simplement « Je t'aime Shane » avant de m'endormir tout simplement...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini]

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'aide... ~Edimbourg~ {Shane} [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Muggles World :: Ailleurs-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit