Partagez | 
 

 Vive les chasseurs !.. [PV Donovan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Mer 20 Avr - 18:52

Comme à son habitude, Eléonore était assise sur le sable, une cigarette à la main, ses pieds faisant trempettes dans l'eau gelée. Elle avait pu compter sur le mauvais temps du Nord de l'Angleterre pour rendre la plage déserte de monde. C'était l'un des rares moments où elle était complètement calme, avec personne pour la déranger. En somme, la perfection à ses yeux. Le froid ne la dérangeait pas tant que ca, elle en avait prit l'habitude maintenant. Le ciel d'un gris orageux laissait prévoir que la pluie allait bientôt tomber, tout comme la nuit. Il fallait donc qu'elle se mette à penser à là où elle irait dormir se soir.
Londres lui vint tout de suite à l'esprit. Cela faisait une éternité qu'elle ne s'y était pas rendu. Depuis un moment elle ne faisait que longer la côte, dormant parfois cachée à même la plage. Elle n'y allait que très peu à cause du nombre élevé de chasseurs qui y vivaient. Y rester juste une nuit ne devait comporter aucun risque pour sa peau, du moins elle l'espérait. Terminant vite fait sa cigarette, elle rangea son paquet dans la poche de sa veste en cuir. Elle visionna alors les rues de la ville où elle était déjà allée, puis y transplana.

La jeune femme atterrit au beau milieu d'un carrefour. Elle n'avait jamais eu la notion du temps, mais supposa qu'ils devaient se trouver un vendredi ou samedi soir, vu le monde présent dans les rues. Ici, à Londres, il avait dû faire un temps magnifique comparé à là où elle venait. Le ciel avait une teinte rosée avec le soleil qui allait tout juste commencer à se coucher. Elle commença à marcher vers l'une des rues qu'elle n'avait pas encore emprunté auparavant, regardant les vitrines des boutiques de vêtements qu'elle croisait. Il fallait qu'elle se trouve une tenue pour le lendemain puisqu'elle ne gardait jamais des affaires sur elle, mise à part son paquet de cigarette. Elle n'avait pas du tout envie de se faire remarquer, et se trimballer une valise n'arrangeait pas les choses.
Les chasseurs étaient plutôt doués pour repérer les gens comme elle, mais elle était autant douée pour les éviter. Elle s'était retrouvée quelque fois à la limite de la mort, mais elle avait toujours réussie à en échapper. De toute façon, elle était mortelle comme tout le monde, et elle ne se leurrait pas sur le fait qu'elle allait un jour passer de vie à trépas. Cela ne lui faisait ni chaud ni froid, ce qui pourrait amener certain à une question. Pourquoi s'obstine-t-elle à vivre alors ? Parce qu'elle adore sa vie comme elle est, et être une nomade ne la dérange pas. D'ailleurs, même si elle passe sa vie à fuir les chasseurs, jamais elle ne se rendrait à Poudlard, cette école transformée en refuge pour Host. Elle aimait beaucoup trop sa liberté et n'avait pas du tout envie de se retrouver comme emprisonnée. Elle sait qu'on ne la repère pas aisément, puisqu'elle bouge beaucoup et qu'elle utilise très peu de sa magie.

Enfin bref. Après s'être achetée une robe sur laquelle elle avait flashé en vitrine, plus une paire de chaussure assortie, elle se mit en quête d'un hôtel plutôt luxueux. Après tout, quand dans un certain sens, on est riche, autant en profiter. Quand elle eut fini sa seconde cigarette, elle passa devant une ruelle déserte où elle aperçut à son bout ce qu'elle chercher. Elle s'y dirigea donc, bien qu'elle aurait préféré par la suite ne jamais l'avoir vu.
Du coin de l'œil, alors qu'elle n'était pas loin de l'hôtel, elle vit dans une impasse trois personnes qui se battaient. Plus précisément, une Host et deux chasseurs. * Ca c'est pas bon du tout, mais vraiment pas. * Elle alla attraper l'homme étant le plus à sa porté, le plaquant contre le mur. Son visage lui revint directement en tête. C'était le jeune chasseur qu'elle avait épargné il y a de ca un moment.

" Encore toi ?! Mais t'es vraiment un imbécile ma parole ! "

Eléonore lui donna un bon coup de poing dans le ventre plus un coup de genou sous le menton, le faisant se tordre de douleur. Elle l'entraîna vers le fond de l'impasse, et revint vers la jeune femme. Tellement elle avait l'air enragé, elle la ferait limite flipper. Elle continuait à s'acharner sur le chasseurs qui était à terre depuis un bout de temps déjà. Si elle ne s'arrêtait pas rapidement, elle allait les faire remarquer. L'attrapant par les bras, elle l'éloigna un peu du gars. Elle se débattait comme une furie, mais quitte à se prendre quelques coups, elle n'allait pas la lâcher. Elle essaya de lui faire comprendre qu'elle ne lui voulait aucun mal.

" Stop, arrêtes ! Si tu continues de te conduire ainsi, c'est pas que deux chasseurs qu'on va avoir sur le dos ! Alors calmes toi maintenant ! "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis




Dernière édition par Eléonore Drovski le Dim 24 Avr - 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Ven 22 Avr - 15:01

Ma mère adoptive m'avait tellement parlé de la capitale britannique que j'étais pressée de m'y rendre, pensant que j'y serais bien... Qu'est ce que je croyais?! Une Host ne peut avoir la paix nul part. Cela doit être le lot quotidien pour les êtres magiques mais pour les host c'était pire que tout. J'avais entendu parler d'une école dans le nord du pays, une école de sorcier reconverti en refuge pour Host... Devrais-je y aller?! Je n'en savais strictement rien. Ma raison me disait de m'y réfugier, que j'y serais en sécurité mais mon instinct m'indiquait que je devais rester en liberté, que tout allait changer pour moi...
Que devais-je suivre?! Ma raison ou mon instinct?! J'avais longuement hésité avant de prendre une décision... Principalement parce que ce n'était pas quelque chose que je devais prendre à la légère, je savais que ma vie dépendrait de ce choix... Devais-je m'enfermer pour rester vivante ou au contraire, rester libre mais prendre le risque de mourir... dans d'atroce souffrance?!

Finalement, ce fut mon instinct qui prit le pas sur ma raison... Moi qui savait ne pas être assez forte pour me défendre décidais de tenter ma chance, de suivre ce que me disait mon instinct... Je sentais qu'il fallait que je reste, que je ne devais pas m'enfermer... Un puissant lien que je ne comprenais pas, du moins pas encore, me murmurait de rester en liberté...
Ce fut donc après avoir fait ce choix que je débarquais à Londres... J'avais encore bien du mal à comprendre comment je pouvais me déplacer comme cela mais une seconde auparavant, je me trouvais à Dublin, et à présent je me retrouvais dans la capitale britannique. Je n'avais eu qu'à penser à Londres pour m'y retrouver... Il fallait vraiment que j'apprenne à me maitriser pour avoir une chance de m'en sortir... Mais y arriverais-je?! Cela n'était absolument pas sur... Peut-être n'étais-je pas fait pour contrôler ce flot de magie qui coulait dans mes veines... Cependant, je ne le saurais pas tant que je n'aurais pas essayé... Seulement, mes essaies étaient en quelques sortes infructueux...

Mais revenons à nos moutons... J'étais donc arrivée à Londres. L'air était frais, et on pouvait sentir un orage arriver, il ne devrait d'ailleurs plus tarder... C'était étrange, était-ce mon statut d'Host qui faisait que je pouvais sentir le temps, comprendre la météo ou était-ce simplement un don personnel?! Je n'avais pas rencontré énormément d'Host donc je ne saurais dire... Peut-être qu'un jour, je comprendrais qui sait...
Je zigzaguais dans les rues de Londres, cherchant quelque chose, je ne savais pas trop quoi mais une fois que je le verrais, je le saurais. Je me laissais principalement guidé par mes instincts... Regardant autour de moi, je m'émerveillais. La capitale était en pleine activité, remplis de boutique ameutant toujours plus de monde... Je me surpris à sourire et entrais dans les différents magasin, essayant des habits... Je me trouvais éblouissante mais je n'avais pas les moyens de me payer cela... Du moins, pas tant que je ne saurais pas maitriser mes pouvoirs...
Quittant à regret certaines boutiques, je m'aventurais toujours plus loin, me retrouvant bientôt dans un parc... Ce fut à cet instant que les ennuis commencèrent... A croire que j'étais destinée à en avoir... Mais bon, en même temps, j'étais un Host, forcément, j'en aurais toute ma vie...

Ne me laissant pas abattre, pour une fois, je courus dans la direction opposée au danger. Seulement, même si je courrais assez vite, les chasseurs, que je pouvais entendre, était bien plus rapide que moi. Cela était surement dû au fait qu'il s'agissait d'homme et non de femme...
Bref, courant toujours plus vite et toujours plus loin, je sentis la peur s'insinuer en moi et la panique me gagner. Ma respiration se fit plus difficile, l'oxygène avait plus de mal à gagner mes poumons et je sentais ceux-ci me brûler. Je n'allais plus pouvoir tenir très longtemps... Pas une seule seconde, durant cette course infernale, je ne pensais à m'évader dans un autre lieu. J'avais tellement pris l'habitude de courir, de me comporter comme une humaine normale, que j'en oubliais presque que je n'étais pas normale, justement...
L'adrénaline me fit accélérer, me donnant des forces que je ne connaissais pas... Malheureusement pour moi, l'adrénaline n'était pas présente que chez moi mais également chez ces hommes que je pouvais maintenant entendre distinctement:

«  Salope! Arrête toi! … De toute façon on t'aura... T'aimes ça hein... Courir... Et bien Cours petite souris... »

Je pouvais sentir le souffle sur ma nuque... J'étais la proie, ils étaient le chat... Pourtant, je n'allais pas les laisser m'avoir, même si j'avais peur, je ne les laisserais pas m'avoir...
Seulement, le destin en voulu autrement, tournant ma tête pour voir à quelle distance ils se trouvaient, je trébuchais lourdement sur une grosse racine, me ramassant la tête la première... J'allais me relever lorsque quelqu'un me plaqua au sol... La peur me glaça jusqu'aux os, tandis que je sentais le corps de cet homme sur moi, son haleine puante d'alcool me soufflant dans la nuque tandis qu'il me murmurait des mots qui me figèrent un peu plus:

« Je t'ai eu... On va pouvoir s'amuser un peu... maintenant »


Je sentais la fin approcher, je pouvais sentir l'horreur qui m'était réservé. Je me débattis encore et encore pour m'arracher à la prise de cet homme mais il était bien trop fort pour moi... Plaquée au sol, sur le ventre, il me retourna vivement pour que je puisse voir son visage... Je remarquais son sourire sadique, ainsi que 3 autres hommes à côté de lui. Celui qui m'avait attrapé devait être le chef et au regard qu'ils se lançaient, je compris que je n'allais pas mourir tout de suite...
J'avais peur, très peur de ce qui allait m'arriver... je fermais les yeux en sentant la poigne de John, le chef, s'intensifier sur mes poignets et en sentant ses lèvres s'abattre sur mon cou... Je ne voulais pas de cela... Je voulais que tout s'arrête... Mon cri s'intensifia et je sombrais dans le coma...


« Tu l'as tué?! 

Non elle est simplement évanouie abruti... Mais justement, cela va nous faciliter le travail »

J'entendais des murmures... Des voix qui empestaient la perversité... Si je les entendais, cela voulait dire que ma chère petite Donovan était en danger et qu'elle avait abandonné la bataille... J'avais du mal à comprendre comment elle pouvait être aussi faible alors que je pouvais sentir la puissance de la magie en moi... enfin en elle... Elle n'était pas de taille à affronter ce monde... Et c'était pour cela que j'étais la... Une autre personnalité de cette petite, plus puissante, plus forte...

Je sentis alors des mains parcourir mon corps et une vague de nausée m'envahit... Je ne supportais pas cela. Que des chasseurs me chassent et qu'ils essaient en plus de me toucher, de vouloir faire quoi que ce soit avec moi...
Le dégout mais aussi la colère envahirent chaque fibre de mon être... La magie se fit plus intense dans mes veines et j'ouvrais les yeux. Une lueur dangereuse y danser... Quiconque la voyait pouvait sentir sa fin approcher. Seulement ces hommes n'y prêtaient aucune attention, préférant s'attaquer à mes vêtements pour me mettre à nue... Je bougeais alors mes doigts, les détendant doucement... je me sentais en vie, renaitre et je n'allais laisser personne s'attaquer à moi et toucher au corps de ma petite Donovan... Mon poignet bougea, se retirant brusquement des liens qui me maintenaient à terre...
L'homme au dessus de moi me gifla, comprenant que j'étais en vie. J'accusais le coup mais mon regard se fit plus dur. Il ne comprenait pas à qui il avait affaire celui-la. Il ne comprenait pas que j'étais un host.... Me concentrant sur lui, je fis appel à la magie qui était en moi et l'expression « foudroyer du regard » devint alors vrai... Des éclairs sortirent de mes yeux pour s'abattre directement sur cet homme, le carbonisant... Il n'eut même pas le temps de crier qu'il était déjà mort, reposant sur moi...
Grâce à la magie, ma force se retrouva décuplée et je pus bouger aisément cet homme dégoutant. Tout en m'époussetant et en me relevant, je regardais les autres... Ceux-ci, en compagnie de leur chef, semblait fort mais tout à coup, je pouvais sentir la peur les envahir. Refermant les boutons de mon chemisier, je les regardais tour à tour en souriant... La panique les gagna et ils fuirent...
La chasse était ouverte... Me retrouver dans le rôle du chasseur, il n'y avait rien de plus grisant... Surtout que la magie était de MON côté... Je leur laissais une longueur d'avance et finalement couru après eux. L'euphorie du moment me gagna et un rire digne d'un psychopathe se fit entendre, sortant de ma propre gorge.
Après avoir joué un moment au chat et à la souris, je les coinçais dans une ruelle sombre. L'un deux, dont je pouvais sentir le machisme émaner de lui, repris ses esprits et me lança d'une voix haineuse:

« Salope!!! Tu crois que tu vas pouvoir nous avoir!!! On est des chasseurs... et toi tu n'es qu'une sale garce!! »

Ma seule réponse fut mon sourire... Je les regardais tour à tour et bougeais mes doigts, je sentais la magie picoter à leur extrémité... M'approchant doucement d'eux, je murmurais au plus vieux:

« Es-tu prêt à voir ta mort en face... Je suis la justice et ce soir est ton jugement »

Il essaya de me donner un coup mais mon poing fut plus rapide, les autres se mirent en route, essayant de me battre mais ils furent bien trop lent et je m'en donnais à coeur joie, coup de poing... coup de pied... coup de magie..
J'étais loin d'en avoir terminé avec eux lorsque des bras m'encerclèrent... je me défendis comme une furie essayant de m'éloigner mais je pouvais sentir la magie émaner de la personne derrière moi... Un host?! Surement... Je me calmais en entendant sa voix... Une fois loin d'eux, l'host me lâcha et je m'éloignais de lui avant de me retourner... Une fille?! Qui avait à peu près le même âge que moi... Intéressant... Un sourire aux lèvres, je lui lançais:

«Je devais en finir avec eux... Ils le méritaient totalement... »


Directe... Oui je l'étais et toujours...
Revenir en haut Aller en bas

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Dim 24 Avr - 12:00

La host se débattait comme une furie, mais commençait à se calmer. Eléonore la lâcha donc, et découvrit sont jolie visage. Ses yeux gris avaient quelque chose d'assez intriguant, et accentuait l'air un peu sadique qu'elle avait. En somme, elle semblait plutôt étrange.
La jeune femme savait très bien que ces chasseurs méritaient leur sort, comme tous d'ailleurs. S'ils n'étaient pas là à nous traquer quotidiennement, notre vie serait beaucoup plus paisible. Cela dit, ils l'occupaient. Elle passerait son temps à faire quoi sinon ? Certes, elle risquait sa vie chaque jour, mais c'était justement celle de tous les hosts. Le danger, et parfois la peur, de mourir à tout moment, même si elle savait très bien se défendre et leur échapper. C'est pour cela qu'elle essayer de tuer un maximum de chasseurs. Pour qu'il finisse par en y avoir de moins en moins et que le risque de se faire attraper soit affaibli. En tout cas, ceux présents ici n'étaient pas encore morts, et elle ne comptait pas les laisser en vie plus longtemps. Qui sait ce qui pourrait se passer dans les évènements futurs ? Eléonore sortie donc le poignard qu'elle avait toujours dans l'une des poches de sa veste, agrandit par magie, puis le planta dans le cœur des hommes. Faire cela aurait pu choquer n'importe qui, mais elle le faisait si souvent qu'au final, elle ne ressentait rien. Elle traina les corps vers le fond de l'impasse, les cachant un minimum dans son obscurité. Elle surveillait du coin de l'œil l'inconnue, ne voulant pas qu'elle file. Elle alla ensuite vers elle.

" Pour info, les chasseurs nous repèrent grâce à notre magie. Plus tu l'utilises, plus tu es repérables. Tu en as canaliser pas mal, et donc tu as une énergie plus forte autour de toi. Alors maintenant, finis les tours de passe passe. Et tu viens avec moi, je ne vais pas prendre le risque de te laisser toute seule. "

Les coups de vingt heures se mirent à sonner, résonnant dans toute la ville. Eléonore attrapa fermement l'un de ses poignets, et l'entraina avec elle vers le bout de la ruelle, l'obligeant à la suivre. Elles traversèrent rapidement mais sans courir, la foule présente sur la grande place de l'hôtel. Elle sentait que les chasseurs n'allaient pas tarder à sortir de leur terrier. La nuit était le moment parfait pour trouver les hosts. La plupart dormaient, et devenaient de ce fait plus vulnérables. Ils étaient aussi plus simples à trouver puisqu'ils ne se déplaçaient pas.
Eléonore avait pensé à transplaner. Comme elle avait utilisé peu de magie, elle n'allait pas être plus repérable que les autres jours, contrairement à la jeune femme. Mais d'un coté, pourquoi manquer une occasion de foutre une bonne raclée à ces imbéciles de chasseurs ? C'était un peu le résumé de sa vie. Fuir ou se battre contre eux. La meilleure chose qui était à faire était de rester à un endroit, et attendre. Elles avaient une chance sur deux de ne pas être trouver, ce qui démontrerais que les chasseurs sont vraiment des idiots. Dans le cas contraire, et bien la solution était très claire. De toute façon, même si l'inconnue ne voulait pas la suivre, elle serait pourchassée. Alors dans ce cas, autant être deux et rester calmement quelque part.

La brune lui jeta un regard lorsqu'elle entra dans l'hôtel. Elle crut voir une drôle d'expression sur son visage, mais ne sut pas laquelle. Elle n'était vraiment pas douée pour décrire les sentiments, ou plus précisément, elle ne se préoccupait pas de ce que pouvaient ressentir les gens. Elle n'y fit donc pas attention, et l'amena à sa suite vers l'accueil de l'hôtel.
Contrairement à la où elles venaient, il était assez désert. Les seules personnes présentes étaient quelques touristes et des employés. Leurs pas y résonnaient, indiquant qu'il était plutôt vide et vaste. Attendant au comptoir qu'une personne arrive, elle regarda vaguement la décoration des lieux. Elle était plutôt simple, un peu dans le style moderne, et restant dans l'élégance. Un homme vint poliment à leur rencontre après quelques secondes. Elle lui fit part de ce qu'elle souhaitait, c'est à dire une chambre pour deux avec lit séparés, et régla une partie du paiement avec une fausse carte de crédit à utiliser en cas d'urgence. Lorsqu'elles eurent les clés en main, elles montèrent vers leur chambre en silence en empruntant l'ascenseur.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Mar 10 Mai - 14:47

La personne qui était venue s'interposer entre mes « agresseurs » et moi me tenait fortement et plus je me débattais, plus sa poigne durcissait. Bien entendu, il y avait de la magie la dessous... Il ne fallait pas rêver, j'étais plus grande qu'elle et un peu plus évolué physiquement, vu la force que me procurait l'adrénaline, une personne de son gabarit n'aurait pas pu me tenir si elle n'avait pas utilisé de magie... Elle me parlait mais je n'écoutais rien tant ma fureur d'avoir été interrompu était élevée. Pour autant, je savais très bien qu'il était dangereux pour moi de faire étalage de mes « pouvoirs » mais je me fichais totalement qu'elle puisse se faire avoir par ces chasseurs. La seule personne qui m'importait était Donovan et Donovan seule.
J'avais été créé dans le seul but de la protéger et je le faisais comme je le voulais, sans penser aux conséquences et sans regretter le moindre de mes gestes. La violence des actes qui m'avait amené à venir était tel qu'ils n'avaient plus le droit de vivre. Je savais que j'avais le sadisme en moi mais je n'avais pas eu le temps de le pousser jusqu'au bout, je m'étais fait interrompre avant... Mon but était de leur faire subir ce qu'ils voulaient faire subir à ma protéger... Mais malheureusement, cette fille était intervenue avant que je ne puisse même commencer... Et en plus, elle acheva mes proies... Cela n'allait pas se passer comme cela...
La rage m'envahissait peu à peu et un peu plus à chaque seconde qui passait et qui m'éloignait de mes proies maintenant morte... Comment pouvait-elle penser une seule seconde s'en sortir ainsi?! Croyait-elle que j'étais une personne avec qui elle pouvait rire?! Oh non! Et elle allait bientôt s'en rendre compte...
Je m'étais calmée, extérieurement parlant. Intérieurement, je bouillais de rage mais d'une rage bien contenue et qui ne laissait aucune trace dans l'air. On pouvait à peine sentir ma magie autour de moi. Autant, Donovan ne savait pas encore maitriser cette magie brute qui coulait dans nos veines, autant moi, qui fut créée dans le but de la protéger, je la maitrisais à merveille. Je savais à quel point cette magie pouvait être dangereuse si elle était utilisée à mauvaise escient. Je savais aussi à quel point la jeune fille était puissante, sans qu'elle s'en doute une seule seconde... L'homme à qui avait appartenu ces pouvoirs avait du être très puissant de son temps... Il devait bien le regretter à présent et étrangement je sentais qu'il pouvait être une menace pour Donovan et moi-même. Quand j'aurais à faire à lui, je me demande bien comment je réagirais... Essaierais-je de l'éliminer avant qu'il ne le fasse?! Je n'étais pas naïve, j'entendais ce qu'il se passait, même si Donovan ne le voulait pas. J'étais sa partie inconsciente et surement la partie la plus dangereuse de son esprit et cela, sans même qu'elle ne le sache. Aussi j'assimilais bien plus de chose qu'elle... Je savais donc que les chasseurs étaient une espèce de prédateur bien plus vicieux qu'on ne pouvait le croire. Ceux à qui je venais d'avoir affaire n'étaient que des amateurs, des débutants, dont le plaisir sexuel prédominait sur la vrai recherche de la restitution de la magie... Non, les plus expérimentés des chasseurs pratiquaient des expériences sur les gens comme Donovan et cette fille marchant devant moi... Et rien qu'à imaginer ce qu'ils pouvaient faire, j'en avais des frissons le long de ma colonne vertébrale. Même moi, je ne voulais pas avoir affaire à eux... Cependant, si jamais je me retrouvais en face de l'un deux, ma décision sera unanime... Il mourrait... Et si jamais le sorcier à qui avait appartenu cette magie faisait partie de cette catégorie de personne, et bien, je le tuerais pour protéger ma chère Donovan... De toute façon, je n'existais que dans ce but: la protéger... Et c'était tout aussi bien comme cela...

Bref, revenons à nos moutons... Nous étions maintenant assez éloignées de la ruelle où s'était passé le carnage de plusieurs êtres humains et j'allais enfin pouvoir lui montrer qu'on ne jouait pas avec moi... Nous passâmes devant une autre ruelle un peu plus sombre que la rue principale dans laquelle nous marchions. Jetant un coup d'oeil rapide autour de moi, je pus constater qu'il y avait peu de personne dans les rues, les gens étant surement occupé dans les restaurants, pub et club se trouvant plus loin dans le centre...
Ce fut l'occasion tant attendu... Concentrant ma magie dans la paume de ma main, je levais à peine celle-ci et visa la jeune femme se trouvant devant moi... La sensation du pouvoir coulant dans mes veines fut un intense extase et la magie fit exactement ce que mes pensées voulaient... Elle envoya la fille valser contre le mur et l'empêcha de bouger... En clair, c'était elle était comprimée contre ce mur, comme si un bloc de béton l'empêchait ne serait-ce que de bouger le petit doigt... Tout en continuant de la comprimer ainsi, je m'approchais d'elle et d'une voix doucereuse mais très dangereuse, je lui murmurais:

« tu n'avais aucun droit de m'enlever le plaisir de les éliminer... Je ne vais pas chasser tes proies que je sache... » J'approchais mon visage un peu plus du sien et plantant mon regard froid où une lueur sadique y perlait, j'ajoutais: « Ne te mets plus jamais en travers de mon chemin lorsque je tue un chasseur... ou tu deviendras la proie... Et je suis loin d'être gentille, crois-moi... »

Je sondais son regard pour y voir une lueur de compréhension, voire de frayeur... Lorsque je fus complètement sûre qu'elle avait bien assimilé la menace que je venais de formuler et qui pesait donc sur elle, je la relâchais et lui tendis la main. Même si elle avait tué mes proies, le caractère sociable de Donovan reprenait le dessus sur moi et je ne pouvais m'empêcher d'admirer le tact et la façon complètement détachée dont elle avait usée pour tuer ces minables humains... Tout en l'aidant à se relever, je lui fis un sourire franche, sans pour autant me détacher de mon air sadique, et lui dis simplement:

« Je m'appelle Donovan... Un verre, ça te dit?! »

Comme je le disais, le côté sociable de la vrai Donovan reprenait le dessus sur mon propre côté meurtrier et puis je n'allais pas m'éloigner de l'une des miennes, surtout quand je sentais qu'elle prenait tout autant de plaisir que moi à tuer ces maudits êtres humains qui nous traquaient...
Revenir en haut Aller en bas

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Dim 15 Mai - 17:37

Alors qu'Eléonore éloignait la host du lieu des meurtres où trop de magie avait été concentrée, elle se sentit envoyée contre le mur le plus proche. Les rues étaient plutôt désertes, et celles qu'elles avait empruntés jusqu'ici, plutôt sombre. C'était définitif, elle détestait les hosts. Peut être pas autant que les chasseurs, mais si cette fille continuait à jouer ainsi avec elle, ca n'allait pas tarder. Elle détestait le fait qu'on la prenne pour une imbécile ou une petite faible qui ne savait pas se défendre. Bien sûr, chacun de ces mots étaient faux. Elle était loin d'être une imbécile, petite et faible. L'inconnue avait oublié un petit détail lorsqu'elle l'avait envoyé valser puis immobilisé. Eléonore n'était pas qu'une pauvre humaine, et tout comme elle, elle était constituée de magie. Ce à quoi il n'était pas indispensable d'utiliser ses mains pour pratiquer. Le fait de penser suffisait pour qu'une chose se réalise, du moins pour les plus expérimentés des hosts.

Eléonore allait passer à l'attaque pure et simple, mais la voyant s'approcher d'elle, elle préféra attendre et voir ce qu'elle avait à dire. Elle se donnait l'air dangereuse, mais pour la jeune femme, elle était complètement déglinguée. Elle se fichait éperdument de ses menaces, même si elle se doutait qu'il valait mieux pour elle qu'elle ne les prenne pas à la légère. Tout ce qui comptait pour Eléonore, c'était de tuer ces pitoyables chasseurs. Que cela soit fait en une seconde ou en une heure, peu lui importait. Ca menait au même résultat, leur mort. Certains diront que faire une telle chose si rapidement serait injuste, car comparé à ce qu'ils ont fait, ce serait leur faire un cadeau. Mais à ses yeux, elle se foutait que la justice soit faite ou non. Moins il y en aura encore en vie, mieux se sera pour les hosts, mais surtout pour elle. Jusqu'à ce jour, elle ne s'est jamais fait capturer et est inconnue par l'ennemie. Et elle doit cela au fait qu'elle ne laisse vivant aucun chasseur qui l'aurait ne serait-ce que remarqué. Elle allait parfois s'informer à l'allée des Embrumes, vérifier qu'il n'existait pas d'affiche avec son nom et son visage, bien qu'elle savait que cela comportait un risque si on découvrait son identité. En tout cas, toutes ces choses n'allaient pas changer juste à cause d'une tarée qui veut prendre son temps pour faire souffrir et au final tuer des chasseurs.

Les idées qu'Eléonore avait eu pour lui faire payer le fait qu'elle l'avait immobilisée s'évaporèrent lorsqu'elle tomba au sol, libérée de son emprise. Bien sûr, la lâcher un poil moins brusquement ne lui aurait pas fait de mal. Elle la regardait d'un œil noir, loin d'apprécier ce qu'elle venait de lui faire. Tandis qu'elle se remettait debout en ignorant la main tendue de la jeune fille, cette dernière se présenta, lui proposant d'aller boire un verre. * Mais elle est complètement détraqué c'te fille là! * Eléonore la regarda, et eut un petit rire. A l'aide de sa magie, elle l'envoya contre le mur d'en face sans ménagement, mais pas non plus au point de la blesser. Elle pouvait devenir incroyablement rancunière quand quelque chose ne lui plaisait pas.

" Toi qui à l'air d'aimer ca, ce n'est que justice. "

La jeune femme alla vers elle, satisfaite. Même si la host lui avait tendu quelques instant plus tôt sa main pour l'aider à se relever, elle ne le fit pas. Il ne fallait pas s'attendre à ce qu'elle devienne sympathique. Elle s'adressa à elle sans gentillesse ni méchanceté, de façon simple et détachée.

" Maintenant je veux bien un verre. Je te préviens juste que je me fou de toi et que je n'hésiterais pas à t'abandonner si on tombe sur des chasseurs. "

A présent, peu lui importait de fuir. Elle préférait largement boire tranquillement une bonne Vodka ou tout autre alcool qu'on pourrait lui proposer. Elle avait d'ailleurs bien envie de se fumer une cigarette, ce qu'elle ne se gêna pas de faire avant qu'elles n'aillent dans un bar.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Dim 22 Mai - 13:46

Du répondant, elle en avait et cela ne fit qu'agrandir mon sourire. Je n'étais pas sûr que Donovan l'aimerait mais moi elle me plaisait et plutôt bien... J'aimais bien ce genre de personne solitaire, réactive et se fichant éperdument de ce que pensait l'autre... En clair, elle me ressemblait... Le seul problème que je lui trouvais était qu'elle n'avait pas assez de sadisme en elle, comparé à moi... Comment le savais-je?! Et bien, je l'avais remarqué à la façon dont elle avait exécuté les chasseurs. Rapide, froide... Mais certes efficace... Je n'aimais pas cette façon de faire, préférant jouer avec eux comme eux jouaient avec nous... Rancunière?! Absolument, et quiconque essaierait de faire du mal à Donovan devrait subir ma fureur... Bien entendu, tant que ma petite protégé était trop fragile pour se défendre toute seule. Je pense que cela me manquerait de disparaître mais je savais pertinemment que je le devrais un jour. Elle n'allait pas rester faible et fragile toute sa vie, elle n'était pas comme cela, je le sentais...

Bref, je m'étais relevée, bien entendu sans l'aide de la jeune femme. Comme si j'avais besoin d'elle, j'étais loin d'être chétive. Bien, elle avait accepté mon invitation, tant mieux pour elle et pour moi... Un sourire aux lèvres, je sortis de la ruelle pour retourner dans la lumière et l'activité nocturne de la ville. Et bien que l'endroit où nous étions était pauvre en monde, j'avais déjà l'impression d'être plus libre, moins anxieuse quand au fait de surveiller mes arrières. Plus il y avait de monde, moins les chasseurs n'attaquaient, c'était bien connu...
Me retournant vers ma coéquipière d'un soir, je lui lançais simplement:

« Et bien nous serons d'eux... Je ne protège que mes arrières et non ceux des autres... Tu connais un pub sympa, j'ai besoin de me défouler... »

Je n'eus pas vraiment besoin de sa réponse car nous arrivions au centre de Londres, soit à Piccadily, là où pubs et clubs se côtoyaient et où l'on pouvait sentir l'effervescence de la Capitale. Jeune, vieux se trouvaient là, soit à la terrasse d'un restaurant, ou dans un pub buvant une bonne pinte... Mmmhh, j'en avais déjà l'eau à la bouche mais ce qui m'intéressait principalement était la piste de danse... J'avais besoin de bouger et puis vu que j'avais promis un verre à celle que je trainais derrière moi, autant y aller...
Un sourire aux lèvres, je me dirigeais vers le premier club que je vis, prenant la main de ma coéquipière et lui murmurant:

«Comme promis, je te paierais un verre... »

Nous nous approchâmes du videur qui nous demanda nos cartes d'identité... Qu'à cela ne tienne, je le regardais dans les yeux et tout en sentant la magie couler dans nos veines, je lui fis comprendre qu'il n'avait pas besoin de les voir... De même que pour la caissière, je lui fis croire que nous avions déjà payé... Utiliser la magie pour avoir ce que je voulais était risqué certes... Mais je savais très bien ce que je faisais, je savais l'utiliser sans faire sentir ma signature magique, ce qui était un plus pour moi et mauvais pour les chasseurs qui, bien entendu, ne pouvait se rendre compte de ma présence...

Une fois à l'intérieur, je tendis un billet à ma coéquipière lui indiquant de prendre ce qu'elle voulait et je me lançais sur la piste... Dieu, ce que cela faisait un bien fou de se détendre en se collant à tous les hommes présents...

HJ: c'est pourri je sais, mais j'avais pas vraiment d'idée... Je pensais qu'on pourrait euh.. les rendre saoule et les lancer à la chasse aux chasseurs...
Revenir en haut Aller en bas

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Jeu 2 Juin - 9:11

Une fois debout, la dénommée Donovan l'entraina vers le bout de la ruelle, tandis qu'elle s'entamait une bonne cigarette. Elle lui demanda si elle connaissait un pub sympa dans le coin pour se défouler un peu, mais elle n'en avait aucune idée. Eléonore ne s'était rendue qu'une seule et unique fois à Londres, et n'avait exploré qu'une petite partie de la capitale. Elle n'avait pas connaissance des lieux où elles se rendaient en ce moment, mais heureusement qu'elle avait un sens de l'orientation plutôt bien développé. Elle était au moins sûre de ne pas trop se perdre. De toute manière, l'inconnue avait l'air de savoir quelle direction prendre, et elle n'avait pas attendu une réponse de sa part pour aller vers le coin pubs et clubs.

Les deux jeunes femmes se trouvaient à présent sur une grande place qui contrastait bien avec la ruelle d'où elles venaient. Éclairée, pleine de monde, de bruit, et très vaste, elle en était tout l'opposée. Il n'y avait pas l'air d'avoir une moyenne d'âge ici, les jeunes et les personnes plus âgées disons, se mélangeaient.
Attrapant sa main, Donovan la guida vers l'un des nombreux clubs, déclarant qu'elle allait le lui payer, son verre. Elle s'approcha du videur, le convainquant par magie de les laisser entrer sans avoir besoin de regarder leur carte d'identité. Utiliser une nouvelle fois leur point fort, Eléonore ne considérait pas cela comme une superbe idée. Même si cet endroit était bondé de gens, à la sortie, elle ne savait pas ce qui pouvait les attendre. Surtout que la jeune femme n'allait pas se refuser de se prendre une petite cuite ce soir.. Au pire, elle avait déjà réussi à gérer des chasseurs - à les tuer - en étant saoul, avec un peu de maladresse certes, mais elle y était arrivée.

Bref. Elle éteignit ca cigarette au sol, et entra à l'intérieur. Donovan était déjà partie vers la piste de danse, lui laissant un billet pour se payer un verre. Elle alla donc au bar, commander une vodka. Ce qui était amusant, c'est qu'elle venait de tuer deux hommes, et personne ne s'en rendait compte, était au courant. Ils étaient tous là comme des ignorants. Comme quoi, il était plus qu'aisé de commettre un meurtre, du moins pour les hosts. Elle n'avait jamais vraiment entendu parler de quelconque meurtre affreux dans les villes où elle se rendait. Et pourtant, il devait y en avoir un paquet avec tout ces chasseurs imbéciles. Peut être que ceux encore en vie faisaient justement le ménage lorsqu'ils croisaient un de leurs acolyte mort..

Cela faisait maintenant plus d'une heure que les deux hosts se trouvaient ici. Pour ce qui était d'Eléonore, elle avait passé son temps entre le bar et la piste de danse, et était à présent officiellement bourrée, même si elle savait encore ce qu'elle faisait.. Elle alla au bar se prendre de nouveau une vodka, s'asseyant à un tabouret à coté de Donovan. Elle avait l'air d'être dans le même état qu'elle, même si elle ne l'avait pas vraiment vu se rendre au bar. Les tensions qu'il y avait pu y avoir entre elles avaient complètement disparu. Comme quoi, l'alcool peut résoudre tous les problèmes.. Eléonore voulut sortir prendre un peu l'air, et se fumer une petite cigarette. L'autre host l'accompagna, et elles allèrent toutes deux vers une des portes menant à une ruelle en riant, sans vraiment savoir pourquoi..

Une fois dehors elle s'alluma une clope avec un peu de mal. Elle remarqua un homme au loin, et même sans avoir les idées clairs, elle sentait que ce n'était pas un gars normal. Il avait l'allure du bon p'tit chasseur, mais semblait être moins.. ignorant que les autres. Jetant un coup d'oeil à Donovan, elle sembla l'avoir aussi remarqué.

" Je crois que là, on va vraiment s'amuser.. "

Eléonore avait parlé presque inconsciemment, dans un chuchotement. Emmerder les chasseurs, les tuer, ca c'était une bonne occupation. A ses yeux, meilleures que la danse ou l'alcool. Bon oui, elles n'étaient pas dans les meilleures conditions pour jouer à ce genre de jeu, mais la tentation était un peu trop forte pour y résister. Du moins pour elle. Tandis qu'elle éteignait sa cigarette pour pouvoir la conserver, elle attrapa le poignard qui lui avait servit quelques heures plus tôt, et se prépara à attaquer à l'aide de sa magie.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Morgan O'Connell
Confused Man | Lost Childhood
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Ven 24 Juin - 11:09

Cette nuit-là, Morgan ne pouvait trouver le sommeil. Depuis la perte de ses pouvoirs, il dormait très mal, il faisait des cauchemars horrible, et Hilary, qui faisait de son mieux pour le calmer, s'en prenait plein la figure. Alors dès qu'il sentait que la situation lui échappait, qu'il allait dire des choses blessantes, il sortait et marchait dans les rues de Londres. Depuis quelques temps, ils habitaient l'appartement de Thomas. C'était à la capitale que les hosts étaient les plus nombreux. Et puis s'ils devaient se déplacer, ils avaient chacun leurs elfes respectifs pour cela. Merrow n'avait jamais été autant sollicité qu'en ce moment...

Le bruit de ses bottes qui marquait les pavés résonnait dans les ruelles. L'irlandais marchait sans trop savoir où aller. Il avait envie... de magie. De la sentir à nouveau, de la posséder... Dans les poches de son manteau, il y avait des armes d'un nouveau genre. Prises à Gringotts avec Lucas. Il fallait maintenant tester leur efficacité. Morgan était persuadé que les chasseurs prendraient une autre importance avec des armes qui pouvaient rivaliser avec les pouvoirs magiques des hosts. Il était temps. Évidemment, lui et Lucas les gardait jalousement pour leur groupuscule. Et les demandes d'y entrer affluaient ces derniers jours... Il en avait d'ailleurs reçu une qui l'avait grandement intéressé. Un Irish, ancien auror. Encore un qui avait pété un câble à la perte de ses pouvoirs. Ils se rejoignaient tous ou presque sur ce point. Les O'Connells connaissaient les Irish évidemment, et ils avaient prit l'habitude de s'éviter, voir de se fuir comme la peste. Si les uns étaient des corrompus et des ambitieux, les autres étaient des modèles de vertus, et ne supportaient pas les agissements de Al' alors qu'il était en vie. L'Irlande avait toujours été une terre de conflits...

Il lui faudrait en discuter avec Lucas. Maintenant que l'aîné des Chungs était de retour, certes un peu différent, mais là tout de même, Morgan en avait fait son coéquipier par la force des choses. Et ses conseils étaient tellement précieux. Il lui avait franchement manqué. Et surtout pour se consoler de la perte de Thomas. Au lieu de ça, il les avait perdu tous les deux à quelques jours d'intervalle. Sale période. Un petit vent se souleva et vint lui caresser le visage. Une odeur de cigarette lui vint aux narines, et il fronça le nez. Il détestait cette odeur, et Hilary fumait de plus en plus depuis la perte de ses pouvoirs. C'était peut-être un moyen pour elle de passer ses nerfs, mais lui ne supportait pas cela. Et elle, supportait-elle de le voir boire plus que de raison? Sûrement pas. Chacun ses trucs donc.

Alors qu'il arrivait sur une place, il pouvait entendre de la musique, et l'odeur de la clope se dissipa. Il distingua une silhouette seule devant l'entrée, une jeune femme. Puis une deuxième. Elles ne se gênaient pas pour le regarder d'ailleurs, alors il les imita. Les effets de l'alcool se voyait à trois kilomètres. Elles étaient soûles, mais pas suffisamment pour s'effondrer sur le sol et cuver en silence. Il y avait quelque chose dans leur regard, qui lui souffla de se méfier. Et il eut raison d'être sur ses gardes. Lorsqu'il vit luire la lame d'un poignard à la lueur du lampadaire à côté d'elles, il s'arrêta net. Mais il ne put l'éviter et lorsqu'il entra en contact avec la chair de sa cuisse gauche, il lâcha un cri de douleur. Elles se mirent à pouffer de rire et l'une félicita l'autre. Morgan avait le regard noir de colère. Mais lorsqu'il décolla du sol pour aller s'écraser contre les pavés de la place, il fut tellement heureux de sentir les effets de la magie qu'il en rit. Elles voulaient s'amuser avec un chasseur alors? Parfait, il avait bien besoin de s'amuser avec des hosts...


" Des hosts bourrés et hargneuses! Et même pas bonjour! Je dois vous apprendre les bonnes manières!! "


Il se releva, un grand sourire aux lèvres. Il leur fit signe d'approcher, montra son revolver... mais il n'avait pas l'intention de l'utiliser. Il avait bien mieux, serré contre son torse, dissimulé par son manteau. Il les provoqua et les insulta, se prit des coups magiques, mais continua encore et encore jusqu'à ce qu'elles approchent plus près... Et lorsque l'une d'elle fut trop téméraire et trop échauffé pour tomber dans le piège, il pu enfin s'amuser lui aussi. Bientôt des câbles électrifiés s'enroulèrent autour d'elle et le hurlement qu'elle poussa augmenta sa soif de magie...


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
« I think it's time to let the sun shine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Dim 24 Juil - 22:08

L'alcool coulait à flot et j'aimais cela... La pauvre petite Donovan était partie au plus profond d'elle même, me laissant la place à moi... Exia... Et je comptais bien en profiter un maximum. J'avais eu cette petite altercation avec l'autre folle mais au lieu de m'énerver, je la trouvais plutôt sympathique. Elle me ressemblait, j'aimais son côté fou... Sans cela, je ne l'aurais pas inviter à boire un verre... Et quel verre... J'avais investi la piste de danse. J'aimais les clubs, j'aimais danser mais malheureusement je n'avais que rarement l'occasion de pouvoir assouvir ce besoin... Je n'avais que rarement l'occasion d'exister dans ce monde...
Je commençais à remercier le fait que Donovan soit une petite Host fragile et sans défense... C'était grâce à cela que je pouvais exister... Bref, revenons à nos moutons et à l'actualité du club...

Je n'avais que rarement aperçu l'autre host sur la piste de danse. Depuis que je lui avais dit que c'était ma tournée, je l'avais trouvé très attaché au bar... Étrange non?! Cela me faisait rire... Après mettre commandée plusieurs verres, je commençais à sentir les effets (bénéfiques?!) de l'alcool... Je riais pour un rien, je me collais à tout ce qui bougeait et j'aimais cela...
Une clope, ma coéquipière d'une nuit voulait fumer... Tiens, prendre l'air ne me ferait pas de mal... Sans trop savoir comment, nous réussîmes à attendre la porte de derrière non sans déraper plus d'une fois et éclater de rire pour rien...
Une fois à l'extérieur, elle alluma sa clope et j'en sortis une également. C'était qu'elle m'avait donné envie... Puis, ce fut le signal... L'appel... Appeler cela comme vous voulez mais je le ressentais et fortement... Un regard à ma coéquipière et je compris qu'elle ressentait la même chose que moi... Il y avait un chasseur dans l'air et notre magie ou plutôt notre « conscience » nous dictait de nous en occuper...

Je répondis d'un simple sourire à la remarque de la jeune femme qui m'accompagnait et le vis enfin. Il était jeune, un sans pouvoir sans défense et pourtant, je pouvais ressentir une grande force de caractère provenir de chez lui... Cela ne fit qu'agrandir mon besoin de chasse, mon côté sadique... Avec un petit rictus sadique sur le visage, j'engageais la partie... Sans bouger de mon emplacement, je l'envoyais valser contre le mur... Puis je rejoins ma coéquipière et d'un signe de tête, je lui fis signe que j'allais m'avancer et qu'elle devait le prendre à revers...

Cela allait me conduire à ma perte sans que je ne le sache... C'était un bon plan pourtant mais si mon taux d'alcoolémie n'avait pas été aussi élevé, j'aurais surement senti le danger bien plus vite... Je ne réagis pas assez vite lorsqu'un étau vint s'enrouler autour de ma taille... les câbles me coupèrent le souffle, j'avais beaucoup de mal à respirer... Je sentais la panique me gagner puis vint la douleur...
C'était horrible, je ne pouvais plus rien faire, plus bouger, plus utiliser ma magie... Je me sentais privée de mon essence vitale et cela m'était insupportable mais ce fut l'électricité qui fut le plus dur... Elle envahissait mon corps, provoquant de violente douleur... Au début, je réussis à ne serrer que les dents mais bien vite, ma voix sortit de nulle part, criant pour apaiser cette douleur intense et inimaginable...

« AAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGHHHH!!!! »

Il était hors de question que je ne me laisse faire... J'étais bien plus forte que cela... Mais je n'y arriverais pas seule... Lançant un regard à ma coéquipière d'une nuit, je cherchais à comprendre ce qu'elle allait faire... Allait-elle me laisser en plan?!
Revenir en haut Aller en bas

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Ven 29 Juil - 9:40

Alors qu'il aurait sans doute bien aimé comprendre une seconde plus tôt et l'éviter, son poignard se planta dans sa cuisse gauche. Même si Eléonore n'était pas du genre sadique, à prendre plaisir du mal qu'elle pouvait faire à ses ennemis, le cri de douleur du chasseur fit afficher un sourire en coin sur son visage. L'alcool la rendait plus.. Apte à faire souffrir les gens qui l'entourait, et à s'amuser du malheur des personnes qu'elle détestait. L'autre jeune femme cependant, semblait très appréciatrice des affreuses douleurs qu'elle pouvait offrir. Elle mit très peu de temps à enchainer les coups, l'envoyant contre le mur, comme elle avait l'air d'avoir si bien l'habitude de faire. Puis continua à le martyriser grâce à cette si bonne magie qui coulait dans leur veine, qui les faisait vivre. Qui avait disparu de ces êtres se disant supérieurs.

L'autre host continuait à s'approcher du sorcier, mais quelque chose clochait dans cette histoire.. Même l'esprit embrumé, Elé arrivait à raisonner de façon méthodique. Peut être aussi bien que lorsqu'elle n'avait aucun gramme d'alcool dans le sang.. Bref. Ce gars n'avait pas l'allure d'un chasseur de pacotille, cela se voyait rien qu'à ses fringues. Il semblait de quelqu'un sûr de lui, qui ne s'embêtait pas à prendre de risques. Alors pourquoi.. Pourquoi se baladerait-il sans aucune protection ? Sans arme ? Non, bien sûr que non. Ce serait se comporter comme un imbécile. Il devait sans doute en avoir une. Mais pourquoi ne pas s'en servir au lieu de se laisser à la merci de deux hosts ? Pendant qu'elle réfléchissait, sa nouvelle rencontre s'avançait de plus en plus, avide de faire couler du sang. Peut être que.. Peut être qu'il attendait le bon moment, celui qui lui serait le plus favorable..? Les verres qu'elle avait but ne l'aidait pas beaucoup, et ses pensées s'embrouillaient rapidement. Elle allait chercher trop loin dans sa logique pour qu'il en ressorte quelque chose d'utilisable.

Alors elle restait en retrait, participant par intervalle à la destruction du chasseur. Elle attendait que quelque chose se produise. Et ça ne mit pas beaucoup de temps à arriver. L'homme, affaiblit mais toujours pas au bout de ses forces, sortit un objet, une sorte de bâton. A première vue, il avait l'air bien inoffensif, mais les câbles électrifiés qui s'enroulèrent autour de l'autre host lui fit ravaler rapidement ses mots. Le cri de douleur aussi. Horrible. Qui ne lui faisait pourtant ni chaud ni froid. Elle croisa le regard de son alliée. Alliée.. Coéquipière. Adversaire. Connaissance. Tous ces mots pourraient la qualifier à un moment ou un autre. Pourtant, là, dans ce cas précis, elle avait choisit de la nommée comme son alliée. D'une nuit bien sûr. Mais c'était son alliée. Et puis elle voulait le tuer ce putain de chasseur. Alors même si elle ne s'attendait pas à un retour de sa part, pourquoi ne pas tenter de la sauver ? Cela ne lui coûterait rien. Dans le meilleur des cas, elle tuerait le chasseur, dans le pire, elle transplanerait par crainte pour sa propre vie.

Eléonore n'avait aucune idée de quelles autres fonctionnalités pouvait avoir cette arme. Ou même si elle en avait d'autre. Mais elle n'avait aucune envie de le savoir. Elle voulait simplement ne pas faire face à un retour de force. Elle détestait ça. Alors elle se protégea, même si c'était peut être d'aucune utilité, et enfonça un peu plus, par magie, son poignard dans la cuisse du chasseur. Elle espérait que par se geste, il allait porter automatiquement ça main à sa blessure, vu la douleur qu'il pouvait y ressentir. Mais non, il tenait bon. Elle essaya donc de le désarmer. Mais bien qu'elle n'est pas réellement touché cette sorte de fichu bâton électrique, elle reçut un coup de jus qui lui coupa momentanément sa protection. Juste le temps que la douleur se retire. Bon sang mais qu'est-ce que c'était ce machin ?! Il devait sans doute couper la magie, la mettre en pause. Elle n'avait aucune idée précise la-dessus. En tout cas, cette hypothèse semblait plutôt logique. Sinon, pourquoi son alliée n'arrivait pas à s'échapper de ces câbles ?

Dans une dernière tentative pour la sauver - et pour faire souffrir un peu plus le chasseur par la même occasion.. -, Elé fit revenir son poignard à elle, et visa la main qui tenait l'arme. Si elle ne pouvait pas toucher cette dernière par n'importe qu'elle moyen, elle pouvait toujours atteindre ce chasseur affaiblit. Même s'il n'avait pas l'air d'avoir l'intention d'abandonner.. Elle surveillait l'objet étrange d'un œil, prête à transplaner au moindre embêtement, et lança son poignard dans l'espoir qu'il n'aurait plus assez de réflex pour réagir à temps.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Morgan O'Connell
Confused Man | Lost Childhood
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Lun 8 Aoû - 16:13

L'ivresse du pouvoir... l'ivresse d'un semblant de magie... cette arme, il ne la pensait pas si puissante et surtout pas si jouissive à l'utilisation. Ils avaient chacun prit une arme le jour où Lucas, Evan et lui les avaient volé. Morgan avait testé la sienne, mais pas encore en chasse, avec l'adrénaline qui allait avec et le risque de se faire tuer. Les cris de souffrance de la host lui donnait des frissons de plaisir. Il n'était pourtant pas du genre sadique. Son père l'était. Alastar l'était devenu avec le temps. Mais lui, non, jamais. Et pourtant, il ne pouvait nier qu'en ce moment, il prenait son pied.

« AAAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRRRRGGGGGGGGGGGGHHHH!!!! »

Dans sa tête, un millions de pensée s'étaient emparés de son cerveau. 'Crie plus fort garce, oui, encore plus fort', 'Crève salope, et vide toi de ta magie, vide toi de ton sang'. Ses yeux étaient rivés sur elle et sur les câbles enroulés autour de cette stupide host qui pensait être plus maligne que lui. Ses doigts étaient serrés autour du bâton qui vibrait et qui lui transmettait des ondes magiques délicieuses. La jeune femme était coupé de sa propre magie qui se déversait en lui par la force. Il n'arrêterait jamais, non, il la laisserait se vider entièrement, et même plus, il laisserait les câbles la vider de ses forces. Il s'approchait de plus en plus d'elle, exerçant une pression sur les câbles toujours plus fort, pour qu'elle le supplie d'arrêter, et qu'il ait le plaisir de continuer et de faire pire. C'était inhumain. C'était barbare. Ce n'était pas lui, et pourtant c'était sa main qui tenait le bâton.

" Je ne suis pas n'importe qui! Je ne suis pas un chasseur minable que l'on peut tuer si aisément! Je suis un O'Connell, t'as entendu? Souviens toi bien de mon nom, SALE HOST et implore moi, supplie moi si tu veux que j'arrête! "

Il n'avait plus conscience de ce qu'il faisait et disait, on aurait dit qu'il était possédé. On aurait dit que... tous les O'Connells parlaient à travers lui, tous les hommes et femmes de la famille dont la magie noire et les meurtres avaient pourrie l'âme. Ils s'emparaient du corps de Morgan et laissait libre court à leur haine à travers lui. C'était de la folie de penser ça. Et pourtant... De tous, l'héritier O'Connell d'aujourd'hui était le meilleur d'entre eux. Parce qu'il avait rencontré les bonnes personnes, qui l'avaient aidé à suivre une meilleure voie. Parce qu'il avait un frère qui était la bonté et la générosité incarné. Il sentit son bras fléchir un peu en pensant à eux. Thomas, Hilary, Jessie. Que diraient-ils s'ils le voyaient comme ça? Le poignard dans sa cuisse s'enfonça plus profondément, mais prit dans cette transe meurtrière, il le remarqua à peine. la douleur n'était qu'un appel de plus à poursuivre ce qu'il faisait. Mais lorsqu'il sortit de sa chaire, d'un coup sec, sa jambe se déroba et il se retrouva un genoux au sol, du sang commençant à se déverser abondamment sur les pavés de la place. Il regarda l'autre host qu'il avait complètement oublié. Il regarda le poignard arriver sur lui et lui transpercer la main de part en part. Le bâton tomba sur le sol, les câbles se relâchèrent et revinrent regagner le bâton sur le sol pour y disparaître.

Morgan lâcha un cri, de son autre main, enserra son poignet comme pour essayer de couper la douleur qui montait dans tout son bras. La host à terre était prise de spasmes et de convulsions. Il s'en était sûrement fallu de peu pour qu'il la tue. Il était en nage, ses vêtements sous son manteau lui collait à la peau. Haletant, souffrant le martyr, il tenta de s'enfuir. Mais l'autre host l'en empêcha et le cloua sur le sol. Il gémit puis se tut pour ne pas lui laisser le plaisir de l'entendre souffrir. Alors qu'il l'entendait s'approcher de lui, il murmura le nom de son elfe, doucement, plusieurs fois. Il n'avait plus le choix que de l'appeler pour s'en sortir. Merrow apparut entre lui et la host, et aussitôt il forma un puissant bouclier magique autour d'eux deux. Ses grands yeux ternes dévisagèrent la host surprise, mais il ne ferait rien si Morgan ne l'ordonnait pas.


" L'arme... Merrow... l'arme. "

L'elfe d'un geste de la main, la fit voler jusqu'à lui sans la toucher, ne quittant pas des yeux la host. Quelques secondes passèrent. L'aîné des O'Connells regarda la host d'une drôle de manière. On aurait dit que ce n'était pas la même personne à présent. Il prit le poignard de son autre main et le retira d'un geste vif, gémissant, tremblant. Il le plaça devant ses yeux, l'admira, puis, se remettant debout difficilement, il pointa du bout de la lame la jeune femme en face de lui.

" La prochaine fois, c'est ta vie que je prends. La tienne et la sienne."

Puis lui et l'elfe disparurent dans un Plop! sonore.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
« I think it's time to let the sun shine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan] Sam 27 Aoû - 15:05

La douleur était insupportable... Si je n'avais eu autant d'alcool dans le sang, j'aurais surement pu remarquer son regard sadique avant de me lancer... Mais il avait fallu que je fasse ma maline... Je n'aurais pas du rester, j'aurais du laisser Donovan reprendre le contrôle de son corps, elle ne serait surement pas tomber dans un piège aussi débile... Quoique... Avec elle, on ne savait jamais... Dans tous les cas, c'était moi qui la sortait du pétrin...
Devrais-je la laisser reprendre ma place?! Non...Non, j'avais été créé dans l'unique but de la sauver, de la protéger... Je n'étais pas aussi vil pour la laisser alors que la souffrance m'était déjà insupportable...
Étrangement, bien que je criais et que je n'entendais absolument pas ce que l'autre abruti me disait, je n'arrivais pas à dévisser mon regard du sien... Je voulais qu'il voit ma rage à travers ma souffrance, qu'il sache que si je survivais, je le traquerais et le tuerais... Je voulais le lui faire ressentir...

Puis soudainement, la douleur disparut... Je vis un filet de sang couler le long de la cuisse du chasseur et la pression se relâcha sur ma poitrine, la douleur disparut enfin et je pus de nouveau respirer... Je vis alors une étrange créature apparaître, elle avait aussi des pouvoirs magiques et répondait aux ordres du chasseur... Un servant?! Peut-être... je n'avais pas le temps de me questionner la dessus, je devais réagir et vite... le problème fut que je n'eus pas le temps... le chasseur disparut avec son serviteur et son arme, me laissant seule avec l'autre host...

Soupirant, je me retournais vers elle, et lui lâchais avec un faible sourire:

« Je croyais que tu me laisserais en plan si je me faisais attaquer par un chasseur... En tout cas, merci! »

Je n'avais pas oublié ses paroles... Mais le fait qu'elle soit resté me fut d'une très grande aide, je lui devais surement la vie... j'aurais toujours une dette envers elle et je me ferais un plaisir de la respecter...
Me relevant tant bien que mal, je lui serrais la main et lui demanda:

« Bon... On ferait mieux de déguerpir... Si tu n'as pas de point de chute, je connais un très bon endroit où on peut pioncer... Et puis, je te dois la vie, je peux au moins faire ça pour toi... »

Après avoir entendu sa réponse, je nous transplanais dans un petit cottage tranquille d'une connaissance à moi. Je savais que les chasseurs ne viendraient pas là, déjà, il faudrait qu'il le trouve et qu'ils y aient accès, ce qui était chose impossible, vu toutes les protections mise en place...

Je n'eus même pas le temps d'atteindre un lit que je dormais déjà... Toutes ces histoires avaient mis le corps de donovan, son esprit et le mien à rudes épreuves et ils ne demandaient qu'une chose: dormir... je ne sais pas si je retrouverais l'host le lendemain mais nos routes finiront par se recroiser, je pouvais en être sure...




FIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNNN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Vive les chasseurs !.. [PV Donovan]

Revenir en haut Aller en bas
 

Vive les chasseurs !.. [PV Donovan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Muggles World :: Londres-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit