Partagez | 
 

 [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Sam 14 Mai - 12:06

&


" With your feet in the air and your head on the ground
Try this trick and spin it, yeah "


Jessie ne se sentait pas bien ce matin-là. Il avait fait des cauchemars toute la nuit. C'était comme si tout son être lui hurlait de renoncer à cette folie qu'il allait faire. A peine debout, il dû courir aux toilettes pour y vomir. Il tremblait comme une feuille. Il mit en route la douche, et s'y immergea aussi longtemps qu'il le fallait pour qu'il recouvre ses esprits. Durant tout ce temps, il réfléchit, hésita, renonça. Oui, lorsque Morgan viendrait le chercher pour l'emmener, il lui dirait qu'il avait changé d'avis, qu'il n'était pas capable de le faire. L'irlandais ne voulait pas participer à ce plan, aussi redoutable était-il. Bien-sûr, il voulait retrouver ses pouvoirs, il voulait rencontrer son host. Et Poudlard était devenu leur Q.G. d'après les informations de son frère et des chasseurs. Et lui-même devait retourner au château pour terminer sa 7ème année. Mais avec les évènements récents, et la disparition de son lieu d'étude, c'était bien naïf de penser pouvoir y remettre les pieds. Mais par dessus tout, il voulait rentrer chez lui, en Irlande. Il adorait cet endroit, et il n'avait pas pu y revenir depuis ses 15 ans. C'était tellement injuste, il n'avait rien fait pour mériter pareil exil...

" Your head will collapse, but there's nothing in it
And you'll ask yourself "


Il ne put rien manger, rien boire, il ne faisait que se morfondre sur le carrelage de la salle de bain, couvert d'une simple serviette. La musique qui retentissait dans l'appartement londonien résonnait dans sa tête, l'emmenait à milles lieux d'ici, mais ne parvenait pas à lui éclairer l'esprit. Il chantait les paroles en même temps, ou plutôt il les murmurait. Mais cela ne faisait que renforcer sa confusion. Quelques minutes plus tard, il se retrouvait devant son miroir à tenter de se coiffer, par automatisme. Mais en fait il ne faisait que de se regarder, d'essayer de convaincre son reflet qu'il ne fallait pas partir avec Morgan aujourd'hui, qu'il se trompait et qu'il fallait lui faire comprendre d'une manière ou d'une autre. Et ensuite, il irait au manoir, il irait mettre au défi sa mère de le renvoyer. Il était un O'Connell autant qu'elle, c'était son droit. Son air déterminé le convainquit de s'habiller et de sortir enfin de la salle de bain.

Where is my mind
Where is my mind
Where is my...



Jessie sursauta en entendant la musique s'arrêter nette. Il se dirigea vers le salon et tomba pile face à Morgan, les mains croisés dans le dos, dans une position d'attente. Il n'y avait personne avec lui. Son frère ne laissait entrer personne d'autre dans l'ancien appartement de Thomas Finns, à part lui et Hilary. Son frère aîné posa sur lui un lourd regard, mais n'ouvrit pas tout de suite la bouche pour parler. Son long manteau d'hiver lui donnait un aspect menaçant, sans parler de l'expression de son visage. Les mots de protestations moururent alors au fond de sa gorge. Tous ses arguments se dissipèrent dans le sombre regard de Morgan, et sa tentative de revenir en arrière se heurta à l'influence de son aîné sur lui. Jessie n'avait plus le choix, c'était trop tard pour renoncer. Et son frère venait de le lui faire comprendre.

" La voiture est prête. Je suis venu te chercher. Il est l'heure. "


Résigné, il le suivit jusqu'à la voiture luxueuse qui les attendait au bas de l'appartement. Morgan le fit entrer en premier, et il eut la mauvaise surprise d'y voir, hormis Stan à la place de chauffeur, deux des hommes de main de son aîné, devenus chasseurs. Une fois tous installés, ils se mirent en route. Ils en avaient pour des heures jusqu'en Ecosse. Et tous s'en trouvait irrité. S'ils pouvaient encore transplaner... mais ils ne pouvaient plus. Jessie dû alors subir les conversations de son frère et de ses hommes, qui discutaient affaires comme d'habitude. Au bout d'un moment, il fouilla ses poches et en sortit un appareil de musique moldu, sous l'oeil irrité de son frère qui ne supportait pas les inventions moldus. Son père, s'il avait été à sa place, le lui aurait arraché des mains, et jeté par la fenêtre. Mais Morgan se contenta de lui lancer un regard désapprobateur. Il passa ensuite les heures suivantes à écouter de la musique et à dormir. Quelques averses venaient parfois perturber sa tranquillité. Lorsqu'ils passèrent la frontière de l'Ecosse, Jessie ouvrit les yeux et regarda défiler le paysage magnifique. Mais plus la voiture avançait, et plus son angoisse montait. Des larmes perlèrent à ses yeux, mais il se fit suffisamment violence pour ne pas craquer devant les autres.


"...ici c'est ici, oui. Je me rappelle de ces montagnes, on peut les voir de la tour des Serdaigles. Gare-toi là, il ne faut pas qu'on puisse nous voir de la route. "


Stan et les autres sortirent de la voiture. Jessie se retrouva tout seul en compagnie de Morgan, qui lui fit signe d'enlever ses écouteurs. Il mit plusieurs secondes avant de prendre la parole. Il lui demanda qu'il lui réexplique ce qu'ils avaient convenu, et il s'exécuta d'une voix brisée. On pouvait sentir sa détresse, mais son aîné lui posa encore plus de questions, comme s'il ne voulait pas l'entendre. La pluie avait reprise, bien plus forte que les fois précédentes. Le bruit des gouttes qui s'abattaient sur le toit du véhicule était oppressant.


" Tu veux retourner chez nous, n'est-ce pas? Tu veux revoir la mer, le lac et la forêt qui borde le manoir, hein?
Il fait plutôt froid en ce moment, mais c'est toujours aussi beau. "


" Oui. Je veux rentrer à la maison. "


" Je te l'ai promis Jessie, tu pourras y retourner. Maman sera tellement fière d'apprendre ce que tu fais. Moi je suis fier. Je ne t'ai jamais autant considéré comme mon petit frère qu'aujourd'hui. Quand tu douteras, quand tu hésiteras face à des choix difficiles, pense à ce moment, d'accord? "


Jessie acquiesça, touché par ce qu'il venait de lui dire. Il espérait que ce soit vrai. Depuis toujours, il manquait de reconnaissance. Morgan lui donna alors une tape sur l'épaule et l'encouragea à sortir pour se dégourdir les jambes. Il accepta malgré la pluie, inconscient de ce qui allait lui arriver ensuite. Il garda en mémoire le sourire de son aîné, puis il sortit, le cœur un peu plus léger. Peut-être que ce n'était pas si mal que ça. Peut-être qu'il se torturait l'esprit pour rien... Le premier coup l'atteignit dans le ventre, le deuxième le fit s'effondrer dans la boue, lui balayant les jambes. Ce ne fut plus alors qu'une succession de coups de pieds, de poings, qui s'abattirent sur son corps au sol. Lorsqu'il cessa de se débattre, que ses yeux commencèrent à se fermer, il se sentit tiré par les pieds, et des cailloux lui déchirèrent le dos. La pluie qui s'écrasait sur son visage lui semblait tomber au ralenti. Les minutes défilèrent, il ouvrait les yeux de temps en temps, mais sans réellement prendre conscience de ce qui se passait. Et puis on le fit rouler dans le bas côté... Et puis plus rien, à part sa douleur, et le noir de l'inconscience qui l'envahit pour de bon cette fois...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Sam 14 Mai - 17:24

Être fils de loup-garou n’était pas facile tout les jours. Au cours de sa vie, le jeune Lupin avait souvent été dévisagé dans la rue, comme s’il était une bête sauvage. Il avait souvent vu les gens murmurer dans son dos, des mères éloignaient leur enfant. Être le neveu d’Harry Potter avait un peu aidé à faire passer les choses, mais les regards étaient toujours là, comme les murmures. Teddy les avait ignorés pendant un certain temps, avant de devenir provoquant, cherchant à provoquer les murmures de lui-même. Le Gryffondor avait souvent causé des scandales à l’intérieur comme à l’extérieur de l’école. Sa grand-mère en avait souvent ris, ne pouvant faire autre chose. Elle voulait le voir heureux, et non triste de la mort de ses parents. Si faire ces mauvais coups le rendait heureux, et bien, tant mieux. Ted s’était rapidement trouvé à être le petit délinquant, le rebelle, et les adultes semblaient ne pas s’en soucier. On voyait même parfois Potter le traiter de maraudeur, un grand sourire aux lèvres.

Assis tout en haut de la tour d’astronomie, Teddy avait le regard fixe, détaillant le paysage qui s’offrait à lui. Contrairement à tous ceux qui étaient passé par Poudlard, le jeune louveteau n’avait jamais vu le château comme une maison… Le Gryffondor avait toujours eu hâte que les vacances arrivent pour retourner au manoir de sa grand-mère. Maintenant qu’elle était morte, le jeune Lupin se trouvait à ne plus avoir de chez lui. Il se sentait un peu perdu dans ce grand château trop vide pour le bien de tous… il voyait bien les regards tristes des gens qu’il croisait dans les couloirs…

Entendant un bruit tout en bas des escaliers, Teddy se retourna lentement. À cause des gênes de son père, le jeune homme se trouvait à avoir l’ouïe hypersensible… Quelques secondes plus tard, Phoenix pointa le bout de son nez. L’host passait de temps en temps faire un tour dans le château depuis qu’il était en couple avec Alphonse, un membre de l’Ordre plutôt charismatique.

    « Hey
    «Hm…qu’est-ce qu’il y a?


L’host lui adressa un léger sourire. Dans l’air, sa magie se faisait sentir… Teddy avait gardé la sienne, mais celle de Phoenix était douce, puissante, impulsive surtout, et il ne pouvait s’empêcher de frissonner.

    « Rien… Rien du tout, Teddy. Les autres sont sortis, je voulais juste te le dire.


Par les autres, il voulait dire Harry. Phoenix était au courant à quel point l’homme pouvait être protecteur envers le jeune loup par moment. Il s’était rapidement rendu compte que Teddy était l’un des seuls qui voyait le château comme une prison car on lui interdisait de mettre les pieds à l’extérieur, comme s’il était sans défense. Le fait qu’il ait gardé sa magique quand celle-ci avait quitté tout les sorciers pourraient intéresser les chasseurs, et Harry avait peur pour lui. Pourtant, Teddy était loin d’être sans défense. Il était fort, le petit loup.

Passant une main dans ses cheveux, Teddy se contenta d’hocher de la tête et de se lever. Phoenix était au courant qu’il avait envie de quitter le périmètre du château depuis un moment, et était donc venu l’informer. Le remerciant d’un léger signe de tête, il descendit rapidement les escaliers pour se rendre à son dortoir. Rendu là, il prit une veste et descendit jusqu’au hall. Là, il croisa plusieurs hosts qui le saluèrent. Ted leur répondit par politesse, tout en continuant son chemin.

Dés qu’il se trouva à l’extérieur, il put sentir la pluie tremper et alourdir ses vêtements. Elle se trouvait à être chaud, si bien que Teddy n’attendit pas longtemps pour retirer son veste et se promener en simple t-shirt. L’adolescent, voulant s’éloigner au plus vite du château, se mit à courir à toute vitesse. Un sourire fin prenait place sur ses lèvres… il adorait courir depuis qu’il était tout jeune. Sentir la pluie couler sur sa peau était jouissif… libérateur… Cela faisait près de trois mois qu’il n’avait pas quitté le terrain du château, et pouvait être libre, pouvoir bouger de lui-même sans l’accord d’un adulte lui était merveilleux.

Cela devait faire une quinzaine de minute que le jeune homme courrait quand au loin, des silhouettes se dessinèrent. Teddy avait beau être un libertin, il n’était pas stupide. S’arrêtant, le jeune homme murmura un sort de désillusion et avança lentement, sans un bruit. Bien rapidement, il put voir une voiture luxueuse….à l’extérieur, deux personnes semblaient attendre quelque chose. Teddy était sur le point de s’avancer de nouveau quand quelqu’un descendit de la voiture. Un jeune homme un peu plus vieux que lui, certainement. D’où il était, il ne pouvait clairement voir ses traits, mais son visage lui semblait familier. Un sursaut le prit quand l’un des hommes frappa le plus jeune dans le ventre, vite suivit de l’autre. Figé par la surprise, le jeune Lupin regarda le spectacle qui lui faisait face. C’était… abominable. Comment pouvait-on faire une telle chose?

Se ne fut que quelques minutes plus tard que les autres montèrent dans la voiture pour partir. Il regarda un instant la voiture s’aventurer dans la brume que créait la pluie, puis, quand il fut certain qu’ils se trouvaient assez loin, il s’approcha du corps abandonné.

Une légère grimace défigura ses traits en voyant dans quel état il se trouvait. Sa peau, dissimulé derrière sang et boue, semblait être parcellé d’ecchymose. Ces hommes ne l’avaient pas épargné, en tous cas. Passant une main dans ses cheveux, Teddy s’agenouilla tout près de lui, voulant voir s’il respirant toujours. Et il le reconnut. Jessie O’Connell, préfet des Serpentard, 7ième année. Un vrai stéréotype, ce gars. Teddy ne lui avait jamais adressé la parole, et n’avait pas envie de le faire. Pourtant, en le regardant plus attentivement, le jeune Lupin ne put le laisser là. Soupirant doucement, il retira le sort de désillusion et prit le corps dans ses bras. Une légère grimace déforma ses traits en sentant à quel point il ne pesait rien. Hésitant un instant, il finit par transplaner, chose que son parrain s’était permis de lui apprendre vu la situation.

Il réapparut tout près de Poudlard, et sans penser au conséquent, il rentra dans l’enceinte du château et alla vers son dortoir. Aller à l’infirmerie était trop dangereux, surtout que l’infirmière n’allait pas apprécier qu’il amène un étranger ici. Quelqu’un dont ils ne savaient pas s’ils pouvaient avoir confiance. Dans les couloirs, plusieurs hosts et créatures magiques lui lancèrent des regards, murmurant dans son dos, mais Teddy n’y prêta pas attention. L’autre était glacé dans ses bras, trop glacé. Phoenix, ayant surement senti quelque chose, vint rapidement à son encontre.

    «Attend, j’ouvre la porte.
    «’ci


Il ne posait même pas de question, et Teddy en fut heureux. L’host lança un regard rempli d’inquiétude au corps avant de dire son mot de passe. Le dépassant, Teddy alla rapidement déposer Jessie sur le lit avant de commencer à le déshabiller. Il grimaça en voyant que son boxer était mouillé comme le reste et dut le retirer. Dans la salle de bain, Phoenix venait de remplir le bain. Le prenant de nouveau dans ses bras, Teddy alla le déposer dans la baignoire bouillante. Bien vite, l’eau prit une couleur rougeâtre.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Lun 16 Mai - 13:54

Après le noir, vint des formes, des couleurs... Puis une image, ou plutôt un souvenir. Il était dans le hall du manoir O'Connell, et sa mère, les traits défigurés par la colère, le montrait du doigt et hurlait. Lui, il la suppliait de rester, disant qu'il n'avait que 15 ans, qu'il n'avait nul part où aller, qu'elle ne pouvait pas lui faire ça... Et puis sa mère se transforma en son père. Al' avait le regard vide, mais il lui tenait fermement le bras, lui disant qu'il l'avait déçu, qu'il aurait dû le sauver. Jessie essayait de fuir, mais il avançait lentement, très lentement... Il se retrouva devant les portes closes du manoir, les vêtements déchirés, à tambouriner à la porte de toutes ses forces pour qu'on le laisse entrer. Il pleurait de désespoir, il appellait sa mère, mais seul le silence lui répondait. Il frappa jusqu'au sang, et finalement s'effondra sur les marches... Ses yeux se fermèrent, et seul une musique résonna dans sa tête... Where is my mind... Where is...

Il sentit qu'on le soulevait du sol, qu'on l'arrachait aux marches d'escaliers détrempés du manoir familiale. Il murmura le nom de son frère, mais il ne savait pas si on l'avait entendu. Morgan prit forme vaguement, mais au fond il savait que ce n'était pas lui. Jessie s'accrocha de toutes ses forces autour de lui, lui demandant de l'aider... Il se sentit flotter pendant plusieurs minutes. Peu à peu, le visage de Morgan fit sa place à celle d'un garçon de son âge. Mais ce n'était que des flash... de conscience ou d'inconscience, l'irlandais n'en avait aucune idée.


« ... j’ouvre la porte
« ’ci


Ses cheveux dégoulinant étaient collés sur son visage. Il avait tellement froid. Seul la personne qui le tenait lui donnait chaud, et il aurait voulu ne jamais s'en détacher. Puis vint la douleur, alors qu'il sentait qu'on le touchait. Mais il n'avait pas encore assez reprit conscience pour le dire. Ce fut seulement lorsqu'il entra en contact avec de l'eau chaude, qu'il se sentit peu à peu revenir à la réalité. Il gémit, ses douleurs devinrent de plus en plus forte, et lorsqu'il ouvrit les yeux, qu'il vit face à lui un garçon un peu trop près à son goût, il sursauta et commença à se débattre, éclaboussant tout ce qui se trouvait à portée. Le fait qu'il soit nu était devenu un détail auquel il ne pensait même pas.

" Qu'est-ce que ?!!!! OU JE SUIS BORDEL ???
MERDE... j'ai mal... j'ai... "


Lorsqu'il vit la couleur de l'eau, c'est comme si toute sa douleur se réveilla d'un coup. D'autant plus que ses mouvements pour tenter de sortir de la baignoire était en train d'aggraver les choses. Il frappa par réflexe le jeune homme qui tentait de le maintenir dans l'eau. Il n'entendait même pas ce qu'il disait, il le regardait sans le voir. Il se mit à sangloter sans pouvoir s'en empêcher, et à gémir de plus en plus fort. Le contact de l'eau sur ses blessures était douloureux... Il crut entendre une autre voix, suivit d'un juron de la part du garçon qui avait les cheveux... noir. Et puis il sentit qu'on le forçait à se rallonger dans la baignoire. On lui murmurait des mots à l'oreille, mais ce fut autre chose qui l'apaisa. Et il ne pouvait pas y croire. La douleur s'atténuait un peu au fur et à mesure qu'il s'immergeait dans l'eau. Il prit le bras de la personne derrière lui, qui entourait son torse et il comprit. La magie. Il lui transmettait de la magie pour atténuer sa douleur et le rendre plus calme, d'un simple toucher. Sa respiration se ralentit, et ses yeux se posèrent sur le garçon. Il avait l'air à la fois en colère et intrigué par son regard.

" Dé... désolé Lupin. T'avais... une tête qui me revenait pas. "

Il se mit à sourire, mais il ne ressentait que de la tristesse. Il était entré. Il avait reconnu Ted Lupin. La première phase avait marché. Alors pourquoi aurait-il voulu se noyer dans l'eau rouge sale du bain? Ses yeux se fermèrent à nouveau, et sous les effets de la magie, il tomba à nouveau dans l'inconscience...


° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Sam 21 Mai - 7:46

Bien vite, alors que l’eau devenait de plus en plus sombre, des gémissements virent à ses oreilles. Teddy sut aussitôt de quelle personne ils provenaient, et pourtant, il ne put s’empêcher de lancer un regard à Jessie pour s’en assurer. Il grimaça légèrement en voyant que le Serpentard était vraiment en train de se réveiller. Il allait lui piquer une crise, c’était sur et certain. Tournant son regard vers Phoenix, le louveteau ouvrit la bouche, prêt à l’informer. Après tout, il était évident que le coréen était curieux vis-à-vis ce gars. Teddy n’était pas du genre à ramener un chiot errant chez lui… et cela, tout le monde le savait. Passant une main dans ses cheveux qui viraient légèrement vers le rouge, Teddy prit finalement la parole;

    « Écoute…


Un autre gémissement se fit entendre, plus fort que le précédent. Inquiet, le Gryffondor tourna son regard vers le blessé. L’eau dans laquelle se trouvait était de plus en plus rouge, et les cheveux de Ted tournèrent d’un coup vers le blanc. Était-il déjà en train de mourir? ! Merde, il ne savait même pas comment soigner quelqu’un! S’agenouillant près de lui pour voir s’il avait un pouls normal, Teddy tendit la main vers son cou, voulant sentir son cœur. Il sursauta légèrement en sentant un mouvement. Bougeant finalement, Jessie ouvrit grand les yeux, une grimace hideuse déformant ses traits. Il bougeait dans tout les sens, et l’eau éclaboussât un peu parfois. Sur Teddy en principale, pour tout dire. Le jeune Lupin se retint pour ne pas l’immobiliser de force.

    " Qu'est-ce que ?!!!! OU JE SUIS BORDEL ???
    MERDE... j'ai mal... j'ai... "


Malgré ses paroles, Jessie essayait toujours tant bien que mal de quitter le bain. Teddy leva les yeux au ciel un instant, avant de chercher du regard Phoenix… puis remarqua que celui-ci avait filé. Le salopard, il avait fait exprès! Monsieur n’avait pas envie de l’aider à s’occuper de ce chien errant un peu trop difficile! Pfff. Et on disait que c’était lui le méchant. Ceux qui disaient cela ne connaissaient pas le méchant Phoenix, en tous cas!

Oubliant à quel point il était mouillé d’eau et de sang, Teddy tenta finalement de l’immobiliser. Brillante idée, car il se mangea rapidement un coup en pleine gueule.

    « Bordel O’Connell, calme-toi par Merlin!


Malheureusement, l’autre ne semblait pas entendre ses pouvoirs. Il semblait emprisonner dans une bulle de terreur, et le Métamorphage ne savait que faire pour le calmer. Il sentit quelque chose se briser en lui en entendant les premiers sanglots de Jessie… Les gémissements qui s’y mêlaient ne l’aider en rien, aussi… Réfléchissant à toute vitesse, Ted essayait de trouver tant bien que mal un moyen pour le calmer. Il pensa bien pendant une seconde à l’assommer, mais son parrain n’allait certainement pas apprécier cela.

    « Teddy?


Entendant la voix de Phoenix, le jeune loup sentit une profonde colère l’envahir. D’où revenait-il, celui-là?!

    « Bordel Phoenix, t’es chiant à ficher ton camp d’même!


Tournant son regard vers Jessie, il le vit en train de le fixer avec un peu de …surprise? Enfin, peu importe… il profita de son instant de calme pour le forcer à se rallonger dans la baignoire... Il lui semblait que Phoenix chuchotait quelques mots, essayant de le calmer, mais Teddy s’en fichait. Il venait de se rendre compte d’une chose… dans les veines de Jessie, aucune magie. Pas même une miette. Peut-être que…?

Toujours à côté du bain, Teddy déposa une main sur son épaule. De sa paume un peu de magie s’échappa, se glissant doucement dans les veines du sorcier blessé. Une seconde à peine passa avant que le jeune homme ne se fige. Un instant, il crut que son idée fonctionnait, mais Jessie leva la main, agrippant le bras de Phoenix qui se trouvait derrière lui. Bien vite, le coréen se trouvait à l’encercler de ses bras sans pouvoir rien faire. Teddy haussa d’un sourcil, étrangement en colère d’avoir été aussi facilement remplacé par l’host. Il avait de la magie lui-aussi, pourtant!!

S’apprêtant à se lever pour quitter la pièce, le loup arrêta pourtant son geste en croisant le regard de Jessie. Que lui voulait-il?

    " Dé... désolé Lupin. T'avais... une tête qui me revenait pas. "


Pff. Tout ça pour une pareille connerie. Et en plus, ce con souriait. Phoenix d’ailleurs. Passant une main dans ses cheveux, Teddy se leva finalement.

    « M’faut une clope.


Allant dans sa chambre, le jeune homme aux cheveux noirs à cause de la colère alla ouvrir la fenêtre puis s’y assit, allumant sa clope. Il ferma les yeux un instant, essayant de se calmer… chose qui fonctionna doucement, car ses cheveux reprenaient leur couleur d’origine. Quelques minutes passèrent avant qu’il n’entende Phoenix quitter la salle de bain, venant le rejoindre.

    « J’ai vidé le bain…pour pas qu’il s’y noie, quoi. J’vais rejoindre Al’.
    «’Kay.


Le regardant quelques instants comme s’il voulait lui dire quelque chose, Phoenix finit tout de même par partir. Le regardant faire, Teddy termina calmement sa cigarette…son regard se porta vers sa guitare, et se levant, il alla la prendre.

Il avait envie de jouer un peu. Pour se détendre…

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Jeu 26 Mai - 12:49

Il entendait un air de musique depuis quelques minutes déjà. C'était de la guitare, un son très agréable à écouter. Il se laissa bercer quelques instants, le temps pour lui d'ouvrir les yeux et de se rappeler ce qu'il faisait là. Progressivement, l'image de la voiture, des paroles de Morgan, puis de la pluie et des coups qu'il avait reçu défilèrent dans son esprit. Il ne savait pas qu'il allait se faire tabasser par les hommes de son frère. Il aurait pu crever merde! Et si personne n'était passé dans le coin pendant des jours?! Jessie remua et comprit qu'il était dans une baignoire. Vide. Nu. Il se redressa, contrarié qu'on l'ait abandonné là. Il se rappela de Lupin, qu'il lui avait mit une bonne baffe. Mais c'était surtout la magie dont il se souvenait. Il se regarda et vit avec stupéfaction que à la place des hématomes, des bleus et du sang, il n'y avait plus que quelques marques légères. Au toucher, il avait à peine mal. L'oeuvre d'un host. Il n'en avait jamais vraiment approché de près. Devenu chasseur par la force des choses et par son frère, il n'avait jamais participé à une chasse, ou pire. Les seuls qu'il avait aperçut, étaient ceux de Londres, qu'il avait pu voir du haut des fenêtres de l'appartement de son frère. Écoutant encore un peu l'air de musique, il enjamba finalement le bord de la baignoire et se mit en quête d'une serviette.

Il n'était pas très stable sur ses jambes. Le choc sûrement de se retrouver à Poudlard de cette façon. Le choc tout court d'avoir été battu sévèrement. Jessie, pieds nus, se mit à marcher, une serviette autour de la taille, même si ses hôtes avaient déjà tout vu. Mais quand même, se promener à poil, ça se faisait pas trop. Il avait du mal à réaliser qu'il était de retour à Poudlard. Il aurait tout donné pour y être comme un simple élève devant terminer sa 7ème année. Là, il avait le coeur lourd et la conscience qui le ramenait constamment à la réalité des choses: il était un espion. L'idée même de faire un coup dans le dos à ceux qui lui avaient sauvé la vie le répugnait. Il était peut-être un Serpentard, mais il avait quand même des valeurs. Plus que son frère, c'était clair. Mais pas assez pour refuser de le faire fallait croire...


" J'aurais dû crever. Je mérite pas d'être ici, merde. "


Il avait parlé à voix haute comme un imbécile. Et il avait avancé vers la musique inconsciemment. Il regarda autour de lui. Depuis combien de temps avait-il quitté la salle de bain? Tout ce qu'il savait c'est que ses pas l'avaient mené devant la porte ouverte d'une chambre. Il n'avait croisé personne sur le chemin, il s'était guidé au son de la musique. Puis son regard accrocha celui de Ted Lupin, assis au bord d'une fenêtre, guitare en main. Il n'avait pas stoppé à son arrivée dans la pièce. Du coup il avait moins l'impression de faire intrusion. Jessie sentit une agréable odeur de cigarette. Il vit le paquet qui traînait, mais en fait il y avait plus urgent. Comme s'habiller.


" Je peux avoir mes fringues? Ou quelque chose? "


Il observa Lupin et ne put s'empêcher de remarquer ses cheveux à nouveau. Ils étaient normaux, et plus noirs. De ce qu'il avait entendu sur lui, il était Métamorphomage, mais il n'avait jamais eu l'occasion de lui demander confirmation. Il lui montra le placard d'un signe de tête, et l'irlandais allait ouvrir les portes lorsqu'elles le firent d'elles-mêmes. Il se recula comme un idiot, comme si c'était la première fois qu'il voyait ce phénomène. Il était en fait étonné de voir la magie, pourtant quotidienne, se manifester à nouveau. C'était comme s'il avait déjà perdu tout espoir, et que se rendre compte qu'en fait rien n'était joué, que c'était encore possible de les retrouver, bah ça le surprenait. Il n'osa pas regarder le jeune homme, certain qu'il devait se foutre de sa gueule. Lorsque les vêtements lui attérirent dans les bras, il tourna quand même la tête vers Ted. Est-ce que c'était lui qui...? Avait-il retrouvé ses pouvoirs? Peut-être ne les avait-il jamais perdu... Il reprit sa chanson à la guitare alors qu'il s'habillait. Inutile de jouer les pudiques, il devait être celui qui lui avait retiré ses habits, et aussi... celui qui l'avait porté. Jessie se sentit rougir sans trop savoir pourquoi. Ah si, sûrement le fait qu'il n'aurait jamais voulu quitter ses bras...

Il voulut le remercier mais il ne voulait pas interrompre Lupin. Il aimait bien ce qu'il jouait et comment il jouait. Que Jessie O'Connell chante et joue de la guitare était de notoriété publique dans tout le château. Mais il ignorait que Ted Lupin possédait ce don lui aussi. En fait, il ignorait presque tout de lui. Alors ils s'observèrent tout le long de la chanson. Jessie aimait les mecs, ça aussi, pas mal de monde le savait. Il avait perdu quelques amis masculins à cause de ça, craignant sûrement qu'il ne les viole dans leur sommeil ou une connerie comme ça. Lorsqu'il cessa finalement de jouer, l'irlandais détesta le silence qui s'en suivit. Comme si aucun des deux ne savait vraiment quoi faire à présent. Lui il lui aurait bien joué quelque chose pour le remercier. Il se passa une main dans les cheveux, qui devaient sûrement ressembler à rien et dit:



" Je te remercie pas Lupin. Si je m'étais vu sur le bas côté, je me serais pas arrêté. T'as pas idée de l'enfoiré que je suis. Le seul O'Connell a pas devenir chasseur, ça a de quoi me faire détester ou pire. Mon propre frère veut me buter tellement il a honte...
Je me suis dis que tu voulais ptèt savoir. Enfin, j'imagine que tu t'en fous en fait. Bon...
Je veux pas te créer d'emmerde, alors je pars. Je sais que Poudlard est devenu un lieu VIP alors..."


Il le regarda dans les yeux, guettant sa réaction. Au fond de lui, il se haïssait tellement pour ce qu'il était en train de faire. Mais Morgan était encore trop présent dans sa tête. Son sourire confiant aussi. Il avait fait naître cette stupide envie de ne pas le décevoir. Il avait fait naître en lui cette terrible envie de revoir la maison, de redevenir le cadet indiscipliné de la famille O'Connell. Alors il lui tourna le dos et fit quelques pas pour sortir de la chambre. Si Ted Lupin le retiendrait, il aurait des chances de pouvoir rester au château. S'il estimait qu'il n'avait rien à faire ici, ce serait bien plus difficile, voir impossible. C'était la première fois qu'il tentait de manipuler quelqu'un, et il avait déjà envie de cracher toute la vérité et de demander pardon. Pour ce qu'il allait faire, pour tout. Tout son corps, soudain voûté sous le poids de la culpabilité alors qu'il atteignait la porte, soufflait au jeune homme qui l'avait recueilli de le laisser partir, de ne pas être assez bête pour le prendre en pitié, de ne pas se montrer compatissant envers lui. 'Reste où tu es Lupin, sois pas con, reste où tu es et laisse moi quitter ta vie aussi vite que j'y suis entré. Reste où tu es, reste où tu es...'

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Mar 31 Mai - 4:58

Si une chose était capable de détendre rapidement le jeune lupin, c’était bien la musique. À cause de ses gênes de loup-garou, il lui arrivait souvent de se fâcher rapidement, et ce, pour des raisons plus que stupides. Il n’en avait pas vraiment honte, surtout cela lui venait de son père, mais il savait à quel point cela pouvait être dérangeant pour les autres… après tout, un loup-garou en colère n’était pas une chose qu’on souhaitait voir tout les jours, quoi…Alors, il s’était mis à la musique. Sa grand-mère avait essayé, quand il était tout petit, de lui faire prendre des cours de violon, mais le résultat n’avait pas été très encourageant… il avait décidé de lui-même de prendre des cours de guitare… puis de drums… la vieille Black avait souvent rouspété à cause du bruit qu’il pouvait faire quand il jouait…

Teddy s’était rapidement mis en colère, allez savoir pourquoi… voir Jessie dans un tel état n’était pas très agréable à l’œil, et le fait que Phoenix s’amusait à disparaitre et apparaitre ne l’aidait pas non plus… ça le mettait un peu plus sur les nerfs, en faite. Alors il avait sorti sa guitare, et avait commencé à jouer. Quelque chose de léger, quelque chose qu’il aimait bien écouter, depuis quelques semaines. C’était une chanson que sa grand-mère se plaisait à fredonner quand elle s’occupait de son jardin… qu’elle lui demandait souvent de jouer, d’ailleurs…

    And, I wonder Baby
    Will you stay with me
    Yes I wonder now
    What we used to be
    Cause I wonder
    Will you always love me, yeah


Sa voix, basse et douce, était à peine audible… il n’avait pas envie de réveiller Jessie… pas envie qu’il ne l’entende… En faite, pour tout dire, le jeune homme ne chantait pas souvent devant les gens, voir très peu souvent… il avait souvent chanté devant sa grand-mère… et d’autres fois pour endormir la petite Lily…mais sinon, très peu de gens avait pu entendre sa voix.

Les yeux fermés, il jouait… il jouait pour se calmer, et doucement, ses cheveux étaient certainement en train de reprendre leur couleur normal. Enfin, il espérait, au moins…

    « J'aurais dû crever. Je mérite pas d'être ici, merde.


Un sursaut, un faux accord. Un instant, Ted ouvrit les yeux, regardant fixement la porte, comme si le blessé allait arriver plus vite… mais rien. Il se contenta alors de continuer de jouer, mais sans les paroles. Après tout, il gardait sa voix pour les gens qu’il aimait, les gens en qui il avait confiance… et Jessie était loin d’en faire parti…Quelques instants plus tard, le brun apparut enfin dans la pièce. Ted fut presque heureux de voir qu’il avait pensé à mettre une serviette autour de sa taille. Il l’avait vu nu assez longtemps à son gout, quoi.
Il haussa d’un sourcil en voyant que le plus vieux le regardait avec insistance.

    « Je peux avoir mes fringues? Ou quelque chose?


Ah. Bonne idée. En même temps, ça expliquait pourquoi il le fixait comme ça. Teddy avait presque eu peur, pendant un instant. Après tout, presque tout le monde savait que O’Connell aimait les mecs, quoi. Le métamorphage n’était pas homophobe, il aimait bien les hommes lui aussi, mais tout de même… O’Connell… il y avait une limite à ne pas franchir, quoi. Il baignait dans la magie noire, ce mec. Il s’y noyait, même, et Ted n’était pas du genre à s’accrocher aux gens de ce genre.

Lui faisant un signe de tête, le loup-garou lui désigna le placard. Il tourna par la suite son regard vers son paquet de cigarette, voulant s’en allumer une nouvelle, quand un petit cri vint à ses oreilles. Haussant d’un sourcil, Teddy ne put s’empêcher de sourire légèrement en voyant l’air surpris de Jessie. Bah oui, les portes s’ouvraient automatiquement. Le Serpentard n’avait pas vu de magie depuis longtemps, cela se voyait.

    « ‘est ensorcelée.


Il avait à peine murmuré ses mots, et il était presque sur que Jessie n’avait rien entendu. Passant une main dans ses cheveux, il alluma sa cigarette, puis recommença à jouer… la clope au bec, il murmurait d’une voix à peine audible les paroles qui la constituait... Ses yeux étaient fixés sur sa guitare pour ne pas voir de nouveau les fesses de Jessie… après tout, des fesses, c’était des fesses, et ça pouvait donner des idées et des envies à n’importe qui. Quelques instants se passèrent ainsi, et vint le moment où Ted dut retirer la certaine quantité de cendre qui avait élu domicile au bout de sa clope… il arrêta donc de jouer pour jeter la cendre par la fenêtre…et son regard tomba sur Jessie. Les deux bras ballant, le jeune homme le fixait, l’air égaré. Haussant d’un sourcil, le Gryffondor attendit sagement qu’il prenne la parole. Parce que sérieusement, il n’avait rien à lui dire, lui.

    « Je te remercie pas Lupin. Si je m'étais vu sur le bas côté, je me serais pas arrêté. T'as pas idée de l'enfoiré que je suis. Le seul O'Connell a pas devenir chasseur, ça a de quoi me faire détester ou pire. Mon propre frère veut me buter tellement il a honte...
    Je me suis dis que tu voulais ptèt savoir. Enfin, j'imagine que tu t'en fous en fait. Bon...
    Je veux pas te créer d'emmerde, alors je pars. Je sais que Poudlard est devenu un lieu VIP alors...


Ils se fixèrent encore un moment, et Teddy aurait pu jurer que les paroles de Jessie étaient parcellé de mensonge… quelque chose en lui, peut-être son instinct de loup, lui disait qu’il mentait. Quelque chose n’était pas nette, dans cette histoire… et pourtant, il avait vu le jeune homme se faire tabasser…Le pas lourd, O’Connell se dirigea vers la porte, et Teddy fit son possible pour ne pas pouffer de rire. Une petite musique de fond triste aurait bien pu accompagner le tout, quoi… il lui faisait quoi, O’Connell, franchement? Une scène du Titanic, ou un truc du genre?

Quand il eut quitté sa chambre et que la porte fut de nouveau fermée, Teddy reprit sa guitare, voulant jouer encore un peu. Il en avait toujours autant de besoin.

    « AHHHH!! UN INTRUUUUUUUUUUUS!! P’PA!!


Ouvrant grand les yeux, Teddy déposa en vitesse son instrument et courut vers la porte, l’ouvrant rapidement. Il chercha du regard la petite Lily – car c’était elle qui avait hurlé, et la prit dans ses bras. Celle-ci, les larmes aux yeux, tremblée comme une feuille… Déposant un baiser sur sa douce chevelure rousse, Teddy lui murmura des mots à l’oreille, essayant de la calmer. Il tourna son regard vers Jessie qui semblait figer, puis leva les yeux au ciel en entendant des bruits de pas de courses derrière lui. Harry Potter avait les oreilles fines.

    « Qu’est-ce qui se passe, ici?! C’est qui, celui-là?
    « Un con, ignore le.
    « Ted!


Le louveteau leva les yeux au ciel de nouveau, soupira, puis répondit, ses cheveux tournant doucement au rouge/orange…

    « Un mec qui s’faisait tabassé d’hors…
    «T’es sorti?
    « On s’en fout. Il est louche.


Le regard de Harry se tourna vers Jessie, le fixant de son regard émeraude. Quelques secondes se passèrent, puis.

    « Suis-moi.


Il l’amenait certainement à la salle de réunion. Curieux, Teddy suivit, Lily toujours dans les bras.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Sam 4 Juin - 13:00

Okay, il avait franchement l'air con. La porte s'était fermée, et pas de signe que Ted Lupin la rouvre pour le rattraper dans un élan mélodramatique. Bon. Jessie se demanda alors quoi faire. S'il partait de Poudlard, il ne reverrait jamais le manoir, et il était quasiment sûr que son frère le rejetterait, lui interdirait de poser le pied en Irlande, et peut-être même le foutrait dehors de l'appartement londonien. Avait-il envie de finir à la rue? Non. Avait-il envie de jouer les infiltrer et de mentir à chaque phrase? Non plus. Alors que faire. Il donna un coup dans le mur, de dépit. Il craignait apparemment pour jouer les espions. Enfin, en attendant, il était à Poudlard lui. Il connaissait pas mal de chasseurs qui auraient tué père et mère pour être ici. L'irlandais pouvait ressentir la magie partout. Il posa une main sur le mur qu'il avait cogné, et ressentit du pouvoir. De l'autre côté se trouvait peut-être un host. C'était d'ailleurs peut-être auprès d'eux qu'il fallait chercher du soutient. Celui dans la salle de bain tiens. Il l'avait apaisé, et soigné, alors peut-être que lui, à l'inverse de Lupin, le prendrait en pitié? Jessie réalisa alors tout ce qu'il venait de penser, et des larmes montèrent à ses yeux. Mais quel salaud était-il devenu en même pas une demie-journée! Tout le côté O'Connell qu'il s'efforçait de combattre, les embrouilles, la manipulation, voilà qu'il plongeait dedans presque naturellement...

Il avait marché pour s'éloigner de la chambre où se trouvait Lupin. Il détestait ce garçon qui ne lui venait pas en aide, qui ne l'avait pas retenu, alors que son autre lui, se félicitait qu'il l'ait laissé partir. Mais en même temps, y avait-il eu quelque chose dans son speech de tout à l'heure qui l'avait trahi? Avait-il éveillé des soupçons chez lui? Il avait du mal à croire que le simple fait de savoir qui il était l'empêchait de lui faire confiance. Il était un bon Serpentard, il avait des amis dans toutes les maisons, il détestait toutes les histoires autour des Sangs Purs, et jusqu'à présent, il n'abusait pas de son autorité de préfet. Il eut soudain envie d'y retourner pour lui poser la question, lui demander quel était son problème au juste. Et peut-être que lui en coller une deuxième dans la tronche le soulagerait tiens.


« AHHHH!! UN INTRUUUUUUUUUUUS!! P’PA!!

" N... non, attends, petite, cries pas!! "

Ameuter tout le château n'était pas dans ses plans, et cette petite rousse était littéralement en train de le faire. Le fait de voir une jeune fille à Poudlard avait de quoi surprendre dans un premier temps. Et puis vint l'horreur de lui faire du mal. Et si elle se trouvait là quand... quand... Non, Morgan ne lui ferait rien, il l'épargnerait... Lui en tout cas, il ferait en sorte de mettre les innocents à l'abri le moment venu. Jessie vit alors ses pires craintes se réaliser. Non en fait, c'était même pire que tout.

« Qu’est-ce qui se passe, ici?! C’est qui, celui-là?
« Un con, ignore le.
« Ted!


Trop aimable Lupin, vraiment. L'avait-il dit à voix haute? En tout cas, la petite le regardait avec des grands yeux apeurés, comme s'il était un détraqueur. C'est vrai qu'il ne se sentait pas déjà mal, fallait qu'une gamine en rajoute une couche.

« Un mec qui s’faisait tabassé d’hors…
«T’es sorti?
« On s’en fout. Il est louche.


Jessie avait envie de leur dire qu'il était là avec eux, et que ça se faisait pas de parler des gens comme s'ils existaient pas. En tout cas, lui qui pensait que celui qui l'avait sauvé du bas côté serait son meilleur allié, il avait tout faux. Voila t-il pas qu'il le descendait devant Harry Potter en personne. Ce dernier d'ailleurs le fixait d'une étrange manière... MERDE!! Jessie aussitôt, bloqua son esprit. Son frère avait passé deux étés à le lui apprendre. En grande partie à cause de leur mère, qui ne cessait de mettre en doute ce qu'il disait, et qui pouvait voir que Jessie racontait souvent ce qu'elle voulait entendre. Morgan s'était dit que le jour où elle ne pourrait plus lire dans la tête de son cadet, il avait de grandes chances de remettre un pied au manoir. Sauf qu'il se rappela de quelque chose un peu tard: ses pouvoirs d'Occlumens avait disparu en même temps que sa magie. L'irlandais eut alors toutes les peines du monde à dissimuler son angoisse d'être découvert. Tout le monde savait que Potter avait été le premier à retrouver ses pouvoirs. Face à lui, le jeune O'Connell n'avait donc aucune chance...

« Suis-moi.


Il avait le cœur battant. Les yeux baissés, il obtempéra. Il en voulait tellement à Morgan à cet instant. Qu'avait-il crut? Qu'il parviendrait à déjouer les hosts, les créatures magiques et les sorciers ayant récupérés leur pouvoirs ?! Lui devenu simple moldu! Il était tellement con. Lui, son frère.

" Ecoutez, je voulais pas venir ici, c'est... c'est pas moi, c'est lui !! "

Jessie montra Ted, et la petite dans ses bras lui donna une tape sur le doigt. Puis elle lui cria après, comme quoi son Teddy c'était le plus beau et le plus fort, qu'il allait lui casser la figure et que lui à l'inverse de son Teddy, il était méchant. Il vit alors le grand sourire sur le visage de Lupin. Du genre, bien fait pour toi. L'irlandais détourna les yeux et remarqua que Harry Potter les regardait d'une curieuse manière. Comme si la situation l'amusait. Ben au moins deux que ça faisait rire...

" Entre là. Non, pas toi Ted. Toi non plus ma chérie. Mais reste dans les parages, j'aimerais te dire un mot ensuite. Non pas à toi Lily, à Teddy."

Le cadet des O'Connells se sentait vraiment de trop dans cet espèce de famille où les sourires fusaient, les rires aussi et où papa Potter semblait être l'homme parfait. Oui, il était en colère et tellement jaloux. Il avait tant espéré connaître ça avec le sien. Tout ce qu'il avait reçu en échange c'était du rejet. Il entra dans une salle sans un regard pour personne, le visage fermé. Il s'assit sur une chaise autour d'une longue table. Potter alla s’asseoir sur une autre en face, mais il ne dit rien. Il ne faisait que de le regarder. Au bout d'un moment, Jessie demanda:

" Vous me demandez rien? "
" Pourquoi? Tu as quelque chose à me dire? "


Super. Répondre par une question, c'était très instructif. Il se tortilla sur sa chaise et soupira. C'était pire que des questions en fait, au bout d'un moment, le silence devint tellement lourd que l'irlandais avait envie de lui donner des infos gratos juste pour le briser. Finalement, Potter lui dit:

" Alors? Je t'ai posé une question non? Mais tu es peut-être bouché, alors je la répète: est-ce que tu as quelque chose à me dire? "
" Heu... Nan. "
" Si tu m'assures que tu n'as rien à me dire, alors tu peux rester ici. "
" Quoi vous... vous me feriez confiance, comme ça? "


Jessie en avait ouvert la bouche de surprise. Son interlocuteur acquiesça, mais ses yeux ne quittaient pas les siens. Il n'arrivait pas à les détourner en fait, c'était comme si une pression invisible influait sur lui et qu'il se devait d'être sondé de cette manière. Aucun des deux ne clignait même des yeux. Puis cela s'arrêta. Harry Potter se releva et lui dit qu'il pouvait sortir de la salle. L'irlandais se leva, chancelant quelque peu. Il ne pouvait pas croire que ça allait en rester là. Il ne lui avait même pas demandé qui il était, ce qu'il faisait là, pourquoi il avait des vêtements de Lupin sur le dos, rien. Et en plus, il pouvait rester. Il y avait forcément quelque chose de pas net. Il le raccompagna jusqu'à la porte qui s'ouvrit sur Ted. Ses yeux allaient de l'un vers l'autre. On aurait dit qu'il avait entendu la conversation et que lui non plus n'avait rien comprit, ou pire, qu'il n'approuvait pas de voir un O'Connell avoir accès au château. C'était sa faute en même temps. Il l'avait ramené là, nan?

" Ted, à toi maintenant. Ah, Lily, tu peux lui montrer sa chambre? On va lui donner celle à côté de Teddy, d'accord? "

La tête qu'ils firent tous les trois devait être hilarante pour qu'il se permette de sourire. Lupin avait les cheveux rouge vif, Lily semblait contrarié de devoir s'occuper du méchant, et Jessie... Jessie se sentait tellement coupable en cet instant qu'il aurait voulu disparaître. Il avait eu la bénédiction de Harry Potter. Il y avait sûrement des choses qu'il ignorait sur le pourquoi du comment, mais il pouvait rester, et malgré tous les sentiments contradictoires que ça éveillait en lui, il ne pouvait s'empêcher de penser que la première phase du plan avait réussie. L'image de la mer qui s'écrasait sur les falaises non loin du manoir O'Connell acheva de balayer sa culpabilité...

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Jeu 16 Juin - 0:20

Teddy n’aurait jamais cru que son parrain allait se pointer. Il s’était plu à penser que Jessie serait sorti de l’école, retournant chez lui dans sa belle petite famille d’irlandais. Il aurait aimé que les choses se passent ainsi, que Lily avait crié, et Harry était arrivé. Ce n’était pas de la faute de la fillette, pourtant, mais le métamorphage ne pouvait s’empêcher de lui en vouloir légèrement…quelque chose lui disait, tant bien que mal, que le fait que l’O’Connell reste dans le château était une mauvaise chose pour eux. Qu’il n’allait pas apprécier le résultat, ou encore, que les choses n’allaient pas se passer d’une façon dont il penserait… que les choses allaient changer, quoi.

Tournant son regard vers celui qui lui apportait tant de tourment, Ted le détailla du regard. Le Serpentard semblait littéralement tremblant de peur…Harry Potter lui faisait-il peur? À cette pensée, Teddy eut un léger sourire en coin, quelque peu arrogant. Il faisait moins le fier, maintenant? Pas de rattrape moi, ou je te manipule comme un con, hein O’Connell? Le louveteau était sur le point de lui faire une remarque quand Jessie se tourna vers lui, le pointant du doigt.

    « Ecoutez, je voulais pas venir ici, c'est... c'est pas moi, c'est lui !!


Lily lui donna une tape sur le point, et Teddy, qui avait envie de frapper le garçon, se contenta plutôt de sourire. Elle était mignonne, la gamine, tout de même. Il l’écouta parler en silence, souriant doucement en l’entendant le complimenter comme s’il était l’un des hommes le plus beau sur terre. Pour la petite Lily, Teddy Lupin se trouvait à être l’homme parfait, son futur époux, et son prince charmant. Déposant un baiser sur sa joue en la remerciant de le défendre si bien, Ted ricana en la voyant rougir comme une rose fraiche. Avec la rouquine, il se trouvait à devenir doux et charmant, chose qu’il se trouvait à être qu’avec les gens qu’il appréciait le plus. Des gens rares, en soit. Jamais il ne s’était retrouver à avoir un tel caractère avec quelqu’un dans cet école, gardant toujours son caractère espiègle et rebelle.

Tournant son regard vers les deux hommes, il lança un regard bien fier à Jessie avant de tourner son regard vers Harry. Son parrain venait tout juste d’ouvrir une porte, et le loup-garou la reconnut pour être celle de la salle de réunion de l’Ordre. Il haussa d’un sourcil un instant, se posant des questions, quand Harry dit au Serpentard de rentrer. Il voulut protester un instant, voulant participer à la conversation, mais son parrain lui lança un regard qui l’en empêcha. Il ne fallait pas mettre le Grand Harry Potter en colère pour si peu…

Regardant la porte se refermer derrière les deux hommes, Teddy fronça les yeux un instant, grognant. La pleine Lune étant plus ou moins proche…en faite, elle était pour ce soir. À cette pensée, le loup grogna de nouveau, sachant très bien ce qui allait se produire. À cause de ses gênes de métamorphage et de loup, il se trouvait à prendre la forme d’un loup dés que la lune pointait le bout de son nez. Il détestait cela, même si les autres trouvaient cela mignon. Il aimait le faire d’être plus fort, plus attentif et plus agile, mais il détestait cette transformation. Le regard de Harry sur lui, quand il était sous cette forme, était si triste, si nostalgique… Ted savait pertinemment que son apparence de loup était très semblable à l’animagus de Sirius Black, le parrain du sien… il détestait savoir qu’il lui rappelait de tristes souvenirs.

Passant une main dans sa crinière de lion, Ted alla se coller au mur, s’y laissant glisser tout près de la porte. Bien vite, Lily vint prendre place à côté de lui, et le garçon caressa ses cheveux si doux, fermant les yeux, tout attentif à ce qui se déroulait dans la pièce juste à côté.
Les sourcils froncés, il essayait tant bien que mal de comprendre où voulait en venir son parrain. Pourquoi posait-il de telles questions? Pourquoi tant de mystère? Teddy n’y comprenait rien, et cela l’enrageait. Où voulait-il en venir? Un sursaut le prit en l’entendant dire que Jessie pouvait rester dans le château. Il n’eut pas le temps de se poser plus de question, car des bruits de pas se firent entendre; ceux de Harry et Jessie. Se levant en vitesse tout comme Lily, il se mit devant la porte. Celle-ci s’ouvrit rapidement, et il planta son regard dans celui de Teddy, essayant de comprendre ce qui était en train de se passer. Pourquoi? Voilà ce qu’ils semblaient se demander tout les deux.

    « Ted, à toi maintenant. Ah, Lily, tu peux lui montrer sa chambre? On va lui donner celle à côté de Teddy, d'accord?
    « Qu-Quoi?!


Ah non, pas à côté de sa chambre! Jamais il ne serait capable de supporter ce gars à côté de lui en tout temps! Il voulait un peu d’intimité, tout de même, pour passer un peu de temps avec cet host qui lui courrait après. Se souvenant de ce qui était arrivé quelques jours plus tôt, il sentit ses cheveux changer de couleur, et grogna. Il détestait ses cheveux, parfois.

Passant une main dans ses cheveux, Teddy détourna le regard, essayant de penser à autre chose. Il soupira un grand coup, passant une main dans les cheveux de sa Lily puis rentra dans la salle, attendant son parrain. Il ne fallut que quelques secondes avant que celui-ci ne viennent le rejoindre.

Il leva un regard noir dans sa direction. Ses cheveux devaient certainement être d’un noir onyx.

    « Pourquoi tu le gardes ici?! C’est un serpentard, ce mec! Si dans ton temps, c’était des mangemorts, maintenant, c’est des putains de chasseur!


L’homme lui lança un regard noir, et un instant, Teddy crut sentir une forte tension magique dans l’air. Leur magie qui se frôlait, se battait en silence, tout comme leur caractère de feu.

    « Tu as entièrement raison…mais ce garçon, ce Jessie, il a besoin d’aide… Il est jeune, tout comme toi… il a été trainé de force dans cette histoire…


Le regard de son parrain se fit triste, et Ted eut le sentiment qu’il pensait à quelqu’un, en disant cela. Il garda donc le silence, attendant la suite par respect pour l’homme.

    « Écoute…fais moi confiance, d’accord? Ce garçon a juste besoin d’une présence…de quelqu’un pour lui faire comprendre…et je te donne ce rôle, Teddy. Tu as grand cœur, et je suis certain que tu ne le laisseras pas dans cet été de déprime, malgré tes dires…


Le garçon grogna, détournant le regard. Ce qu’il disait était bien vrai…Soupirant doucement, il hocha légèrement de la tête avant de se lever, sortant dans la pièce. Direction, la chambre de Jessie.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Dim 3 Juil - 11:36

L'irlandais suivait la petite rousse prénommé Lily le regard vide, le visage fermé. Les murs du château lui semblait soudain se refermer sur lui, comme prit au piège de ses propres manigance. Il avait le front moite, les mains aussi. Il se sentait mal, terriblement mal. A chaque host qu'ils croisaient, il sentait le regard scrutateur qu'ils posaient sur lui. Pour Jessie, sentir leur magie était une douleur de plus. Pourquoi tout cela était arrivé? Qu'avait-il fait pour mériter pareille chose? Il se massa soudain l'épaule d'une main. Il avait mal tout à coup. Peut-être n'était-il pas aussi rétabli que ça... Dire qu'il avait été tabassé à mort quelques heures plus tôt! Il repensa alors au host qui l'avait soigné. Comment s’appelait-il? Il lui semblait avoir entendu son nom, mais il était à moitié évanoui à ce moment là. Il le chercherait donc plus tard. Son sauveur. Enfin disons qu'il en avait deux. C'était Ted qui l'avait ramené là. Mais le jeune homme semblait le détester. Pourtant, il n'avait pas eu l'impression de s'être trahi, d'avoir dit quelque chose de trop. Lupin devait se méfier d'un Serpentard tout simplement. Jessie pensait que Poudlard avait dépassé ces préjugés...

" Voilà. C'est là. J'sais pas si tu peux toucher aux objets de la chambre, je demanderais à papa. "


" Merci... "

Ils s'observèrent du coin de l’œil. L'irlandais la trouvait mignonne avec son air farouche. Il s'assit sur le bord du lit, pensant qu'elle allait repartir, et qu'il allait pouvoir se morfondre sur ce qui lui arrivait. Il lui restait tant de choses à apprendre sur les hosts, sur les lieux... Poudlard, alors qu'il y avait vécut durant toute son adolescence, lui était à présent étranger. N'était-il donc à sa place nul part? Le manoir lui était fermé, l'appartement en sursis et l'école... même l'école n'en était plus une, et n'était plus un foyer pour lui. Peut-être qu'il était fait pour voyager, pour errer à jamais, sa guitare dans le dos, des chansons plein la tête, mais pas d'avenir autre que changer d'endroit tous les jours... Curieusement, cela ne lui était pas si effrayant, mais tout homme a besoin de racine, d'un lieu où on savait que lorsqu'on veut se poser, on le peut.

" Pourquoi tu es triste? Un Serpentard, ça peut être triste? "

Jessie posa ses yeux sur elle. Il ne lui répondit pas, mais ses yeux humides devaient parler pour lui. Sombrait-il dans la dépression? Lui qui était si joyeux, si blagueur... Il ne savait plus rire, et à peine sourire. Lily détourna le regard, rougissant soudain. Finalement, elle posa sa petite main sur la sienne, mais toujours en regardant le mur, comme si elle avait envie de le réconforter mais en même temps non. L'irlandais observa cette main posé sur la sienne. Il eut alors l'envie de tout lui raconter, même si elle n'y comprendrait rien, à part qu'il était méchant. Il se mordilla la lèvre et retira sa main, soudain conscient qu'il ne méritait pas d'être réconforté à moins de dire la vérité à Harry Potter. Mais il ne ferait pas. A cause de Morgan, à cause du manoir. Cela lui était trop important. A moins de trouver quelque chose qui pourrait remplacer cela dans son coeur. Ou quelqu'un. La rousse poussa à ce moment là un cri de joie et un prénom. Teddy.

" Tu as vu j'ai fais ce que papa voulait! Mais il veut pas me parler.
Tu crois que c'est parce que c'est un Serpentard? Moi je vois bien qu'il est triste, mais il a rien voulu dire... "


Il entendait mais ne relevait pas. Finalement, Lupin et elle sortirent de la chambre. Il se laissa tomber sur le lit et se recroquevilla sur lui même. Il grelottait sans savoir pourquoi. C'est à peine s'il remarqua que la garçon était revenu. Qu'est-ce qu'il voulait? Jessie n'avait pas la patience de subir ses regards lourds, ses yeux méfiants et ses cheveux changeant, même si sa présence lui faisait du bien.

" Je veux être seul. Je suis fatigué."

Jessie aurait aimé rajouter qu'il se sentait perdu, en souffrance, mais il ne le fit évidemment pas. Il regarda le jeune homme, sans parvenir à se demander ce qui lui passait par la tête. Il se tourna vers le mur, et ferma les yeux, essayant d'oublier que Ted Lupin se trouvait dans la chambre. Dans sa chambre à présent.

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Lun 18 Juil - 19:41

Alors qu’il marchait dans les couloirs de Poudlard, Ted pensait. Il pensait aux paroles de son parrain, aux regards de Jessie… à l’état dans lequel il l’avait trouvé, quelques heures plus tôt. Tout portait à croire que le garçon n’appréciait pas la situation dans laquelle il se trouvait, mais Teddy aimait croire qu’il avait tout fait pour. Parce qu’il n’était qu’un Serpentard…parce qu’il était un chasseur… que la noirceur envahissait ses veines, peu à peu, comme pour chacun d’entre eux. Pour se laisser croire que Jessie O’Connell n’était pas particulier, qu’il était comme les autres. Du temps que Poudlard était une école, le jeune Gryffondor avait souvent eu le regard vagabond, en direction du Serpentard. Il s’était plu à penser que c’était pour vérifier ses gestes, mais il savait, au fond de lui, que c’était parce qu’il l’avait toujours trouvé de son gout. Par sa façon de se mêler aux autres maisons, de chanter, de jouer… de tout. Jessie O’Connell n’avait jamais été un Serpentard comme les autres, et Ted avait toujours été intrigué par cela… mais ils se trouvaient maintenant en temps de guerre, et se lier à quelqu’un appartenant à un autre camp n’était pas chose permise. Alors il se devait de le mépriser de tout son cœur…de tout son être.

Arrivant finalement près de sa chambre, Ted stoppa ses pas. À deux mètres de lui à peine, la chambre de Jessie. Il fixait la porte, là où se trouvait un tableau qui lui adressa un merveilleux sourire. Que faisait-il, présentement? Était-il souriant, fier que son plan de serpent ait fonctionné? Riait-il de leur stupidité?

    « Pourquoi tu es triste? Un Serpentard, ça peut être triste?


La petite voix de Lily semblait peiner, et Ted sentit son cœur se serrer pendant un court instant. Il était triste, alors? Triste pourquoi? Passant une main dans ses cheveux, le louveteau traina les pieds jusqu’à la chambre de Jessie. Aussitôt, la petite cria son nom. Il tenta tant mieux que mal de lui adresser un sourire, mais cela ressembla plus à une grimace d’autre chose.

    « Tu as vu j'ai fais ce que papa voulait! Mais il veut pas me parler.
    Tu crois que c'est parce que c'est un Serpentard? Moi je vois bien qu'il est triste, mais il a rien voulu dire...


Teddy porta son regard sur le Serpentard. Il crut, pendant un court instant, voir des larmes se dissimuler dans ses yeux…et pourtant, il détourna le regard. Depuis quand était-il ainsi? Se cachant derrière les préjugés…derrière des mensonges pour se sentir à l’aise dans cette guerre si stupide… Passant une main dans ses cheveux maintenant d’un blanc presque irréel, le louveteau tendit sa main à la petite Lily, avec qui il sortit de la pièce. Jessie avait certainement besoin d’être seul. Après tout, les Serpentard aimaient bien la solitude. Et pourtant… pourtant quand la petite Lily fila, allant rejoindre ses frères pour manger et que lui, il alla dans sa chambre, il n’eut qu’une envie, retourner le voir… Un instant, son regard fixa le vide, puis tomba sur l’une de ses guitares acoustiques… ses pensées devinrent folles d’un coup, et sur une simple impulsion, il l’attrapa et retourna dans la chambre de l’autre.

Maintenant couché sur son lit, le Serpentard semblait bien fragile… les cheveux de Teddy tournèrent légèrement vers le mauve alors qu’il s’approchait. Il ne tint pas compte des paroles de l’autre, se contentant de prendre place sur l’un des nombreux fauteuils dans la chambre… Guitare sur les genoux, il se mit à jouer, ainsi qu’à chanter. Et il ne savait même pas pour quel raison…

    « Shake me down,
    Not a lot of people left around,
    Who knows now,
    Softly laying on the ground, ooooh
    Not a lot people left around, ooooh. ooooh

    In my life, I have seen,
    People walk into the sea,
    Just to find memories,
    Plagued by constant misery,
    Their eyes cast down,
    Fixed upon the ground,
    Their eyes cast down


[Shake me down – Cage the elephant]

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jessie O'Connell
Brainstorm | Renégat
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Mer 27 Juil - 12:38

Ted Lupin lui chantait une chanson, ce Gryffondor qui jurait à toutes les phrases, qui l'avait balancé à Harry Potter, qui l'avait... sauvé... qui l'avait porté dans ses bras... qui l'avait lavé... Merde. Jessie rouvrit les yeux, et se força à affronter le mur de pierre en face de lui. Il aimait bien le son de sa voix, et pourtant, il était difficile. En fait, il se considérait comme un très bon chanteur et un bon compositeur. La musique c'était sa vie. C'était... tout. Et ce mec là... il était bon. Il se tournait progressivement au rythme de la chanson. Son regard accrocha la gestuelle du jeune garçon, qui jouait de la guitare en même temps qu'il chantait. Il essaya de se rappeler Poudlard, de se rappeler s'il avait déjà remarqué Ted. Bien sûr à son entrée au château, son nom avait un peu attiré les regards. En fait, tout comme lui, deux ans auparavant. Lupin, O'Connell... c'était des noms qui intriguait. Et puis ça passait, on s'intéressait à d'autres choses, d'autres personnes. Suivant les évènements, la lumière revenait sur vous, parfois en bien, mais souvent en mal. Lui par exemple, lorsqu'on avait apprit qu'il était gay, c'était une sale période. Dans l'ensemble, il avait pu garder ses amis, mais les regards de certains avait changé. Il avait eu mal, très mal, aux réflexions de ses amis garçons. Comme si il était devenu un genre de pervers.

" Their eyes cast down,
Fixed upon the ground,
Their eyes... "


Les yeux de l'irlandais se brouillèrent, ses paupières devinrent lourdes, et il s'endormit, la tête tournée en direction de Lupin. Evidemment, il rêva... du manoir et de sa famille. De sa mère, qui lui criait dessus comme d'habitude, de Morgan qui l'observait d'une façon énigmatique. Il s'agita quelque peu dans son sommeil, se recroquevilla sur lui-même. Il savait qui il allait voir à présent, c'était toujours comme ça. Son père allait surgir, il allait le regarder lui aussi, lui dire des choses... Sauf que cette fois, quelqu'un d'autre apparut dans son rêve. Un homme avec des lunettes, des cheveux en bataille... et une fine cicatrice. Harry Potter ?!

" Tu as toujours le choix Jessie... Toujours... "

Le cadet des O'Connell voulait s'approcher de lui, mais il était tiré par son frère, et derrière lui le manoir ouvrait grand les portes, et une lumière, étrangement effrayante, le forçait à venir, alors que lui et il essayait désespérément de rejoindre Potter, de rejoindre... Ted. Le Gryffondor était présent lui aussi, et il avait le regard dur, comme si il ne pouvait pas croire que Jessie se détournait d'eux... L'irlandais murmurait qu'il ne voulait pas, qu'il fallait que son frère le laisse partir, parce qu'il n'était pas comme lui, non, il n'était pas comme tous les O'Connell, il... Il se réveilla en sursaut, le front moite, le corps tremblant. Puis il ouvrit les yeux sous la surprise puis la terreur du spectacle qui s'offrit à lui. Encore maintenant, il ne sait pas comment il a pu ne pas crier de peur. La peur de se faire bouffer tout cru par un loup-garou, allongé sur le tapis de la chambre, dont la lune éclairait le pelage d'une couleur... complexe.

En fait, c'était magnifique. Jessie se mit debout, fasciné par le souffle régulier de la bête, fasciné par la sombre couleur... bleu, oui, les reflets étaient bleus, mais parfois aussi blanche, et d'autres fois, d'un noir profond. Le loup fit un mouvement, soupira, grogna. Il devait être en train de rêver. L'irlandais déglutit, regarda autour de lui, et vit la guitare de Ted. Pourquoi l'avait-il laissé là? Il ne l'avait pas du tout entendu partir et maintenant il était avec un loup garou, c'était ce qu'ils avaient trouvé pour le surveiller ou quoi ?? Quelques secondes passèrent... et il commença à faire le lien. Les rumeurs étaient vraies. Depuis sa première année, Lupin avait subit des regards effrayés dès que la pleine lune approchait. Les Serpentards s'en donnaient toujours à cœur joie à cette période, montrant du doigt le gryffondor, s'amusant de l'imaginer se transformer en loup... Jessie n'y avait pas prêté attention, et se moquer des gens d'une manière méchante n'avait jamais été son truc. Mais là, il fallait se rendre à l'évidence... Ted Lupin n'avait pas quitté la pièce. Ted Lupin, c'était le loup qui... avait ouvert les yeux.

Jessie recula précipitamment, grimpa sur le lit, se colla au lit, prit dans la main la lampe de chevet, et fixa le loup d'un air apeuré...


" Tu... tu.... me bouffe pas s'il te plaît!!! "

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °

XX
Just sing and dance for me Teddy ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ted Lupin
Order leader | Alpha
avatar



MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN] Lun 1 Aoû - 2:12

Ça avait toujours été comme cela. Depuis son enfance, les gens murmuraient dans son dos, le traitant de monstre, disant que son père était un mangeur d’enfant… que des mensonges… des mensonges remplis d’innocence. Ses yeux, d’une couleur noisette presque miellé, avaient souvent foudroyé du regard ces gens. Teddy avait souvent, pour rire, montrer les dents en les croisant, grognant comme une bête juste pour leur faire peur… Il les détestait, à ces moments-là, pour leurs paroles et leurs innocences. Le louveteau les détestait vraiment, car ceux-ci avaient raisons, dans un sens.

Être fils de Métamorphage et de Loup-garou n’était pas chose facile tout les choses. Il était surement la seule personne sur cette terre née d’un tel croisement. À sa naissance, les gens, surtout ceux du ministère, s’étaient demander mainte fois comment ses gênes allaient être gérer, dans son pauvre petit corps. Son entourage avait d’abord été amusé de voir ses cheveux changés de couleur selon ses émotions, sans qu’il puisse y faire quoique se soit. Les transformations physiques mirent plusieurs années à arriver, contrairement à ses dons de Loup. Le petit Lupin avait toujours été plus agile, plus rapide, plus à l’écoute que les autres. On l’avait traité de monstre, pour cela aussi.

Ses transformations de Métamorphage comme de Loup, étaient apparu environ en même temps que ses premiers poils. Ted n’avait jamais eu peur de la pleine lune… Et pourtant…cette nuit là…cette nuit d’été alors qu’il avait 13 ans… Teddy eut la peur de sa vie. Il aimait bien se réveiller, la nuit, pour aller se chercher quelque chose à manger et parler un peu aux elfes. Il n’avait pas pu, cette nuit là… car il s’était réveiller dans un corps qui n’était pas tout à fait le sien…dans un corps à quatre pattes, poilus et rigoureux. Un corps de bête… un corps de loup. Cette nuit là, il l’avait passé dans son lit, couché en boule à chigner de tout son être. Le louveteau avait fait cela deux jours, puis, sa grand-mère l’avait finalement trouvé.

Peu de gens l’avait vu sous cette forme. Son parrain, Harry Potter, avait passé une nuit complète à observer son pelage changer de couleur lentement…comme un Aurore Boréale.

Cette nuit-là, une nouvelle personne observait son pelage. Une personne plutôt étrangère… même s’il la connaissait de nom… un Serpentard… un chasseur…Un O’Connell. Un garçon qui avait été battu par les siens, à cause d’un plan stupide. Ted avait ouvert les yeux, cette soirée là. Il avait ouvert ses yeux miellés, et avait croisé le regard brun… presque noir de Jessie O’Connell. Son pelage, à cette instant d’un noir rêveur, était devenu blanc presque bleuté. Le garçon, maintenant debout sur le lit, cligna plusieurs fois des yeux, comme si la couleur lui faisait mal. Le garçon semblait avoir peur de lui, une lampe à la main, mais le louveteau ne pouvait s’empêcher d’avoir aussi peur que lui. Il recula de plusieurs pas, le corps toujours collé au sol… le blanc toujours aussi aveuglant. Il coinça un instant, quand son dos toucha le mur.

L’autre, se rendant compte qu’il semblait avoir plus peur que lui, lâchant doucement la lampe. L’animal, ou plutôt Lupin, gémit encore, ayant peur d’une chose qu’il ne pouvait identifier, mais le Serpentard se contenta de prendre la guitare à ses côtés, et ne le lâchant pas des yeux, il retourna sur le lit, se plaça… puis commença à promener ses doigts sur les cordes… Doucement… le poil de la bête, qui était si blanc, devint lentement bleu…puis mauve… roulant entre les deux couleurs…et calmement, l’animal s’endormit, écoutant la voix du garçon…

° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° ° °


My life, not yours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN]

Revenir en haut Aller en bas
 

[Près de Poudlard] A la dérive... [PV Teddy <3][FIN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Muggles World :: Ailleurs-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit