Partagez | 
 

 Un verre? Une danse? Un baiser? Ou alors...baiser après une danse et un verre ? [PV BROOK ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rafael P. O'Connell
Tortured Soul | Adorable Kid
avatar



MessageSujet: Un verre? Une danse? Un baiser? Ou alors...baiser après une danse et un verre ? [PV BROOK ♥] Dim 3 Juin - 4:05





    Qui dit party, dit Rafael. Peu importe où il se trouvait, peu importe quand la fête avait lieu, si elle avait assez de classe, de drogue et de bière… et surtout de fille, Rafael y était toujours. La drogue, c’était lui qui l’apportait. C’était le dealer du coin, le meilleur selon plusieurs. Il savait comment s’envoler haut dans les hauts et tout oublier. Oh oui, il le savait parfaitement. Il était le roi, selon les junkies. Le charmeur, selon les dames. Un dieu, selon les geeks. Personne ne le connaissait vraiment. Raf était qu’un pote sympa qui savait bien s’amusait. On le connaissait de nom à cause de sa famille plutôt populaire, mais personne ne savait vraiment s’il était magique ou non.

    La musique était forte, comme à chaque fois. Dans les cuisines, les mecs un peu trop musclés et leurs copines faisaient les cools, essayant d’avoir l’air intéressant. Dans les couloirs, surtout dans les coins sombres, divers couples se bécotaient ou plus. Ouais, c’était sympa comme lieu de fête, Poudlard. La personne qui avait eu l’idée était cool. C’était qui? Rafael, bien évidemment. Qui d’autre était assez fou pour faire une fête dans un tel lieu? Accroché au mur, les quelques tableaux qui avaient retrouvé vie ne cessaient de se plaindre et Rafael ne cessait de se moquer d’eux. Il aimait bien Poudlard. Avec les tableaux qui parlent, il n’avait jamais l’impression d’être fou. Jamais.

    Bien qu’il n’eut mis les pieds dans le château depuis bien longtemps. Rafael connaissait toujours chaque couloir…chaque escalier. Les yeux fermés, verre à la main et joint au bec, il montait avec un peu de gêne du à l’alcool les marches infinies de la grande bâtisse. Il savait parfaitement où il se rendait. Il y allait bien trop souvent avant, durant ses études. C’était l’endroit parfait pour regarder les étoiles et fumer un joint. L’endroit parfait pour faire le vide dans son esprit. Au fur et à mesure qu’il montait les escaliers, la musique diminuait. Il en était un peu déçu, mais bon. La vue qui l’attendait valait bien le coup.

    Il était incroyable à quel point les escaliers menant à la tour d’astronomie pouvaient être long. Un moment, il croisa même un couple de vampire en train de se sucer le sang dans un coin. Son regard s’était attardé un moment sur le sang qui coulait doucement de leur cou…mais avant qu’il n’aille le temps de faire quoique se soit, le gars lui hurla après, et Rafael monta le reste des escaliers en vitesse, ne comprenant pas ce qu’il lui avait pris. Pourquoi la vue du sang le fascinait toujours autant? Même enfant, il pouvait rester des heures à observer une de ses plaies au lieu de pleurer et d’avertir sa mère.

    Bientôt, l’éclat de la lune lui apparut. Le sommet de la tour lui était proche. Il y arrivait. Un doux sourire prit place sur ses lèvres. Cela faisait si longtemps qu’il n’était pas venu. Mine de rien, les lieux lui avaient manqué. Il n’avait jamais particulièrement adoré Poudlard comme la plupart des enfants, mais cette tour…la tour d’astronomie avait une signification particulière qu’il n’arrivait à identifié.

    Prenant le dernier souffle de son joint, il le jeta par la fenêtre avant de continuer sa montée. Il ne lui restait que quelques marches à grimper. Étrangement, une musique se faisait entendre de plus en plus durant son ascension, une musique bien différente de celle qui provenait d’en bas. Un sourcil haussé, Rafael reconnut le grincement d’une vieille radio. Posée près du rebord, la radio jouait une vieille chanson des beatles. Rafael ne les appréciait pas particulièrement, mais il lui semblait que la chanson était parfaite pour la vision qu’il lui faisait face.

    Une chevelure dorée volant avec les feuilles, une jeune femme était assise sur le rebord de la tour, fredonnant d’une voix légère les paroles de la chanson. Elle était magnifique, même de dos. L’éclat pale de la lune la faisait paraitre bien pale, comme si elle se trouvait à être un fantôme du passé.

    Bière à la main, Rafael ne fit pas son timide, chose qu’il ne faisait jamais d’ailleurs, et alla prendre place à ses côtés. Elle sembla s’être aperçu de sa présence car elle se contenta de lui de continuer ce qu’elle faisait sans même lui lancer un regard. Il se sentit presque insulter.
    Le Nympha prit la parole;

    « T’as rien à boire? Tu veux une gorgée p’être? »

    Il attendait juste de voir son visage de face.


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


    • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

    I'd imagine the whole world was one big machine. Machines never come with any extra parts, you know. They always come with the exact amount they need. So I figured if the entire world was one big machine, I couldn't be an extra part. I had to be here for some reason. And that means you have to be here for some reason too.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Brooklyn Waker
Bubbly Child | Loud Person
avatar



MessageSujet: Re: Un verre? Une danse? Un baiser? Ou alors...baiser après une danse et un verre ? [PV BROOK ♥] Lun 4 Juin - 2:19

Poudlard. Un endroit si calme, mais si sombre. Endroit qui servait de refuge pour les Hosts, comme elle, qui s'échappaient des chasseurs et des moldus. Maintenant, c'était encore plus pire. Lincoln Corporation. Agence ridicule qui recherchait uniquement à avoir la magie des êtres magiques. Finalement, un regroupement de chasseurs. Comment s'échapper de cet enfer? Depuis quelques temps, tout avait viré à l'envers. C'était le chaos total autour du monde. Alors, pourquoi pas faire la fête pour se changer les idées?

Au début, Brooklyn s'était déplacée jusqu'à Poudlard pour relaxer, mais en voyant le nombre de monde avec des bouteilles à danser comme des idiots et d'autres couchés inconscients sur le sol, elle comprit que le lieu qui servait d'apprentissage se trouvait à être un endroit pour faire le party cette nuit. En soupirant, elle fit son chemin dans la masse de gens qui bloqua son chemin. L'odeur de l'alcool pouvait se faire sentir dans chaque coin de l'école possible. De plus, aucun espace était libre pour avoir de la liberté. Ou bien un couple s'embrassait comme des débiles ou bien des gens bavardaient avec leur bière à la main ou alors des adolescents tout simplement morts ivres sur le plancher.

Durant son trajet jusqu'à son endroit favoris, certains mecs lui mataient le cul et lui faisaient des clins d'œil. Sachant qu'ils étaient saouls, juste pour jouer à leur jeu, elle faisait de même et continua son chemin. Comme si ils allaient se rappeler qu'ils avaient rencontré Brooklyn, la Host mannequin à Poudlard durant une fête.

Finalement arrivée à la tour d'astronomie (ce fut un enfer escalader tout ces escaliers), la Host sortit une vieille radio (voir qu'elle avait survécu à tous les évènements) qu'elle gardait cachée. Elle la mit dans un coin et la pointa avec son doigt. Celle-ci commença aussitôt à cracher une de ses musiques favorites: The Beatles. Elle était particulièrement fan, surtout de cette chanson. Elle ignorait la raison. C'était juste le fait que la musique fut calme à ses oreilles contrairement à toute la situation avec elle, Sean, Alaska et la mort de Davis. Elliot. Bordel que cet évènement avait fait de la merde avec les deux sœurs. Sa jumelle partit s'isoler elle-ne-savait-ou et Sean avait finalement décidé de se fermer la gueule pour une nuit. Maintenant, Brooklyn avait finalement la paix.

Soudainement, la mannequin entendit des bas derrière elle. Elle l'ignora et continua à regarder la beauté du paysage en fredonnant l'air d'une de ses chansons favorites.

«  T’as rien à boire? Tu veux une gorgée p’être?

Brooklyn inclina légèrement la tête pour voir son interlocuteur. Lui? Tout le monde parlait de lui pendant son parcours au haut de la tour. Elle fut surprise de le voir la-haut avec elle. D'ailleurs, il n'était pas gêné, ce mec. Elle lui offrit un sourire narquois.

«  O'Connell, c'est ca? Qu'est-ce que tu fais ici, mister party? Tout le monde parle de toi en bas. T'as organisé tout ce brouhaha? T'es brillant.

Elle lâcha un petit fou rire et fixa sa bouteille. Eh bien, elle ne dirait pas non. Malgré qu'elle soit dégoutée par l'horreur aux étages plus bas, elle ne détestait pas la boisson. Elle lui hocha la tête et lui jeta un coup d'œil une autre fois. Il observait la radio avec un léger dégout.

« T'aimes pas ma musique de ce que je peux voir?

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


Walk-walk Fashion Baby
Work it
Move that Bitch Crazy
I'm a model, what else can I say?
Let the Rain Wash Away the Pain of Yesterday...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rafael P. O'Connell
Tortured Soul | Adorable Kid
avatar



MessageSujet: Re: Un verre? Une danse? Un baiser? Ou alors...baiser après une danse et un verre ? [PV BROOK ♥] Mer 6 Juin - 0:02


    Le fantôme du passé tourna son regard vers lui aussitôt. Alors, Rafael put librement admirer chacun de ses traits. Ses traits semblèrent aussitôt lui dire quelque chose, et il lui fallut un moment pour se rappeler où il l’avait déjà vu. Un souvenir lui revint alors, provenant d’un défilé de mode à sa mère. Oh, un top model. Bien évidemment. Elle ressemblait à un mannequin, d’ailleurs. Des traits bien droits, un regard un peu ennuyé, très expressif. Et ses lèvres…son regard se perdit un instant sur les traits de sa bouche, admirant chacune des courbes que ses petites lèvres enfermaient. Il avait envie de lui voler un baiser, là soudainement, après seulement quelques semaines de rencontre. Il croyait naïvement un instant pouvoir s’abandonner auprès d’elle. Les voix semblaient moins fortes, mais cela venait peut-être de l’alcool et de la drogue mélangés.

    La surprise se lit sur son visage quand elle lui adressa un sourire narquois. Il était étonné de voir une fille sourire ainsi.

    « O'Connell, c'est ca? Qu'est-ce que tu fais ici, mister party? Tout le monde parle de toi en bas. T'as organisé tout ce brouhaha? T'es brillant. »

    Brillant. Oh oui, il l’était. Énormément, même. Trop, peut-être. Elle rit. Il ne put s’empêcher de la trouver adorable. Pourquoi était-elle là, à Poudlard? Elle ne semblait pas être le genre de fille à boire, ou alors à danser volé avec les gars. Elle ne semblait même avoir bu une goutte d’alcool. Rafael croisa son regard envers sa bouteille, et un léger sourire aux lèvres, il lui tendit sa bouteille. Il aurait peut-être droit à un contact indirect. Derrière eux, la musique se faisait toujours entendre. Le grincement de la radio se faisait toujours entendre, et les sourcils froncés, Rafael lui lança un regard. Non, ce n’était pas un grincement provenant de la radio. Non, c’étaient plutôt le murmure des voix. Elles étaient toujours là. Des voix, murmurant à voix basse. Toujours là près de lui, mais se cachant tout de même. Peut-être respectaient-ils cette endroit, alors ils ne parlaient pas fort.

    « T'aimes pas ma musique de ce que je peux voir? »
    « Non, c'est rien. Elle est bien. »

    Il tourna son regard vers elle. Elle était là face à lui, toujours aussi mystérieuse, aussi belle. Il ne parvint pas à l’oublier ou à complètement détourner son regard du sien. Elle ressemblait à une flamme, et lui, à une luciole. Elle l’attirait. Rafael se demandait comment il se faisait qu’il ne l’ait jamais vu auparavant, ou qu’il lui ait réellement porté attention. Sa bière se trouvait toujours dans sa main, chaude maintenant. Imbuvable. Il s’en foutait, pourtant. Il ne portait attention qu’aux yeux de la jeune femme.

    « Qui es-tu? »

    La question était sortie d’elle-même. Presque gêné, il détourna le regard, observant le couché du soleil. L’air était doux. Il se sentait bien ici. À Poudlard, Rafael avait l’impression que la guerre n’avait pas lieu. Que le monde était en paix.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


    • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

    I'd imagine the whole world was one big machine. Machines never come with any extra parts, you know. They always come with the exact amount they need. So I figured if the entire world was one big machine, I couldn't be an extra part. I had to be here for some reason. And that means you have to be here for some reason too.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un verre? Une danse? Un baiser? Ou alors...baiser après une danse et un verre ? [PV BROOK ♥]

Revenir en haut Aller en bas
 

Un verre? Une danse? Un baiser? Ou alors...baiser après une danse et un verre ? [PV BROOK ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Magic World :: Poudlard-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit