Partagez | 
 

 Rencontre autour d'un verre ? [PV Dylan Rosenberg ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Rencontre autour d'un verre ? [PV Dylan Rosenberg ] Dim 28 Aoû - 19:25

Après cette mauvaise chasse qui m’avait mis vraiment de mauvaise humeur. Je ne sais pas trop si j’aurais alors le temps de me divertir un peu, enfin de compte, je ne voulais pas m’ennuyer pour autant. Ma grand-mère m’avait autorisé à sortir un peu. Je me disais donc qu’il était bien que je sorte prendre l’air. Me préparant avec une bonne douche, je m’habillais dans le but de sortir. Il y avait un long moment que je n’avais pas été dans un bar. Néanmoins, alors que je sortais donc pour prendre le sort qui me permettait de passer dans le monde magique, je ne sais pas trop ce qui m’a pris, mais je suis partie bien plutôt de la maison. Sortant donc dans ce monde magique, je me demandais bien ce que je pourrais faire, me baladant dans les ruelles, je regardais tout autour de moi dans le but de me souvenir un peu de tout ça. Avec un air de musique en tête, je ne sais pas trop si je pourrais alors prendre le risque de me perdre dans les rues.

Je ne sais comment je suis arrivée dans ces coins paumés, mais bon, pour une fois, j’en ai profité pour visiter un peu plus. Il était évident que je ne devais pas recommencer à me perdre comme ça. Une fois la petite visite de faite, je me baladais donc, j’arrivais alors dans des endroits qui ne me disaient rien du tout. Je ne sais pas trop si je voulais continuer de faire ça comme ça, mais partir sans but me disait qu’il y avait toujours une rencontre à faire au tournant d’un virage. De lieux en lieux, je repérais les endroits histoire de savoir comment est-ce que j’ai fais pour aller dans des magasins pareils. Une musique arrive à mes oreilles, il s’agissait des Irlandais qui faisaient la nuit interceltique dans cette partie du monde magique. Venant voir, je vis un peuple fier de ses origines et surtout une rangée de notes qui n’attendaient qu’à faire danser les pieds de tous les visiteurs qui passaient dans la rue. Suivit des Ecossais, je vis une autre sorte de musique qui me donnait plus envie d’être patriotique. Mais bon au fil du temps, je peux vous dire que je suis restée tout l’après-midi devant. Je restais encore un peu jusqu’à ce que ma soif me gagne un peu. Tout en écoutant la musique, je partais en quête d’un bar pour étancher mon envie de boire.

J’arrivais donc dans un lieu que je ne connaissais pas, assise au comptoir, je n’avais pas vu autant de table et de personnes assises en ces lieux. Il y avait une ambiance de bar bien traditionnelle, avec ses gens qui passent donc l’envie à tout le monde de se piquer la bourse mutuellement. Les gens jouaient aux cartes, d’autres buvaient comme des trous, certains papoter, enfin, il y avait un bon sentiment venant de chacun. Bien entendu en arrivant tout le monde vous regarde pour savoir qui vous êtes, on a tendance à juger quelqu’un en l’observant. Imaginez une belle femme dans un bar où il n’y a pratiquement que des paumés. Tout en prenant une place au comptoir donc, je vis un homme triste, je ne sais pas si je pourrais lui parler ou pas. Il y a certaine personne qui ne veulent pas parler lorsqu’ils ont des soucis. Alors que je voulais m’asseoir, je posais la question.


- « La place est libre ? »

Pas de réponse mais un regard donné à la place suivit d’un haussement d’épaule, me sentant d’humeur, je demandais au barman.

- « Un thé glacé s’il vous plait. »

Arrivant en face de moi, je prenais un peu de cacahouète, les décortiquant, je déposais mes restes de coquilles dans le petit pot. J’attendais donc qu’il y ait une petite réaction, mais bon, je ne sais pas si je l’aurais de suite.


Dernière édition par Tala Rosa le Jeu 20 Oct - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre ? [PV Dylan Rosenberg ] Jeu 1 Sep - 19:56

Chaque jour me rappelait encore de plus en plus que ma vie n’était faite que de déception. Je n’avais plus de famille. Mon fils avait choisit le camp de son oncle en me reniant complètement et cela me faisait mal au cœur. Dany avait été la seule chose que j’avais ici bas, j’avais tout donné pour lui, il était né alors que je n’avais que 16 ans, et sa mère nous avait lâchement délaissés. Et maintenant, toute la gratitude que j’avais de sa part était qu’il était parti depuis plusieurs mois sans me donner aucune nouvelle afin de traquer des hosts qui n’avaient rien demander. J’avais toujours su qu’il finirait mal de toute façon, ce n’était pas pour rien que le choixpeau l’avait envoyé à Serpentard. Il avait toujours voulu en apprendre de plus en plus de toute manière.
De plus, je me sentais inutile. J’avais des dons de voyances, qui se manifestaient souvent, mais impossible de tirer quelque chose de potable. A chaque fois mes visons étaient sacadées et les images ne correspondaient pas les unes avec les autres, et je n’avais pas forcément le temps de recoller les morceau pour les rendre exploitables, donc je passais souvent a côté de quelque chose.

Enfin cette journée ne faisait pas exception a la règle. Je ressassais a longueur de journée mes souvenirs douloureux en repenssant à ce que j’avais perdu, et cela me déprimait terriblement. Je décidais donc de changer d’air. J’appelais quelques amis et j’allais au cinéma, avec eux. Nous avions passés une excellente après midi, mais bon, au final, une fois qu’ils étaient partis, la bonne vieille routine revenait.
Après un bref soupire, je pris une veste et je sortais de chez moi bien décidé faire de nouvelles rencontre. Il fallait que je vois de nouvelles tête, car il y aura forcément des choses à découvrir sur cette personne et du coup, cela m’occupera assez pour ne pas penser a tout ce qu’il y avait de désagréable dans ma vie.

C’est donc avec cette pensée que je rpis la direction du pub des Trois Balais. Il y avait toujours des gens intéressant là bas et cela me changerait du Chaudron Baveur.
Je mis un peu de temps avant d’arrivé. J’aurais tellement voulu concerver la possibilité de transplanner. Au moins j’aurais pu me rendre ou je voulais en une fraction de seconde et cela m’aurait plus servi que ce don que j’avais actuellement.
En arrivant au pub, je remarquais qu’il n’y avait pas beaucoup de monde pour le moment. Un peu déçu, je demandais un whisky a Rosemerta et j’allais m’asseoir a une table.

J’attendais que quelqu’un rentre mais au fil que le temps passait, aucune jolie femme ne venais. Il n’y avait que des boudin laide comme des pieds. Plus le temps passait, plus je commençais a déprimer de nouveau tant et si bien que lorsqu’une jeune fille s’approcha de moi je ne la remarquais même pas.

Citation :
La place est libre ?

Sur le coup, je ne réagis pas a ce qu’elle venais de me dire et je me contentais de hausser les épaules.

Citation :
Un thé glacé s’il vous plait.

Après l’annonce de la commande, je levais la tête et je regardais la jeune femme. Je m’attendais a un laiderons comme toutes les autres femmes du pub, mais dans la réalité, elle était magnifique. L’on aurait presque put voir une aura brillante autour d’elle.
Je restais bouche bée quelques instants avant de finir par lui répondre.

- Excusez moi, je ne suis pas dans mon assiete, je n’avais pas bien calculé ce que vous venez de me dire, mais je serais enchanté de pouvoir être assis à la même table qu’une aussi jolie fille…

Je la regardais s'asseoir émerveillé. C'était la chance du siècle. Je venais pour faire des rencontre et une femme aussi belle qu'une vélane venait de m'aborder. Ce devait vraiment être mon jour de chance...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre ? [PV Dylan Rosenberg ] Sam 3 Sep - 12:31

Enfin une réponse, alors comme ça je l’avais vu dans une situation assez triste. Je ne pouvais pas me rendre compte que finalement, il devait alors avoir un souci. Néanmoins, je ne devais pas lui imposer les choses. Il y avait aussi une attente qui en disait long sur lui, il semblait être maintenant un peu plus sûr de lui. D’une certaine façon, je me disais qu’il faudrait que je sois plus attentive à cette personne. Je ne sais pas pourquoi mais bon, je me disais qu’il fallait que je fasse aussi un peu la conversation. L’entendant donc, me dire qu’il était content d’être assis à côté de moi, je lui répondais en riant.

- « Ah hihihi, enfin une bonne réaction. Pas de quoi, c’était une place qui me plaisait bien. »

Buvant un peu de mon thé glacé, je me rendais compte que l’homme à côté de moi avait un petit charme. Il devait avoir toutes les femmes à ses pieds. En tous les cas, je ne voulais pas que mon interlocuteur allait alors être une personne avec qui j’allais discuter un petit moment. Néanmoins, puis en voyant la situation comme celle-là. Je ne savais pas trop comment il fallait que je sois avec mon interlocuteur. Ayant une chance de m’amuser un peu, je voulais juste pouvoir parler un peu. Cela faisait un moment que je n’avais pas vu de monde. Car au programme, je ne voulais pas me presser dans la conversation. L’ambiance me disait que je pouvais alors voir que j’avais la possibilité de connaître autre chose.

- « Il y a un peu de monde dans le café. »

A plusieurs lieux dans ma tête, je me disais qu’il faudrait alors que je trouve un sujet de conversation. Pour le moment, je ne sais pas trop si j’en trouverais ou pas. De toute manière il faut bien que la connaissance se fasse en douceur. Il n’était pas ordinaire l’individu en face de moi. J’avais senti un peu de magie devant de lui. Je ne me doutais pas encore que j’aurais alors une idée de conversation. Sachant pertinemment que je devais avant tout savoir de quoi parler. Puis tout en buvant de ma boisson, je me suis dit que je pouvais parler de ce que l’on aime boire.

- « C’est bon ce que vous buvez ? »

Le barman s’occupait donc en nettoyant ses verres. Il avait l’air d’avoir une mauvaise mine. Il devait sans doute travailler trop. Le voyant s’activer fortement, il devait sans doute avoir pas mal de choses à faire. Alors que le silence laissait place à une nouvelle personne qui venait de passer la porte. Je remarquais que tout le monde effectivement regarder de qui il s’agissait. C’est un reflex qui devait être assez instinctif. Ayant envie de savoir pourquoi est-ce que les gens venaient ici, je lâchais à mon interlocuteur.

- « Je ne pensais pas qu’il y avait du monde aujourd’hui au bar. »

Puis comme je ne savais pas si je pouvais ou pas poser la question. Le message était passé après c’est aussi attendre que la réponse suive. Le début des évènements qui me disaient bien que le reste de la journée était prometteur. Il y a toujours le moyen de faire mieux, mais bon, parfois, je ne sais pas trop si je dois alors pousser un peu plus. Je n’avais pas toujours la clé de la réussite, je préférais attendre que les réponses viennent pour essayer de bien écouter. Là pour le moment, je buvais une fois de plus de mon thé glacé. Je le savourais, je ne sais pas si je dois alors ou pas parler. Mais me disant que chaque chose arrive en son temps, je patientais.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre ? [PV Dylan Rosenberg ] Lun 5 Sep - 20:23

La jeune femme venait de s’asseoir près de moi, et elle eu une réaction assez étrange. Elle semblait ravie que j’accepte. De plus, elle me répondit avec un petit ricanement :

Citation :
Ah hihihi, enfin une bonne réaction. Pas de quoi, c’était une place qui me plaisait bien.

La réponse n’était pas celle espérée par tous les hommes. Cela faisait petite fille. Sur le moment je restais perplexe. Et je l’observais plus longuement. Nous étions dans un bar, soit dans un lieu de beuverie, cependant, aucune goutte d’alcool n’était but par la jeune femme. Elle buvait… DU THE ! Qui viendrait boire un thé dans un bar ?
Elle faisait plus innocente que la plupart des personnes, et ces temps-ci, cela sonnait faux. L’innocence ne fait plus partie de ce monde, je le savais pertinemment. Les personnes étaient corrompues, assoiffés de pouvoirs. Seule une minorité, avait gardée la tête froide.
De plus, je voyais que la jeune femme me regardait de plus en plus avec insistance. Elle me dévorait des yeux. Cela me changeait terriblement. D’habitude, les gens me fuyaient, ce qui était compréhensible, vu les actes de mon frère. Toutefois, j’en avais assez que l’on me prenne pour lui, je m’étais déjà pris une gifle par une femme me prenant pour lui.
Je restais donc quelque peu perplexe en voyant que cette jeune femme, n’avait pas l’air de me reconnaître même par réputation. Enfin, j’étais venu pour faire des rencontres, je devrais donc laisser ma parano de côté. Je reportais mon attention sur la jeune femme juste au moment où elle reprit la parole.

Citation :
Il y a un peu de monde dans le café.
C’est bon ce que vous buvez ?
Je ne pensais pas qu’il y avait du monde aujourd’hui au bar.

La jeune femme parlait vraiment rapidement. Elle était vive. Je n’avais pas le temps de répondre, qu’elle regardait tout autour d’elle, enchaînait d’autres paroles, sans prendre le temps de me laisser parler.
J’attendis donc quelques instants afin d’être sur de pouvoir parler en toute tranquillité. Je fus vite exaucé, car la jeune femme se tut au bout d’un certain temps. Ce n’était pas franchement le rendez vous idéal, mais bon, qui sait, cela serait peut-être mieux un peu plus tard.
Je me décidais donc a lui répondre :

- Donc oui, il y a beaucoup de monde dans ce bar, comme presque tous les soirs. C’est un bar très bien fréquenté vous saurez. Il est toujours blindé. Sinon oui c’est très bon ce que je bois, merci. Commandez-en vous un si vous voulez. Vous êtes nouvelle dans le coin ? Ca fait un bon bout de temps que je fréquente ce bar, et je ne vous avais jamais vu.

Je le regardais encore une fois. Bon elle ne paraissait pas forcément très intelligente, mais bon, ce n’est pas grave, elle était magnifique, donc je pourrais faire l’impasse sur le reste.
Et puis, l’expérience m’a démontrer plus d’une fois que les premières impressions étaient souvent fausses, j’allais donc vérifier ce point. Toutefois, j’espérais que la jeune femme ait un minimum de culture, car je ne voulais pas comme unique prétendante, une fille qui n’avait que le physique pour se valoriser.

- D’ailleurs, je ne me suis pas présenté, veuillez m’excuser de ce manque de politesse, je suis Dylan, Dylan Rosenberg.

J'attendis donc que la jeune femme me réponde tout en buvant d'une traite mon verre et en en commandant un autre. J'attendais beaucoup des réponses qui allaient suivre. Je pourrais essayer de cerner un peu plus la jeune femme. J'essayais toutefois d'avoir un semblant de vison en touchant la jeune femme discrètement. Je ne savais pas ce que cela m'apporterait, mais peu importe, qui sais, je pourrais voir des choses intéressantes. Toutefois, je fus très déçu en voyant que je ne voyais rien. Pour une fois que je voulais me servir de ce don, il ne fonctionnait pas. C'était fatiguant. Si seulement ce don pouvait me servir quand je le désirais, j'aurais plus de facilité à l'apprécier...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre ? [PV Dylan Rosenberg ] Ven 9 Sep - 18:16

Une présentation de faite précédée par un tas de questions auxquelles je devrais répondre avant tout. Puis bien évidement, il était important pour moi de me sentir bien. Donc tout en l’observant du coin de l’œil, je lui répondais.

- « Ah du whisky, hum, cela à l’air d’être pour les fans de jazz assis dans leur canapé suivit d’un verre dans la main. Non merci, sans façon, je vais rester sur mon thé glacé. Après tout, je suis assez fidèle à mes boissons favorites. Je rentre de voyage, enfin, je rentre au pays….Tout une longue histoire… »

Tout compte fait, je ne doutais pas une seconde que j’aurais bien avant tout une bonne conversation. Tout en souriant, je me demandais si j’aurais une chance de percer un peu plus la coque de cet individu nommé Dylan. Hum, un bien joli prénom, il fallait à mon tour que je me présente.

- « Tala Rosa, enchantée de vous rencontrer. »

Cette rencontre était splendide pour le moment, je ne savais pas trop si je pourrais alors avoir une petite grimace à dire ou faire. Néanmoins tout en pensant au hakka dans le rugby fait par les maoris, je me sentais un peu comme ça. Toujours faire en sorte que les gens aient peur de vous. C’était donc actuellement un petit moment de détente en compagnie de ce jeune homme. Je ne savais pas si cela allait durer ou pas. Pour une fois, je ne me sentais pas d’humeur à montrer les crocs. L’atmosphère était pour moi un bon point. L’ambiance et la vision que j’avais en face de moi me donnait le sentiment que je pouvais donc être plus calme et sereine. Gagner dans la confiance en soi, je me rendais compte que j’avais alors un peu multiplié mon bien être. Répartir ses dons et ses façons de faire me permettait de me sentir bien mieux. Exceptionnellement, je pourrais bien avant tout me changer les idées. Dernière chose en date, j’avais eu pas mal de chasseurs de lycans aux fesses. Puis l’idée de me poser me plaisait bien. Mais je ne devais pas oublier que la meute est toujours derrière. Je ne voulais pas être exclue de la société, mais bon le délire est que les humains ont toujours eu peur de ce qui n’est pas comme eux. C’est un vrai problème pour moi, je ne pouvais pas me contrôler indéfiniment. Il faudra bien à un moment donné que je sois plus stricte avec mes compagnies. Tout de même, je sentais bien la présence de Dylan, elle était calme, après peut-être que je me trompe. Je ne sais pas trop, je le verrais sur la durée. Tout compte fait, je ne connaissais pas le bon profil, je ne trouvai pas trop qu’il soit évident pour une personne de savoir avant tout s’il est possible de tout se permettre. C’était devenu pour moi une chose assez juste que de me dire que parfois il faut avant tout se dire que la seule chose que l’on peut faire c’est suivre ce que la vie nous donne. Il ne fallait pas que j’oublie que la situation peut m’échapper. Me disant qu’il n’y avait rien à expliquer, je pensais donc qu’il était évident pour moi de laisser aussi la personne me parler. Il m’arrive aussi de ne pas trop savoir quoi dire, et là à l’heure actuelle, je ne savais pas trop quoi lui annoncer.

- « Dites-moi, je vais sans doute vous paraitre bizarre…Mais il n’y aurait pas un souci avec la magie ? Je suis un peu perdue…. »

Une simple question qui aurait pu vous paraitre particulière, mais bon, vu que je revenais au pays, je ne savais pas trop si j'aurais le choix pour moi. Je me trouvais dans une partie magique, donc, je pouvais alors poser la question. Si j'étais chez les humains, je ne l'aurais pas fait.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre autour d'un verre ? [PV Dylan Rosenberg ]

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre autour d'un verre ? [PV Dylan Rosenberg ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Magic Hosts  :: Magic World :: Pré-Au-Lard :: Trois-Balais-

Partenaires


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit