Partagez | 
 

 Rencontre en pleine chasse [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Rencontre en pleine chasse [Libre] Sam 4 Juin - 20:04

La chasse... Voilà ce à quoi je vais vouer le reste de mon existence. Je voulais récupérer mes pouvoirs afin de pouvoir assouvir ma vendetta. Ma femme avait été froidement assassinée et maintenant, j'allais massacrer l'homme qui avait fait cela. Et autant dire que le terme « massacrer » et à prendre au sens propre. Il ne restera rien de cet homme. J'en ferais de la chair à saucisse c'était certain. Pour cela je serais prêt à tuer quiconque m'empêchera de récupérer mes pouvoirs, qu'il soit humain ou non.

En effet, j'avais beaucoup changer je pouvais l'admettre. J'avais pleinement conscience que mon attitude avait changer du tout au tout en très peu de temps et c'était de pire en pire. Je devenais la réplique exacte de ce que je haïssais autrefois. Vous vous demandez surement ce qui m'a poussé à devenir ainsi ? Laissez moi vous expliquer :
Il y a quelques mois alors que je vivais une vie tout à fait heureuse entouré de ma femme et de mes enfants, un drame se produisit au sein de ma famille. Ma femme était un auror de grande renommée. Elle avait contribué à l'arrestation de beaucoup de mauvais sorciers et certains avaient même finis à Sainte Mangouste pour cause de folie. Elle était vraiment tournée vers le bien, cela ne faisait aucun doute. J'avais toujours été fier d'elle, jusqu'au jour où l'un des homme qu'elle avait fait enfermer à Sainte Mangouste réussi à s'échapper. Cet homme avait volé une baguette et était venu tuer Callaan en disant que ce n'était que justice pour ce qu'elle lui avait fait.
Pendant des mois, j'avais été l'homme le plus malheureux de cette planète, mais la tristesse fit peu à peu place à la rage. Au fur et à mesure que le temps passait, je ne désirais qu'une chose, pouvoir me venger. Dorénavant il n'y avait que deux choses dans ce monde qui me portait à cœur, mes enfants et la vengeance.
J'allais partir à la recherche de cet homme quand je remarquais que mes pouvoirs avaient disparus. Je n'étais plus sorcier je n'étais plus qu'un simple humain. Je ne pouvais pas y croire! Au moment où j'avais le plus besoin de mes pouvoirs ceux-ci m'avaient abandonnés. Il fallait que je les récupère coûte que coûte.
J'appris que tous les sorciers avaient perdus leur pouvoirs. Je ne comprenais pas ce phénomène. Tout ce que je savais c'est que notre magie s'était réincarné en Hosts et que pour les récupérer, je devrais tuer celui qui possède mes pouvoirs. Néanmoins, je ne savais ni qui il était,ni comment le trouver. C'est ainsi que je rejoins un groupe d'ancien sorciers voulant tuer les Hosts pour récupérer leurs pouvoirs. Certains ne cherchaient que le leur, d'autres tuaient tout ceux qui se mettaient sur leur chemin. Ma haine était telle que je pris parti pour ceux qui les massacraient tous.

C'est de cette manière qu'aujourd'hui je me retrouvais en pleine forêt, seul. J'avais eu des indications comme quoi des hosts avaient été dans cette forêt il y a peu de temps. Il y avait donc des chances qu'ils y soient encore.
J'étais très prudent lors de mes expéditions. Les hosts avaient des pouvoirs qui dépassaient notre entendement. Ils n'avaient nullement besoin de baguette pour s'en servir, c'était ce qui les différenciaient des sorciers. Sans prudence je risquais de faire de mes enfants des orphelins. Surtout si les hosts étaient en groupe, je risquais un très gros risque. D'habitude je m'attaquais à eux quand ils étaient seul.
Pour les combattre j'avais fais le plein d'arme. J'avais des couteaux, des sabres ainsi que tout un tas d'arme blanche. J'avais appris à m'en servir seul. Je préférais les armes blanches aux armes à feux. Un accident arrivait trop vite avec les armes à feu.

Je restais dans l'ombre des arbres afin de ne pas me faire repérer. Les hosts étaient très malins et de ce fait le moindre bruit attirait leur attention. Il fallait les prendre par surprise pour avoir une chance de s'en tirer.
Je restais donc derrière un buisson à observer tout autour de moi. Toutefois, au bout d'un certain temps, je ne perçu aucun mouvement. J'avançais donc encore un peu plus dans la forêt jusqu'à une clairière. Je m'arrêtais encore une fois au centre de cette petite clairière à l'affut du moindre bruit. Je ne percevais rien. J'allais continuer ma recherche, quand j'entendis un bruissement de feuille sur ma droite.
Je fis volt-face. Je m'avançais vers l'endroit d'où venait le bruit à pas de velours. Je ne savais pas ce qu'il y avait là-bas. C'était peut-être un animal. Ou alors c'était un host. Dans ce cas je lui règlerais son compte dans d'atroce souffrances. Le sang coulerait à flot.
Il était également possible qu'il y ai un chasseur embusqué là comme moi. Si c'était le cas il fallait que je fasse attention à ne pas le blesser. C'était un allié après tout.
Je m'approchais de plus en plus. En arrivant devant le buisson je sentis une monter d'adrénaline. Je poussais le buisson et là surprise...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre en pleine chasse [Libre] Sam 18 Juin - 19:34

Le jeune homme s'était assis derrière un buisson pour pouvoir étudier en paix. Il préférait de loin agir comme un sorcier normal pour ne pas courir le risque d'être attaqué, mais parfois, il laissait paraître qu'il était un host. Heureusement pour lui, il tenait sa baguette en main lorsqu'un homme poussa les buissons. Mick reconnu alors le regard de l'homme. Il était un chasseur, et un chasseur probablement assoiffé de sang.

Pris de panique, le jeune homme échappa sa baguette magique et transplana sur place. Lorsqu'il réapparu en face de l'homme, une seule et unique excuse lui venu en tête.

- Je...Je ne suis pas un host!

Il regarda autour de lui, comme si quelqu'un allait miraculeusement lui venir en aide.

* C'était vraiment terrible comme idée. Qu'est-ce que je vais lui dire maintenant? Je pourrais toujours lui dire que je suis un sorcier venu de parents moldus...Mais s'il est du côté de Salazar Serpentard? Et comment ai-je encore mes pouvoirs? Mon host est mort....Oui....C'est la meilleure excuse. *

- Je...Je suis un sorcier! J'ai récemment obtenu mes pouvoirs avec la mort de mon host ! Regardez...J'ai ma baguette! C'est une 27.5 cm en bois de Saule Pleureur et elle est fait à base de Crin de Licorne!

Ses mains se mirent à trembler devant le regard perplexe du chasseur.

- J'étais simplement en train de me pratiquer à transplaner! Je n'ai pas eu la chance de passer mon permis lorsque j'étais à Poudlard! J'étais un Serdaigle, mais mes parents étaient moldus! Je vais tout faire pour vous aidez, ne me tuez pas!!

Il regarda à nouveau alentour de lui, espérant que quelqu'un allait arriver.

* Il ne faut pas trop en mettre...Sinon je vais me faire découvrir...! *

Ses mains se mirent à trembler de plus belle. Il sentait sa courte vie défiler devant ses yeux et attendait son dernier moment lorsque....
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre en pleine chasse [Libre] Jeu 23 Juin - 15:57

Je venais de tirer le buisson. Il y avait derrière un homme assis qui avait l'air d'étudier, enfin du moins, c'est ce que j'en déduisit en voyant les différents livres posés devant lui. Toutefois je fus intrigué par plusieurs choses. Premièrement, il venait de transplaner ce qui était un peu anormal au vu des récents évènements. De plus, quand on transplane, ce n'est pas sous l'effet de la surprise, mais plutôt quand on le décide, à moins d'être un réel débutant. De plus, il avait une baguette, ce qui était tout aussi étrange. Il était possible que ce soit un sorcier qui venait de retrouver ses pouvoirs, ou alors il s'agissait tout simplement d'un host, mais dans ce cas il aurait volé sa baguette de plus, il eu un comportement tout à fait troublant. Il disait des paroles qui montraient parfaitement sa peur.

Citation :
Je... Je ne suis pas un host

Hum Hum pourquoi se justifier de ce que l'on est pas ? Personnellement, si j'étais un host, je ferais tout pour convaincre que je suis un sorcier, tout en gardant la tête froide. Enfin quoi qu'il en soit, je ne pouvais pas prouver ce qu'il était sans preuve. Chacun n'avaient pas la même façon d'agir. Je voulus parler, mais l'autre me pris de court en continuant son blabla.

Citation :
Je... Je suis un sorcier! J'ai récemment obtenu mes pouvoirs avec la mort de mon host ! Regardez... j'ai ma baguette! C'est une 27,5 cm en bois de Saule Pleureur et elle est fait à base de Crin de Licorne!

Je restais perplexe face à ses déclarations. Même s'il était réellement ce qu'il prétendait, cela n'expliquait pas sa phase de transplanage. En le regardant je voyait qu'il avait passé l'âge d'apprendre à transplaner, c'était certain, donc dans ses conditions, il aurait du maîtriser cela et ne pas disparaître quelques secondes après une frayeur. Cela me laissait de glace. Je penses que ce jeune homme se moque un peu de moi là.
En voyant mon expression, le jeune homme se mis à trembler, ce qui, pour moi, montrait encore un peu plus sa culpabilité. Il entreprit donc encore quelques paroles afin de me convaincre un peu plus.

Citation :
J'étais simplement en train de me pratiquer à transplaner! Je n'ai pas eu la chance de passer mon permis lorsque j'étais à Poudlard! J'étais un Serdaigle, mais mes parents étaient moldus! Je vais tout faire pour vous aidez, ne me tuez pas!

Il se remit à trembler de plus belle. J'étais fatiguer de le voir se justifier de cette manière. Je cherchais furtivement un moyen de connaître la vérité, il n'y avait pas trente six solutions. Je ne pouvais pas tuer un sorcier dans le doute. Il fallait que je sois certain.
Je continuais de le fixer en essayant de percevoir quelque chose qui le trahirait. Je ne vis rien toutefois, mais une idée me vint en tête.
Il n'avait pas l'air très vieux, et mon passé professionnel m'aiderait surement à y voir un peu plus clair.

Tout d'abord, je pris sa baguette et je l'examinais. Certes, elle était vraie. Il aurait pu prendre un bâton et faire croire que c'était un baguette, mais après inspection je me rendit compte que c'était une véritable baguette. Cela réduisait un peu mes soupçons mais pas entièrement. Il avait un comportement trop louche pour être honnête. Il tremblait comme une feuille morte, et cela restait très suspect.
Je pris enfin la parole. J'allais le questionner. De toute manière j'avais tout mon temps. Mon but n'était pas de tuer le plus de personnes possible en espérant tuer des hosts, mais de faire bien mon boulot et de ne tuer que les bonnes personnes.

- Déclines ton identité! Nom, Prénom, Age! Et arrête de trembler, tu es ridicule! Si tu n'as rien à te reprocher, il ne t'arrivera rien!

Et oui, j'avais une petite idée dernière la tête. Ayant été professeur à Poudlard pendant 8 ans, j'avais de grande chance qu'il ai étudier à Poudlard quand j'y travaillait. Seul la réponse sur on âge me le dirait. Un host, est un être récent, de ce fait, il n'ont jamais étudier à Poudlard. Je pourrais donc le coincer de cette manière.
Je me disais également que c'était dans ces moments là que je regrettais le plus de ne plus pouvoir user de mes dons d'animagus. Grâce à cela, j'aurais pu savoir en trente seconde si c'était un host ou pas, enfin en théorie, car d'après moi, j'aurais ressentis tout de suite, la source abondante de pouvoirs qui se dégage des hosts, mais ne pouvant pas tester l'expérience, je restais dans le flou. Enfin, je finirais bien par connaître la vérité d'une manière ou d'une autre...

J'attendis donc patiemment que cet homme me réponde. Il avait l'air un peu troublé. C'était peut-être le ton que j'avais employé... Mais en attendant en utilisant ce ton, j'avais réussi à attirer son attention après la légère absence dont il avait fait preuve...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre en pleine chasse [Libre] Mar 28 Juin - 1:05

La réponse de l'homme lui fit l'effet d'une gifle en plein visage.

* Qu'est-ce que je viens de faire!? J'aurais du garder mon sang froid... *

Il prit une grande inspiration et se calma. Il espérait profondément qu'il n'avait pas de mauvaises réponses à sa question. De plus, il était trop tard pour changer le nom de l'école. Il avait même spécifié le nom de la maison.

- Mon nom est Michaël-Peter Walker. Je viens de Belfast, capitale de l'Irlande du nord. Ma mère était Rose Walker, une professeure à l'école secondaire et mon père était John Walker, un cardiologue. J'avais 11 ans lorsque j'ai reçu ma lettre d'admission à Poudlard. Le choixpeau m'a automatiquement envoyé à Serdaigle. Par contre, j'ai dû quitté lors de ma deuxième année parce que l'école avait été prise en main par les mangemorts. C'est pour cette raison que j'apprenais à transplaner derrière ce buisson.

Il espérait que tout ce blabla allait lui donner plus de temps pour penser à un plan B, une alternative. Malgré tout, il devait finir de répondre à ses questions.

* Nom, Prénom, Âge...Si Poudlard a été pris par les mangemorts en 1997 et que j'avais 12 ans, je devrais être né en 1985. Ce qui me donnerait 27 ans. *

- Oh...Et j'ai eu 27 ans le mois dernier.

Bien sûr, il mentait. Il espérait que ce chasseur n'allait pas le remarquer et il espérait pouvoir s'en sortir avec cette excuse. Sinon, pourquoi apprendrait-il à transplaner ici même au lieu de l'avoir appris à Poudlard? Malgré tout, il se sentait parfaitement calme. Comme si tout d'un coup, il était vraiment ce qu'il disait être. De plus, c'était la première fois qu'il réussissait à s'inventer une histoire du genre en si peu de temps.

Et si tout ses efforts étaient vains, il partirait en course et utiliserait un sortilège d'attraction sur ses livres et, si nécessaire, sur sa baguette. Pourtant, il était croyait être certain d'avoir berné l'homme. Peut-être n'avait-il pas raison, mais il espérait tout de même s'en sortir vivant.

- Vous savez, je suis sujet à des crises de paniques depuis quelques temps. Plusieurs chasseurs ne veulent pas croire qui je suis réellement.

Il soutint alors le regard du chasseur pendant un court moment, puis il commença à ranger les livres qui se trouvaient devant lui en attendant la réponse de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre en pleine chasse [Libre] Sam 9 Juil - 15:24

J'avais l'impression que j'avais intimidé le jeune homme qui se trouvait devant moi. Il ne dit pas un mot pendant quelques instants. On aurait dit que je l'avais pris de court et qu'il ne savait pas comment réagir. Au bout de quelques instants il prit une grande inspiration avant de me répondre.

Citation :
Mon nom est Michaël-Peter Walker. Je viens de Belfast, capitale de l'Irlande du nord. Ma mère était Rose Walker, une professeure à l'école secondaire et mon père était John Walker, un cardiologue. J'avais 11 ans lorsque j'ai reçu ma lettre d'admission à Poudlard. Le choixpeau m'a automatiquement envoyé à Serdaigle. Par contre, j'ai dû quitté lors de ma deuxième année parce que l'école avait été prise en main par les mangemorts. C'est pour cette raison que j'apprenais à transplaner derrière ce buisson.

il marqua une courte pose. Il avait l'air de réfléchir.
Citation :
- Oh...Et j'ai eu 27 ans le mois dernier.

Je restais quand même perplexe malgré ses explications. J'aurais peut-être eu plus de chances de la croire, si il s'était détendu après ses explications. Or' ce n'était pas le cas. Il avait l'air complètement angoissé, comme si il redoutait encore quelque chose.
Je le regardais quelques instants en essayant de voir ce qu'il pouvait bien caché. Je ne trouvais aucune explication qui satisferait tout le monde, de ce fait, je préférais demander directement à ce jeune homme de quoi il en retournait.

- Ouais... je veux bien te croire, mais quelque chose me tourmente. Si tout ce que tu me dit est vrai, pourquoi es-tu donc tellement tendu. Si tu m'avait dit la vérité, tu ne devrait pas paniquer puisque tu n'a rien à te reprocher … Tu ne crois pas ?

J'avais délibérément employer un ton sarcastique, afin de lui montrer que j'avais vraiment du mal à le croire. Il n,e fallait pas me prendre pour plus bête que je ne l'était en réalité. J'avais souvent vu ce genre de comportement du temps où je travaillais à Poudlard, beaucoup d'élèves avaient essayer de me faire croire diverses choses afin de pouvoir sécher les cours ou rendre un travail en retard, de ce fait, j'avais appris à déceler les mensonges. Néanmoins, pour cet homme j'étais à moitié dans le flou, je ne pouvais pas affirmer qu'il me mentait. Il fini par répondre à ma question, mais je n'étais pas sur qu'il ait vraiment entendu ce que je lui avait dit avant.

Citation :
Vous savez, je suis sujet à des crises de paniques depuis quelques temps. Plusieurs chasseurs ne veulent pas croire qui je suis réellement.

je soupirais et je lui répondis quelques secondes plus tard. Je ne le croyait pas il y avait des incohérences dans ces paroles. Si il avait 12 ans lors de la Bataille de Poudlard, il aurait eu le temps de reprendre les cours par la suite et de passer son permis de transplannage. Moi j'avais bien réussi alors que je l'avait passer en pleine année de bataille.

- OK, mais ça n'explique toujours pas pourquoi tu apprend à transplanner uniquement maintenant, à ce que je sache, le château a été reconstruit et les cours y ont repris par la suite. Pourquoi n'a tu pas repris tes études, passé tes examens et ton permis de transplannage. De plus, pourquoi vouloir le passer MAINTENANT, ce n'est pas du tout cohérent. Tu as eu 10 ans pour le passé et c'est maintenant qu'il y a des problème avec la magie que tu t'amuse à ça ?
Laisse moi juste te dire une chose, si tu ne veux pas te faire tuer essaye de ne pas jouer à ça car moi je t'ai laisser une chance de t'expliquer, mais beaucoup d'autres t'auraient tranché la gorge sur le champs. J'aimerais toutefois que tu m'explique tout ce que je viens de t'évoquer sur tes études et ton permis de transplannage.


J'avais fait un long discours volontairement. Je savais que mes paroles le troubleraient énormément. Si il était vraiment l'une de ces répugnantes créatures, il chercherait encore une excuse et sa panique augmenterait crescendo car il verrait que je ne crois pas à ses mensonges. Ou alors il aurait une explication tout à fait tenable et de ce fait je n'aurais plus rien à dire. Mais j'avais réellement des doutes sur sa conditions, il avait l'air beaucoup trop nerveux pour être honnête. Je le sentais comme si l'odeur du mensonge me titillait les narines.
J'attendis donc sa réponse en le regardant. Avant que je parle, il avait commencé à ranger ses livres comme s'il était pressé de s'enfuir. C'est pour cette raison que je gardais un air hostile en l regardant. Si il fuyait, je serais prêt à lui sauté dessus et à lui trancher la gorge...

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre en pleine chasse [Libre]

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre en pleine chasse [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Muggles World :: Londres-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit