Partagez | 
 

 l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~ Mar 17 Mai - 16:15

Cela faisait maintenant quelques mois que la « catastrophe » s'était produite... Quelques mois d'enfer pour les nouveaux arrivants sur notre chère planète... Auparavant, je ne m'étais jamais mêlé du monde magique, vivant ma petite vie tranquillement, aidant les gens grâce à mon métier... Certes, j'avais des amis sorciers mais même si je les voyais assez souvent, je ne me mêlais pas de leur monde, même si j'en faisais également parti.
Cependant, être métamorphe était bien différent de sorcier, je ne contrôlais pas la magie, c'était elle qui me contrôlait et me permettait de me changer en l'animal que je voulais... J'étais fier de ce que j'étais mais bien entendu, le monde dans lequel nous vivions n'était pas encore préparé pour des gens comme moi.
Enfin bref, j'avais quitté mon métier d'infirmier après avoir rencontré une host en danger... Elle était poursuivi par une bande de porc, oui je les appelais ainsi... Je trouvais qu'il n'y avait pas meilleur appellation que le mot porc pour qualifier ces gens osant s'attaquer à des personnes aussi belles et uniques...
Bien entendu, ce groupe de chasseur ne faisait à présent plus partie de ce monde... Je me souvenais de leur regard lorsqu'ils firent face à un lion tout crocs et griffe sorties... J'en riais encore maintenant, l'effet de surprise était bien meilleur lorsqu'on était métamorphe...

Ainsi, à présent, je vivais dans le célèbre château, précédemment utilisé comme école pour les sorciers. Qui aurait cru que j'y mettrais les pieds un jour?! Pas moi en tout cas... Bien que je regrette ma vie d'avant, je n'y retournerais pour rien au monde. Il y avait bien trop de personne en danger pour que je puisse fermer les yeux et puis de toute façon, je n'avais pas été élevé ainsi...

L'aurore approchait et j'étais bien loin du château. Durant toute la nuit, j'avais filé un groupe de chasseur qui suivait l'un des plus puissants hosts que je connaissais, Phoenix Hwan. Le coréen avait suivi mon projet pour attraper un de ces groupes de porc. Il devait être l'appât tandis que sous ma forme de coyote, je repérais leur odeur.
Nous devions travailler en équipe, et au moment où je trouvais leur endroit précis, je lançais un cris pour prévenir l'Host qui, grâce à ses pouvoirs, pouvait se défendre et attaquer... Le plan était précis et il se passa exactement comme nous le souhaitions. Phoenix nous avait transplaner dans une forêt plus bas en Angleterre, je m'éloignais de lui pour me transformer en coyote et le laisser marcher, vagabonder tranquillement dans la forêt. Nous avions appris quelques jours plutôt que cette forêt était le lieu de prédilection d'un groupe de chasseur plutôt sadique... Quand je parlais de porc, j'avais bien raison....
Phoenix laissait transparaitre sa magie, appâtant ainsi les chasseurs... Je ne dus pas attendre longtemps avant de sentir l'odeur de ces porcs. Comment aurais-je pu les reconnaître?! Et bien, ils avaient précédemment attaqué une Host qui avait eu la bonne idée de transplaner à Poudlard, dans un dernier espoir de survie, et son corps étaient recouvert de leur odeur... Vu l'état de la jeune femme, je me doutais qu'elle avait du subir des atrocités...

Bref, je sentais une forte odeur de transpiration, reconnaissant celle d'un homme. L'odeur me venait de la gauche, aussi bifurquais-je par là... Je trouvais le groupe mais sentis des odeurs venir de tous les côtés. Ceux-ci semblait vouloir encercler Phoenix.
Je lancais un puissant cris pour le prévenir et me lancer dans la bataille. Les chasseurs, pris de surprise, ne comprirent pas immédiatement ce qu'il se passa. Agile, je sautais d'un homme à l'autre, le mordant directement à la gorge, touchant la jugulaire et la leur arrachant. Phoenix m'avait rejoint dans la bataille, lançant des sorts sur les hommes... Bientôt nous vinrent à bout de ce petit groupe, sans qu'aucun de nous deux ne se blessent...

Nous voilà maintenant au début de l'aurore et j'indiquais à Phoenix de partir, je savais qu'il devait rejoindre Alphonse (leur couple était connu à Poudlard), me laissant ainsi seule pour me débarrasser des corps. Grâce à ma condition de métamorphe, j'avais une force bien plus développé que la plupart des humains et je pus donc ramener les corps pour n'en faire qu'un tas... Alors que j'allumais une cigarette, réfléchissant au meilleurs moyen de me débarrasser de ces vermines, je sentis une présence familière à côté de moi. Celle-ci était silencieuse, du moins pour le commun des mortels, mais moi, je pouvais entendre à plusieurs kilomètres à la ronde...
Un sourire s'installa sur mon visage tandis que je prenais une longue latte de ma cigarette... La foret était toujours aussi silencieuse et on pouvait voir les premiers rayons du soleil percer à travers la masse de feuille...

« Que me vaut l'honneur de voir l'Alpha de la meute de Loup ici?! Je ne me souviens pas devoir vous rendre des comptes?! »

Une lueur d'amusement illuminait mes yeux. A chacune de nos rencontres, nous essayons de surprendre l'autre, sans jamais y arriver, bien entendu...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~ Sam 21 Mai - 6:58

Il y avait plusieurs sortes de créatures magiques qui peuplaient la terre. Les plus connus, évidemment, restaient les vampires et les loups-garous… Ivy faisait d’ailleurs parti du deuxième groupe…enfin, en quelque sorte. L’un des membres de sa famille avait créé le virus, autrefois, et avec les époques, il avait évolué dans leurs veines. Leur famille, les Strauss, était donc une famille de sang-pur. Changeant au gré du temps, selon leur volonté leur apparence. Ivy était souvent fière d’avoir hérité de telles gênes, et non d’être un vulgaire loup mordu. Ceux-ci vivaient généralement très mal le fait d’avoir une bête en eux, et en souffraient énormément. L’Alpha, elle, s’entendait parfaitement bien avec son loup. Il était son meilleur ami, son confident. Son sixième sens, en quelque sort. Quand elle prenait la mauvaise décision, il était toujours là pour la remettre dans le droit chemin… son loup n’avait rien dit quand elle avait quitté la meute, quelques mois plus tôt. Il n’avait rien dit du tout, se contentant d’approuver en silence…

Pourtant, plusieurs fois, la jeune louve s’était demandé si elle avait pris la bonne décision. Après tout, elle risquait gros, dans tout cela. Sa place dans la meute était en danger. Son père n’allait pas être éternel, et bien vite, il lui faudrait prendre sa place. Elle devrait déjà y être, en fait. Mariée à Nathan…Mais Nathan était mort, tué par une autre meute. Et les hosts avaient besoin d’aide. Qu’avait donc pensé Merlin tout puissant à laisser ces êtes si naïfs et imprudents seuls dans la nature, sans aucunes explications? Ivy ne comprenait pas cela, et c’était donné comme mission de les aider. D’être leur mère, leur guide dans cette vie, dans ce monde bien trop compliqué pour des êtres à l’âme si pure…car Ivy savait. Oui elle savait que leur âme était vieille…ancienne. Des âmes qui avaient une deuxième chance… Il fallait être quelqu’un de bon pour avoir une telle chance, selon elle. Dans la meute, on racontait souvent que peu d’âme pouvait avoir telle chance… Alors savoir que tant d’âme à la fois pouvait revivre… elle avait été plus que surprise.

Passant une main dans ses cheveux, Ivy leva les yeux au ciel. Celui-ci, bien que la journée venait à peine de commencer, était d’un bleu plus que clair et les nuages, peu présents, accordaient de tant à autre un peu de répit aux habitants de cette planète. Elle se trouvait toute au haut d’une petite plaine, et tout autour d’elle, des fleurs donnaient un peu de couleur au décor. Fermant les yeux un instant, elle en profita pour inspirer un bon coup… pourtant, ce ne fut pas une odeur de fleurs qui emplit ses poumons…mais plutôt une odeur de mort… Une odeur lourde et froide, une odeur qui lui donnait souvent envie de vomir. Serrant les dents, l’Alpha ouvrit les yeux. Son regard, tantôt doux et clair, était maintenant devenu froid et noir. Elle avait beau avoir tué plusieurs fois dans sa vie, elle détestait quand une belle journée était anéantie par la mort. C’était comme laissé fondre une bonne glace… du gâchis, tout simplement.

Passant une nouvelle fois sa main dans ses cheveux, elle se redressa, quittant l’arbre où elle était perchée depuis près d’une heure. Elle lâcha, une fois les deux pieds bien stables sur le sol terrestre;

    "Qui est l’idiot qui a gâché ma journée, encore?"


D’un geste rapide, elle attacha ses cheveux avant de se mettre à courir. Étrangement, elle n’avait pas envie de prendre sa forme animale, pour le moment. Elle se sentait bien en humaine, chose plutôt rare. Alors elle courut, ses pieds nus effleurant à peine le sol…ses gestes, plus rapide que le vent, la guidant vers cette odeur de mort…cette odeur qui venait de gâcher sa journée…

Pourtant, plus elle se rapprochait, et plus l’odeur semblait se mélanger à d’autre… elle crut, un instant, sentir une once de magie, mais l’odeur disparut bien rapidement... Pourtant, une autre odeur resta. Une odeur de loup, une odeur de bête. Un mélange de plusieurs races qui lui était bien plus familier qu’elle n’osait le dire. Trillian Quinn, un métamorphe. Cette race de créature magique était plus que rare, et Ivy avait était bien plus que surprise de faire la connaissance de l’un d’eux, quelques mois plus tôt.

S’arrêtant de courir, la jeune femme retrouva finalement un peu le sourire. Si Trillian avait tué quelques personnes, cela ne pouvaient être que des chasseurs. Des idiots de moins sur terre…des âmes rongés par la noirceur qui retournaient enfin en enfer… bon débarras, quoi!
Le jeune homme devait se trouver à près de 400 mètres d’elle… respirant doucement, elle s’approcha lentement, essayant de ne faire aucun bruit. Chose qu’elle fit avec brios, étant aussi délicate qu’une fleur quand elle le voulait. Ses talents de louve y étaient pour quelque chose, aussi…

Après quelques minutes, il lui apparut enfin… d’après la petite odeur de fumer qui lui venait au nez, il était surement en train de fumer l’une de ses éternelles cigarettes. Ivy grimaça légèrement. Elle détestait ces choses moldus…toujours bourrés de produits plus chimiques les uns que les autres… elle n’avait fumé que le tabac naturel qui avait poussé sur les terres de sa famille, et encore, elle avait détesté.
Alors qu’elle n’était plus qu’à quelques pas de lui, elle put entendre sa voix s’élever.

    " Que me vaut l'honneur de voir l'Alpha de la meute de Loup ici?! Je ne me souviens pas devoir vous rendre des comptes?! "


Ivy soupira rageusement, détachant ses cheveux d’un geste rapide. Il arrivait toujours à la sentir, de même pour elle. Jamais ils ne s’étaient surpris, et elle se demandait comment cela était possible. Elle avait pourtant aussi été capable de surprendre des membres de sa meute.

    "Arrête de raconter n’importe quoi, Trillian. Tu sais aussi bien que moi que j’ai refusé le poste d’Alpha, en venant en aide aux Hosts. "


Elle tourna son regard vers lui, un léger sourire aux lèvres… Elle ne pouvait s’empêcher de sourire avec lui. Ivy avait toujours eu l’impression de voir un peu de Nathan chez le jeune métamorphe.

    "Et puis… Avoir été l’Alpha, il y aurait longtemps que tu aurais eu à faire à la meute, mon cher."


Son sourire s’agrandit un peu, amusé. Elle aimait bien parler avec lui. Tout devenait si calme, si facile. Elle ne se prenait pas la tête avec les choses qui se passaient dans le monde, présentement. Il avait beau y avoir une bonne dizaine de cadavres autour d’eux, elle s’en fichait.

Elle se sentait bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~ Dim 3 Juil - 17:05

Nous étions dans une forêt certes mais le feu que je venais de lancer pour brûler les corps de ces immondes chasseurs, feu permettant d'effacer les traces de mes crimes, était assez éloigné des arbres. J'étais peut-être un homme et un prédateur par la même occasion mais je n'en restais tout de même pas moins un amoureux de la nature... Sentimental moi?! Non, quand même pas... Mais je respectais la nature plus que tout. Il ne faut pas oublier que j'y vis lorsque je deviens animal, il est donc normal pour moi de la protéger...
Le feu prenait mais ne s'approchait pas des arbres, ce qui me rassurait et je restais là, à regarder les cadavres de ces idiots brûlaient comme s'il n'était rien de plus que quelques feuilles de papier... Je m'étais adossé à un arbre, attendant tranquillement que le feu s'éteigne, j'avais même allumé une clope pour l'occasion. Je fumais occasionnellement et à cet instant, je trouvais qu'il s'agissait d'une occasion...

J'avais senti sa présence depuis un moment et un sourire s'affichait sur mes lèvres. Elle essayait encore de me surprendre mais étrangement, ni elle, ni moi, n'arrivions à nous surprendre mutuellement... Peut-être avions des sens plus aiguisés, peut-être était-ce autre chose?! En tout cas, j'aimais bien ce jeu, quand elle essayait, je finissais toujours par essayer moi-même mais un peu plus tard... Bref, pour lui montrer qu'elle ne réussirait pas cette fois, je la taquinais légèrement et je pus l'entendre soupirer de rage, ce qui me fit rire légèrement...
Ivy se rapprocha de moi, les yeux tout d'abord rivés sur le feu avant que je ne sente son regard sur moi...

«Il est vrai que tu as décliné le poste d'Alpha de la meute mais tu restes une Alpha... Et il me semble que ta meute le sait aussi... Certains espèrent toujours que tu vas finir par reprendre ce poste... D'ailleurs, il est fait sur mesure pour toi... »

Je tirais une dernière latte sur ma clope avant de jeter le mégot dans le feu. Puis, je me retournais enfin vers la jeune femme et je lui souris franchement tout en écoutant sa remarque.

«J'aurais eu affaire à la meute... Ou à toi?! Il y a une grande différence entre les deux tu sais » dis-je avec un petit sourire malin avant d'ajouter « De toute façon, je n'ai ni peur de la meute, ni peur de toi...Mais je me demande bien, serais-je si inquiétant pour vous autre, loup, pour que tu me dises que j'aurais eu affaire à vous?! »

Il était vrai que je n'avais pas peur d'eux. J'étais un solitaire depuis ma naissance. Les métamorphes étaient des créatures rares et il était rare que deux d'entre eux se retrouve... Du moins, depuis le début de mon existence, je n'en avais encore jamais rencontré, mis à part ceux de ma famille... Bref, j'avais rencontré beaucoup d'adversaire, qu'ils soient en meute ou seul et cela m'avait non seulement aiguisé mes sens mais rendu bien moins peureux... Je savais très bien à quel point une meute de loup pouvait être dangereux mais je n'avais pas peur d'eux... Mais dans tous les cas, je n'étais pas assez idiot pour leur lancer un duel et les affronter tous d'un coup...

Mon regard plongé dans le feu, on pouvait voir la lueur des flammes s'y refléter... Mon esprit était plongé dans mes pensées et j'en oubliais presque où j'étais...


H.J: désolée du retard et je ferais bien mieux à la prochaine...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~ Mar 26 Juil - 17:23

On disait parfois des loups que ceux-ci avaient peur des flammes… Ivy en savait quelque chose, pour le nombre de fois où les humains avaient essayé de bruler ses terres, quand elle habitait avec sa meute. Les loups avaient peur des flammes, certes, mais c’était bien à cause des humains. Louveteaux déjà, ils voyaient leur maison… leur foyer, leur territoire se faire détruite par ces êtres sans cœur et impitoyables. Pourtant, l’Alpha avait souvent regardé les flammes, plus hypnotisée qu’autre chose. Elle n’y avait jamais vu le danger, si bien que son frère cadet avait mainte fois été obligé de la sauver, quelques cicatrises se gravant à jamais sur son corps à cause de cela.

Au moment où Trillian avait allumé son feu, Ivy avait cessé de parler, de bouger. La louve ne faisait que fixer les flammes… leurs mouvements, hypnotisés par ceux-ci. La magie avait depuis fort longtemps quitté le corps des Strauss, avec toutes ces générations de loup. Ils ne pouvaient même pas, une baguette à la main, jeter un bref sort. Ivy avait essayé, pourtant, sans y arriver. Mathias pouvait lui, à cause de leur mère sorcière… Ivy n’en avait pas hérité, malheureusement. Avoir eu cette magie, elle aurait allumé tant de feu, juste pour voir leurs flammes danser…

Se souvenant de la présence de Trillian, elle tourna son regard vers lui. Elle l’étudia un moment, comme elle aimait si bien le faire, profiter de la beauté sauvage du garçon. Il y avait des moments, parfois, où elle avait l’impression de voir son défunt dans ses yeux… il y avait une ressemblance frappante entre eux, et Ivy n’arrivait jamais à déterminer en quoi.

    «Il est vrai que tu as décliné le poste d'Alpha de la meute mais tu restes une Alpha... Et il me semble que ta meute le sait aussi... Certains espèrent toujours que tu vas finir par reprendre ce poste... D'ailleurs, il est fait sur mesure pour toi... »


Ivy ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel, allez savoir pourquoi. Elle avait senti un instant le rouge lui monter aux joues, mais il était bien vite disparu, la jeune femme ne voulant pas penser à une telle chose. Elle regarda Trillian un instant, essayant de voir un allié plutôt qu’un homme, sans pour autant y arriver. Elle se contenta donc de lui répondre de sa voix dure;

    « Il y a des gens bien mieux que moi, pour ce poste. Mon père y est, et il s’occupe parfaitement du clan. Ils n’ont pas besoin d’une femme à leur tête. Et si j’étais toujours à leur tête, je ne crois pas que toutes ces fois, tu t’en saurais tirer aussi facilement. »


Trillian lui lança un regard amusé, et la jeune femme ne put s’empêcher d’y répondre, comme toute humaine l’aurait fait… mais elle n’était pas humaine.

    «J'aurais eu affaire à la meute... Ou à toi?! Il y a une grande différence entre les deux tu sais. De toute façon, je n'ai ni peur de la meute, ni peur de toi...Mais je me demande bien, serais-je si inquiétant pour vous autre, loup, pour que tu me dises que j'aurais eu affaire à vous?! »


    « Tu m’as pas à t’inquiet, peu importe. Je ne leur dirais jamais de s’en prendre à toi. Tu,…hm »


Elle avait eu, un instant, envie de lui dire qu’il était trop important pour elle pour laisser une telle chose arriver, mais elle ne savait même pas elle-même si cela était vrai. Elle le connaissait à peine, cet homme. Ivy ne pouvait s’attacher, dans une telle situation. Le monde, dans son état actuel, ne lui permettait pas de tomber amoureuse. Elle avait autre chose à faire, pour le bien de tous… Enserrant ses bras autour d’elle comme pour se protéger de tout sentiment, la jeune femme fixait le sol, l’esprit bien tourmenté.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~ Sam 27 Aoû - 19:47

Je pus voir l'envoutement se faire. C'était étrange, nous étions à la fois proche et distant, elle et moi. Ce n'était pas la première fois que nous nous voyons, bien au contraire, je ne pouvais même plus compter le nombre de fois où nous nous étions cherché, chamaillé comme dirait les enfants... Et pourtant, je ne la connaissais pas plus que cela. Je ne pouvais pas dire quelles étaient ses peurs, ses espérances, ce qui la faisait vibrer ou pleurer... Enfin pour les deux derniers, surtout le dernier point, si je m'en doutais... Il y avait un sujet sensible que j'avais abordé une seule fois... Son mari... Le résultat se solda par une gifle monumentale... Je m'en souviendrais toute ma vie... La rage qui l'avait alors envahi lorsque je l'avais taquiné... Puis les larmes qui s'étaient mises à perler au coin de ses yeux. Elle avait lutté pour ne pas pleurer... Je l'avais bien vu mais j'étais bien stupide à l'époque et je ne m'étais pas immédiatement arrêté... Si je pouvais retourner en arrière, je le ferais volontiers et je me giflerais même moi-même... A cet instant, je ne savais pas que son mari venait de mourir... Si je l'avais su, au grand jamais, je n'aurais osé la taquiné...

Après cet incident, elle avait refusé de me voir pendant un temps... un long moment, ce fut dur pour moi. Je culpabilisais à mort, je culpabilisais toujours d'ailleurs. Mais le pire c'était que je pensais avoir perdu une amie qui m'était très chère et cela me torturait au plus au point. Oh! J'avais essayé de m'excuser plus d'une fois, mais elle n'avait pas voulu me voir... J'avais eu alors quelques déboires avec la meute. Certes, ils ne me faisaient pas plus peur que cela mais ils étaient très protecteurs... Heureusement pour moi, je pus m'excuser, lors d'une mission où nous nous rencontrâmes par accident... Par la suite, nous avions discuté et tout était redevenu comme avant ou... presque...

Alors que les corps brulaient, je l'observais du coin de l'oeil et comme je l'avais dit précédemment, je pus voir l'envoutement se faire... Habituellement, les animaux, quels qu'ils soient, avaient peur du feu, les loups n'échappaient bien évidemment pas à cette règle... Cependant, Ivy était bien plus intriguée, intéressée par les flammes qui volaient que par...et bien... moi! Au lieu d'en être blessé, comme n'importe quel couillon l'aurait été en ce moment, j'étais moi-même intrigué par cette situation. Plus j'en apprenais sur elle et plus je voulais en apprendre... A croire que j'avais le béguin... Qui sait! Peut-être étais-ce le cas?!

Puis la conversation reprit: la Meute! Notre sujet de conversation et surtout de dispute préféré. Sujet sensible également, mais bien moins sensible que d'autre. Elle avait abandonné les rênes pour aider les hosts. C'était un excellent choix... Cependant, elle restait toujours l'alpha de la meute. Même moi qui n'en faisait pas parti, je pouvais le sentir... Ses hommes la respectaient et n'attendaient que son retour... Rien que pour cela, on voyait qu'elle était née pour diriger et qu'elle ferait une excellente chef de meute, même si elle en doutait encore...

La conversation prit un tour qui me troubla... Elle parlait de moi... Et elle s'arrêta brusquement! Ce n'était pas dans ses habitudes pourtant, elle qui ne ratait jamais une occasion pour me taquiner, me casser, appelez cela comme vous le voulez...
Je scrutais alors attentivement son visage et je pus voir une gêne se présenter... Un petit sourire s'afficha sur mon visage et je m'avançais vers elle. Elle fixait avec une certaine attention le sol comme si elle y trouverait la réponse à toutes ses questions.
Je me positionnais derrière elle et la serra tendrement mais fortement contre moi. Puis tout en déposant un baiser dans ses cheveux, je lui murmurais:

« Toi aussi... Toi aussi, tu es importante pour moi! »


J'avais compris ce qu'elle avait voulu me dire... Ou plutôt ne pas me dire... Et je ressentais la même chose... Et depuis longtemps... Je restais là, silencieux, à la serrer contre moi tout en regardant les flammes mourir doucement...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~ Sam 17 Sep - 3:02

Combien d’année depuis le dernier contact physique? Combien de temps s’était-il passé depuis la dernière fois qu’un homme l’avait pris ainsi dans ses bras, avec autant de force et de…de tout. Ivy ne savait plus. À l’exception de son frère, et de son père, aucun homme ne l’avait pris ainsi dans ses bras. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas ressenti le confort dans les bras de quelqu’un…la protection de l’étreinte pouvait lui apporter. Elle était celle qui donnait cette impression, d’habitude. Prenant les jeunes hosts dans ses bras pour les calmer…pour les apaiser… mais à cet instant, elle avait besoin d’une présence près d’elle. Trillian était cette présence. Cela faisait quelques temps qu’elle se posait des questions vis-à-vis son importance dans sa vie, et à l’instant, elle ne connaissait toujours pas la réponse, mais elle voulait profiter du moment. Profitée de ce moment de paix, si minime, avant de retourner à la guerre. Avant de voir de nouveau ces choses affreuses, et fermer son cœur, montrer un air dur.

L’odeur de Trillian, douce et apaisante, lui vint aux narines. La louve ne put s’empêcher de fermer les yeux un instant, profitant de l’instant. Elle relâcha un peu la pression, s’appuya sur le jeune homme qui se trouvait dans son dos. Elle pouvait sentir dans son dos chacun de ses muscles… tous aussi tendu et nerveux qu’ils étaient. Un certain frisson, purement naturelle, envahit son corps mais elle fit son possible pour le dissimuler.

    « Toi aussi... Toi aussi, tu es importante pour moi!


Les paroles de Trillian, ainsi murmurer, lui fit un choc qu’elle n’avait pas prévu. Ouvrant grand les yeux, Ivy fixait les flammes, pensant à toute vitesse. Cette phrase, si courte, voulait dire beaucoup de chose. Elle se souvenait qu’il lui avait murmuré la même chose, son amour décédé. Mais voilà, il était mort. Était-elle prête à perdre de nouveau quelqu’un d’autre? Était-elle prête à avancer aveuglement vers l’amour, alors qu’elle n’était même pas certaine de ses sentiments? Certes, Trillian avait une grande important pour elle, mais de là à l’aimer… elle ne savait pas. La louve avait beaucoup trop de chose en tête pour penser à cela. Ils étaient en Guerre. L’amour n’avait pas sa place, en tant de guerre.

Ses yeux noisette se décolèrent des flammes, et d’un mouvement frigide, elle s’avança, se dégageant des bras du jeune homme. Par-dessus son épaule, elle lui envoya un regard rempli de promesse non avoué, et détourna rapidement le regard, honteuse. Elle ne voulait pas de grande histoire, comme dans les romans. Elle n’y avait pas droit. Elle était Alpha, elle était une guerrière. Ivy était là pour aider les gens amoureux et fragiles, et non pour en faire partir.

Silencieuse, elle contourna le feu, attrapant un bras qui avait quitté les autres, et le lança dans les flammes. Aucun dégout ne traversa ses traits. Une fille normale aurait été traumatisée. Une fille normale aurait été amoureuse d’un homme comme Trillian. Mais pas Ivy. Elle ne s’en sentait pas capable. Depuis la mort de Nathan, son cœur s’était fermé. Elle n’osait plus l’ouvrir.

Et pourtant…

    « Trillian….


Son regard, fuyant, croisa un instant celui de l’homme. Il s’était approché. La louve put voir dans ses yeux une lueur de compréhensible. Cela la soulagea.

    « Je ne peux… dans un tel temps…une telle situation… il n’y a aucune place pour ça… tu comprends?


Courageuse, elle leva les yeux vers lui. Il y eut une sorte de joute, peu importe. Tout ce qu’elle attendait, quelque part au fond d’elle, c’était qu’il bouge, qu’il la prenne dans ses bras. Elle ne voulait que cela, en réalité. Qu’un simple instant coupé du monde, juste lui et elle, là, quelque part, peu importe. Un instant qui lui ferait oublier à quel point elle pouvait avoir du poids sur les épaules, présentement. Juste tout oublier dans ses bras…
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~

Revenir en haut Aller en bas
 

l'Alpha et moi... [une forêt] ~Ivy~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Muggles World :: Ailleurs-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit