Partagez | 
 

 T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Mar 3 Mai - 15:50

Je savais que c'était une mauvaise idée. Et Donovan avait refusé de m'aider. On s'était disputer assez violemment à propos de ça, et je me sentais plutôt mal vis à vis de ça. Je l'aimais comme un fou. Je supportais difficilement de ne pas la savoir près de moi plus de 15 minutes. Je ne me savais pas si accro avec une fille. C'était peut-être parce qu'elle n'en était pas vraiment une... Plutôt une fille type host, qui vous file des décharges magiques à chaque contact. Mais les sentiments que je ressentais pour elle était bien réel, et j'étais bien content que la magie n'y soit pas mêlé pour une fois!

" C'est mon prof' de Sortilèges merde!! Si je suis revenu c'est à cause de lui, je dois le retrouver, il en sait sûrement beaucoup plus sur ce qui est arrivé que n'importe qui!! "


" Mais pourquoi l'allée des embrûmes?? Tu m'avais dis qu'il fallait éviter ce lieu, au même titre que la tête de Sanglier!! "


On avait continué comme ça pendant plusieurs minutes. Elle avait raison, oui, c'était pas un lieu fréquentable. Mais j'avais reçu ce mot, que je froissais dans mes mains un peu plus à chaque fois que je m'emportais. C'était son écriture. Celle de Lukas Hart, mon mentor. Je l'avais comparé avec les premières lettres que j'avais reçu peu après le 21 décembre. C'était lui et il me demandait de venir à Londres, dans l'allée des embrumes, où semblait-il, il y avait un endroit sûr pour discuter. C'était louche mais pourquoi me serait-je méfié de lui? S'il y avait bien une personne à qui je faisais confiance, c'était lui! J'essayais de convaincre Donovan de m'y emmener. N'ayant plus de pouvoirs, je ne pouvais pas me déplacer comme je le voulais, et ça m'irritait au plus haut point. Plus j'insistais et plus elle se montrait bornée. Elle ne voulait pas que je me mette en danger et je la comprenais. Je faisais la même chose avec elle.


" Donovan, c'est très important pour moi. Je t'en prie. Dépose-moi là-bas et revient ici. Laisse-moi une heure avec lui, et retransplane à nouveau. Je serais au point de rendez-vous, je te jure. Tu ne peux pas savoir combien ça me coûte de te demander ça... "


PLOP! Et voilà j'y étais. Je l'avais convaincu par je ne sais quel miracle. Mais elle était repartie aussitôt, comme pour me signifier qu'elle n'approuvait pas du tout mon geste. Je ne lui en voulais pas, mais l'angoisse de ne plus la revoir était prête à surgir à chaque instant. Il y avait du vent, et de sombres nuages planaient au dessus de ma tête. Elle m'avait déposé sur le Chemin de Traverse. Les ruelles étaient désertes, des papiers volaient un peu partout, et des avis de recherche étaient placardés sur les murs. Des hosts. Phoenix... Donovan!! Je m'arrêtais devant l'affiche, le coeur battant. Ma main se posa sur sa joue, puis j'arrachais le papier que je déchirais en milles morceaux. Je fis de même avec celle de Phoenix. Pourquoi les sorciers n'essayaient-ils pas de comprendre?? J'avais entendu d'horrible chose, que Donovan et Phoenix m'avait raconté. Certains faisaient des expériences sur eux... C'était à vomir, ils nous ressemblaient, ils semblaient humains. Je ne pouvais imaginer qu'on puisse faire ça, même pour récupérer ses pouvoirs.

Un éclair illumina le mur sale et je fus frappé d'effroi. Il était couvert d'affiches de personnes recherchées par des chasseurs, des sorciers et autres... Je m'éloignais du mur et continuais ma marche vers l'allée des embrûmes. J'étais angoissé et je n'arrivais pas à le cacher. Il me fallait une cigarette. Je tâtais les poches de mon blouson mais je réalisais que le paquet était resté dans la ferme en Irlande. Merde. Je jurais à voix haute pour laisser libre court à ma frustration. Il fallait que je me reconcentre et vite. L'ambiance était oppressante, et puis les éclairs qui surgissaient de temps à autre m'effrayaient à chaque fois. Je marchais plus vite. L'allée était enfin en vue, mais il y avait quelqu'un à l'entrée. Re-merde. On pouvait sentir le chasseur à trois kilomètres à la ronde. Okay, il fallait que je trouve un autre passage. Je savais qu'il y en avait un, je l'avais déjà emprunté à 13 ans. Une bêtise parmi tant d'autres, mais celle-ci m'avait vraiment effrayé. Il fallait d'abord que je trouve une vieille boutique d'ingrédient de potions. La ruelle devait se trouver à côté d'après mes souvenirs...


" T'es perdu? "

Je sursautais. Un type se trouvait derrière moi. Comment c'était possible?! J'étais pourtant aux aguets de tout bruit et tout mouvement... Je l'envoyais sur les roses, et affichait un air hautain et menaçant. Je pouvais faire peur quand je le voulais, et l'homme, qui m'avait observé sans gêne de la tête au pied, était finalement reparti sans un mot de plus. Mais je sentais que ça ne devait pas me rassurer. Plus je m'approchais de cette ruelle que je pensais être proche, et plus la sensation d'être épié me poursuivait...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »


Dernière édition par Shane Cross le Lun 8 Aoû - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Ven 6 Mai - 19:40

Aujourd'hui avait était d'un ennui mortel. Elle n'avait eu envie de ne rien faire en faite. Même à la plage, elle n'avait pas voulu s'y rendre, et cela bien sur pour une raison qui lui était totalement inconnue. Pas d'humeur sans doute. Elle avait passé son temps à enchaîner cigarettes sur cigarettes, et s'en allumée justement une énième. Cette journée aurait du être marquée dans le livre des records en temps que fois où elle avait fumer certainement le plus depuis qu'elle avait découvert ces magnifiques choses.
Eléonore squattait depuis peu la maison de Seth, un pseudo chasseur. En fait, on pourrait aller jusqu'à dire qu'elle y logeait. Elle ne comptait pas vraiment s'en aller d'ici, et puis pour la première de sa courte vie, elle avait réussie à trouver une personne qu'elle pouvait réellement supporter. Le courant passait moyennement bien, ce qui était un exploit. Elle s'entendait assez bien avec lui, ils avaient plusieurs similarités niveau caractère. Elle n'avait aucune idée de l'endroit où il pouvait se trouver en ce moment. Elle l'avait seulement croisé le matin au petit déjeuner, mais pas un signe de lui depuis. Bah! Il était grand hein, du moment qu'il ne revenait pas blessé pour la seconde fois.

Accompagnée des cigarettes, elle n'avait pas arrêter de bouger dans la maison. Une fois elle était dans la chambre a essayer de dormir, l'autre dans la cuisine en train de grignoter. A présent, et ce depuis une bonne heure, elle écoutait les différents cd que Seth avait, marchant ou s'asseyant n'importe où lorsque l'envie lui prenait. Elle cherchait quoi faire, elle en avait marre de trainer ici et à bouffer une après midi à vraiment rien foutre. Regardant par la première fenêtre que ses yeux trouvèrent, elle remarqua que la nuit pointait le bout de son nez. Même si ca avait été une horrible journée, le temps était passé plutôt vite tous comptes fait.
Une idée - lumineuse ou non, quelle importance ? Elle allait sortir de là au moins - lui vint à l'esprit. Après quelques jours du massacre qui avait eu lieu autour de la maison, il serait intelligent de savoir ce qui circule à ce sujet chez les chasseurs, non ? Elle décida donc de faire ainsi, et avait déjà une bien précise en tête d'où aller. Elle s'y rendait toujours quand elle voulait des nouvelles sur son cas, s'informer des nouvelles chez l'ennemi. En plus, elle n'avait pas utilisé la magie de toute la journée et ce lieu en était emplit. C'était réglé, Eléonore débarquait à l'Allée des Embrumes.

Gravissant les escaliers au premier étage, elle attrapa la premier flingue qui lui passait sous la main, se fichant d'y ajouter un silencieux. Elle vérifia si il était chargé, que le cran de sécurité était enclenché, et le posa à l'entrée le temps de s'habiller plus correctement. Maintenant qu'elle s'était appropriée une vaste étagère d'un placard, elle n'avait plus besoin d'agrandir discrètement les poches de sa veste en cuir qu'elle n'avait jamais quitté. Elle ne trimbalait pas beaucoup d'affaire, juste le nécessaire. Enlevant les vêtements qu'elle avait sur elle, elle enfila une robe noir au reflets un peu gris, et mis ses sandales à talons aiguilles plutôt hauts. Comme ca, on n'imagine pas qu'une femme peu courir avec ce genre de chaussures, mais si, et assez vite même. Elle pris son arme en main, et mis sa cape noir sur ses épaules. Elle rangea le flingue dans l'une des poches intérieurs ainsi qu'un paquet de cigarettes et son zippo puis transplana.

Eléonore fut alors dans une pièce qui lui était devenue familière au fil des mois. Elle choisissait toujours ce lieu pour atterrir. C'était une vieille boutique d'elle ne savait trop quoi exactement, se situant à l'entrée d'un passage apparemment très peu connu comme il y avait rarement des passants. Elle sentait en tout cas qu'elle était entouré de magie, ce qui était un bon point pour elle. Elle sortit de l'ombre de la vieille boutique, s'approchant de la fenêtre poussiéreuse.
Elle aperçut un peu plus loin un sorcier - enfin un ancien sorcier -, qui avait l'air d'essayer de se faire passé pour un chasseur. C'est dingue, même entre eux, ils ne se reconnaissent pas. C'est plutôt flagrant pourtant, par rapport à l'expression du visage, à la tenue, on reconnait qui est qui. A ses yeux du moins. Par exemple, elle elle arrivait aisément à se faire passer pour une chasseuse malgré son statu de host. Il lui suffisait de sa cape et qu'on puisse légèrement remarquer la présence du flingue dans sa poche pour se fondre dans la masse. Bien sûr, son expression sur le visage, l'air peu aimable, devait aider. Pour eux, les hosts devaient être des personnes du genre peureux et timide. Certes, c=pour certains c'est le cas, mais pas pour tous. Enfin bref, qu'est-ce qu'on y peut si les chasseurs sont une majorité d'imbéciles ?

Eléonore mit son capuchon sur sa tête, puis s'alluma une cigarette tout en sortant dans la rue. Elle avait comme intention de rentrait dans un bar moyennement remplit pour voir si on parlait de quelconque disparition vers Godric's Hollow. Elle vérifia d'abord les affiche, s'assurant qu'elle était toujours inconnu des chasseurs. Enfin d'un coté, elle tuait ceux qu'elle rencontrait alors pour avoir une photo d'elle, ca allait être dur. Voyant son visage sur aucune des affiches placardé sur les murs, elle se dirigea vers l'un des bars. Le temps était vraiment horrible par rapport à chez Seth. Mais elle adorait ca. Le ciel d'un noir d'encre, l'orage, la pluie, c'était son temps favori, celui qui la remettait bien en forme.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Mer 11 Mai - 14:27

Plus j'avançais, et plus je me disais que j'avais été stupide de prendre un tel risque. Mais c'était plus fort que moi. Hart, mon ancien professeur, était devenu un ami et un confident, surtout mes dernières années à Poudlard. Une fois de retour en Californie, j'avais eu peu d'occasions de le revoir, mais on s'écrivait souvent. Si j'avais des idées sur des sortilèges, c'était vers lui que je me tournais. Aujourd'hui, tout cela me semblait être arrivé dans une autre vie. Devenu moldu, j'avais la sensation d'avoir fais un long rêve... Et la chute dans la réalité était violente. Cruelle même. J'arrêtais mes idées noires lorsque je vis enfin cette fichue boutique. Je remerciais ma mémoire comme un imbécile, mais j'étais vraiment heureux de m'en être rappelé! Mes pas se firent plus rapide. Je me tournais de temps en temps pour regarder derrière moi, sans pouvoir m'en empêcher. On m'épiait, je le sentais, et ça m'énervais au plus haut point. D'autant plus que je n'avais qu'un couteau de cuisine pour me défendre, trouvé dans la ferme en Irlande, mon nouveau logement en compagnie de Donovan. Faut dire que l'idée de tuer d'autres sorciers me répugnait. Tuer tout court aussi. Et savoir que j'en étais capable en plus, ça me hérissait les poils.

Une personne au loin me fit ralentir. Elle sortait de la boutique d'ingrédients pour potions, qui avait l'air à l'abandon. Je craignais que mes plans ne tombent à l'eau encore une fois, car on aurait dit un chasseur. Et la cape qui m'empêchait de voir son visage m'indiquait qu'il ou elle ne souhaitait pas être remarqué. Sauf qu'elle avait une cigarette. J'ai toujours été faible face à une clope, surtout lorsque je suis en manque, en stress, bref, quand j'en ai vraiment besoin. Et... c'était le cas. Il me semblait qu'elle avait tourné la tête vers moi, mais bien vite, elle avait tourné les talons et continuait la rue principale. Ce n'était pas mon chemin, maintenant que j'étais devant la boutique, je savais qu'il fallait que je bifurque et que la ruelle se trouvait à quelque mètres à gauche. Mais l'appel de la cigarette était trop fort. J'étais vraiment dépendant de cette connerie, mais je m'en fichais.


" Excuse-moi! Hey! ... "


Je l'interpellais, essayant de prendre un air sympa. Mais j'étais tellement tendu, que ça devait ressembler à rien. Son capuchon rabattue m'empêchais de voir son visage en entier, mais il n'y avait pas de doute sur le fait qu'elle faisait partie de la gente féminine. Sa bouche fine était vraiment glamour. J'étais un instant totalement hypnotisé par son geste lent de retirer la cigarette de sa bouche, laissant une trace visible de rouge à lèvre, puis expirer doucement la fumée vers moi comme si il n'était vraiment pas la peine de me répondre, ou du moins, de me faire patienter histoire de me jauger.


" T'aurais pas une cigarette? "

Je l'avais tutoyer comme à mon habitude. Je ne vouvoyais les gens qu'après en fait. Les professeurs que j'estimais, je les vouvoyais, ceux que je ne pouvais pas supporter c'était l'inverse. Donc il fallait d'abord que je me fasse une opinion sur les gens, avant de faire un choix. C'était plus logique à mes yeux, irrespectueux pour d'autres, mais les autres, je m'en fichais sincèrement... Et puis je vis son arme. En y repensant à deux fois, j'avais eu l'impression qu'elle avait fait exprès. Comme si elle me prévenait de rien tenter de plus avec elle. Sauf que je la draguais pas, j'avais juste une foutue envie de fumer, avant de me jeter à corps perdu dans l'Allée des Embrûmes. Je détournais le regard aussi vite que je l'avais posé sur le revolver. Si j'étais tombé sur une garce, je risquais sûrement de m'en prendre une dans la tronche...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Mar 17 Mai - 20:33

Eléonore allait donc vers l'un des bars assez réputés, où les chasseurs étaient ni bon ni mauvais, tout juste dans la moyenne, pour qu'elle puisse ne pas se faire attraper et obtenir de bonnes infos. Enfin pour elle, ils n'étaient que de pauvres idiots qui ne savaient pas quoi faire d'autre à part emmerder les hosts. Le sorcier qu'elle avait aperçu quelques instants plus tôt la héla alors, et elle s'arrêta. Elle n'était pas très certaine que ce soit bien lui, mais dans la logique qu'il n'était pas loin et seul il y a quelques secondes, elle en déduit que ce devait sûrement être le cas. Elle l'entendit s'approcher, et se retourna donc pour lui faire face.
Le jeune homme était plutôt mignon dans son genre, peut être l'air un peu trop gentillet à son gout. Elle trouva cependant assez charmant. Certes, elle n'avait jamais dit qu'il était laid ou quoi que se soit du style, mais par rapport à ses propres goûts, il ne lui donnait pas l'impression d'être tout à fait son style, ce qui la perturba un peu. Elle attendit, sans faire attention à ses pensées, ce qu'il voulait lui dire ou demander. Elle retira lentement la cigarette de ses lèvres, laissant une fine marque de son rouge à lèvre dessus. Il se donnait un air maladroitement assuré qui pouvait tromper facilement les gens si on les prenait pour des abrutis finis. Du moins c'était son avis, sans doute loin d'être celui de ces imbéciles de chasseurs. Et puis, elle avait toujours eut l'habitude d'accentuer un peu les choses..

Le jeune homme, devant avoir l'âge qu'elle paraissait faire, lui demanda une cigarette. Eléonore eut un semblant de rire face à cela. Cet inconnu pensait réellement qu'elle allait se résoudre à lui en offrir une ? Déjà que présentement, il devait ne lui en rester que deux dans son paquet.. Elle n'allait certainement pas les céder au premier venu. Elle eut un petit mouvement inconscient de ses mains dans ses poches, comme si elle voulait être sûre et certaine de la présence du paquet à l'intérieur de celles-ci. C'était un geste plutôt idiot puisqu'elle venait d'en sortir celle qu'elle était en train de fumer. Elle remarqua par la suite, à cause du regard de l'inconnu, qu'elle avait fait manifester la présence de l'arme à travers sa cape. Il en détourna cependant vite les yeux, comme gêné par ce qu'il venait d'apercevoir. Affichant un petit sourire en coin, elle se demandait vraiment comment il avait pu faire pour se fondre si facilement dans la masse sans être remarqué.. Lui jetant l'un de ses rapides regards méprisants, elle s'adressa à lui en faisant demi tour, retournant tranquillement dans la direction qu'elle avait emprunté plus tôt.

" J'fais pas la charité. "

Après une seconde à peine qu'elle eu prit la décision de partir vers le bar qu'elle avait en tête, elle fut submergée par un tout autre sentiment, complètement opposé aux précédents. Il lui prenait l'envie de rester avec lui, en sa compagnie, de ne pas vouloir partir seule ou de le laisser seul. C'était étrange comme sensation. Surtout que ca ne lui était encore jamais arrivé jusqu'à ce jour. Tête de mule comme elle l'était, Eléonore n'y fit pas attention, même après le petit mouvement de recul qu'elle eut eu en la direction du jeune homme. Elle se mordit légèrement la lèvre inférieure, et espérait qu'il ne l'ait pas remarqué, bien qu'elle en doutait. Elle continua donc à marcher, suivant le trajet la menant au bar, abandonnant ici ses regrets indéfinis, et trainant à sa suite son horrible confusion et incompréhension.
Alors qu'elle continuait de marcher, reportant sa cigarette à ses lèvres, elle ne put s'empêcher de jeter un regard vers le jeune homme. A sa surprise, il n'était plus là, dans la rue. Enfin, il avait dû bifurquer dans celle où se trouver là boutique qu'elle avait choisi comme destination lorsqu'elle avait transplané. Pourtant, elle s'inquiéta un peu à son sujet, ce qui était une chose impossible pour elle. Elle ne faisait jamais attention aux autres , s'en fichant éperdument. Elle s'arrêta, une nouvelle fois indécise sur ce qu'elle allait faire. Heureusement que sa cigarette était là, sinon, elle aurait sûrement pété les plombs depuis un moment avec tous ces sentiments là.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Ven 20 Mai - 10:50

Je la traitais intérieurement de garce. Je pouvais devenir mauvais lorsque j'étais en manque de cigarette. Et puis sympa la réponse. C'était pas comme si je demandais de l'argent ou à manger. Je ressemblais peut-être à un sans abri qui sait. Je dus donc me contenter de respirer la fumer de sa cigarette, et de garder ma frustration pour moi. L'image du revolver que j'avais entraperçu me gardait bien d'insister et d'ouvrir la bouche à nouveau. J'eus un tout petit espoir lorsqu'elle sembla revenir vers moi alors qu'elle me tournait déjà le dos. Mais peut-être que j'avais rêvé. Elle reprit sa marche comme si je n'étais pas du tout intéressant, me laissant là. Je lui adressais un geste obscène, comme un gamin, bouillant intérieurement. Puis je me tournais vers la ruelle, et y entrais, le pas rapide et énervé. J'en avais vraiment marre d'être traité comme de la bouse de dragon. L'éclair qui zébra à nouveau le ciel me fit réaliser que j'étais entré en territoire ennemi et qu'il fallait plus de prudence. Je mettais donc de côté l'incident de la cigarette du mieux que je pus, et m'assurais que mon couteau était à portée de main dans la poche intérieur de mon blouson. J'espérais de ne pas avoir à m'en servir...

Des pas se firent alors entendre quelque part derrière moi. Du genre pas discret. Je bifurquais dans une autre et me dissimulais dans l'ombre pour laisser passer le ou les inconnus, car peu à peu des éclats de voix me parvenait aux oreilles.


" ... il est bizarre ce type. On a eu quelques infos pas brillantes sur lui récemment. Tu sais le massacre à Godric's? Bah il serait ptèt dans le coup avec un host. "


" Il est à moitié russe c'est ça? Et O'Connell il en a dit quoi? J'ai l'impression qu'il sait pas trop comment s'y prendre avec Hansson, et puis... "

J'avais retenu ma respiration sans m'en rendre compte et avais entendu sans comprendre. Je ne savais pas qui était ces personnes mentionnés, mais j'étais bien content qu'ils ne m'aient pas remarqué. Des chasseurs, au vue des fusils à pompe qu'ils tenaient négligemment en main. A croire qu'on était retombé dans une civilisation sans foi ni loi, où le port d'arme était presque obligatoire pour survivre dans le coin... Je revenais dans la ruelle, regardant derrière moi un instant. Je n'avais plus la sensation d'être épié, mais dire que j'étais tranquille n'aurait pas été juste. Rendu nerveux à la fois par la situation et par mon addiction à la clope, je repris mon chemin en imaginant les pires choses une fois arrivé à destination. J'y étais presque, mais je redoutais de ne pas y trouver mon professeur. Et puis j'imaginais Donovan s'il m'arrivait quelque chose. Elle me tuerait une seconde fois, c'était sûr. Les minutes passèrent lentement, très lentement. Je vérifiais mon bout de papier avec le lieu de rendez-vous. La prochaine à droite. J'essayais de ne pas penser à ma peur, mais n'avoir qu'un couteau pour se défendre en cas d'agression, n'avait pas de quoi rendre confiant. Faut dire que le contact d'un revolver dans la nuque non plus.

" Ne fais pas de mouvement brusque, et ne dis rien. Tu avance jusqu'au bout et tu vas là où tu te rendais.
Si tu essayes de te débattre ou de te retourner je te tue. Avance! "


Okay, message reçu 5/5. L'homme me poussa devant lui, mais je ne doutais pas qu'il me visait toujours. Comment il avait attérit derrière moi, aucune idée. Alors j'avançais, maudissant le moment où j'avais accepté de venir. Je tournais à droite et tombais sur une petite place. Il y avait quelques boutiques qui l'encadraient, mais aucune de donnait envie d'y entrer. Le tonnerre résonna alors dans ma poitrine, et je ne fus plus capable d'avancer. Sur le mur en face de moi, il y avait des affiches d'avis de recherche. Phoenix était partout. Mais il y avait quelqu'un d'autre aussi. Et c'était moi.

" Avance jusqu'au milieu de la place. Allez! "

Je reçus un coup de crosse dans le dos et il me poussa violemment pour que j'obtempère. Je ne pouvais pas croire que j'étais tombé dans un piège. C'était l'écriture de Hart, de mon professeur. Alors comment était-ce possible?? Je pensais à Donovan, ne sachant pas si je la reverrais. Je ne savais pas ce que je valais pour les chasseurs. Rien sûrement. Au moment où il m'ordonna de me mettre à genoux, j'étais sûr qu'il voulait m'exécuter. Alors je me retournais pour tenter un truc, même stupide, pour rester en vie. Mais il avait dû anticiper mon instinct de survie, et mon coup de couteau ne rencontra que de l'air. Pour me punir, il me saisit la main et la tordit pour que je lâche ma seule arme. Je criais et ne résistais pas. Un autre coup de crosse acheva de me donner envie de me débattre. Je me mis à genoux, haletant.

" C'est bon les gars. Amenez-le "

Je levais les yeux, ne comprenant pas de qui il s'agissait. Lorsque je vis un autre homme, amoché, implorant qu'on le laisse partir, je ne pus pas en croire mes yeux. Lukas Hart, mon professeur de Poudlard, fut forcé de se mettre à genoux en face de moi et à me regarder bien en face. Je voyais ses larmes, j'entendais ses supplications pour qu'on ne le force pas à faire ça, mais je ne réalisais pas qu'il pouvait être impliqué dans la situation dans laquelle j'étais. Pas lui.

" Alors, c'est bien Shane Cross? "
" Je...Je... s'il vous plaît... Je ne sais pas... "
" REPONDS!!! REPONDS OU ON TE COUPE L'AUTRE MAIN!! "

Horrifié, mes yeux se posèrent alors sur le moignon ensanglanté de mon ami, qui était secoué de sanglots. Alors il hurla que j'étais bien Shane Cross, que j'aidais les hosts, que j'avais tué des chasseurs, beaucoup de chasseurs, que j'étais dangereux... Des larmes me troublèrent la vue, ne pouvant pas croire qu'il me faisait ça. Il fut alors tiré vers l'arrière et j'eus le sentiment que je ne le reverrais plus jamais. Le groupe de chasseurs se resserra autour de moi, et je savais que j'allais mourir après de très longues souffrances.

" Tu vas nous dire ce que tu sais, traître. Et puis ensuite, on va te découper en morceaux. Pour chaque chasseur mort, un morceau... "

Je lui lançais alors un regard noir, me jurant qu'il ne m'aurait pas sans un minimum de protestations de ma part. Puis un coup de feu retentit...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Sam 21 Mai - 16:44

Eléonore s'était décidée à le chercher. A le retrouver et vérifier qu'il n'était pas dans le pétrin. Elle bifurqua donc dans la rue de la boutique où elle pensait qu'il y avait tourné. Après tout, c'était celle qui lui était la plus proche. Elle n'avait pas vraiment d'idée sur la direction qu'il avait pu prendre ensuite. Qu'es-ce que ce mec faisait dans les environs là en plus ? Enfin, il faut être idiot pour trainer ici. Et non, elle n'était pas idiote. Elle venait se renseigner sur ce qui circulait au sujet du massacre, et elle au moins, elle savait très bien se défendre ou pouvait disparaître en un claquement de doigt.
* Je suis un bon petit samaritain, j'ai jamais mis les pieds dans l'Allée des Embrumes, moi, monsieur parfait. Alors où vais-je donc aller pour me foutre dans la merde jusqu'au cou ? * Répondre à cette question été plutôt simple. Il y avait certains endroits où il valait mieux ne pas rendre, même pour elle ; Et certaines rues en faisaient le détour. Elle emprunta donc celles-ci, tendant l'oreille au cas où. Elle arrivait à avoir l'ouïe plutôt fine quand elle se concentrait bien sur les bruits qui pouvaient se faire entendre aux alentours.

La jeune femme ralentit le pas lorsqu'elle entendit plus loin, sûrement largement devant elle, quelques bribes, importantes pour elle, d'une conversation.

"... Massacre à Godric's... Moitié russe... "

Tiens donc.. Elle n'aurait pas besoin de se rendre dans un bar finalement. Il lui suffisait simplement de trainer dans les rues pour obtenir les infos qu'elle souhaitait avoir. Les gens étaient au courant du fameux massacre de chasseurs, et ils devaient avoir la connaissance de l'implication de Seth là-dedans. Cependant, elle ne savait pas ce qui se disait à son sujet. Bah, c'est pas grave. Elle saura se débrouiller si le pire venait à lui arriver. Après tout, elle s'en était toujours sorti, peu importe les situations.
Eléonore continuait sa trajectoire, sans véritablement connaitre les lieux vers où elle se dirigeait. Le hasard lui avait toujours plutôt bien réussi, alors elle verra bien où elle tombera au final. Elle relâchait un peu sa garde, et faillit manquer de passer devant une rue sans faire attention à ce qu'elle entendait. Elle recula donc d'un pas et y tourna. A peine à 5m, une petite place se trouvait à sa gauche. Elle fut arrêtée en sursaut, juste au coin y menant, par une personne en train de crier.

" REPONDS !!! REPONDS OU ON TE COUPE L'AUTRE MAIN !! "

La host voulu regardait la scène à travers les vitres, mais elles étaient tellement poussiéreuses qu'il était impossible de voir quelque chose. Elle préférait ne pas se faire remarquer en regardant par elle même en se montrant, elle n'était pas si folle. Elle trouva alors un angle parfait. Une boutique reflétait clairement les lieux qu'elle pouvait observer tout en restant cacher. La place était entourée de magasins tout aussi sales et inhabités que celui où elle avait transplané. A son centre, un petit groupe de gens s'y trouvait, et d'après leurs armes, elle en déduit qu'ils devaient être des chasseurs. Au milieu d'eux, deux personnes, un inconnu et son inconnu.
Elle n'essaya pas de comprendre le sens de la phrase venant d'être crier, même si une idée sympathique à ce sujet lui traversait l'esprit. Okay, elle tuait les chasseurs plus que froidement. Mais elle ne faisait pas vraiment dans le gore. Enfin, cela ne lui faisait pas non plus tourner des yeux, c'est juste que c'était.. Dégueulasse.

Le jeune homme se nommait donc Shane Cross. Elle n'avait jamais entendu ce nom, mais maintenant qu'elle y réfléchissait, elle se demanda si elle ne l'avait pas déjà lu sur l'une des nombreuses affiches placardées sur les murs.. Ce qu'elle entendit par la suite ne manqua pas de la surprendre. Lui ? Un tueur ? Naaan, ca ne pouvait pas être possible! Franchement, y avait qu'à le regardait pour s'en assurer. Et dire qu'il était dangereux, ca, c'était la cerise sur le gâteau. L'autre gars fut emmené à l'intérieur après avoir déballé son sac, accompagné de deux chasseurs. Ca réduisait le lot au moins..
Le chasseur menant la danse proféra alors des menaces pas très appréciables. Même si elle aurait bien aimé voir ce qu'il avait à dire, elle se décida à passer à l'action.

Eléonore sortit donc de sa cachette, armes à la main, et tira dans la tête de celui qui n'avait fait que parler. Ca voix était agaçante on va dire.. Les autres ne mirent pas de temps à riposter. Si elle avait su que ce début de soirée allait prendre cette tournure, elle aurait apporté deux armes avec elles et des munitions. Elle pensa à faire usage de sa magie, même s'il y avait un risque pour qu'il y ait plus de chasseurs qui se ramènent. Elle fit donc venir l'arme du premier gars à terre à elle. De cette façon, elle n'avait pas trop besoin de sa magie.. Pour le moment.
Les chasseurs avaient l'air d'avoir oublié la présence de ce Shane, mais elle le surveillait tout de même du coin de l'oeil. Des vitrines se brisaient et les tires fusaient. Ce qui n'était vraiment pas bon pour eux. Elle manqua plusieurs fois de se prendre une balle, mais elle faisait de son mieux pour ne pas être blessé. Il n'en restait plus que deux, et une balle pour elle au totale. Elle avait rapidement pris l'habitude de les compter. Elle ne savait pas combien il y en avait eu dans le flingue du chasseur, mais il s'était vite vidé.

Eléonore se mit à l’abri, le temps de réfléchir un instant. Elle n'avait pas le temps de prendre une seconde, puisqu'elle entendait ceux à l'intérieur commencer à se remuer. Elle y alla donc à l'aveuglette, ne sachant pas du tout ce qu'elle faisait. Elle tua l'un des deux restant d'une balle qui le traversa. Cette dernière frôla l'épaule de l'inconnu pour aller ensuite se loger dans le mur. Elle n'eut pas trop le temps de s'en préoccuper à cause du dernier restant. Elle lui fit d'ailleurs un rapide croche patte, et de sa main libre, ramassa le couteau de cuisine qui trainait au sol. Elle immobilisa le mec, et jeta un regard à Shane.

" Ce n'est rien qu'une petite éraflure inoffensive. Armes toi au lieu de rester ainsi sans bouger, et amènes les flingues à l'angle. "

La jeune femme arracha l'arme de celui qu'elle avait bloquait et lui planta le couteau dans le coeur.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Jeu 26 Mai - 14:01

C'était un cauchemar et j'allais me réveiller, il fallait que je me réveille. Pris au milieu d'une fusillade, je ne comprenais plus rien, je ne savais pas quoi faire, où aller... Les vielles vitrines tout autour de nous se brisaient les unes après les autres. Les balles pleuvaient, le bruit des cartouches qui tombaient au sol, qui déchiquetaient les murs, était effroyable. Je devenais presque sourd sous les coups du fusil que le chasseur à côté de moi tirait. Je ne savais pas qui était venu à mon secours, peut-être Phoenix qui m'avait suivi ou qui se trouvait là. Je n'imaginais pas que ce puisse être un autre host, qui pouvait risquer sa vie pour moi. J'avais imprimé dans la tête l'image de mon professeur à genoux en face de moi, un moignon à la place de la main droite. Lui qui était si habile, si brillant, si gentil. Les chasseurs l'avaient détruit. Ils détruisaient tout. Pourquoi faisaient-ils ça? Avaient-ils donc perdu leur bon sens en même temps que leurs pouvoirs? Leur humanité avait-elle disparu pour certain d'entre nous? Le groupe d'homme dont j'étais sûr qu'ils allaient me battre à mort se clairsemait au fur et à mesure que les balles touchaient leur cible. L'un d'entre eux tenta de me prendre comme bouclier, mais je me débattais et lui donnais un coup de poing pour qu'il me lâche. Trois secondes plus tard, il était mort, et je me mis à gémir sous une intense brûlure à l'épaule. Mon sauveur savait pas viser ou quoi ?! Je tombais sur le sol, ne sachant de toute façon pas quoi faire. Je n'avais jamais utilisé une arme moldu de toute ma vie, et vu le résultat que ça donnait, j'en avais pas envie.

Une main sur mon épaule, le souffle court, mes yeux étaient fermés et j'implorais je ne sais qui que ça s'arrête. Et ça s'arrêta. je tournais alors la tête vers mon sauveur et découvrit une jeune femme brune. Belle, sauvage. Elle s'adressa directement à moi, et c'est là que je regardais sa bouche. C'était la garce d'avant. Celle qui m'avait refusé une cigarette. Et voilà qu'elle se transformait en ange de la mort, et que le couteau de cuisine que j'avais emmené et qui ne m'avait servi à rien se retrouvait dans ses mains...


" Ce n'est rien qu'une petite éraflure inoffensive. Armes toi au lieu de rester ainsi sans bouger, et amènes les flingues à l'angle. "

Ben ça se voyait que c'était pas elle qui l'avait, cette 'petite éraflure inoffensive'!! J'avais mal merde. Je ne parvins pas à détourner le regard à temps, alors qu'elle plantait le couteau dans le cœur du dernier chasseur de la place. Je me relevais difficilement, mais n'obtempéra pas à ses ordres. Je pensais même pas à lui dire merci ou à me réfugier auprès d'elle. Non, là j'avais qu'une idée en tête. Entrer dans la boutique en face, là où deux chasseurs y avaient emmené Lukas Hart. Je prenais la première arme venue, du même genre que la jeune femme possédait, et, un air buté sur le visage, je me mis à courir pour défoncer la porte, qui se brisa nette sous mon poids. Déjà fragilisé par les balles qu'elle avait reçu, elle éclata même en morceaux. Je crois bien que la jeune femme me hurla quelque chose, mais je n'écoutais pas, je m'en fichais, je voulais seulement retrouver mon ami. Elle pouvait me suivre si elle voulait, je m'en fichais d'y rester vu l'état dans lequel j'étais.

" OU VOUS ÊTES BANDES D'ENFOIRES!! VOUS VOUS CACHEZ HEIN, VOUS AVEZ PEUR!!!! "


S'ils avaient tué mon ami, je savais que je n'aurais pas de répit avant de les savoir mort eux aussi, malgré toute la répugnance que j'avais de tuer quelqu'un. Il y avait des moments où votre cerveau ne réponds qu'à une chose: vengeance, haine et désespoir. Et là j'étais dans une telle rage, que si j'avais encore eu ma magie, j'aurais sûrement détruit la boutique d'un cri. Je montais à l'étage et tombais immédiatement sur eux et sur les balles qu'ils me tiraient dessus. La rambarde de l'escalier prit le maximum de dégats, fort heureusement.

" Tu veux ton ami Cross? HEIN?? CADEAU DE LA MAISON!! SALE TRAÎTRE!! "

Je reçus le corps de Lukas dans les bras, ou plutôt il me tomba dessus, et je roulais dans les escaliers sous son poids. Je vis passer brièvement la jeune femme, armes aux poings, qui me dépassa et s'en alla sûrement poursuivre les chasseurs restants. Moi je ne bougeais plus. En plus d'avoir mal à l'épaule, d'avoir pris une bonne dizaine de marches dans le dos, j'étais écrasé sous mon professeur qui ne bougeait pas. Je ne voulais pas croire qu'il était mort, alors je criais qu'il se lève. Finalement, je me dégageais de dessous lui, et le secouais. Une minute plus tard, j'avais ma tête entre les bras, et je me balançais d'avant en arrière, assis contre un bout de rambarde qui tenait encore. En état de choc. Je n'arrivais même pas à pleurer. Je ne faisais que de fixer les yeux grands ouverts de celui que j'avais admiré pendant mes années à Poudlard. Celui qui avait un peu comblé le manque de mon père, perdu à mon entrée au château. Je ne lui en voulais pas. Il avait été torturé, il avait perdu une main, et maintenant la vie. Non, je ne lui en voulais pas. Tout ce que je savais c'était que je ne pourrais jamais plus lui parler, jamais plus lui demander conseil, et ça m'était insupportable.

Je regardais alors l'arme posé à mes pieds, qui avait sûrement dégringolé en même temps que moi dans ma chute. Le regard vide, mes doigts se tendirent vers elle, doucement, comme consciente de la gravité de l'intention. Alors que je touchais la crosse de l'arme, des pas se rapprochèrent de moi. Descendant les marches, ils s'arrêtèrent à côté de moi, mais je voyais sans voir. Ce n'est que lorsqu'une main se posa sur la mienne, interrompant mon geste de vouloir saisir l'arme, que je clignais des yeux et redescendis sur terre.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Mer 1 Juin - 14:05

Eléonore retira le couteau du cœur du chasseur, jetant en même temps un regard rapide au jeune homme. Elle allait s’apprêter à essuyer le sang qui parcourait sa lame, mais son geste fut interrompu lorsqu'elle remarqua du coin de l’œil que Shane s'était levé, commençant à marcher dans la direction opposée à celle qu'elle lui avait dit. Il se dirigeait vers l'entrée d'une des boutiques aux vitres brisées, où quelques instants plus tôt, deux chasseurs y entrainaient le corps presque mort d'un inconnu. Il voulait donc crever !? C'est le but qu'il s'était donné en venant ici ou quoi !? Même avec tous les armements possibles, et présentement un flingue, il n'avait aucune chance. Déjà qu'il savait à peine se défendre, alors attaquer, n'en parlons pas ! Il fallait bien l'avouer, il était pire que nul au combat. Il allait réussir à se tuer en un rien de temps.

" IMBÉCILE !!! "

C'est tout ce qu'elle avait trouvé à lui crier, mais en un sens, c'était exactement ce qu'il était. La jeune femme l'entendit alors s'adresser aux chasseurs en criant. En les provocants plutôt. Il ne chercha même pas à faire une entrée discrète pour espérer les surprendre ! La seule chose qu'il pouvait espérer en ce moment, c'est qu'ils aient fuit ou qu'ils se retiennent de riposter en lançant la fusillade. Bien sûr, il ne fallait pas compter la-dessus. Eléonore se dépêcha donc à décharger toutes les armes se trouvant autour d'elle, réunissant les balles dans deux des siennes pour éviter de tomber à cours en pleine action. Elle rangea rapidement le couteau dans l'une des poches vide de sa cape, percevant les bruits forts des tires.

Lorsqu'elle entra dans la boutique, moins d'une minute après Shane environ, il dévalait déjà les escaliers, écrasé à l'arrivée sous le poids du corps inerte de la personne qu'ils avaient précédemment fait entrer ici. Elle vérifia furtivement que son idiot était toujours en vie, remit son capuchon pour qu'on ne puisse pas voir son visage, et gravit les escaliers en moins d'une seconde. La rambarde était dans un sale état, valait mieux pas qu'elle se loupe une marche ou qu'elle manque de tomber, rien ne sera là pour la rattraper.
Les chasseurs avaient commencé à se rapprocher, sans doute pour aller finir ce qu'ils avaient commencé avec leur cas qu'était Shane. Il y avait carrément tout un lot de tueurs, et pas seulement deux comme on aurait pu le penser. Ils avaient sûrement dû se rassembler ici, pensant faire un gros coup en recueillant quelques noms de traitres ou de hosts. Son apparition à l'étage les surpris quelque peu, mais ils ne mirent pas longtemps à réagir, tout comme elle. Ils avaient donc cru que parce qu'elle était une fille, elle ne savait peut être pas se battre comme un homme ? En tout cas eux, ils comprenaient vite, et ne s'attardèrent pas trop avec elle lorsque un fut mort à l'une de ses balles et qu'un second perdait une quantité importante de son sang. Ils se replièrent donc vers le fond de la boutique, où il devait y avoir certainement une sortie de secoure. Elle espérait juste qu'il n'avait pas dans l'idée de ramener d'autres chasseurs, déjà qu'il y en avait qui devaient être en chemin.. Ca allait être dur de s'en sortir avec un homme qui n'était pas très doué de ses mains. Enfin bon, elle n'aura qu'à transplaner en l'emmenant avec elle.

Eléonore retourna au rez-de-chaussez après s'être assurée qu'ils s'étaient en allé. Elle vit alors Shane, assis sur le sol contre l'une des rambardes qui tenait encore debout. Il avait l'air, même vu de derrière, complètement sous le choc. Il tendait doucement sa main vers l'arme qu'il avait embarqué, maintenant proche de lui au sol. Alors qu'il attrapait la cross, la jeune femme mis ses armes dans ses poches, et posa sa main sur celle de son inconnu. Elle lui retira doucement le flingue, le jetant au loin, tandis qu'il la regardait un peu perdu et triste.

" Viens, c'est pas le moment d'avoir envie de te tuer. Faut qu'on se barre d'ici et vite, j'vais pas arriver à nous maintenir longtemps en vie face à une horde de chasseurs. T'es prêt pour transplaner ? "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Jeu 2 Juin - 11:58

Je n'avais plus la force de faire quoi que ce soit. J'étais vidé, en colère, triste. J'en avais vraiment marre. Il s'était passé tellement de choses horribles depuis mon retour ici! Tout ça à cause de la perte des pouvoirs des sorciers. Oui c'était horrible, mais était-ce une raison pour s'entretuer? Non, sûrement pas. Et assassiner des gens innocents encore moins. Ne pouvant plus supporter de regarder le corps de Hart en face de moi, je gardais les yeux rivés sur la main féminine qui s'était posé sur la mienne.

" Viens, c'est pas le moment d'avoir envie de te tuer. Faut qu'on se barre d'ici et vite, j'vais pas arriver à nous maintenir longtemps en vie face à une horde de chasseurs. T'es prêt pour transplaner ? "

Je mis quelques secondes à comprendre ce qu'elle voulait. J'avais eu envie de me tuer? J'observais son geste de repousser l'arme loin de nous. Merde, j'avais vraiment eu envie d'en finir... Don' ne m'aurait jamais pardonné. Et je ne voulais pas lui faire ça. Je regardais la host, mais je n'arrivais plus à parler. Je n'en avais même pas l'envie. Néanmoins, je me secouais devant son air insistant. Si elle s'inquiétait pour sa vie, c'est qu'il y avait de bonnes raisons. Sûrement qu'un chasseur avait échappé à ses balles tueuses. Une fois debout, je réalisais que j'allais devoir laisser le corps de mon ami ici. Le regard attristé que je lançais à la jeune femme à cet instant... J'étais à la limite de la supplier de transplaner d'abord avec lui plutôt que moi. Mais elle secoua légèrement la tête, les lèvres pincées. Il n'était pas encore temps de s'occuper des morts, les vivants d'abord, okay.

" Je... Je dois aller sur le chemin de traverse. Il y a quelqu'un qui... qui m'attends. "

Malgré tout ce qu'elle avait fait, j'avais peur de l'amener à Donovan. Puis sa première phrase me revint en tête. Surtout un mot. Elle avait dit 'transplaner' ?? Alors elle était une host! Décidément, ils m'aimaient bien, les hosts... Je ne rencontrais qu'eux, et ils m'aidaient à chaque fois. 'Fin pour Don', c'était plutôt l'inverse le jour de notre rencontre, mais ensuite elle m'avait elle aussi déjà sauvé la mise. Et Phoenix, c'était un peu mon garde du corps perso. Et elle... je ne connaissais pas encore son nom, mais quand je la regardais j'avais un peu l'impression de déjà la connaître. Je savais qu'elle serait exaspéré lorsque j'allais lui dire que j'avais un point de rendez-vous. Après tout ça, j'aurais dû me la boucler et acquiescer à ses ordres. Mais je savais aussi que Donovan allait pas tarder, et qu'elle serait encore plus énervé si je me trouvais pas à cet endroit.
Je repris la parole et lui disais qu'elle pouvait me laisser là où je lui avais demandé une cigarette.


" Tu sais, là où tu m'as dis que tu faisais pas dans la charité? "

J'avais pas pu m'empêcher. De sourire un peu non plus, et je crois qu'elle aussi, elle avait eu envie de se marrer pendant quelques secondes. Mais des pas au dessus de nos têtes nous interrompirent. Elle prit ma main, et la seconde d'après, on avait transplané. J'avais pris l'habitude d'être le passager avec Don', même si pour moi, à chaque fois, ma frustration grandissait. J'avais pour habitude de me débrouiller tout seul. Et en tant que sorcier j'étais doué. En tant que moldu, j'étais à côté de la plaque par contre. Il fallait que je change ça, et vite. Je ne savais pas combien de temps j'allais rester sans pouvoir. Et si les hosts du genre de la jeune femme était capable de maîtriser des armes moldus, je voulais savoir aussi, pour ma protection et celle de Donovan, qui ne pouvait pas tout le temps se servir de sa magie, par peur de se trahir et de rameuter des chasseurs. En parlant de chasseurs tiens...

" ATTENTION!!! "

Sûrement attiré par l'effet magique du transplanage, il y avait un homme isolé qui visait la host... et qui tira. Sur ce coup, j'étais plus fier de moi. Alors oui d'accord, j'étais couché sur elle, et elle me regardait comme si j'étais un débile, mais au moins elle avait pas reçu une balle en pleine tête. Finalement, je me retrouvais sous elle, alors qu'elle échangeait nos positions pour pouvoir tirer sur le chasseur avant que lui ne le fasse. On entendit alors plus que nos deux souffles rapides. Elle devait sûrement regretter de m'avoir aidé vu la situation... Nos regards se croisèrent. Je sentais qu'il y avait quelque chose de familier dans la manière qu'elle avait de me foudroyer des yeux. Elle semblait à la fois agacé et interrogative.

" Tu connais même pas mon nom et tu me sautes déjà dessus? Intéressant... "

Je ne sais pas pourquoi j'avais envie de l'emmerder. Sûrement pour ne pas craquer, penser à autre chose... Sortir des conneries de ce genre, c'était typiquement moi, surtout dans ce genre de situation. Et pourtant, j'allais pas bien. Elle se releva sans aucune délicatesse à mon égard, sûrement par vengeance. Elle avait toujours son arme à la main. Alors que je me relevais, quelqu'un d'autre venait d'arriver. Donovan. Et là, je crois qu'elle a crut que la jeune femme était en train de me menacer. J'avais pas eu le temps d'ouvrir la bouche, que déjà, celle qui m'avait sauvé la vie à plusieurs reprises, vola dans les airs et heurta un mur...

HJ: Doooooon' tu peux interveniiiiiir :D

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Jeu 2 Juin - 20:57

J'étais bien au château. J'avais l'impression d'être à la maison, dans un univers sécurisant, familier, où le bien être, la joie, le bonheur était de mise mais surtout les choses primordiales en ce monde... Je n'ai jamais eu d'enfance... Comment en aurais-je pu en avoir une, je suis une host... Cependant, en étant dans cet endroit, j'avais l'impression que des souvenirs me revenaient en mémoire. J'avais l'impression d'avoir eu une enfance... J'avais l'impression de faire un peu plus partie de ce monde, et non d'être une simple créature faite de magie arraché à un sorcier... J'avais l'impression d'être vivante, d'être moi, d'être la terre, d'être l'air environnant... J'avais l'impression d'être ce que je voulais, ce qui m'entourais...
Pourtant, je ne voulais pas rester là... Même si, à cet instant précis, je me sentais sereine, j'avais l'impression que quelque chose clochait. Mathias avait réussi à apaiser mes peurs. Cela ne faisait pas plus de trente à quarante minutes que nous nous étions retrouvés mais dès que j'étais avec lui, je sentais mes craintes s'apaiser. Il avait toujours eu ce don, toujours eu le pouvoir de me sécuriser autant physiquement que psychiquement...

Pourtant, bien que mon corps soit détendu, que mon esprit s'échappe, je sentais qu'il se passait quelque chose. Je ne savais quoi mais une soudaine angoisse envahit mon coeur. Mon souffle devint plus court et je portais ma main à mon coeur... Shane... Il se passait quelque chose avec lui... Une douleur subite m'envahit de toute part. Je n'étais plus maitre de moi-même. Mon coeur, mon corps, mon âme, la magie qui faisait de moi ce que j'étais souffraient... Un cri suraiguë sortit de ma bouche... Je ne comprenais pas ce qu'il se passait... Je m'effondrai au sol, ma main se crispant sur mes vêtements à l'endroit même où se trouvait mon coeur.
Je n'arrivais plus respirer, j'avais la sensation d'étouffer... Mais, que se passait-il donc?! Pourquoi réagissais-je ainsi?! La panique et la peur ne firent que s'accroître à l'intérieur de moi, augmentant la puissance de ma magie qui me fit encore plus souffrir. J'avais l'impression de mourir et je ne comprenais même pas pourquoi... J'avais un très mauvais pressentiment, chaque fibre de mon être le hurlait. Chaque cellule de mon corps souffrait de cette angoisse...
Je devais agir et vite mais j'arrivais à peine à respirer alors me reprendre était surement la chose la plus difficile que j'allais devoir surmonter...
Puis tout à coup, je sentis une présence à mes côtés. Une présence que je connaissais bien... Je reconnaissais cette odeur, il s'agissait de SON odeur... Shane... Il avait besoin de moi, j'en étais absolument sûre...

Suffocant, je réussis tant bien que mal à contrôler ma respiration, laissant moins de place au dioxyde de carbone d'envahir mes poumons et de me faire souffrir... Au bout de plusieurs minutes, je pus me mettre assise et calmer la douleur diffuse envahissant tout mon être...
Je devais me concentrer... Je n'avais plus qu'un objectif: rejoindre Shane et au plus vite... Mémorisant l'endroit où je l'avais déposé moins d'une heure plus tôt, je réussis à m'y téléporter... Je me retrouvais contre un mur les yeux fermés, je pouvais sentir la rugosité du béton contre mon dos... Clignant des yeux, je regardais autour de moi, je reconnus quelques détails, je sus que j'étais arrivée. Prudemment, je me mis debout, j'entendis un coup de feu et je bougeais, regardant autour de moi et là... Ce fut le choc...
Je n'aurais jamais cru que je pouvais souffrir autant... La douleur que j'avais ressenti quelques temps auparavant n'était absolument rien comparé à celle qui m'envahissait maintenant... Mon coeur était douloureux, mon cerveau ne réagissait plus, mes pensées étaient bloquées... je ne respirais plus...
Pourquoi m'avait-il fait cela?! Pourquoi était-il sous cette fille?! Pourquoi lui souriait-il?! Je... Je ne comprenais plus... Je... Je n'étais pas assez bien pour lui...
La rage envahit bientôt mon coeur, rejoignant ma douleur, essayant de l'apaiser du mieux qu'elle pouvait... Je ne me contrôlais plus... Je n'étais plus maitre de moi-même... La seule chose que je voulais était fuir... Fuir vite et loin d'ici, le plus loin possible de lui, des sentiments qu'il avait fait naitre en moi... Pourtant, une partie de moi voulait rester auprès de lui...

Je m'enfuis mais pas physiquement, plutôt psychiquement. Je ne me contrôlais plus, je n'étais plus humaine, je n'avais plus de conscience... Je n'étais plus que magie et magie pure... Une puissante aura émanait de moi, je ne m'en rendais pas compte, je n'étais plus là...
Je levais alors la main et je l'abattis sur la fille, l'envoyant valser au loin... Je me fichais totalement d'attirer la mauvaise herbe, ces chasseurs, je ne voulais qu'une chose: déverser ma rage, enlever cette douleur...
La fille s'effondra contre le mur, n'ayant pas vu le coup venir... Pourtant je ne m'arrêtais pas là... J'en voulais plus, je souffrais toujours plus... Tout en m'approchant de Shane, je sentais les larmes coulaient le long de mes joues... Je savais que je ne devais pas faire cela mais seule la magie me contrôlait, je n'avais plus aucune maitrise de moi, je m'étais enfouis au plus loin, laissant le contrôle de mon corps à cette magie brute qui ne demandait que vengeance...
Ma main se leva à nouveau et se pointa vers Shane, celui-ci se décolla du sol... J'allais faire quelque chose de mal, je le sentais et intérieurement, je luttais contre cela, mon esprit essayait de reprendre le contrôle sur la magie mais ma douleur et ma peine était bien trop forte...
Je sentis une présence derrière moi mais avant que le coup ne survienne, je m'effondrais au sol, murmurant:

« Pourquoi?! Pourquoi tu m'as fait ça.... »

Les larmes brouillèrent ma vue... je me fichais éperduement d'être à la merci de probable chasseur, je voulais juste disparaître, loin d'ici, loin de lui, loin de cette douleur...
Revenir en haut Aller en bas

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Ven 3 Juin - 8:26

Se relevant, Shane lui lança un regard attristé en voyant le corps mort d'un de ses amis sans doute, sachant qu'elle ne comptait pas l'emmener avec eux. Le jeune homme était déjà un énorme boulet à lui tout seul qu'elle devait se trainer, alors s'ils devaient en plus porter un corps, ils allaient aller tout droit à une mort assurée. Elle secoua légèrement la tête, comme pour dire qu'ils n'avaient pas le temps de le prendre avec eux.
Pour elle ne savait qu'elle raison, ca lui faisait de la peine de le voir ainsi. Pourtant, jamais cela ne lui était arrivée. Jamais. Elle ne comprenait même pas pourquoi elle ressentait cela. Elle n'eut pas le temps de s'y attarder plus puisqu'il coupa le fil de ses pensées en lui adressant la parole. Quelqu'un qui l'attendait ? Mais il n'était pas un peu fou ?! Rester dans les parages plus longtemps serait presque équivalent à vouloir se suicider. Peut être qu'il voulait ca en fait, après tout, c'est ce qu'il avait faillit faire un instant plus tôt. Mais ca restait tout de même incompréhensible.

Eléonore allait lui demander où il devait rejoindre la fameuse personne, prête à céder et à s'y rendre, mais il la devança en lui disant l'endroit où il lui avait demandé une cigarette. Bien sûr, il n'avait pas pu s'empêcher de citer ce qu'elle lui avait rétorqué. Elle eut sourire et roula des yeux, et il était plutôt rare qu'il n'y ait rien de sarcastique dans ces gestes ci. Cet homme la rendait différente, mais elle ne savait pas vraiment, de son point de vu, si c'était en bon ou mauvais. Elle allait lui répliqué qu'elle n'avait pas changé d'avis sur sa position, et que de toute façon, elle n'allait toujours pas lui passer une clope, mais elle n'en eut pas le temps. Des pas se firent entendre au dessus d'eux et elle préféra donc transplaner. On ne sait jamais qui pouvait se trouver à l'étage..

Ils étaient à peine arrivé sur le Chemin de Traverse que déjà il lui criait attention. En même temps qu'elle entendu le tire dans son dos, il la plaqua au sol. Elle le regarda, l'air perdu un instant. Plus que deux fois à lui sauver la vie et ils seraient quitte. Eléonore se plaça alors rapidement au dessus, inversant leur position, et tua le chasseur avant qu'il ne les tue eux.

" Rectification mon cher. Tu m'as sauté dessus et premier, et oui, c'est une chose intéressante pour un imbécile qui n'a que deux mains gauches. "

Eléonore lui adressa un sourire franc et commença à se remettre debout. Elle ne se gêna pas pour lui faire un peu mal au passage, et remarqua furtivement sa blessure à l'épaule qui allait sûrement finir par s'infecter. Elle allait le lui faire remarquer, mais se vit envoyer dans les airs et percuta un mur. Elle eut un mal de crâne pas possible, mais là, en cet instant, elle se fichait de la douleur qu'elle pouvait ressentir. Elle regarda, une nouvelle fois allongée à terre, qui lui avait fait ca. Quel host lui avait fait ca. Elle reconnu alors le visage de la jeune femme rencontré il y a un bon moment. Donovan il lui semblait. Elle transplana alors derrière elle tandis qu'elle s'effondrait au sol.

" Faudrait arrêter cette fâcheuse manie de me balancer contre un mur hum? Surtout que tu te doutes que je ne vais pas rester sans réagir. "

Eléonore l'envoya à son tour valser là où elle était il y a quelques secondes. C'est bon, avec toute cette magie qui planait dans l'air, les chasseurs allaient sans doute arriver dans la minute à suivre. Et ne parlons pas de ceux qui n'étaient pas très loin d'eux. Elle alla alors vers le jeune homme, plus qu'énervée. Ca avait fait tilt dans son esprit. La personne qui l'attendait était cette foutu fille. Elle remit son capuchon sur sa tête, de peur qu'elle ne se fasse remarqué, que les chasseurs remarquent son visage, et attrapa son flingue dans une main.

" Merde mais c'est quoi ton problème ?!! C'est un nid à chasseurs ici, et toi, tu ne trouves rien de mieux que de nous amener à cette furie la ? "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Jeu 16 Juin - 18:52

Allongé sur le sol, j'avais la respiration coupé et mes yeux fixaient le ciel sans comprendre. Ma blessure à l'épaule me faisait un mal de chien, et je devais y rajouter l'impression de ne plus avoir de colonne vertébrale. Cette fois c'était trop. Je n'étais pas un doux agneau qui subissait les évènements, j'étais puissant, je détestais qu'on me marche sur les pieds et j'étais bagarreur. Depuis la perte de mes pouvoirs, je semblais avoir changé, et je ne me reconnaissais pas. J'en avais assez de me faire marcher dessus, de voir des morts autour de moi sans que je n'y puisse rien. Mon destin n'était pas de pleurnicher toutes les heures et d'espérer que quelque chose se passe. Les nuages autour de moi était d'un gris sombre, et la pluie qui s'était interrompue alors que la host et moi on était sur la place dans l'Allée des Embrûmes, reprit de plus belle. Plus loin, j'entendais Don' pleurer, gémir, hurler à la mort même, mais je ne voyais pas ce qui l'avait mit dans cet état. J'étais à l'heure du rendez-vous, nan? Et voilà que les deux hosts autour de moi se battait pour quelque chose que je ne comprenais pas. Se connaissaient-elles? Don' reprochait-elle quelque chose à la jeune femme qui m'avait sauvé la vie? Je roulais sur le côté, et tentais de me relever, conscient que c'était celle que j'aimais qui m'avait fait valser dans le décor.

" Don'... Don', tu es blessée? Qu'est-ce qui t'arrive... "

Je la voyais allongé par terre elle aussi, mais ses sanglots déchirants m'inquiétait et me donnait des frissons. Mais qu'avait-elle donc ?? Je voulus aller vers elle, la serrer dans mes bras, lui dire que j'étais désolé si j'avais fais quelque chose de mal, qu'on devait s'en aller, et tout un tas de chose lorsque l'autre host me cria dessus.

" Merde mais c'est quoi ton problème ?!! C'est un nid à chasseurs ici, et toi, tu ne trouves rien de mieux que de nous amener à cette furie la ? "

J'ai cru que j'allais lui en coller une, tant c'était injuste. Parce que en plus c'était ma faute maintenant?? Je la fixais la mâchoire serrée, et lui rabattit d'un geste brusque la capuche qu'elle venait de rabattre devant ses yeux pour se cacher des futurs chasseurs qui allaient débarquer c'était sûr et certain. Je m'approchais au plus près d'elle, et on se regardait comme si on allait se tuer.

" Mon problème? Mon problème c'est d'être un putain de sorcier SANS POUVOIRS tu vois???! Mon problème c'est de me faire dominer par des hosts justiciers qui se CACHE sous leur cape!! Est-ce que je t'ai appelé à l'aide moi?? NON! T'aurais dû me laisser crever là bas, après tout je l'ai choisi hein! Tu regrettes là, je le vois sur ton visage, alors vas-y, tire moi dessus et OUBLIE MOI!! Après tout, un sorcier de plus ou de moins sur ta liste c'est quoi ?? RIEN!! "

Je saisis sa main qui tenait le revolver et le collais sur ma tempe. Elle aussi me hurlait dessus, et elle aurait pu depuis longtemps utiliser sa magie pour me repousser, mais je sentais que quelque chose l'en empêchait. Comme si lever la main sur moi, même si l'envie était là, était au dessus de ses forces. Alors que mes doigts tentaient de forcer ceux de la jeune femme à presser la détente dans un signe de défi, et de, il fallait bien le dire, pétage de câble puissance mille, Don' me tira en arrière et me gifla si fort que mon nez saigna aussitôt. Mon regard croisa le sien, mais ce fut un choc supplémentaire. Je doutais soudain qu'elle soit bien la Donovan que je connaissais, tant la fureur lui marquait les rétines, lui marquait les traits de son visage qui semblait... fou. Oui voilà, on aurait dit que... qu'elle faisait une crise de démence. Je ne comprenais pas ce qu'elle disait, ce qu'elle criait plutôt mais lorsqu'elle se retourna vers la host, je sus que cette fois elle n'allait pas se contenter de la faire valser contre un mur. La magie de Don' me traversait le corps et me paralysait presque sur place. Je voyais la jeune femme en face comprendre que les choses étaient en train de tourner à la catastrophe.

" DON' ARRÊTE ELLE M'A SAUVE LA VIE!! DON' REPRENDS TOI JE T'EN PRIE!!
JE T'AIME DONOVAN ARRÊTE!!! "


Mais à nouveau, je décollais du sol, pour m'écraser quelques mètres plus loin. Je criais sous le choc de la chute, car j'étais retombé sur mon épaule blessée. Puis je n'entendis plus rien la minute suivante. Il me semblait que j'avais perdu connaissance un bref instant, mais la pluie qui me glaçais les os me réveilla bien vite. Et aussi le bruit de bottes sur les pavés, qui s'arrêtèrent à ma hauteur. Un homme était juste à côté de moi, et il pensait que j'étais mort sûrement. Je tournais lentement la tête dans sa direction, mais n'osais pas bouger. Mais lorsqu'il écarta les pans de son manteau et qu'il sortit un revolver, je lui fauchais les jambes et m'écrasais sur lui, et sur son bras dont la main tenait l'arme. Un vrai rapport de force s'établissait entre nous, devant l'ignorance des deux hosts qui se livraient un combat magique dément. L'homme avait des yeux aussi noir que l'encre, et son autre main avait prise sur ma gorge. J'étais en train d'étouffer. Et j'étais à bout de force. Seule l'adrénaline me maintenait debout, et la peur que Donovan et la jeune femme qui m'avait sauvé se fasse tuer par ma faute. Puis alors que je perdais du terrain, que l'arme du chasseur déviait peu à peu contre moi, d'autres hommes arrivèrent, tellement nombreux qu'on ne pouvait rien faire à part prendre la fuite. Les yeux avides face à toute cette magie, ils remarquaient à peine le combat silencieux que je menais.

Lorsque le coup de feu retentit, un silence de mort s'abattit sur nous tous, et toute l'attention de l'assemblée se focalisa sur moi. Je tombais lentement sur le dos, ma main sur le flanc gauche, le souffle court et j'entendis vaguement...


" Un faible de moins... "

Puis le noir, rien que le noir, et la pluie, juste la pluie...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Lun 18 Juil - 18:28

Donovan:

Je n'avais pas envie de voir cela... Je ne voulais pas ressentir ce sentiment d'horreur qui me traversait... Pourtant la douleur était si intense que j'arrivais à peine à respirer... Se sentir trahie était comparable à la sensation de recevoir un pieu en plein coeur... Ça faisait mal, on avait le souffle coupé et on arrivait plus à réfléchir... On restait complètement bloqué sur cette sensation sans pouvoir la faire disparaître, sans pouvoir s'en débarrasser...
J'avais l'impression d'être complètement empêtré dans cette situation, j'avais l'impression que la fureur que je ressentais ne faisait que doubler de volume au fur et à mesure que la douleur empoignait mon coeur, qu'elle s'insinuait au plus profond de mon être...

Je ne voulais pas ressentir cela, je voulais croire en lui... Mais comment pourrais-je y arriver alors que cette image d'eux ne cessait de revenir encore et encore dans ma tête... Je voulais me battre, me battre contre cette douleur et ce sentiment de trahison... Je voulais me croire plus forte que cela... Pourtant, je perdais du terrain... je le sentais, je le savais... Mon corps commençait à réagir automatiquement, guidée par la magie qui me constituait... Mon esprit partait vers de lointaine contrée où la douleur et ces horribles sentiments n'avaient pas lieu d'être...
Mon corps s'était retourné contre lui, contre l'homme que j'aimais... Si la magie avait continué à laisser aller sa puissance, je n'étais pas sûr que j'aurais pu, moi faible esprit, l'arrêter... Je commençais à divaguer, je m'attaquais à n'importe qui, je ne savais plus quoi croire, qui croire... J'étais complètement perdue, je voyais les limbes m'entourer, je perdais pied... Complètement...

Une attaque... Je me retrouvais à terre face contre sol avec une horrible douleur dans les membres... Il faut dire que je venais de valser sur plusieurs mètres... Ce fut alors que je perdis complètement pied, mon esprit s'éloigna encore plus de mon corps, établissant de nouveau le lien avec la part la plus cruelle et la plus monstrueuse de moi-même...Exia... Je n'avais pas pleinement conscience d'elle mais elle avait complètement conscience de mon existence...
Tandis que je m'enfonçais de plus en plus loin dans les limbes, Exia, elle, semblait renaitre à la vie...


Exia:


Elle avait encore perdu...Comment pouvais-je la laisser seule dans ce corps?! Mais surtout, comment pouvait-elle être maitresse de ce corps et non moi?! Je ne le comprenais toujours pas, elle était faible, elle ne savait pas se maitriser, elle baissait les bras à chaque obstacle et c'était toujours à moi de faire le sale boulot...
Les yeux toujours fermés, je pus prendre conscience de l'emprise que j'avais sur ce corps... Je pouvais sentir mes mains, mes pieds bouger, je pouvais contrôler chaque muscle et les faire frémir... Je renaissais, Donovan me laissait une nouvelle fois sa place dans ce monde et je n'allais pas tarder à savoir pourquoi... La première chose que je ressentis, mise à part la joie d'être là, fut une douleur intense dans tous mes membres... Je compris pourquoi en ouvrant doucement les yeux... J'étais face contre terre, surement provoqué par de la magie... J'entendais des cris autour de moi... Un couple s'engueulait et bientôt des bruits de pas vinrent vers moi...
Je me redressais fière, le regard dure... Mon corps, ma prestance, les mouvements que j'adoptais, tout cela n'avait plus rien avoir avec ceux qu'avait Donovan et l'homme qui vint vers moi semblait s'en rendre compte...
Etrangement, je me sentais liée à lui... Je ressentais l'amour de Donovan pour lui mais aussi une profonde tristesse et de douleur... Je compris immédiatement qu'il était la personne que je devais remercier pour m'avoir ramené à la vie... Pourtant, je ne sais pourquoi, je me mis à hurler contre lui... La petite Donovan n'était vraiment rien sans moi mais en même temps, j'existais pour la protéger...
Je ne savais même pas ce que je lui hurlais dessus, mes pensées étaient concentrées vers un afflux de magie... Alors on se retrouvait... Intéressant... Délaissant le pauvre sorcier, je me concentrais sur elle, la personne avec qui j'avais ri mais aussi à cause de qui j'avais été capturé et j'étais absolument sûre qu'elle pensait la même chose de moi...
Levant simplement les bras, je commençais à me détendre, faisant craquer chaque articulation... Ce que cela faisait un bien fou puis me rapprochant d'elle, je lançais de ma voix la plus douceureuse:

« Comme on se retrouve Eléonore... Toujours en vie à ce que je vois... Je pense que je te dois mes futurs hématomes... »

Je levais à peine la main pour lui rendre la monnaie de sa pièce lorsque j'entendis des cris provenant de cet homme... Il semblait penser que j'étais Donovan et il me suppliait de la laisser tranquille... Que devais-je faire?! J'avais très envie de jouer avec elle, et Don' ne semblait pas l'aimer vu le sentiment de haine que je ressentais... Pourtant, d'un autre côté, je semblais touché par les paroles de ce jeune homme... Ce fut surtout sa dernière réplique qui m'arrêta « Je t'aime »... Je semblais perplexe, que devais-je faire?!
Une affreuse douleur me prit au niveau de la poitrine, Donovan souffrait et je réagis instinctivement en les balançant tous les deux dans les airs... Je devais les séparer, les voir tous les deux trop près l'un de l'autre la faisait souffrir...
Je pus voir Eléonore s'énervait et lancer sa magie sur moi, la guerre commençait... j'esquivais puis essayais de la faire valser mais elle m'esquiva également... A croire qu'on savait ce que l'autre allait faire... Ce petit jeu dura un petit bout de temps et il fut vite arrêter lorsque des cris provenant de ma gauche retentit...
Un coup de feu... Je me retournais et vis l'homme à terre... je souffrais en le voyant plein de sang... j'allais réagir lorsque je tombais à genoux...
Donovan?! Non?! Comment?! Pourquoi?! Comment se faisait-il qu'elle réagissait ainsi... Je pus sentir son pouvoir provenir du plus profond de moi, elle voulait revenir... Elle... Elle m'éjectait totalement...
Les yeux aggrandis par l'incompréhension, je perdis pied et mon lien avec ce monde se coupa...


Donovan:


Pourquoi?! Pourquoi me disait-il qu'il m'aimait alors qu'il était avec cette fille?! Cela me faisait mal... Je ne voulais pas l'écouter, je voulais qu'il se taise... Cela faisait mal...
Je m'enfonçais de plus en plus loin dans les limbes, je m'éloignais de plus en plus de lui... Il n'y avait que cela pour atténuer ma douleur...
Pourtant, je m'arrêtais... Il se passait quelque chose... Un coup de feu... Non?! L'angoisse... Je n'arrivais plus respirer... Je... Je devais le retrouver et vite... Il était blessé, j'en étais sûre... Il avait besoin de moi... Shane... Shane... Noon...
J'avais l'impression de courir, non de voler pour le retrouver et je ressentais une puissance me parcourir, m'accompagner... C'était comme si elle m'aidait... Comme si je devais en prendre le contrôle...

Je me réveillais... j'oubliais où je me trouvais, je ne me concentrais que sur une personne... Shane... Il était à terre, un homme au dessus de lui... Il pointait une nouvelle fois son arme sur lui...

« NOOOOOOOOOOOOOOON!!! »
hurlais-je en levant ma main et en serrant mon poing.

Je m'étais focalisée sur sa gorge et au fur et à mesure que je serrais ma main, je pouvais voir cet homme suffoquer... Personne... Je dis bien personne ne devait toucher à Shane...
Tout en continuant mon geste, je me levais, avançant vers ce type, j'oublais complètement la présence de l'autre host, Shane avait besoin de moi et c'était tout ce qui comptait...
L'homme me regarda avec terreur et je mis fin à ses jours en le regardant droit dans les yeux...

« Tu n'as ce que tu mérites, maudit chasseur » dis-je en regardant son cadavre « Shane... Shane... Ne meurt pas... S'il te plait, j'ai... j'ai besoin de toi... Shane... Je... Je t'aime... »

Je le pris dans mes bras et commençais à pleurer doucement... Je... je devais faire quelque chose mais je ne savais pas quoi faire... Je tremblais, j'avais peur... J'étais perdue, je ne savais pas quoi faire pour le sauver... Je portais mon regard embuée de larmes vers l'autre host, j'étais complètement désespérée...

« S'il te plait... Aide moi... » lui lançais-je d'une voix apeurée...
Revenir en haut Aller en bas

Eléonore Drovski
Strong Girl | Self Leader
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Mer 20 Juil - 21:06

Ça aurait été une autre personne, elle n'aurait pas hésité une seule seconde à appuyer sur la gâchette. Elle l'aurait même fait avant qu'il ne prenne en main son arme pour la diriger vers sa tête. Rien que pour ne plus l'entendre parler, elle l'aurait tuer de sang froid. Mais lui, celui pour qui elle venait de risquer sa propre vie à plusieurs reprise, jamais elle n'arriverait a faire ce qui était devenu son quotidien. A l'assassiner sans regrets ni remords. Eléonore n'avait aucune idée de qui pouvait bien être ce gars, et pourtant.. Et pourtant il était bien le seul, mise a part Seth, à avoir de l'importance a ses yeux. Elle ne comprenait pas pourquoi et elle détestait ça.

Meme si elle ne l'avouerait jamais, elle fut soulagée que Donovan mette fin a cette petite scène mélodramatique. Ca aura eu le mérite d'éviter qu'elle dise une belle connerie dont elle ne chercha surtout pas à savoir laquelle exactement. De toute manière, elle n'en eut pas l'occasion. Donovan venait vers elle, un air ironiquement amical sur le visage.

" Que crois tu ? On ne me tue pas aussi facilement que tu pourrais le penser. "

La host se fit une nouvelle fois envoyée valser contre le mur. Décidément, il n'allait jamais s'arrêter, ce petit jeu sadique dont on avait prit l'habitude. Eléonore revint rapidement à l'offensive, mettant de coté les bons gros bleus qu'elle sentait un peu partout sur son corps. Aucune de nous n'arrivait à toucher l'autre. Comme si on prédisait à chaque coup ou lautre allait frapper. Sil n'y aurait pas eu déléments perturbateurs, ce combat aurait sans doute duré jusqu'à ce que l'une des deux s'avoue vaincue. Mais un coup de feu retentit, et elle porta presque immédiatement la main a son flanc gauche. Son regard s'y dirigea automatiquement. Elé pensait quon venait de lui tirer dessus. Pourtant, malgré la douleur qu'elle ressentait, il n'y avait rien. Pas la moindre égratignure. Elle leva alors la tête complètement dérouter pas ce qui se passait. Elle avait bien du rester quelques secondes ainsi sans bouger. A essayer de chercher une logique à ce qui se déroulait. Shane était allongé au sol, l'air inconscient, tandis que Donovan étranglait un chasseur. Eléonore s'approcha lentement d'eux, toujours la main sur son flanc.

Au fur et à mesure qu'elle se disait dans sa tête qu'elle n'avait rien, quelle n'avait pas été touché, la douleur s'estompait petit a petit. Puis arrivée près du sorcier, elle vit la blessure qu'il avait, au même endroit où elle avait mal. Et sa reprit de plus belle. Elle serra fort les yeux et les dents, souffrant en silence d'une chose inexistante. Eléonore entendit à peine l'appelle à laide de la jeune femme. Se reprenant en main, elle la regarda comme si rien ne venait d'avoir eu lieu, puis tourna la tête vers Shane. Elle n'avait tout de même pas risqué de se faire tuer pour qu'il finisse au final par crever ?! Elle remarquait le désespoir de Donovan, et l'agacement certain qu'elle devait ressentir face à sa totale inactivité.

" Tu ne pourrais pas par hasard irradier tous les sorciers aux alentours qui se frotte surement les mains à l'idée de nous capturer ? Non, bien sur que non. Alors il ne reste qu'une seule solution. "

Elé était sûre que la host aurait adoré la foudroyer sur place. Cependant, elle n'en fit rien. Elle mit de coté ses sensations étranges, et attrappa les bras des tourtereaux en faisant plus attention a Shane qui était loin d'être en bon état. Elle transplana juste a temps pour qu'ils ne soient pas criblés de balles. D'habitude, elle ne transplanait qu'à deux, en compagnie de Seth. Elle n'avait jamais testé a trois avant, mais ca n'était pas bien plus compliqué.. L'endroit qui lui était venu à l'esprit en premier fut une plage. Plus précisément, une petite cric avec souvent aucune personne et cachée des regards indiscrets. La maison du soit disant chasseur aurait été mieux s'il n'y avait pas eu le risque de se retrouver face à de nouveau chasseur. Elle vérifia que tout le monde était bien en un seul morceau. Retrouver la gentille petite Donovan avec un membre en moins n'aurait pas été très dérangeant mais bon, soit. Surtout qu'elle commençait sérieusement à lui prendre la tête à paniquer et à se mettre à lui crier dessus. Elé entreprit de retirer le haut de Shane, mais avec la balle logeait dans sa chaire, elle ne savait pas trop comment s'y prendre.. Se tournant vers la host elle lui serra les épaules.

" Merde mais reprends toi !! Je sais pas comment faire là moi! Alors si tu veux le laisser mourir, vas y j't'en pris! "

Elé s'éloigna d'eux de quelques pas. Elle se doutait que Donovan allait finir par le soigner avec les moyens du bord, et que ca allait sans doute faire mal. Aussi bien pour lui que pour elle..

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


“You don't have a soul. You are a soul. You have a body.” ― C.S. Lewis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Mer 27 Juil - 14:01

Non... Non...Non pas lui... Pas Shane!! Bon sang, mais... Mais... Mais qu'est ce que j'avais fait?! Que s'était-il passé?! Je... Je l'avais vu avec cette fille... J'avais perdu le contrôle de moi-même... J'avais ressenti sa présence... Exia... Je savais quelle existait, je m'en étais rendu compte depuis Phoenix mais c'était la première fois que je la ressentais vraiment... Etait-ce elle qui lui avait fait du mal?! Je ne pouvais le croire... Tenant mon amant dans mes bras, je pleurais, je n'arrivais pas à m'arrêter, je le tenais fermement, un main comprimant l'hémorragie...

J'avais levé les yeux vers la fille, je la suppliais de m'aider. Je ne voulais pas perdre Shane... Non, il était ma lumière, il était hors de question que je le perde... Pas maintenant que je l'avais trouvé... Je n'entendis pas la remarque acerbe qu'elle me lança, j'étais bien trop concentré sur mon amant. Je sentais son coeur battre de moins en moins et je ne savais pas quoi faire pour arrêter cela... Je voulais le retrouver, retrouver son sourire... Je voulais que ce cauchemar s'arrête et vite...

Je sentis la magie m'envahir et je compris que l'host nous faisait transplaner... Une fois revenue sur la terre ferme, je regardais autour de moi... Une plage?! Une maudite plage?! Mais pourquoi pas un tombeau tant qu'on y était... Il lui fallait des soins pas un bain de minuit bon sang... Ma colère grandissait en même temps que ma peur et ma panique... j'étais incapable de réfléchir correctement, tout ce que j'arrivais à faire c'était m'énerver contre elle et même pas à voix haute en plus... Je ne faisais que pleurer devant elle, je n'étais même pas capable de lui dire ce que je pensais...
Puis ce fut la douche froide... J'avais l'impression d'avoir reçu un coup en pleine poitrine... Elle ne savait pas quoi faire non plus... Nous étions seuls... Si je n'agissais pas, il... il... Non, je ne voulais pas y penser... Rien que de penser à ce mot, j'avais l'impression de m'éteindre à petit feu...

L'host s'éloigna me laissant seule avec Shane mais surtout seule avec moi-même... Que devais-je faire?! Je n'avais jamais soigné de monde moi... Je savais à peine utiliser ma magie... Que devais-je faire?! La panique me gagna encore plus rapidement et je fermais les yeux, tout en me disant que ce n'était qu'un cauchemar, que j'allais bientôt me réveiller... Pourtant, je savais au fond de moi que ce n'était pas le cas... Il perdait de plus en plus de sang, son pouls devenait de plus en plus faible... Sa respiration était très irrégulière... Il allait mourir... Il allait me laisser seule... Il... Non, Shane, Non...

Exia... Exia... Elle... Elle, elle saurait quoi faire... Mais... mais comment la joindre?! Je ne savais pas... Pourtant, il fallait que j'essaie... Inspirant longuement et le serrant plus fortement contre moi, je fermais les yeux et l'appelait:

« Exia... Exia... S'il te plait... j'ai besoin de toi... »

Aucune réponse... Pourtant, je ne me laissais pas abattre... Elle était mon dernière espoir, je devais la joindre à tout prix...

« Exia... Exia... Je sais que tu es là... S'il te plait... réponds moi... »

Toujours aucune réponse... A croire qu'elle le faisait exprès... Je ne savais pas quoi faire d'autres pour la joindre alors je recommençais mais en y mettant toutes mes forces...

« EXIIIIIIIIIAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!! REPONDS MAINTENANT!!! »

« C'est bon!! C'est pas la peine de me casser les oreilles tu sais!!! » me dit une petite voix!!
« Aide moi!!! S'il te plait!!! Je sais pas quoi faire... C'est... C'est Shane... Il perd beaucoup de sang... Il va mourir » lui dis-je en pleurant...
« Et alors?! Qu'est ce que ça peut me faire?! T'as bien failli l'étrangler tout à l'heure... TU la fais valser contre le mur... Pourquoi je le sauverais maintenant?! Surtout que tu la surpris avec cette fille... Il n'en vaut pas la peine... laisse-le » me répondit-elle d'une voix fluette mais où je sentais de la colère perler...
« Je l'aime... Je ne veux pas qu'il meurt... Tu comprends... je l'aime toujours... Je... Je... Je veux pas qu'il... meurt »lui dis-je en pleurant de plus belle...

Je l'entendis soupirer et je la sentis me prendre les mains. D'un doigt, elle me redressa le menton pour y planter son regard dans le mien et elle me murmura:

« Je comprends... Je vais le sauver... Laisse-moi ta place... »


Puis sans que je ne comprenne quoi que ce soit, je la sentis m'envahir, envahir mon corps, en prendre possession... Cependant, j'étais toujours présente... Je la sentais à mes côtés mais je pouvais voir tout ce qu'il se passait, j'avais conscience de tout... Alors qu'avant, j'étais reclus dans un coin de mon esprit... C'était très étrange...
Je vis Exia lever mes mains et les placer au dessus de la blessure de Shane... Puis je l'entendis murmurer quelque chose, je ne compris pas ce qu'elle disait mais je ressentais l'intensité de ces paroles... Je pouvais sentir la puissance m'envahir, une chaleur prendre possession de chaque parcelle de mon être... Cependant, elle était bien plus puissance au niveau de ma poitrine, de mon coeur... Cette chaleur quitta soudainement mon corps pour se loger dans celui de Shane... Je fis une aura rouge l'envelopper et je pus voir la balle se déloger de sa blessure et tomber au sol... Ses blessures se refermèrent d'elle-même et il reprit une coloration rosée... Je sentis son coeur repartir d'un bon rythme et sa respiration devenir régulière...

En voyant cela, je ne pus que pleurer de plus belle... Dans mon esprit, je vis Exia se tourner vers moi et me lancer un sourire, puis juste avant de disparaître, elle me murmura:

« Rien ni personne ne te fera du mal, Donovan... Sois tranquille... »

Je ne comprenais pas tout ce qu'il s'était passé mais une chose était sure, Shane était sauvé et c'était tout ce qui comptait à mes yeux... Doucement, je le vis rouvrir les yeux et me regardais... Sans m'arrêter de pleurer, je lui murmurais:

« Je t'aime... Ne m'abandonne pas... »

Puis je l'embrassais...
Revenir en haut Aller en bas

Shane Cross
Brave Heart | Host Lover
avatar



MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN] Mar 2 Aoû - 12:50

HRP: Ptite musique d'ambiance


Alors voilà, j'allais mourir. A l'âge de 22 ans, encore plus jeune que mon père, que j'avais tant admiré, tant aimé, enfant. Et de quelle manière? D'une balle moldu, tirée par un chasseur. J'entendais la pluie intense qui s'abattait sur moi par moment, puis je sombrais à nouveau dans le néant. Je ne savais plus quel jour on était, ni même ce que je faisais là. J'avais l'impression que mon cerveau partait dans tous les sens. Mais lorsque je vis des souvenirs surgir et danser devant mes yeux clos, j'eus très peur que ce soit effectivement la fin. Je voyais une salle de cinéma, immense et petite à la fois, ma sœur Liloo était à côté de moi, elle me tenait la main. Ma mère vint à l'écran, en larmes. Elle serrait dans ses bras le corps d'un garçon, non, d'un jeune homme, inconscient, qui saignait fortement du flanc gauche. J'écarquillais les yeux en réalisant que c'était moi. Des larmes coulèrent sur mes joues, et ma mère partit dans une lamentation déchirante. Elle criait, et ma sœur disparut à ce moment là. Tout comme le cinéma et ma mère fut happé par les ténèbres, me laissant tout seul, dans le noir. J'entendais mon souffle se faire plus lent, ma respiration devenir plus difficile. Un miroir se dressa soudain devant moi et je vis mon teint blafard, et le sang qui s'écoulait de ma plaie. J'étais terrifié. Puis alors que j'allais briser le miroir, je vis une autre personne s'y refléter. Je me tournais lentement, essayant de voir qui était là, mais il n'y avait personne. Mon regard dériva, vacilla, tout comme mes jambes qui s'écroulèrent et me forcèrent à me mettre à genoux. Face au miroir, mon reflet avait disparue pour laisser la place à celui d'une jeune femme qui avait l'air de souffrir comme moi.

" Qui es-tu? "
" Je suis toi. "


Un mal de tête impressionnant s'empara de moi et la host qui m'avait sauvé dans l'allée des Embrûmes leva la main pour me toucher. Sa main traversa le miroir, puis ce fut le haut de son corps, une de ses jambes, et bientôt elle tout entière. Ma vue se troubla, ma main qui s'était levé aussi pour faire pareille qu'elle, se figea. Je m'écroulais sur le sol qui se brisa sous moi. Pourtant je ne tombais pas, j'étais comme suspendu dans le vide. Un voile blanc s'abattit sur moi progressivement, et tout m'indiquait que je vivais les derniers moments de ma vie. Si courte, si inachevée...

" Vulnera Sanentur... Vulnera Sanentur... Vulnera Sanentur... "


Cette voix sortie de nul part... Je la connaissais. Mes yeux qui s'étaient clos pour la dernière fois selon moi, bataillaient pour se rouvrir. Ce sortilège de guérison était l'un des plus puissants et sa maîtrise parfaite nécessitait des années de pratique. Mon professeur de sortilège avait essayé de me l'apprendre pendant ma 6ème année à Poudlard. Une vague de chaleur se propagea dans tout mon corps, et mon esprit, encore ailleurs perdu dans les limbes, se fit violence pour le retrouver. Ma respiration devint moins pesante, et mon souffle plus régulier... la douleur, dont je n'avais plus conscience jusqu'à présent, se propagea à nouveau dans mes membres à la manière d'une décharge, me signifiant que la mort, ce n'était pas pour tout de suite. Enfin mes sens s'éveillèrent à la réalité: mon nez sentit une odeur marine, mes mains touchèrent du sable, des cailloux, mes oreilles entendirent ce doux murmure...

« Je t'aime... Ne m'abandonne pas... »

Mes yeux regardèrent Donovan et ses larmes qui s'écoulaient sans s'arrêter tombant sur mon torse nu, redevenu chaud par le souffle de la vie qui était revenue en moi. Puis ce fut mes lèvres sur les siennes, cherchant à nouveau le plaisir de les goûter, de les embrasser... Quoi de mieux que de reprendre doucement conscience dans les bras de la personne que l'on aime? Ma main alla trouver ses cheveux si beau et si doux, puis sa joue humide, le coin de sa bouche... Une minute plus tard, je tentais de me redresser lentement. Je n'avais pas encore la force de parler, encore moins de me mettre debout. Don' me soutint, son bras autour de ma taille me porta et son corps contre moi me tint chaud. Je laissais retomber mollement ma tête contre la sienne, encore trop éreinté par tout ce que je venais de vivre. Le son des vagues était apaisant... Et puis un mouvement sur la plage non loin attira mon regard. 'C'est elle que tu as vu Shane. C'était elle dans le miroir.' Mon inconscient encore éveillé me chuchotait cela, mais il ne faisait que répéter une évidence. Mon regard s'était figé dans celui de la host, qui m'imitait. Avait-elle vu les mêmes choses que moi? Partagions-nous quelque chose de plus, quelque chose qu'on ne comprenait pas encore? Je détournais les yeux le premier, mais avant j'avais fais un léger signe de tête dans sa direction, pour la remercier de m'avoir sorti de là, et d'autres choses encore sûrement pendant que j'étais inconscient. Quelque chose avait changé, je le savais, mais je m'empêchais d'y penser et surtout d'y croire. Puis je focalisais mon attention sur Don', je l'embrassais sur le front, sur la bouche, essuyais ses larmes et murmurait d'une voix qui semblait sortie de l'au delà:

" Rentrons à la maison... s'il te plaît. "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

X

« Once I was a Rebel
Once I was a Teacher
Today I'm a Warrior. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN]

Revenir en haut Aller en bas
 

T'aurais pas une cigarette? [PV Elé & Don ♥][FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Magic World :: Chemin de Traverse :: L'Allée des Embrumes-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit