Partagez | 
 

 [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Morgan O'Connell
Confused Man | Lost Childhood
avatar



MessageSujet: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Mer 11 Mai - 22:40

~ 21 décembre 2012/ 19h15 ~

Morgan était en train de se raser avec attention, écoutant d'une oreille sourde le rapport d'un de ses hommes de main. Il avait la tête ailleurs, parce qu'il savait qu'il allait passer un bon moment en compagnie de sa fiancée, et que ça faisait quelques temps qu'ils n'avaient pas prit le temps de dîner tous les deux. Il faut dire que sa mère lui prenait tout son temps, ainsi que ses deux boulots: consultant aux affaires magiques et businessman. Il n'avait jamais du temps pour lui. Alors pour Hilary, cela relevait de l'exploit. Et il détestait ça, ça le mettait de mauvaise humeur. Et là, dans l'une des salles de bain du manoir O'Connell, au lieu de pouvoir se préparer tranquillement pour pouvoir rejoindre l'amour de sa vie, il devait écouter le blabla de Stan', un irlandais au service des O'Connells depuis des années...

" ... le vieux Sam, il va bientôt nous claquer entre les doigts! Les Hamiltons, ils les aiment pas, alors c'est sûrement pas vers eux qu'il va se tourner. Sauf qu'on peut pas se permettre de perdre Galway, alors sauf votre respect, il faut faire quelque chose... "


" ... "

" Monsieur? Vous heu... Vous en pensez quoi alors? "


Morgan soupira et se rinça le visage à l'eau froide. Comment son père faisait pour ne pas péter un câble tous les jours?? Il en avait plus qu'assez d'être constamment sollicité. Comme si les autres ne savaient pas décider, ne savaient pas discerner, ou surtout, ne savaient pas faire autre chose que lui demander son avis sur tout. C'était presque s'ils ne devaient pas aussi leur dire avec qui coucher. Il prit la serviette à sa portée, et se frotta le visage, conscient que Stan attendait sa réponse.


" Sam n'aime personne. L'ouest à toujours été un problème, et malheureusement, son fils a hérité de son aversion envers le Sud. Mon père leur a donné des sommes d'argent astronomique pour les garder avec lui. Hors, sincèrement, ils ne servent à rien. Ce n'est pas Galway qui était là lorsqu'il est mort, et ce n'est certainement pas Sam qui s'est montré solidaire alors qu'on se déchirait par dessus le corps de Al'. "

Merrow, l'elfe de maison, fit alors son entrée, mais Stan ne voulait pas lâcher le morceau, et il dû donc subir ses protestations tout le long où il choisit sa tenue, et où l'elfe lui passa successivement les différentes couches de vêtements. Mais il eut le dernier mot. Fini Galway. Il put ainsi se concentrer totalement à son dîner avec Hilary...

19h45

Il transplana jusqu'à Londres, au point de rendez-vous qu'ils s'étaient fixé. Elle se trouvait déjà dans la capitale anglaise depuis l'après-midi pour ses affaires, alors autant la rejoindre directement. Morgan monta les marches qui la séparait d'elle. Elle s'était préparée dans l'appartement londonien qu'il possédait par Thomas, et que son frère Jessie pouvait utiliser pendant les vacances scolaires. Ils devaient d'ailleurs se voir dès le lendemain matin. Il toqua à la porte, fit apparaître un bouquet de roses rouges, et attendit que la porte s'ouvre, impatient de voir sa belle fiancée... qui ne lui ouvrit pas. Il retoqua à la porte, plus fort, souriant toujours mais se demandant pourquoi elle n'était pas déjà là. Avait-elle du retard? Elle l'aurait prévenu, elle savait qu'il détestait attendre...

" Excusez-moi Monsieur, vous attendez la demoiselle qui habite là? "


Morgan ne supportait pas les Moldus. C'était comme une allergie dont on essayait de se débarrasser mais sans succès. Alors il ne comprenait pas pourquoi à chaque fois, le voisin de palier, qui devait passer sa vie à épier les va-et-vient des gens, se trouvait obligé de lui adresser la parole. Il n'affichait pourtant jamais un visage amical ni rien, alors pourquoi...?

" C'est exact. Elle doit être... occupé. J'ai les clefs heureusement... "

Il fit alors semblant de partir à la recherche de ses clés. Ils utilisaient en fait un dispositif magique avec un code, que lui, son frère et Hilary connaissaient. Un truc apprit par les Chungs, qui eux-même tenaient ça d'un gobelin qui bossait pour Gringotts. 'Fin bref. Il ouvrit la porte sans se retourner et entra dans l'appartement, avant de se mettre en quête d'Hilary...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
« I think it's time to let the sun shine. »


Dernière édition par Morgan O'Connell le Ven 26 Aoû - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hilary Williams
Lovely Wife | Kind Woman
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Jeu 12 Mai - 20:58

Hilary avait passé sa journée à faire des va et vient dans la ville de Londres. Ce qui l'occupait le plus aujourd'hui était la préparation d'un de ses plus importants défilés dans la capitale de l'Angleterre. Elle consacrait toute son attention à cet évènement puisqu'il avait une place importante dans sa carrière, et allait normalement lui faire obtenir plusieurs contrats. Elle réglait tous les détails qui pourraient nuire au déroulement et supervisée par le biais de deux assistants les préparations. Sa ligne de vêtement, assez diversifiée, se développait plutôt bien en Grande Bretagne et se faisait petit à petit connaître à travers le monde. Elle s'était spécialisée dans les tenues du quotidien, mais créait aussi des tenues de soirées, chaussures, sac à mains et autres accessoires. Elle allait d'ailleurs bientôt s'apprêter à agrandir les magasins qui marchaient le plus, voulant consacrer plus d'espace à chaque partie de ses collections. A Liverpool, dans son manoir, se trouvait le bureau d'où elle commandait tout. Plus précisément, il était situé dans le grenier. Ca avait toujours été son endroit à elle depuis toute petite. Elle préférait cette pièce aux autres pour une raison inconnue à ses yeux. C'était un peu son refuge en fait, bien que cela pouvait paraître étrange pour les autres.

Bref. Elle jeta un coup d'oeil furtif à sa montre et fut alors surprise de voir l'heure qu'affichaient les aiguilles du cadran. 19h30. Elle n'avait pas vu le temps passé depuis le début de l'après midi, et avait oublié de mentionner à ses assistants de lui indiquer quand il allait être l'heure pour elle de rentrer. Elle déclara rapidement qu'elle rentrait puis alla là où elle ne pourrait être vu et transplana. Elle se retrouva dans la cage d'escalier de l'immeuble de l'appartement que Thomas avait légué à Morgan. Elle monta rapidement les escalier, et ouvrit doucement la porte avec sa baguette, prenant soin de la refermer derrière elle.

Le trio n'avait touché à aucune affaires de leur ami. Même si cela faisait trois ans que son confident était mort, elle n'arrivait pas encore à accepter sa mort. Tout ca à cause de ce fichu business. Elle s'inquiétait beaucoup plus pour son fiancé maintenant. Elle ne supporterait pas ne serait ce que l'infime possibilité qu'il se fasse assassiner. Il avait beau la rassurer, elle ne pensait pas autrement.
Hilary alla en hâte vers la salle de bain, retirant rapidement c'est chaussures sur le court chemin. Après s'être déshabillée, elle prit une bonne douche et se lava les cheveux. Cela faisait si longtemps qu'ils n'avaient pas eu un tête à tête.. Avec leur travail respectif, il n'avait pas eu vraiment de temps à eux en ce moment. Elle était plus que pressée de le retrouver, de le revoir.
Elle se maquilla et sécha ses cheveux avec une serviette à la va vite. Elle entendit alors frapper à la porte et s'activa. Un quart d'heure pour se préparer, fallait le faire quand même! Hilary savait très bien que son homme détestait attendre, mais bon.. Il avait du prendre l'habitude avec elle, depuis le temps. Elle n'était pas vraiment du genre ponctuelle, même pour les rendez-vous de son travail.

La jeune femme essaya de se dépêcher pour aller lui ouvrir, mais elle ne se souvenait pas de l'endroit où elle avait mis sa robe de soirée. Elle était pourtant sûre de l'avoir déposée quelque part ici en fin de matinée. Elle entendit alors la porte se fermer après qu'il soit entré. Elle alla à lui en sous-vêtements, mettant ses recherches à un peu plus tard, toute joyeuse de le voir. Hilary passa ses bras autours de ses hanches, lui adressant son petit air innocent.

" Je sais, je suis un tout petit peu en retard.. Mais tu m'aimes, alors tu m'pardonnes, hm ? "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


X
Pourquoi s'entêter à dire quelque chose, alors qu'au final, ne rien dire reviendrait au même ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Morgan O'Connell
Confused Man | Lost Childhood
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Lun 16 Mai - 12:11

Il espérait qu'elle soit trop occupé à se faire belle pour lui, plutôt que de venir lui ouvrir la porte. Sinon, il se serait un peu énervé, il avait dû parler avec le voisin fouineur à cause de ça. Il allait poser les roses sur la première table venue, lorsqu'il entendit des bruits de pas venir vers lui, suivi de mains qui lui enlacèrent la taille...

" Je sais, je suis un tout petit peu en retard.. Mais tu m'aimes, alors tu m'pardonnes, hm ? "


" Tu as de la chance que tu m'as beaucoup manqué, et j'espère pour toi que tu sors de la salle de bain, parce que j'ai dû parler à ce stupide voi... "


Morgan se retourna en même temps qu'il ronchonna, et tomba sur sa fiancée en sous vêtements, ce qui l'interrompit immédiatement, oubliant sur le coup ce qu'il voulait dire. Wow. Il se mit à rire devant son petit air satisfait et la fit tourner sur elle-même pour qu'il puisse admirer absolument tout ce qu'elle offrait à voir... S'il s'était écouté, il ne serait tout simplement pas sortie, et le lit aurait fait office de dîner. Mais il tenait à ce qu'il partage ce moment à deux, à discuter, et un restaurant semblait le lieu idéal pour éviter toute autre tentation. Il l'embrassa néanmoins avec passion, et se décolla de ses lèvres avec regrets. Même après sept ans, il avait toujours autant envie d'elle. Le fait que ces dernières années, ils ne pouvaient pas se voir tous les jours, aidait sûrement, mais l'amour fou qu'il éprouvait pour elle en était sûrement aussi pour quelque chose.

" Mmh... Tu cherchais ça peut-être? "

Il lui tendit une robe courte noire, qu'il n'avait encore jamais vu. Il ne s'en étonna pas. Créatrice de mode, Hilary mettait rarement les mêmes vêtemens, et du coup, c'était toujours une agréable surprise de la découvrir dans une autre robe, jupe ou ensemble lorsqu'ils sortaient tous les deux. Il prit un malin plaisir à la lui enfiler, passant ses mains volontairement sur ses jambes, ses hanches et ses fesses, le sourire aux lèvres. Puis il lui donna le bouquet, qu'elle sembla apprécier, avant de le mettre dans l'eau. Il patienta ensuite quelques minutes le temps qu'elle se termine, puis ils transplanèrent non loin du restaurant que Morgan avait choisi. C'était un nouveau français, qui avait la côte. Il avait dû réserver un mois à l'avance! Main dans la main, ils entrèrent à l'intérieur, où ils purent admirer la déco chic. Une musique classique résonnait doucement non loin. Une fois installé à table, l'irlandais commanda du vin, même s'il préférait la bière...

" Je te laisse choisir le vin... Le lieu te plaît? C'est un collègue au ministère qui m'en a parlé. Apparemment, il y a un cuisinier qui est sorcier, et un serveur aussi. Ah... je pense que c'est ce bouffon là-bas... Obligé de faire des tours de passe-passe pour amuser les moldus. Y en a qui n'ont vraiment pas d'ambition... "

Il lui désigna un jeune homme brun, qui s'amusait avec les verres et la bouteille sûrement coûteuse qu'il avait en main, devant les regards émerveillés des clients. Morgan secoua la tête d'un air dépité. Ces moldus étaient vraiment stupide... Parfois, il se demandait si révéler leur présence de serait pas une bonne chose. Il y a quelques années, des gens avaient eu cette idée. Il se rappelait que son père y avait pensé lui aussi, comme si l'idée de pouvoir les dominer enfin était particulièrement tentante... Morgan fut ramené à la réalité lorsqu'on vint prendre leur commande. Il prit un menu sans grande conviction. Tout comme le vin, la gastronomie était pour lui quelque chose de mystérieux... Il suivit donc l'avis d'Hilary, plus accoutumé à ce genre de chose depuis que ses boutiques prenaient de l'importance. Il n'était pas rare qu'elle soit invité dans quelques capitales européennes, ou des dîners prestigieux étaient organisés. Il aurait pu en être jaloux, mais en fait, il en était très fier. Le fait qu'elle s'épanouisse de cette manière ne pouvait que le réjouir.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
« I think it's time to let the sun shine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hilary Williams
Lovely Wife | Kind Woman
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Mer 18 Mai - 18:42

Même après toutes ces années passées à ses cotés, elle ne pouvait pas se passer de lui. Les moments, les longues périodes en particulier, où elle se retrouvait éloignée de lui devenaient au fur à mesure de plus en plus durs à supporter. Certes, s'était à cause de leur métier respectif qui les obligés à voyager beaucoup, et pratiquant un travail qu'elle adorait, les journées étaient moins longues qu'elles ne le paraissaient. Mais elle détestait le voir si peu ces derniers temps. Elle regrettait tellement les années où elle pouvait le voir tout les jours, ou presque.. Rien que sa présence à ses cotés lui suffisait pour se sentir bien.
Les sensations qui la prenaient lorsqu'il l'embrassait étaient toujours les mêmes qu'au début de leur merveilleuse relation. Elle aimerait que ce baisé ne s'arrête jamais, qu'il aille plus loin que cela justement. Au moins, elle aurait essayé, même si c'était plutôt intentionnellement, d'annuler leur diner pour rejoindre le lit.. En tout cas, elle savait que cette idée lui était passé par la tête dès le moment où il l'eut vu en sous-vêtement. C'est dans ces moments là qu'elle se disait, fichu diner. Enfin bon, il n'aurait pas pu vraiment discuter s'il n'y avait pas eu cette réservation.
Il lui enfila par la suite sans retenue sa robe qui se trouvait dans l'entrée - logique en fait.. -, puis elle alla mettre ses magnifiques roses dans un vase, et terminer rapidement de se préparer, mettant ses chaussures et sortant tout ce qui était "technologie moldu" de son sac à main. Elle le savait pas très appréciateur de tout ce qui se rapportait au moldu, mais son ordinateur et son portable lui étaient particulièrement utiles et indispensables.

Ensemble, ils transplanèrent au restaurant. S'installant à une table, elle put remarquer la décoration typiquement française, avec en fond une musique classique. Elle avait eu l'occasion de diner dans quelques capitales avec son travail, dont Paris qui était une ville des plus magnifiques. Elle choisit un bon vin français donc, qu'elle avait déjà eu l'occasion de goûter, préférant ne pas trop s'aventurer.

" L'endroit est sympathique oui. Et que veux-tu, certains ne savent pas quoi faire de leur vie.. "

Un serveur vient ensuite prendre leur commande. Elle aimait les plats que ce genre de restaurant gastronomique offrait, mais elle adorait aussi manger au fast food. Enfin bon, l'intention de son amour lui fit plaisir, elle savait qu'il n'était pas un grand appréciateur de ce style de repas. Sa main poser sur le coté de la table, caressait doucement celle de Morgan. Elle n'avait pas envie de perdre une seule seconde de cette soirée en sa compagnie, et voulait en profiter un maximum avant qu'ils ne doivent une nouvelle fois se séparer.
Alors qu'il parlait d'un peu tout et rien à la fois, Hilary hésitait à lui poser une question. Elle le regardait, un petit sourire aux lèvres. Elle entendait ce qu'il lui disait, mais elle n'y faisait pas vraiment attention, préoccupé par autre chose. Elle se décida alors à se lancer. Elle dut lui couper la parole, elle n'en était pas très sûre en fait.

" Tu n'as jamais pensé à la possibilité que l'on soit trois au lieu de deux ? Enfin je veux dire, tu ne te vois pas, dans un an par exemple, avec dans nos deux manoirs une nouvelle chambre aménagée genre en bleu ou en rose ? "

La jeune femme fit une pause de quelques secondes. Elle remarquait qu'elle commençait à s'embarquer dans les détails. Sa petite tirade allait finir par être totalement incompréhensible si elle continuait ainsi. Elle souffla un bon coup, le regarda droit dans les yeux comme à son habitude, et y alla alors franc jeu, sans trop tourner autour du pot.

" Tu voudrais pas qu'on ait un bébé ? "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


X
Pourquoi s'entêter à dire quelque chose, alors qu'au final, ne rien dire reviendrait au même ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Morgan O'Connell
Confused Man | Lost Childhood
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Sam 21 Mai - 13:09

La soirée commençait bien, même très bien. Morgan profitait enfin de sa fiancée après quelques jours mouvementés. Leur main se touchait sur la table, on aurait dit un couple amoureux depuis quelques mois seulement. Et ce n'était pas seulement une impression: ils s'aimaient comme au premier jour malgré leur caractère explosif. Leurs proches avaient toujours trouvé cela étrange voir impossible. Eux ils aimaient bien penser qu'ils étaient jaloux tout simplement. Jaloux de leur réussite, de leur amour et de leur complicité. Le serveur sorcier vint alors à leur table, des verres de vin et la bouteille qu'Hilary avait choisi en main.

" Madame, Monsieur, bonsoir et bienvenue! Permettez-moi de vous servir le vin que vous avez commandé... "


Alors qu'il commençait son délire de pseudo jonglerie devant eux, Morgan, qui ne trouvait pas ça drôle du tout, mais qui se retint néanmoins de paraître désobligeant en sentant la pression de main d'Hilary, s'amusa alors à mettre par terre son spectacle... Il fixa le serveur et pensa 'Rictusempra'. La suite fut alors à la hauteur de ses espérances. Le rigolo fut bien entendu prit d'un fou rire, se tordant de tous les côtés pour échapper à des chatouillis invisible. L'irlandais afficha un air profondément outré, appelant immédiatement quelqu'un pour qu'on le débarrasse de l'importun. Ils passèrent les minutes suivantes à pouffer, Morgan étant particulièrement fier de sa petite blague. Il n'y avait qu'en sa compagnie qu'il était comme ça. Qu'il se permettait disons de se lâcher et de retomber en enfance. Enfance qu'il n'avait pas vraiment eu. Le fait qu'Hilary soit plus jeune lui donnait aussi l'envie de la divertir de manière puérile, et ils pouvaient passer de longs moments à se chamailler et à se chercher comme des gosses. Ils se complétaient bien.

" On dirait bien qu'il y réfléchira à deux fois avant de faire le pitre... Ah, nos plats arrivent.
Huh... tu es sûr que t'as pris un truc mangeable? "


Evidemment il était de mauvaise foi, le plat avait l'air appétissant, mais il adorait voir la tête outrée d'Hilary qui tombait fréquemment dans le panneau. Parfois volontairement, juste pour le plaisir d'échanger des répliques savoureuses... Ils discutèrent ensuite entre deux bouchées, parlant de ce qu'ils avaient fait pendant la semaine. Morgan évitait de lui raconter son business familial, c'était toujours un sujet sensible entre eux, et leurs pires engueulades venaient de là. Alors qu'il était en train de lui raconter comment il avait réglé une affaire au ministère londonien, Hilary prit la parole l'air un peu absent, comme si elle pensait tout en s'exprimant:

" Tu n'as jamais pensé à la possibilité que l'on soit trois au lieu de deux ? Enfin je veux dire, tu ne te vois pas, dans un an par exemple, avec dans nos deux manoirs une nouvelle chambre aménagée genre en bleu ou en rose ? "

L'irlandais fronça les sourcils, pas sûr d'avoir compris le sous entendu. Il prit la bouteille de vin déjà bien entamé, et attendit qu'elle précise sa pensée, penchant la bouteille afin de remplir le verre de sa fiancée... qui planta son regard droit dans le sien et reprit la parole:

" Tu voudrais pas qu'on ait un bébé ? "

Morgan entrouvrit un peu la bouche, et oublia de relever la bouteille du verre déjà plein. La franchise d'Hilary, c'était toujours quelque chose. Elle posait toujours des questions directes, et paf' à vous de vous démerder pour y répondre. Il se rendit finalement compte de ce qu'il faisait lorsqu'elle lui souleva la bouteille, un sourire timide aux lèvres. Le rouge du vin se mit à tâcher lentement la belle nappe blanche de la table, sous le regard confus de l'aîné des O'Connells qui prit sa serviette pour éponger le désastre. Un serveur vint demander s'ils voulaient une autre bouteille, mais Morgan commanda du whisky à la place. Il avait tout à coup besoin de quelque chose de bien plus fort...


" Dé...désolé, j'ai pas fais attention... Hum. Un bébé? Un vrai? Je veux dire... vraiment? "


Il souriait comme un imbécile, devenu soudain à la fois troublé et heureux qu'elle aborde le sujet. Il ne savait pas pourquoi. En fait, il avait toujours souhaité devenir père jeune. Il ne lui avait jamais dit à cause de leur différence d'âge. Et puis ils avaient leur carrière professionnelle. Pour Hilary plus que pour lui, ce serait un sacrifice non négligeable. Mais si elle le lui proposait, c'est qu'elle y avait sûrement bien réfléchi. Ou alors elle attendait son avis pour se décider... Il termina d'éponger le vin du mieux qu'il le put, puis il se racla la gorge histoire de chasser l'émotion qui le guettait. Il plongea ses yeux sombres dans ceux de sa fiancée, un petit sourire en coin.


" C'est vrai qu'on... qu'on en a jamais vraiment parlé. Enfin, on sait tous les deux qu'on veut des enfants, mais je n'ai jamais osé te poser la question de 'quand'. Il faut dire qu'on est pas mal occupé en ce moment... Tu imagines un bébé dans nos vies? On a déjà énormément de mal à se voir, alors s'occuper d'un enfant... "


Il commença volontairement par exposer ce qui les en empêcherait. Hilary marchait parfois à l'envie, et même si sa maturité n'était plus à prouver, il n'était pas rare que Morgan doive la tempérer sur certains points. Sauf que cette fois, il partageait la même envie, et qu'il n'avait pas envie de continuer à faire le rabat-joie. Il prit sa main, et l'embrassa tendrement, pour lui redonner le sourire qu'elle avait un peu perdu à l'entendre. Il y avait aussi autre chose qui le poussait à accepter, dont il se garda bien de lui en parler pour ne pas l'inquiéter. Il ne savait pas ce que lui réservait le lendemain. Serait-il toujours en vie? A 24 ans il avait déjà déjouer deux tentatives d'assassinat. Le monde des affaires douteuses était impitoyable. Et si il ne connaîtrait jamais la joie d'être père? Il ne fallait plus perdre de temps... elle avait raison, un bébé, c'était ce qu'il voulait lui aussi.


" Mais j'en ai terriblement envie moi aussi... alors... Et si on faisait un tour? Le dessert peut attendre... "


Morgan se leva et entraîna Hilary par la main jusqu'à la réception du restaurant. Ils s'étaient mit à rire, et il eut du mal à demander s'ils pouvaient monter à l'étage maintenant. Il ne lui avait pas tout dit, le restaurant offrait également des espaces privés, des sanitaires de luxe et un lounge ultra chic. Une fois les deux cartes VIP accrochés à leur habits, ils montèrent les escaliers presque en courant. Ils faisaient quelques arrêts pour s'embrasser langoureusement, devant les regards amusés de quelques personnes... et cela ne faisait que commencer.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
« I think it's time to let the sun shine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hilary Williams
Lovely Wife | Kind Woman
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Dim 22 Mai - 10:04

Hilary adorait être en sa compagnie. Il était toujours plus décontracté avec elle, contrairement au fois où elle le voyait avec l'un de ses collègues de travail. Elle trouvait d'ailleurs parfois amusant se changement soudain de caractère. Comme ca, à première vue, ils avaient l'air de deux personnes complètement opposé ne pouvant probablement pas s'entendre. Elle, elle était plutôt déconneuse sur les bords, même si elle savait très bien être sérieuse dépendant des circonstance. Et lui, il était tout à fait son contraire. Cependant, Morgan se lâcher avec elle. Elle adorait les fois où ils se lançaient de bonnes répliques, et avec leur répartie, la chamaillerie pouvait durer un moment. Son homme passait souvent son temps à la taquiner, comme là par exemple avec ce qu'elle avait commandait en plat principal. En fait, il pouvait devenir un vrai gosse lorsqu'ils n'étaient que tout les deux..

Enfin bref. Revenons au sujet qui c'était imposé à ce diner, un bébé. Elle n'avait aucune idée de comment il allait réagir. Ils n'avaient jamais aborder cette question, même si l'évidence d'avoir des enfants devait être faite depuis longtemps dans leurs esprits. Elle n'aurait peut être pas dû lui demander cela lorsqu'il lui servait une nouvelle fois du vin.. Voyant qu'il ne remontait pas la bouteille alors que le verre se mettait à débordait, elle la remonta doucement à sa place, lui adressant un petit sourire. Elle ne faisait pas vraiment attention à la nappe blanche maintenant tâché, trop préoccuper à penser à la réponse qu'il allait lui sortir. Elle ne savait pas trop si elle devait prendre son silence comme un bon ou un mauvais signe pour la suite de leur conversation.
Certes, elle l'avait sûrement surpris à lui demander cela soudainement alors qu'ils parlaient de tout autre chose, et l'expression de son visage approuvait cela. Et puis elle n'y allait pas petit à petit aussi ; De part sa grande franchise, elle déballait toujours tout d'un coup sans le vouloir. Le fait qu'il commanda un whisky au lieu d'une nouvelle bouteille montra qu'il était un peu perturbé par rapport à ce qu'elle lui avait sorti. Sa question la fit rire, et le petit air déboussolé qui lui arrivait d'avoir le rendait toujours plus mignon qu'il ne l'était déjà.

" Non non, un bébé en plastique! Plus sérieusement, oui vraiment, j'aimerais bien.. "

Ce qu'il dit ensuite été à prévoir. Il fallait toujours qu'il joue le rabat-joie dans les cas comme celui-ci. C'est vrai que par moment, certaines idées lui passaient par la tête, et elle avait tout de suite envie de la mettre en œuvre. Comme une gamine en faite, puisque parfois, c'était vraiment inutile et idiot. Mais cette fois-ci, elle y avait vraiment réfléchi, ce n'était pas que l'une de ses envies du moment comme dirait Morgan. Elle avait déjà presque tout prévu, enfin le plus important, comme à chaque fois. Elle arrêterait de travailler lorsque la grossesse deviendrait trop importante pour, et puis ensuite elle pourra bosser au manoir. Morgan essaierait de se libérer un peu plus, même s'il faisait déjà de son mieux en ce moment. Et puis au pire.. Elle pourrait essayer d'accepter qu'il règle ses affaires familiales à son manoir, du moment que personnes ne viendrait les déranger à l'improviste.
Il prit alors sa main pour l'embrasser, closant ainsi les points négatifs de ce projet. Hilary eut un grand sourire en l'entendant dire que lui aussi était plus que partant pour avoir un bébé. Il l'entraina alors à sa suite jusqu'à la réception, et demanda les pass VIP. Elle n'était pas au courant que le restaurant mettait des chambres à disposition de leurs clients, mais elle n'allait pas s'en plaindre..

Allant vers les escaliers, Hilary passa une main rapide dans ses cheveux, un air sournois au visage. Ca faisait bien trop longtemps qu'ils n'avaient pas eu de rapport, et ils ne purent attendre d'être dans leur chambre pour commencer à s'embrasser. La monter se fit bien rapidement, et ils arrivèrent en à peine quelques seconde. Tandis qu'il ouvrait la porte, elle le poussait vers l'intérieur, ses bras autour de son cou, et ferma à clé derrière elle. Elle l'emmena jusqu'au lit sans séparer ses lèvres des siennes ne serait-ce qu'un court instant, puis lui retira son haut avant qu'il ne s'y allonge. Elle passa une jambe de chaque coté de son magnifique torse musclé, et lui susurra à l'oreille un Je t'aime remplit d'envie et d'amour.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


X
Pourquoi s'entêter à dire quelque chose, alors qu'au final, ne rien dire reviendrait au même ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Morgan O'Connell
Confused Man | Lost Childhood
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Lun 30 Mai - 12:16

Le pouvoir de séduction d'Hilary lui faisait perdre la tête. Morgan savourait chaque instant passé en sa compagnie, et encore plus lorsqu'ils étaient dans des moments intimes comme celui-ci. Le fait qu'ils puissent se permettre de manger dans les plus grands restaurants, d'obtenir des pass VIP sans effort, de goûter au meilleur champagne (il y avait une bouteille dans chaque chambre, mais vu leur empressement, ils ne l'avaient même pas vu), ne changeait rien au fait que le plus important était qu'ils soient tous les deux. Bien sûr, l'irlandais aimait son confort. Mais Hilary n'avait pas de prix. Vivre avec elle, la toucher, n'avait pas de prix. Ils passèrent de longues minutes à ne se soucier de rien d'autre qu'eux. Il se surprenait pour la première fois à se dire que bientôt ils seraient trois. Sa fiancée avait peut-être déjà arrêté de prendre sa potion... Il lui murmura à l'oreille qu'il voulait une fille, aussi belle qu'elle. Il se souviendrait toujours de son regard ému. C'était un moment magique, et il ne pensait pas que quelque chose puisse les atteindre à cet instant. Du moins, pas autre chose que du plaisir. Quelque chose soudain était en train d'arriver, et Morgan lança un curieux regard à la jeune femme. Sa vision se brouilla quelques secondes, et haletant, il s'écarta d'elle.

" Attends, je... je me sens mal tout à coup. Je vois plus rien. "

Il se frotta les yeux, et lorsque son cœur se mit à cogner fort dans sa poitrine, il eut soudain un frisson de peur. Qu'arrivait-il?? Il avait l'impression qu'on avait ralenti le temps et que cela avait duré plus que quelques secondes. Avait-il crié? Lorsqu'il rouvrit les yeux, Hilary n'était plus devant lui, elle n'était plus sur le lit non plus. Et lui était recroquevillé sur le sol, le drap enroulé autour de son corps n'importe comment. Il s'adossa au bord du lit, clignant plusieurs fois des yeux sous la lumière qu'il voyait à nouveau. Prit de panique, il l'appela la voix tendue:

" Hilary ?! HILARY !! "

Il entendit de l'eau couler brusquement. La salle de bain. Il se leva, prit sa baguette magique et fit un petit mouvement pour l'ouvrir. Rien ne se passa, et encore un peu il se la prenait en pleine face. Il actionna alors la poignée avec sa main mais la porte était fermée à clé. Morgan cogna violemment contre cette dernière, appelant Hilary, lui demandant ce qu'elle fichait. Il essaya 'Alohomora' sur la porte, mais là encore, rien n'arriva. L'irlandais avait de nouveau son cœur qui battait à tout rompre. Pourquoi cela ne fonctionnait pas?? Et même... pourquoi ne ressentait-il plus rien? Plus rien de... magique ? Il se jeta contre la porte plusieurs fois pour l'enfoncer. Hormis se faire mal à l'épaule, et à s'énerver encore plus, il n'y parvint qu'à la sixième tentative, en y mettant toute sa rage et sa peur de ne plus revoir Hilary. Il ne savait pas pourquoi il avait cette idée en tête.

" HILARY! Qu'est-ce que... Qu'est-ce que tu fais?
Hil'? Hil', tu m'entends? "


On aurait dit qu'elle faisait une crise de somnambulisme. debout contre le mur de la salle de bain, sous la douche, elle avait les bras croisés sur sa poitrine et les cheveux collés au visage. Morgan ne savait pas s'il devait la toucher ou pas, mais son premier réflexe fut de couper l'eau. Surtout lorsqu'il réalisé qu'elle était froide et que sa fiancée tremblait. Il prit une serviette et la passa autour de ses épaules, essayant de la convaincre de le rejoindre. Ce n'est que lorqu'il la toucha, qu'elle le regarda et qu'elle sembla se réveiller ou prendre conscience de ce qu'elle faisait. L'irlandais la serra dans ses bras, et lui demanda une bonne dizaine de fois si elle allait bien. Il tenta de la réchauffer contre lui, et il noua la serviette autour de son corps comme il le put. Morgan prit alors le doux visage d'Hilary dans ses mains et lui demanda ce qu'elle faisait sous la douche, et ce qui était arrivé. Évidemment, elle n'avait pas de réponses non plus à lui donner. A part qu'un truc grave était arrivé, ce qu'ils ressentaient tous les deux, ils n'avaient pas d'explication.

" On va transplaner, d'accord?
On va quitter cet endroit, je ne me sens plus à l'aise ici, et... nos habits. On va s'habiller. "


Il ne savait plus par quoi commencer. Mais il redoutait soudain le fait de devoir faire de la magie, comme pour nier ce qu'il avait constaté avec la porte de la salle de bain. Il enfila rapidement les vêtements qu'il retrouva dans la pièce, et Hilary fit de même dans un silence fébrile. Peut-être elle aussi avait-elle essayé de lancer un sort et sans succès? Peut-être avaient-ils été empoisonné, empêchant leur magie pendant quelques heures, pour pouvoir tuer Morgan? Il se mettait à imaginer toute sorte de choses plus folle les unes que les autres. Il prit finalement les mains de sa fiancée dans les siennes, et, inspirant longuement, les yeux fermés, il tenta de transplaner. Une fois. Puis deux. Puis trois fois. Il déglutit et rouvrit les yeux, qu'il plongea dans ceux d'Hilary, ouvrant la bouche.

" Je... Je n'y arrive pas! Ess... essaye toi. Transplane. "

Paniqué à nouveau, il ne pouvait pas croire qu'il n'avait plus de pouvoir, et il serra donc plus fort les mains d'Hilary, persuadé qu'elle y arriverait, elle...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
« I think it's time to let the sun shine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hilary Williams
Lovely Wife | Kind Woman
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Mer 1 Juin - 19:24

Hilary avait depuis plusieurs jours, arrêtée de prendre sa potion. Depuis que l'idée d'avoir un bébé s'était imposée dans son esprit en fait. Elle ne savait pas du tout si Morgan allait accepter un nouveau venu dans leur couple à ce moment là, mais elle s'était dit que s'il était partant, s'il en avait envie tout autant qu'elle, pourquoi repousser leur première tentative à leur prochaine sortie qui se ferait dans au moins une semaine ? C'était idiot, alors autant tenter le tout pour le tout. Et elle avait eu raison. Sans qu'il ne le sache, un fœtus allait peut être bientôt commencer à prendre vie ? Qui sait ? En tout cas, lorsqu'il lui murmura qu'il souhaitait avoir une fille aussi jolie qu'elle, elle fut émue et en aurait manqué de laisser couler des petites larmes de joies. La jeune femme s'était toujours dit que leur amour, bien qu'étrange, était plus solide que tout autre chose au monde. Il en avait déjà fait ses preuves dans le passé, et n'allait pas manquer de les faire dans l'avenir..

Leur moment de bonheur fut alors gâché petit à petit, lentement. Alors qu'elle commençait à avoir sa vision trouble, Morgan s'éloigna d'elle l'air de ressentir la même chose. Elle devint soudainement aveugle, comme si ses yeux étaient fermés et qu'elle n'arrivait plus à les rouvrir. Sa tête.. Elle avait un mal de crâne beaucoup plus fort que la normale, et elle avait l'impression que son corps était brûlant, qu'il brûlait même. Elle n'avait à présent qu'une idée en tête, se rafraichir. Elle se leva rapidement, presque inconsciente de ses gestes. Sur son chemin jusqu'à la salle de bain, elle ne manqua pas de renverser plusieurs objets sans savoir lesquels.
Hilary avait l'impression que quelque chose, quelqu'un même, essayait de s'échapper d'elle. C'était une sensation plus qu'étrange, qu'elle n'avait jamais eu avant. Elle ouvrit la porte, la claquant derrière elle sans vraiment faire attention. Elle alla alors sous la douche, sa vision devenant de moins en moins sombre. Elle alluma l'eau glacée, mais elle n'eut pas l'impression que son corps refroidissait. Pourtant , elle sentait les tremblements qui parcouraient sont corps lorsqu'elle serra ses bras contre sa poitrine. Ses cheveux, de plus en plus mouillés, se collaient le long de son visage, et ses yeux virent à nouveau.

La jeune femme entendit alors des cris. Ceux de Morgan l'appelant. Il ne s'était passé que quelques secondes depuis qu'elle était sorti du lit, mais elle trouvait que cela faisait une éternité. Elle perçut ensuite les bruit d'une personne cognant de tout son poids contre la porte.. Elle avait dû fermer à clé sans faire exprès.. En y réfléchissant un peu, elle avait senti ses doigts frôler un bouton sur la poignée.. Son homme réussit enfin à enfoncer la porte de la salle de bain, et lui demanda, inquiet, ce qu'elle faisait, si elle l'entendait.
Hilary n'avait pas la force de répondre, elle était devenu comme paralysée. Ce qu'elle venait de vivre, elle espérait ne plus jamais le revivre. C'était comme si son.. son subconscient c'était réveillé, c'était mis à rêver, alors qu'elle ne dormait pas. Tout ce qu'elle pensait sentir n'avait été que pur invention, et elle ne savait plus en cet instant quoi penser. Ni même si la voix de son fiancé était bien réel. Si ca se trouve, son mal de crâne était le résultat de son imagination, tout comme sa vue obscurcie. Ses yeux était peut être fermés en fait.. Pourtant, quelque chose lui disait que tout cela avait bien était réel.

Elle n'entendit alors plus l'eau en train de couler. Elle sentit ensuite une serviette posée sur ses épaules et encore sa voix si douce qui lui disait de sortir de là. Était-ce vrai ? La situation était tellement.. anormale.. Il la toucha alors, et elle su qu'elle ne rêvait pas, que toutes ces choses bizarres s'étaient bien produites. Même dans ses meilleurs rêves, elle ne pourrait réussir à reproduite la sensation que cela lui faisait. Surtout en cet instant précis. Il la serra fort contre lui, essayant de la réchauffer un peu, maintenant qu'elle était devenu gelée. Elle se sentait de nouveau en sécurité, dans ses bras. Il lui demanda plusieurs fois si elle allait bien, mais que lui répondre si elle même n'en avait aucune idée ? Il prit ensuite son visage entre ses mains, essayant de savoir pourquoi elle s'était rendue sous la douche, mais à présent, elle n'était plus sûre de rien. Son regard était si gentil et l'air à la fois si effrayé aussi de ce qui avait pu lui arriver.. Elle aurait voulu lui dire que tout allait bien, que ce qui était arrivé n'était rien, mais elle ne voulait pas lui mentir, alors autant ne rien lui dire, puisqu'elle n'arrivait pas à faire la différence entre le vrai et le faux.

Morgan déclara alors ce qu'ils allaient faire, s'habiller et transplaner. Elle lui obéit, continuant de ne rien dire. Elle essayait de remettre se idées en place un peu, même si cela se révélait difficile. Une fois vêtit, il pris ses mains dans les siennes, et essaya de transplaner. Au bout de trois tentatives, même résultat. Ils n'avaient pas bougé. Ils n'avaient pas changé de lieu. Il la regarda droit dans les yeux, paniqué, et serra ses mains un peu plus fort en lui demandant d'essayer à son tour. Mais elle savait au fond d'elle que c'était inutile, et son intuition ne lui avait jamais fait faux bond.
Cette chose, disparue d'elle à présent, qui était un peu comme une petite partie de son âme, était sa magie. Celle qui renforçait le mépris qu'elle avait envers les moldus, qui l'assurait d'être supérieure à eux, avait disparu. Elle n'était qu'une simple humaine, assignée au même rang que ces ignorants. Elle n'aurait jamais, ne serait-ce qu'une seconde, pensé que cela puisse être possible. Sa magie est ce qui la définissait en tant que sorcière. C'était plus que frustrant. Heureusement, Morgan était là, et même si elle savait qu'il allait s'énerver face à cette horrible nouvelle, ou quoi que se soit dans le genre, elle était sûre qu'il serait là pour elle. Elle n'avait pas souvent besoin de soutien, mais elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance sur ce point.

Hilary n'avait donc même pas fait une petite tentative. Elle passa un bras dans le dos de son homme, se serrant contre lui. Elle avait toujours se sentiment de froid, et son corps chaud lui faisait du bien. Elle l'entraina donc vers la porte. Elle prononça ses premiers mots depuis l'évènement étrange, tout bas, peut être plus pour elle que pour lui.

" Le ministère.. Ils sont toujours au courant de tout au ministère.. "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


X
Pourquoi s'entêter à dire quelque chose, alors qu'au final, ne rien dire reviendrait au même ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Morgan O'Connell
Confused Man | Lost Childhood
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Sam 11 Juin - 13:38

Morgan ne comprenait pas. Il ne voulait pas comprendre. Cette soirée avait été parfaite depuis le début, et elle était bien partie pour se terminer en beauté. Ils avaient parlé d'avoir un enfant, l'irlandais imaginait déjà sa vie à trois, avec plus de temps pour Hilary, et plus de temps pour leur enfant. Il serait un meilleur père que le sien. Alastar lui avait privé d'une partie de son enfance, et à trop vouloir en faire un fils parfait, il l'avait rendu égoïste. Il s'aimait beaucoup, il le savait, et même si il trouvait cela justifié la plupart du temps, il avait conscience que ça lui faisait passer à côté de certaines personnes qui en valait la peine. Thomas par exemple, il avait failli passé à côté. Il en aurait manqué des trucs... N'avait-il pas eu son lot de malheur ces dernières années? Deux décès, sa mère qui vire à la folie un peu plus chaque jour, et les guerres intestines de son business familial qui avait déjà coûté la vie à plusieurs irlandais... Alors pourquoi fallait-il en rajouter ?? Et Hilary qui le regardait bizarrement, comme si elle savait un truc que lui ignorait. Ses mains toujours noués autour de sa fiancée, il la vit le serrer à nouveau dans ses bras et entraîner vers la porte.

" Hil'... Hil' mais qu'est-ce qui nous arrive? "


Sa voix était inaudible, et plus moyen de savoir quoi faire. Pourtant il devait tous les jours prendre des décisions, réagir au quart de tour, mais là, il était perdu.

"...toujours au courant de tout au ministère.. "

Le ministère? Oui, elle avait raison, eux ils devaient savoir. Forcément qu'ils savaient. Il suivit la jeune femme dans les escaliers les plus proche. La plupart des personnes ne les regardait même pas. Des moldus, inconscient de ce qui était en train d'arriver. Une fois de retour à la réception, L'irlandais rendit précipitamment leur badge VIP, l'air absent. Plusieurs fois, le réceptionniste demanda si tout s'était bien passé, s'il ne voulait pas prendre le dessert, et toutes ces choses qui paraissaient si futile dans cette situation, qu'il ne prit même pas la peine de répondre. Hilary tira alors sur sa manche et lui désigna un homme plus loin. A l'entrée des cuisines. Quelques secondes plus tard, il se mettait à hurler et à saisir aux cols tous les passants à sa proximité.

" QU'EST-CE QUI SE PASSE, LA MAGIE, LA MAGIE, OU EST-ELLE!!!!!!! "

Des hommes de la sécurité mirent une bonne minute avant de pouvoir s'emparer de lui et de le ramener en cuisine. Le personnel était livide, tous les clients du restaurant avaient cessé de manger, et certain partait déjà , embarrassé par la situation. Morgan voulut alors sortir lui aussi, et sa main toujours serrée autour de celle de sa fiancée, il s'empressa de gagner l'extérieur, bousculant tout ceux qui se trouvait sur son passage. Il eut alors un besoin de marcher le plus vite possible jusqu'au ministère, les yeux fixés sur son objetcif qu'on pouvait distinguer de loin.

" Ce n'est pas possible, ce n'est pas réel, ce n'est pas en train d'arriver, je vais me réveiller, je vais me réveiller, ce n'est pas réel, ce n'est pas... "

Il n'arrêtait pas de répéter ces phrases, ignorant les appels de sa fiancée qui le tirait par le bras pour qu'il s'arrête. Mais lui voulait fuir ce lieu, il en avait soudain tellement peur qu'il courait presque, insensible aux protestations de la jeune femme qui du le frapper dans le dos pour qu'il cesse. Elle devait voir qu'il était en train de céder à la panique ou un truc du genre, alors elle lui interdit de continuer tant qu'il ne s'était pas calmé. Il n'avait aucune envie de se calmer là tout de suite, mais il se força et essaya pour qu'elle veuille bien le suivre. 20 minutes plus tard, ils se retrouvaient devant le ministère, mais ce n'était pas du tout ce à quoi ils s'attendaient. Les employés en sortaient par dizaine. Certains hurlaient, d'autres changeaient de direction toutes les trois secondes, d'autres encore restaient immobiles sans savoir quoi faire. Morgan regarda Hilary, et dans ses yeux on pouvait y lire l'incompréhension la plus totale. Est-ce qu'un mage noir venait de se manifester et avait trouvé comment confisquer la magie des sorciers? Une telle puissance, un tel savoir ne semblait pas possible... Et dans quel but ?? Ce ne devait être que temporaire, ce n'était pas possible sinon, oui c'était sûrement ça. Ils prirent la foule à contre sens et tentèrent d'entrer, mais ils se firent bousculer de tous les côtés. Morgan avait les nerfs à vif, et il se sentait bouillir. La colère venait à présent se mêler de l'incompréhension et du déni d'avoir perdu ses pouvoirs. Il se mit à maugréer et poussait d'un coup d'épaule tout ceux trop près de sa fiancée, qui s'en chargeait très bien elle aussi.

Puis enfin, vint un collègue de travail de l'irlandais. Ils tombèrent presque dans les bras l'un de l'autre, et il faillit l'insulter et le pousser avant de le reconnaître. Mais dans tout se brouhaha, il était difficile de se faire entendre, alors il les emmena dans un couloir, et ils purent enfin se questionner. Sauf qu'ils avaient chacun les mêmes questions: pourquoi, comment, quoi. Aucune idée, aucune idée, magie. Là dessus, tout le monde était d'accord, la perte des pouvoirs magiques avaient frappé tous les sorciers.


" C'est la fin du monde, voilà ce que c'est. J'avais lu un truc dans un magazine moldu y a un mois. Ils avaient dit que le 21 décembre il se passerait quelque chose. Eh ben voilà c'est ça. "
" Mais qui... comment... rhaaa ne me parle pas des moldus et de ce qu'ils pensent ou... ou... par la barbe de Merlin, y a personne qui sait quelque chose ici!! Et pourquoi tout le monde court à l'extérieur?? "
" Il y a des sortilèges, des objets, et tout un tas de truc qui ne sont plus protégés. Au département de contrôle et régulation des créatures magiques, tout a été dévasté par des lutins qui se sont échappés. Et le ministère regorge de pièces, et de trucs dangereux. Sans magie pour les contrôler, mieux vaut partir d'ici. Il y a déjà des morts au département des mystères. "

Morgan s'adossa au mur le plus proche et soupira. Il avait mal à la tête. Son collègue lui souhaita alors bonne chance avant de s'enfuir lui aussi, et l'irlandais eut l'impression qu'ils ne se reverraient jamais. Il chercha le regard d'Hilary ne savant pas ce qu'il voulait y trouver. Il était au bord de l'implosion...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
« I think it's time to let the sun shine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hilary Williams
Lovely Wife | Kind Woman
avatar



MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN] Mer 15 Juin - 17:34

Le couple descendait les escaliers vers la réception, l'air absent avec pourtant beaucoup de questions qui se posaient à l'intérieur de leur esprit. L'une de ses interrogations se retira néanmoins lorsqu'elle vit le jeune serveur sorcier, complètement affolé par la perte de sa magie. Elle savait au moins qu'ils n'étaient pas les seuls atteints par ce phénomène si étrange. Elle montra l'inconnu à Morgan, qui restait silencieux face aux propositions du réceptionniste. Et si.. Et si cette disparition c'était faite à un niveau universelle ? Et si les sorciers du monde entier se retrouvaient soudainement comme des moldus ? Certes, c'était voir grand, vraiment très grand. Mais pour une fois, son optimiste, qui faisait d'elle ce qu'elle était et qu'elle ne quittait jamais, avait laissé place au pessimiste. Chose arrivant rarement dans son cas. Et même si ce n'était qu'un sentiment à la vu des autres, ou une impression, elle savait, au fond d'elle, que c'était mauvais signe.

Suivant la route des quelques clients effrayés par l'attitude du petit magicien, ils sortirent dans la rue, main dans la main. Au fur et à mesure qu'ils avançaient, direction le ministère, Morgan commençait a répéter les mêmes phrases, et elle sentait à chacun de ses pas son emprise se raffermir. Elle tentait de l'arrêter depuis déjà plus d'une minute, mais il ne l'écoutait pas, n'en faisait qu'à sa tête, fixant au loin son but. Il fallut d'un coup dans le dos pour qu'il se stop enfin. Hilary ne comptait pas le laisser partir tant qu'il n'avait pas retrouver un minimum de calme. C'était la seule chose qu'elle voulait présentement, et elle allait attendre les temps qu'il faut pour cela. Elle savait que la panique chez lui menait souvent à des réactions comme son comportement face à l'une de leur disputes, maintenant devenue rare.

Il lui aura fallut une bonne vingtaine de minute pour qu'il réussisse à se contrôler un minimum. Quand ils furent arrivé proche du ministère, ils virent un gigantesque flot de personnes en sortir, incapable de transplaner. Certains hurlaient, mais la plupart paraissaient perdus, ne sachant que faire. Tout comme eux en faite, qui se dirigeait à contre sens, vers l'intérieur du ministère. Son hypothèse, bien que inimaginable jusqu'alors, sembla se révéler vraie. Qui que se soit, quoi que se soit, que cela soit dû à un élément suprême ou à un mage noir, c'était juste énorme et totalement impensable jusque ce soir.

Dans tout ce chahut de personnes prisent par le désarroi, Morgan tomba nez à nez avec l'un de ses collègues. Ils se dirigèrent dans un couloir adjacent, plus calme, tandis que l'homme leur faisait part de son avis. La fin du monde, disait-il. Chez les moldus, le 21 Décembre 2012 signifiait la fin du monde. Certes, ce n'était pas la fin, mais c'était tout comme. Hilary avait lâchée la main de son fiancé afin de pourvoir s'assoir le long du mur. Jusque quand cette catastrophe allait-elle durer ? Combien de temps ? Et la magie, où s'en était elle allée ? Tant de questions et si peu de réponses. Et chaque nouvelles réponses suscitaient de nouvelles questions.. Le ministère, regorgeant de créatures magiques et d'objets dont ils ne devaient même pas avoir la connaissance, devenait de moins en moins sûr. Comment mettre fin à ce désastre ?

Son collègue s'en alla, prit de peur, et Morgan vint à ses cotés, s'accotant au mur. Elle sentait qu'elle devait se montrer plus forte que lui, au niveau émotionnelle du moins. Elle savait que la magie, c'était presque tout pour lui. Et bien qu'elle n'avait aucun moyen de le savoir, elle se doutait qu'il devait avoir l'impression que tout s'écroulait autour de lui. Il la regarda droit dans les yeux, comme s'il cherchait des réponses. Elle se remit debout, et prit ses mains dans les siennes.

" Je n'en sais pas plus que toi mon chéri, mais là, dans l'immédiat, on doit s'en aller d'ici. "

Alors qu'ils allaient faire demi tour et retourner à l'endroit où ils étaient entrés, on entendait les sorciers protester en nombre, et plusieurs voix qui essayaient de se faire entendre. Hilary entraîna son homme vers la sortie. Elle ne dit pas un mot durant le chemin vers l'appart de Thomas, submergée par ses pensées. Certes, ils auraient pu appeler l'un de leurs elfes pour transplaner, mais elle avait envie de marcher. Elle en avait besoin. Elle sentait que même si elle n'avait était de toute beauté, leur vie allait devenir bien plus compliqué. Que le temps de Poudlard allait revenir au présent. C'était idiot, rien ne pouvait la faire pensée ainsi, mais elle le sentait. Et généralement, elle ne se trompait pas sur ce genre de chose, lorsque ca les concernait eux.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


X
Pourquoi s'entêter à dire quelque chose, alors qu'au final, ne rien dire reviendrait au même ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Et tout s'écroule... [PV Hilary ♥][FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Muggles World :: Londres-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit